Une sale histoire de PN de plus

Bob069
Messages : 23
Inscription : mar. 9 nov. 2021 23:28

Une sale histoire de PN de plus

Message par Bob069 »

Depuis plusieurs semaines, je lis vos témoignages. Et je me dis que finalement j’ai beaucoup de chance de ne pas avoir subi tous les dommages collatéraux que nombreux vivent. Beaucoup de situations sont extrêmement catastrophiques. Quels gâchis les gars. Mais je vous comprends tellement. On ne voit rien venir. Et la souffrance est intense.
Comme vous tous, je suis totalement laminé psychologiquement par la situation. Pourtant je me croyais fort, responsable et invincible…
L’histoire commence il y a 10 ans. Ma situation professionnelle me faisait régulièrement croiser une jeune femme de 15 ans ma cadette. Elle était très belle. J’avais bien remarqué que je ne lui étais pas indifférent, mais à l’époque je n ‘étais pas disponible. Alors je ne faisais pas attention.
Mais 2 ans après, je recroise cette jeune femme, toujours aussi envoutante. Et qui ne se ménageait pas pour montrer son attirance pour moi, et comme ma situation avait évoluée et que j’étais disponible, je me suis laissé aller.
Pour faire court, je lui propose de nous retrouver un soir pour aller boire un verre. Dès ce premier RDV, j’ai eu un sentiment bizarre, pas vraiment à l’aise. Je ne pouvais pas expliquer ce petit malaise.
Peu importe, je n’y prête pas d’avantage d’importance.
Très rapidement notre relation se transforme en relation amoureuse. Je vivais un conte de fée. J’étais le meilleur, le plus beau, le plus parfait. Elle ne cessait de me dire que j’étais l’homme de sa vie. …Je trouvais que la relation allait très vite, voir trop vite. Mais en même temps je me laissais faire, et je profitais. Week-end en villégiature, vacances sous les tropiques, enfin la totale, mais bien évidement à mes frais.
Très rapidement, je note des divergences et des petits conflits, sur des choses totalement insignifiantes, mais qui prenaient des proportions incroyables. Je décide donc de mettre un peu de distance. Sa réaction fût très violente. Rupture totale et violente de la relation. J’ai été remplacé en à peine 24 heures.
J’aurais dû comprendre ou être alerté, mais rien, je me sentais démuni, triste et elle me manquait.
Quelques jours après, je la croise de nouveau, alors que cela n’était plus possible car nos situations professionnelles étaient totalement différentes. Hasard ou pas ?....
Finalement nous reprenons notre relation, comme si de rien n’était.
Nous voilà donc partis pour 8 ans de relation chaotique, faite de ruptures et de réconciliations (au moins 20). Toujours sur le même principe.
Mais heureusement, nos situations professionnelles nous empêchaient de vivre ensemble, et un accident de la route quelques années auparavant, empêchait ma PN d’avoir des enfants. Néanmoins elle a tout fait pour se rapprocher de ma position géographique pour solliciter une vie commune.
J’avais toujours ce sentiment bizarre et en tête toutes ces séparations et réconciliations ou j’étais systématiquement remplacé en un temps record.
Or il y a environ 18 mois, j’ai accepté la vie commune. Nous avons donc trouvé une nouvelle maison et avons commencé notre nouvelle vie. Je précise que j’avais toujours cette sensation étrange de ne pas faire le bon choix. ;; et d’éprouver une gêne.
Le début fût de nouveau très agréable, un vrai bonheur, et je ne voyais toujours pas clair. Au point que sa voiture était inutilisable, je lui ai donc acheté une voiture, mais à mon nom. Très rapidement elle m’a fait part de ses craintes, en précisant que s’il m’arrivait quelque chose, elle n’avait plus rien. J’ai donc mis le bail également à son nom et lui ai fait les certificats de cession du véhicule, au cas où,,,,, ne restait plus qu’à mettre la date (devinez la suite).
Très vite la situation a dégénéré. Rien n’allait plus, tout était nul, elle disait s’ennuyer, que notre vie était nulle, et bien d’autres choses blessantes.
Même ces rapports professionnels étaient devenus conflictuels. Elle se plaignait de tout, ma famille, mes amis, nos voisins. Nous avons vécu le premier confinement comme un cauchemard.
Malheureusement une mauvaise nouvelle est venue accentuer cette sauvagerie. Un cancer est diagnostiqué à ma PN. Forcement je balaye toutes les difficultés et m’implique complètement pour l’aider. J’ai vécu la pire période ma vie. J ‘étais à l’origine de cette maladie, c’était de ma faute car je n’étais pas suffisamment au top et que je lui faisais beaucoup de mal et qu’elle avait été malheureuse durant toutes ces années. J’étais totalement humilié devant les médecins.
