Page 1 sur 6

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:01
par Aurélien
Bonsoir à tous,

J'aurai encore une question sur la situation que je vie.
Mon épouse est partie avec un PN, et depuis il a transgressé sa personnalité et son mode de fonctionnement sur mon épouse avec la qu'elle je suis en pleins divorce.

Depuis le début de notre séparation, les rôles sont inversés; si bien qu'elle m’accuse d'être ou de faire ce qu'elle fait (plus exactement ce que lui fait.).
C'est un grand classique des PN, de devoir faire porter à l'autre ses propres défaillances.

Ma situation n'a rien de grave en soi, elle frôle même le comique. Mais j'aimerai avoir une opinion si une personne s'est déjà retrouver avec un inversement des rôles comme celui-ci, et de devoir porter la faute:

Nous avons elle et moi reçu le jugement provisoire du juge, et il est convenu que j'obtienne la jouissance du domicile conjugal, et ce jusqu’à la vente de la maison (mon épouse étant partie vivre avec son PN). Il est convenu que toutes les affaires personnelles de mon épouse qui se trouvent encore dans la maison, doivent lui être restituer, ce qui est normal. Or, toutes ses affaires personnelles lui ont déjà été rendu. Seul des meubles lui appartenant restent encore aujourd'hui chez moi (se qui n'est pas considérer juridiquement comme "affaires personnelles").

Je lui demande cette semaine qu'elle vienne récupérer ses meubles afin qu'il n'y est plus rein en commun à ce niveau là. Elle me répond qu'elle viendra tel jour à telle heure pour regrouper ses meubles avant de les récupérer avec un camion quelque jours plus tard; et ce sans me demander mon accord bien évidement.
Elle exige que je ne sois pas présent ce jour la :o ... Non seulement elle impose son jour, mais elle choisie une journée où elle sait évidement que je ne pourrais pas être présent en raison de mon travail.
Je demande donc le report, et je m'impose en précisant que je serai présent dans tout les cas, aillant des affaires à moi, et aillant également la jouissance de cette maison jusqu’à la vente.
Elle refuse, et se prêtant être autant chez elle que moi, malgré le jugement.

L'on convient à ce moment là du jour de son déménagement, soi un Samedi. Je lui demande deux jour avant si cela est toujours bon pour elle, et à quel moment compte t'elle passer. Elle ne me répond que le lendemain (23h plus tard), qu'elle viendra à tel heure avec 5 personnes, et que tout est déjà planifié. Or, encore une fois, elle choisi une heure où elle sait que je travaille également ce matin là. Je lui propose donc en début d’après-midi le même jour.

Elle refuse, et m’accuse de ne pas vouloir la laisser récupérer ses meubles :o !!!! Elle me reproche de toujours reporter la date, et qu'elle allait faire appel à un huissier de justice par ce que je ne respecte pas le jugement provisoire :o :o :o :o !!!!! Selon elle, j'ai une heure pour changer d'avis avant qu'elle ne l’appelle :D A sa lecture, j'ai explosé de rire :lol: ... Elle m'avait déjà fait le coup avec la gendarmerie, qui en est aujourd'hui à leur troisième enquête judiciaire me concernant selon elle :45: , j'attend toujours la convocation :mrgreen:
Elle m'informe qu'elle ne pourra pas venir dans l’après-midi, et que tout son entourage prévu pour venir l'aider, témoigneront de mon comportement inacceptable, de ma mauvaise fois, et de les avoir fait bloqué une matinée pour rien !!! Elle ne veut pas en démordre, et elle m'a fait savoir qu'elle ne pourrait pas les jours, voir les semaines avenirs. Elle m’accuse de vouloir la guerre, que le huissier sera à ma charge, et que je devrai lui livrer ses meubles à son domicile :45:

Quand t'on dit que les PN sont des enfants dans un corps d'adulte.....je le crois :lol:

Ma vision de ce qu'il va se passer: il n'y aura effectivement pas d'autre choix que de faire venir un huissier afin de calmer la tension. Moi pour imposer ma présence CHEZ MOI, et elle pour obtenir une date sans difficulté. Seulement, je vois dans cette stratégie, une façon de montrer à son entourages qui viendra l'aider ce jour là, une stratégie de prise à partie: "il n'a pas voulu qu'elle récupère ses affaires, elle a du faire appel à un huissier où il a fini par cédé.", et ceci afin d'obtenir des témoignages.


