Week-end Ascension sans PN

melissa37
Messages : 1
Inscription : mar. 15 mars 2022 14:24

Re: Week-end Ascension sans PN

Message par melissa37 »

L'abandon de domicile apparemment ça n'existe pas quand il y a des violences même psychologiques. Je pense qu'il faut tout faire pour se barrer sans lui dire. Surtout ne pas partir avec un autre homme. Il faut fuir. Apres le CIDDFf. France victime aide. J'en connais une elle est partie les voir elle a quitté le domicile pourtant mariée elle a changé de ville. On a le droit de partir ct avant l abandon de domicile. Il faut juste partir et ne pas se retourner
Navenir
Messages : 672
Inscription : mer. 23 mars 2022 16:18

Re: Week-end Ascension sans PN

Message par Navenir »

melissa37 a écrit : mer. 1 juin 2022 20:07 L'abandon de domicile apparemment ça n'existe pas quand il y a des violences même psychologiques. Je pense qu'il faut tout faire pour se barrer sans lui dire. Surtout ne pas partir avec un autre homme. Il faut fuir. Apres le CIDDFf. France victime aide. J'en connais une elle est partie les voir elle a quitté le domicile pourtant mariée elle a changé de ville. On a le droit de partir ct avant l abandon de domicile. Il faut juste partir et ne pas se retourner
Il vaut mieux aller consulter un avocat pour s'assurer qu'on est bien dans les clous.
Dans mon cas, je suis parti sans rien dire et mon ex m'a plusieurs fois menacés de me poursuivre pour abandon de domicile. Heureusement, comme je l'ai prévenu le jour de mon départ et que j'ai continué à payer les frais communs et à m'occuper des enfants pendant cette période, ça ne pouvait pas être considéré comme un abandon de domicile.

Mon avocat m'a quand même dit qu'il était préférable de faire une déclaration au commissariat pour se couvrir.

J'ai vu également qu'il existait en effet des procédures en cas de violences mais encore faut il les prouver. Je pense sincèrement que c'est plus prudent de se renseigner chez un professionnel surtout que les PN peuvent être très procédurier.
Si vous trouvez que vous avez une vie de merde, pensez à la personne qui vient de rencontrer votre ex et qui croit que c'est quelqun de génial.
AnnaK
Messages : 665
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Week-end Ascension sans PN

Message par AnnaK »

Une assistante sociale que j'ai vu il y a quelques années m'a dit qu'en cas de départ du domicile conjugal pour violence il faut appeler la police pour les prévenir dans les jours qui suivent.

Je pense que c'est vraiment important de se couvrir et il ne faut pas oublier que les violences psychologiques sont difficiles à prouver et peu prises au sérieux par la justice.
Les maux du corps sont les mots de l'âme
davidH
Messages : 1188
Inscription : lun. 26 nov. 2018 13:36

Re: Week-end Ascension sans PN

Message par davidH »

il ya un truc de simple. si on est dans un climat de peur, de violence psychologique on se casse, on se barre, on divorce. point.
dire je reste pour les enfants est un mensonge. une manipulation. on se ment à soi et on entraine les autres avec nous dans notre délire causé par une personne qui délire ( le pn). tout devient fou, délirant. la vie est niée. et entendre on reste pour les enfants. bigre, c'est d'un culot
Calaïca
Messages : 3049
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

Re: Week-end Ascension sans PN

Message par Calaïca »

Il faut effectivement déclarer le départ du domicile quand il y a des enfants à la police ou à la gendarmerie, en indiquant que c'est pour violences. Dans mon cas, c'était la police municipale qui s'en occupait.
J'ai eu de la chance. L' agent qui m'a reçue était très gentil et sensibilisé. Il m'a dit "si vous vous sentez en danger, partez et ne revenez jamais".
Il m'a expliqué qu'il avait une voisine. Il y avait des disputes, des cris parfois. A l'époque, il ne prenait pas ça tout à fait au sérieux. Et puis un jour, le mari a tiré sur sa femme. Le fils adolescent, qui était présent, s'est interposé. Il n'est pas mort, mais il s'en est fallu de peu.
Depuis, a-t-il dit, il prenait au sérieux les femmes.
Répondre