La maladie est vite vaincue car peu active, ( 2 mois) une intervention chirurgicale, quelques séances de rayons et un traitement hormonothérapie. Mais plus rien n’allait elle voulait impérativement être plus malade que la réalité, elle ne cessait de se victimiser. Nous vivions dans le conflit permanent. Elle me provoquait en permanence. Jusqu’au jour où je lui ai dit « si tu n’es pas contente tu pars ». Je n’avais pas fini ma phrase qu’elle me reprochait violemment de la mettre dehors.
Eh bien en 2 semaines elle avait trouvé un appartement (à 500 mètres de la maison), déménagé, trouvé un nouveau mec, et avait informé tout ceux qui voulait l’entendre, que je l’avais mise dehors. Puis avait fait le changement de la carte grise à son nom….
Une fois de plus je tombe de très haut, et me sent totalement anéanti. Et cette proximité géographique n’arrangeait rien, mais je pense que cela était fait exprès.
2 mois passent et elle revient à la maison (je passe volontairement les détails pour alléger l’histoire).
Mais j’impose une thérapie de couple, qui sera vite stoppée à sa demande, (4 séances) car tout allait bien (du moins elle faisait en sorte que tout se passe bien), mais surtout parce que la thérapeute lui avait fait prendre conscience d’un schéma qu’elle reproduisait systématiquement dans tous les domaines et qui consistait à tout donner et à être en attente d’un retour aussi intense.
Nous étions en effet dans une période très agréable. Mais une fois de plus cela n’a pas duré. De nouveau, d’énormes conflits, tous les jours j’étais agressé et humilié. Et moi comme un imbécile je lui trouve des excuses, car un accident de la route (il y 15 ans) avec 3 mois de coma + un cancer l’année passée, j’estimais cela très traumatisant. Alors je m’occupais de tout, pour lui être agréable, courses, entretien de la maison, repassage, etc. Cependant je ne préparais pas les repas, car je suis un piètre cuisinier. Malgré cela elle se plaignait d’être bonne qu’à faire la cuisine. Repas qu’elle préparait uniquement lorsque j’arrivais. Je me demande bien ce qu’elle faisait de ces journées…. Et lorsque je lui demandais, elle disait s’être reposé car très fatigué. En revanche lorsque je proposais d’aller au restaurant, il n’y avait plus de fatigue. En plus durant cette période, nous n’avons eu aucune relation sexuelle, elle prétextait qu’il s’agissait d’un effet secondaire à son traitement.
Durant ces 4 mois je n’ai répondu à aucune de ces provocations et fait en sorte que tous les conflits soient avortés. Je tenais bon.
Or c’est là que j’ai remarqué le changement de stratégie. Voyant que ces crises conflictuelles ne fonctionnaient plus, et que je ne réagissais plus, elle s’est enfermée dans le silence, et ne sortait plus de son lit. Ne voulait plus rien faire, juste pianoter sur son téléphone. Mais savait évoquer à tous ceux qui voulaient l’entendre que la vie en ma compagnie était infernale et l’avait plongé dans la dépression.
Une fois l’information bien répandue, et qui me faisait passer pour un tortionnaire, elle m’a tout naturellement annoncé que la vie ensemble n’était plus possible, que je n’avais jamais fait aucun effort et que je ne la méritais pas. Que par conséquent il était temps de se séparer définitivement. Donc une fois de plus, et là, en 1 semaine elle trouve un appartement et repars sans aucun regret, ni rien.
Cela fait donc 1 mois. 1 mois de galère à peu dormir à peu travailler, car j’ai compris enfin la trahison.
Car depuis un mois les langues se sont déliées, finalement elle avait une liaison avec un des prestataires qui intervenait lorsqu’elle se soignait, et dont j’ai su que pour la bagatelle il n’y avait pas d’effet secondaire du médicament.
Or une semaine après son départ, elle est venue me voir naturellement, pour exprimer sa solitude, ses difficultés financières, et autres complaintes. Incroyable !
J’ai fait semblant de l’écouter et mis un terme à nos rencontres. J’ai su que cette semaine-là elle s’était fâchée avec sa nouvelle proie, donc elle avait besoin de se régénérer auprès de moi.
J’avoue, cela est très difficile. J’ai repris une thérapie, qui m’aide à comprendre qu’elle est PN.
Je fais tout pour tenir le coup. Je redoute le jour elle va reprendre contact.