Dans ce type de situation, on aimerai se défendre afin de garder la tête haute, mais au final on fini par se renvoyer la balle comme des gamins. C'est vraiment petit un PN !

Mon anecdote est plus drôle qu'autre chose (ça change), mais j'aimerai savoir si il y en a qui ont eu des gamineries de ce type avec leur PN ?

Merci d'avance

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:10
par Nat
C'est surtout du grand classique. Des empêcheurs de tourner en rond, ils sont. Tu dis blanc, fallait dire noir, tu dis noir, fallait dire blanc, tu ne prends pas de chance et tu dis gris : t'es hors sujet !

Il ne faut jamais «leur laisser le choix», ils prennent A pour faire B et t'accusent de ne leur avoir jamais parlé de l"option A... Faut faire les choses pour eux, et fermer la porte. Enfin, c'est ce que j'ai fait.

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:16
par Aurélien
c'est exactement ça !
Tu as tout résumé en deux lignes.
Quoique tu fasses, tu es condamné à avoir tort. Tu as raison, j'aurai du imposer mon jour et mon heure.
Plus tu te justifie, plus tu t'enfonce. Et si tu ne dit rien, ça les énervent :D .
J'ai pensé à mettre les meubles dehors pour qu'ils viennent les chercher, mais alors là...je ne te raconte pas ce dont je serai accusé !!!

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:19
par Nat
Fais comme tu le sens Yann, tu viens de le dire : quoi que tu fasses, t'auras tort, aussi bien que ce soit à ton avantage, non ? ;-)

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:31
par Aurélien
Oui c'est net, mais c'est tellement drôle, que l'on a envie de rentrer leur jeux et jouer aux fléchettes avec eux.
La seul chose, c'est que je suis en divorce, et il faut que je fasse attention à ce que je dis.

Lui, il s'est pris la tête avec son ancienne compagne il y a peu pour une vulgaire histoire de chaussette de leur enfant de 10 mois. Il l'a menacé si elle ne lui rendait pas cette paire de chaussette QU'IL avait acheté avec SON argent !!!! C'est pathétique !

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:34
par Aurélien
Nat a écrit : aussi bien que ce soit à ton avantage, non ? ;-)


ça se serait retourner contre moi, et l'on m'aurait accusé de provocation :38:

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:41
par Nat
Me suis mal fait comprendre.
Tu gardes les meubles (exemple) t'es dans le tort (et t'as toujours les foutus meubles),
tu sors les meubles (exemple) t'es dans le tort (mais t'as plus les foutus meubles dans les pattes) :-D

je sais, c'est histoires divorces et jugements, d'attente et de loi, c'est la galère. Te souhaite que ça traîne pas trop quand même. C'est usant.

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:53
par Aurélien
Ah oui je comprend ;)
Mais j'ai encore mieux, je ne rend pas les meubles :D
Seul les vêtements, bijoux, objets, sont considéré comme "affaires personnelle", donc je ne risque rien. Mais je n'ai nullement envie de les garder :x
Si je les mets dehors, elle prendra des photos et avec des témoins, et on n'en fini plus. Pour peu qu'il pleuve...

Le simple fait d'existé pose problème, alors....

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 21:59
par Nat
«Pour peu qu'il pleuve» !! :lol: Si t'avais entendu mon éclat de rire. C'était franchement de bon coeur.

Surtout un jour comme aujourd'hui, ici, des trombes, ils tombent. Quasi à l'horizontal et c'est comme ça depuis des heures.Vous nous avez envoyé votre flotte on dirait.

Courage : existons !

Un enfant dans un corps d'adulte, anecdote drôle...

Posté : 05 Juin 2016, 22:01
par Fifi
Et toi tu es train de poster des messages sur un forum pour une histoire de meubles... En plus. Tu pensais en arriver là un jour franchement ? :mrgreen: