Page 1 sur 2

Rester avec un PN?

Posté : 29 Juin 2020, 13:12
par mashiya
Bonjour à tous et à toutes,

Je suis nouvelle sur ce forum.
Je pense que mon mari est PN. J'ai difficile à croire que l'homme que j'aime (j'aimais?) est vraiment ça, mais il répond à tous les critères et je souffre du climat de terreur qu'il installe dans notre vie, à moi et aux enfants (qui sont jeunes, entre 2 et 8 ans).

J'espère que vous n'allez pas vous moquer de moi, mais partout je lis que la seule vrai façon d'échapper aux PN, c'est de les quitter, de les voir le moins possible... Vu les conséquences d'un divorce sur moi et sur les enfants (même si je suis bien consciente des conséquences de ce qu'on vit mnt), c'est pour moi vraiment la dernière solution, je me demandais si quelqu'un veut bien partager ses expériences de rester en couple avec un PN. Et d'y travailler. Est-ce que ça existe? Je trouve plein d'info en ligne sur les victimes de PN, mais peu sur comment un PN peut faire un travail sur soi-même...
Ou est-ce que je suis vraiment naive?

Merci de vos réponses...

Rester avec un PN?

Posté : 29 Juin 2020, 14:37
par satchsatch33
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Au risque de te décevoir et de te paraître radical, un PN ne "travaillera" jamais sur lui. Sa pathologie mentale rends tout travail sur lui impossible et inutile.

Ce qui se dit est vrai, en l’occurrence, que quitter un PN est la seule et unique solution. SURTOUT ET AVANT TOUT lorsqu'il y a des enfants au milieu.

C'est terrible à dire, mais il s'agit d'un dangereux malade. Vivre au quotidien avec ce genre de personne (tensions permanentes, problèmes divers, disputes incessantes, harcèlement...) est quelque chose qui sur la durée peut nous mettre un pied dans la tombe.

Pour tes enfants, dans la mesure du possible, quitte le PN et demande la garde exclusive si c'est jouable. Accumule des preuves contre lui, c'est vraiment nécessaire.

Rester avec un PN?

Posté : 29 Juin 2020, 15:03
par Janou
bonjour mashiya,
bienvenue parmi nous
mais je rejoins totalement satchsatch dans sa description et j'en remets une couche un pn ne change pas et ne changera jamais il te faut l'admettre même si cela te paraît impossible car leur construction est telle que s'ils changeaient cela serait pour eux admettre qu'ils vont mal et pourrait les conduire à leur propre destruction c'est totalement impensable pour eux.
Pour avoir espéré ce changement j'ai supporté "LUI" 45 ans et finalement c'est LUI qui est parti mais 2 ans après il n'a pas changé d'un iota je pense même au contraire que son état a empiré.
Si tu restes avec lui ce sera la dégringolade pour toi et cela ira de mal en pis, la seule chose que je n'ai pas vécu c'est les coups physiques, mais crois moi la violence psychologique est juste une longue, très longue descente aux enfers quant à mes 2 enfants leur construction est loin d'être un rêve : un est malade et une autre a plutôt pris une partie de son caractère... un bel échec en somme!
De plus s'il s'avère être un vrai gros pn et que maintenant tu le sais tu vas avoir tendance à ne plus lui offrir de quoi se nourrir et dans ce cas il risque de s'en prendre à tes enfants. On peut le lire ici sur certains posts.
alors vouloir rester me semble vraiment être la pire des solutions que tu peux prendre

Rester avec un PN?

Posté : 01 Juil 2020, 11:01
par Clochette20
Bonjour,

Je pense que tout est possible tu peux effectivement faire le choix de rester avec ton PN,il y en a beaucoup qui sont resté très longtemps avec eux.
Je suis restée 10 ans avec lui je me disait qu'il allais changer j'avais toujours l'espoir,(je ne connaissais pas le terme PN) je suis partie puis revenu plusieurs fois... mais il arrivais à me faire sortit de mes gongs comme personne...plus le temps passais et pire il devenais, jusqu’à ce que je dise stop c'est plus possible je lui ai laissé tellement de chance et perdu 10 ans j'ai eu comme un déclic je ne veux pas perdre plus de temps, j'ai fait des dépressions, je me sentais de plus en plus mal avec lui, menteur, manipulateur, égocentrique, égoïste ("moi je en permanence") une mentalité que je supportais de moins en moins 15 ans d'âge mental un comportement d'adolescent...créais toujours des conflits, aucunes empathie même à un enterrement il n'avais aucunes paroles je ne pouvais jamais compter sur lui, quand j’étais malade n'en parlons pas...

A toi de savoir ton seuil de tolérance...est tu prête a l'accepter ?
Car une chose est sur il ne changera jamais (enfin si en pire)!!! :?
Est ce que c'est cette vie la que tu veux ?
Je sais que c'est très difficile a accepter, mais plus tu attendra et plus ça sera difficile à vivre...
J’espère que tu prendra la bonne décision pour ton bien et celui de tes enfants...

Je te souhaite beaucoup de force et de courage :)

Rester avec un PN?

Posté : 01 Juil 2020, 11:33
par satchsatch33
Bein le seuil de tolérance, c'est vite vu...
Avec un PN, les choses ne peuvent qu'empirer avec le temps, elles ne s'améliorent jamais.
Rester est suicidaire.

Rester avec un PN?

Posté : 01 Juil 2020, 11:34
par lilasvm38
Bonjour Mashiya,

Ayant vécue 22 ans avec un PN que j'ai découvert qu'il en était un il y a peu de temps, je n'avais jamais mis de nom sur sa "pathologie", je peux te dire que tu revis quand tu t'éloignes de lui. Surtout s'il y a des enfants. Moi-même j'en ai 3 et il ne les a pas épargné non plus. J'ai décidé de retourner dans ma région à 3 h de route de chez lui et de sa morue et mes enfants alors âgés de 19 et 17 ans ont voulu me suivre. L'ainé y était déjà pour ses études.

Quand le PN s'en prend aux enfants ça s'appelle violences psychologiques et quand il s'en prend à son épouse/compagne ça s'appelle violences conjugales. Je parles de dévalorisations, de dénigrement, d'insultes. Jamais de traces sur le corps mais des traces à l'âme.

Un PN dénigre les personnes car il se sent inférieur à elles, n'a aucune estime de lui-même et veut mettre ces personnes à sa hauteur, au plus bas. Il ne fera jamais de travail sur lui-même, il ne changera jamais voire même empirera mais ne s'améliorera jamais.

Il m'avait rendu dépendante financièrement car il n'a jamais voulu que je travaille de peur selon lui de passer dans le plafond supérieur des impôts. Je n'avais donc aucune porte de sortie, je me sentais prisonnière de lui. Je me suis renseignée auprès d'assistantes sociales pour connaitre les aides qui pourraient m'être accordées. Ca fait 3 ans que je suis partie, et je respire de nouveau, je ne me sens plus étouffée. Tu peux trouver des solutions pour t'aider, parles en à un psychologue. Tes enfants sont petits il faut les protéger et toi aussi tu dois penser à toi.

Je suis en instance de divorce depuis plus de 3 ans. Le suicide poussé qu'il avait mis en place en me racontant sa vie avec sa morue pour enfoncer le clou n'a malheureusement pas marché, heureusement que j'ai remonté la pente. Et pourtant il y avait tout mis son cœur pour que je passe l'arme à gauche. Aujourd'hui Il rechigne à payer la prestation compensatoire que lui réclame mon avocate. J'espère enfin pouvoir signer la convention du divorce cet été et enfin tourner la page.

Je me sentais perdue, inutile, dans le gouffre, mais je m'en suis sortie et mes enfants vivent plus sereinement loin de lui, même s'ils prennent la décision d'aller le voir de temps en temps, mais ça je ne peux pas leur interdire.

Bon courage à toi. Donne de tes nouvelles.

Bises.

Rester avec un PN?

Posté : 17 Juil 2020, 11:15
par mashiya
Merci à tous et à toutes qui on pris le temps de me répondre.
Je pense que j'ai toujours vraiment du mal à admettre que mon mari, que j'ai tellement aimé, est un PN.
En plus j'ai plein de doutes, en particulier parce qu'il me sort des perles comme: "je me suis rendue compte que tu me fais subir un harcèlement psychologique depuis des année"; "tu n'as aucune empathie" etc. Je commence à douter de moi-même, depuis quelques temps déjà. Peut-être c'est moi la mauvaise dans tout cela. Je vais déjà voir une psy pour parler de ses doutes...

C'est lui qui propose le divorce. Et parfois je me dis: je devrais accepter la proposition et nous sortir de cette situation invivable. Mais ce qui me freine enormément c'est que l'avenir comme il le propose c'est qu'il repart dans son pays natal (à 6h d'avion de chez nous), qu'il coupera tout contact avec les enfants et qu'il ne payera pas un euro de pension alimentaire. Donc tant en ce qui concerne le traumatisme pour les enfants, de grandir sans leur père (ils sont tout petits encore, 8, 7, 5 et 2 ans) que l'aspect financier me font très peur. Le traumatisme encore le plus, pq financièrement, on devra s'adapter, mais ce sera pas impossible.

Il veut et propose le divorce, mais n'entreprend aucune action pour le faire... il veut que ce soit moi qui prenne ça en charge...

Rester avec un PN?

Posté : 17 Juil 2020, 12:55
par eina
Bonjour Mashiya,
(Mon propos va être sans nuance, c'est assez rare mais j'ai acquis certaines certitudes au fil du temps et de mon histoire, je le précise pour que tu en tiennes compte dans ta réflexion.)
S'il est de ce genre d'individus, qu'il ne veuille plus s'occuper des enfants est une chance.
Car avoir ce genre d'individu pour père n'aide absolument pas à se construire. Ils ne sont que destruction. Ce genre de personnage n'aime pas ses enfants comme un père lambda. Il les utilise, les maltraite, les manipule, les fait souffrir psychologiquement si ce n'est physiquement, en fonction de ses besoins du moment. Il peut, aussi, les utiliser pour te faire souffrir ou pour te détruire. Tout le contraire d'un père.

Et, aussi, je ne crois pas qu'il s'agisse d'un seuil de tolérance, pour ce qui est de rester ou non. Car lorsque ce genre d'individu a décidé que tu devenais encombrante et que la phase de destruction à proprement parler est enclenchée, à part la folie ou le suicide, il ne te reste que la fuite pour y échapper.

Tout mon courage Mashiya

Rester avec un PN?

Posté : 19 Juil 2020, 22:37
par alessa87
Coucou ! Je rejoins l'avis de tout le monde, rester serait signer ton arrêt de mort... Car on en meurt, de rester avec ces gens-là (suicides, développements de maladies type cancers...). Et ils ne changent jamais, ils ont "grillé leur fusible d'humanité" (pour plagier un auteur connu) à un âge donné et c'est irréversible. Concernant leur statut de père, idem : s'ils manipulent tout le monde et veulent uniquement détruire, aucune raison que les enfants fassent exception (parfois même c'est pire, les enfants sont de la chair fraîche).

S'il est de ce genre d'individus, qu'il ne veuille plus s'occuper des enfants est une chance.
Car avoir ce genre d'individu pour père n'aide absolument pas à se construire. Ils ne sont que destruction. Ce genre de personnage n'aime pas ses enfants comme un père lambda. Il les utilise, les maltraite, les manipule, les fait souffrir psychologiquement si ce n'est physiquement


Eina a tout résumé. Sauve tes enfants et toi-même, quitte-le :!:

Rester avec un PN?

Posté : 20 Juil 2020, 10:30
par Ange
Bonjour mashiya,

La question à vous poser, ce sont les raisons qui vous amènent à le qualifier de pn. Car s'il l'est vraiment, ce post n'aurait pas de raison d'être.

Il y a tout un tas de raisons qui peuvent compliquer la vie à 2. La plupart peuvent trouver des solutions. Est ce votre cas ?

La perversion narcissique n'a pas de solution. Ce sera soit la fuite, soit enfer et destruction pour vous comme pour vos enfants.

Le confort financier est il vraiment un argument face à une mort potentielle ? Mais peut être votre mari n'est pas toxique à ce point.

Comprenez que les membres vous répondent partant du principe qu'il est effectivement pn, mais ne connaissent pas votre histoire.

Le forum ne délivre aucune certitude, uniquement des pistes.

Courage dans votre réflexion.