Je me sens trahis, frustré, malheureux, triste et sans vie. Mais je sais que je ne dois plus la voir, ni lui parler. Cette fille est un monstre. Je n’ai pas eu besoin de la bloquer du tout, elle ne tente aucun contact, la nouvelle proie doit être attrayante….
Avatar de l’utilisateur
Jess2021
Messages : 18303
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par Jess2021 »

Bob069 a écrit : lun. 15 nov. 2021 16:25 Depuis plusieurs semaines, je lis vos témoignages. Et je me dis que finalement j’ai beaucoup de chance de ne pas avoir subi tous les dommages collatéraux que nombreux vivent. Beaucoup de situations sont extrêmement catastrophiques. Quels gâchis les gars. Mais je vous comprends tellement. On ne voit rien venir. Et la souffrance est intense.
Comme vous tous, je suis totalement laminé psychologiquement par la situation. Pourtant je me croyais fort, responsable et invincible…
L’histoire commence il y a 10 ans. Ma situation professionnelle me faisait régulièrement croiser une jeune femme de 15 ans ma cadette. Elle était très belle. J’avais bien remarqué que je ne lui étais pas indifférent, mais à l’époque je n ‘étais pas disponible. Alors je ne faisais pas attention.
Mais 2 ans après, je recroise cette jeune femme, toujours aussi envoutante. Et qui ne se ménageait pas pour montrer son attirance pour moi, et comme ma situation avait évoluée et que j’étais disponible, je me suis laissé aller.
Pour faire court, je lui propose de nous retrouver un soir pour aller boire un verre. Dès ce premier RDV, j’ai eu un sentiment bizarre, pas vraiment à l’aise. Je ne pouvais pas expliquer ce petit malaise.
Peu importe, je n’y prête pas d’avantage d’importance.
Très rapidement notre relation se transforme en relation amoureuse. Je vivais un conte de fée. J’étais le meilleur, le plus beau, le plus parfait. Elle ne cessait de me dire que j’étais l’homme de sa vie. …Je trouvais que la relation allait très vite, voir trop vite. Mais en même temps je me laissais faire, et je profitais. Week-end en villégiature, vacances sous les tropiques, enfin la totale, mais bien évidement à mes frais.
Très rapidement, je note des divergences et des petits conflits, sur des choses totalement insignifiantes, mais qui prenaient des proportions incroyables. Je décide donc de mettre un peu de distance. Sa réaction fût très violente. Rupture totale et violente de la relation. J’ai été remplacé en à peine 24 heures.
J’aurais dû comprendre ou être alerté, mais rien, je me sentais démuni, triste et elle me manquait.
Quelques jours après, je la croise de nouveau, alors que cela n’était plus possible car nos situations professionnelles étaient totalement différentes. Hasard ou pas ?....
Finalement nous reprenons notre relation, comme si de rien n’était.
Nous voilà donc partis pour 8 ans de relation chaotique, faite de ruptures et de réconciliations (au moins 20). Toujours sur le même principe.
Mais heureusement, nos situations professionnelles nous empêchaient de vivre ensemble, et un accident de la route quelques années auparavant, empêchait ma PN d’avoir des enfants. Néanmoins elle a tout fait pour se rapprocher de ma position géographique pour solliciter une vie commune.
J’avais toujours ce sentiment bizarre et en tête toutes ces séparations et réconciliations ou j’étais systématiquement remplacé en un temps record.
Or il y a environ 18 mois, j’ai accepté la vie commune. Nous avons donc trouvé une nouvelle maison et avons commencé notre nouvelle vie. Je précise que j’avais toujours cette sensation étrange de ne pas faire le bon choix. ;; et d’éprouver une gêne.
Le début fût de nouveau très agréable, un vrai bonheur, et je ne voyais toujours pas clair. Au point que sa voiture était inutilisable, je lui ai donc acheté une voiture, mais à mon nom. Très rapidement elle m’a fait part de ses craintes, en précisant que s’il m’arrivait quelque chose, elle n’avait plus rien. J’ai donc mis le bail également à son nom et lui ai fait les certificats de cession du véhicule, au cas où,,,,, ne restait plus qu’à mettre la date (devinez la suite).
Très vite la situation a dégénéré. Rien n’allait plus, tout était nul, elle disait s’ennuyer, que notre vie était nulle, et bien d’autres choses blessantes.
Même ces rapports professionnels étaient devenus conflictuels. Elle se plaignait de tout, ma famille, mes amis, nos voisins. Nous avons vécu le premier confinement comme un cauchemard.
Malheureusement une mauvaise nouvelle est venue accentuer cette sauvagerie. Un cancer est diagnostiqué à ma PN. Forcement je balaye toutes les difficultés et m’implique complètement pour l’aider. J’ai vécu la pire période ma vie. J ‘étais à l’origine de cette maladie, c’était de ma faute car je n’étais pas suffisamment au top et que je lui faisais beaucoup de mal et qu’elle avait été malheureuse durant toutes ces années. J’étais totalement humilié devant les médecins.
La maladie est vite vaincue car peu active, ( 2 mois) une intervention chirurgicale, quelques séances de rayons et un traitement hormonothérapie. Mais plus rien n’allait elle voulait impérativement être plus malade que la réalité, elle ne cessait de se victimiser. Nous vivions dans le conflit permanent. Elle me provoquait en permanence. Jusqu’au jour où je lui ai dit « si tu n’es pas contente tu pars ». Je n’avais pas fini ma phrase qu’elle me reprochait violemment de la mettre dehors.
Eh bien en 2 semaines elle avait trouvé un appartement (à 500 mètres de la maison), déménagé, trouvé un nouveau mec, et avait informé tout ceux qui voulait l’entendre, que je l’avais mise dehors. Puis avait fait le changement de la carte grise à son nom….
Une fois de plus je tombe de très haut, et me sent totalement anéanti. Et cette proximité géographique n’arrangeait rien, mais je pense que cela était fait exprès.
2 mois passent et elle revient à la maison (je passe volontairement les détails pour alléger l’histoire).
Mais j’impose une thérapie de couple, qui sera vite stoppée à sa demande, (4 séances) car tout allait bien (du moins elle faisait en sorte que tout se passe bien), mais surtout parce que la thérapeute lui avait fait prendre conscience d’un schéma qu’elle reproduisait systématiquement dans tous les domaines et qui consistait à tout donner et à être en attente d’un retour aussi intense.
Nous étions en effet dans une période très agréable. Mais une fois de plus cela n’a pas duré. De nouveau, d’énormes conflits, tous les jours j’étais agressé et humilié. Et moi comme un imbécile je lui trouve des excuses, car un accident de la route (il y 15 ans) avec 3 mois de coma + un cancer l’année passée, j’estimais cela très traumatisant. Alors je m’occupais de tout, pour lui être agréable, courses, entretien de la maison, repassage, etc. Cependant je ne préparais pas les repas, car je suis un piètre cuisinier. Malgré cela elle se plaignait d’être bonne qu’à faire la cuisine. Repas qu’elle préparait uniquement lorsque j’arrivais. Je me demande bien ce qu’elle faisait de ces journées…. Et lorsque je lui demandais, elle disait s’être reposé car très fatigué. En revanche lorsque je proposais d’aller au restaurant, il n’y avait plus de fatigue. En plus durant cette période, nous n’avons eu aucune relation sexuelle, elle prétextait qu’il s’agissait d’un effet secondaire à son traitement.
Durant ces 4 mois je n’ai répondu à aucune de ces provocations et fait en sorte que tous les conflits soient avortés. Je tenais bon.
Or c’est là que j’ai remarqué le changement de stratégie. Voyant que ces crises conflictuelles ne fonctionnaient plus, et que je ne réagissais plus, elle s’est enfermée dans le silence, et ne sortait plus de son lit. Ne voulait plus rien faire, juste pianoter sur son téléphone. Mais savait évoquer à tous ceux qui voulaient l’entendre que la vie en ma compagnie était infernale et l’avait plongé dans la dépression.
Une fois l’information bien répandue, et qui me faisait passer pour un tortionnaire, elle m’a tout naturellement annoncé que la vie ensemble n’était plus possible, que je n’avais jamais fait aucun effort et que je ne la méritais pas. Que par conséquent il était temps de se séparer définitivement. Donc une fois de plus, et là, en 1 semaine elle trouve un appartement et repars sans aucun regret, ni rien.
Cela fait donc 1 mois. 1 mois de galère à peu dormir à peu travailler, car j’ai compris enfin la trahison.
Car depuis un mois les langues se sont déliées, finalement elle avait une liaison avec un des prestataires qui intervenait lorsqu’elle se soignait, et dont j’ai su que pour la bagatelle il n’y avait pas d’effet secondaire du médicament.
Or une semaine après son départ, elle est venue me voir naturellement, pour exprimer sa solitude, ses difficultés financières, et autres complaintes. Incroyable !
J’ai fait semblant de l’écouter et mis un terme à nos rencontres. J’ai su que cette semaine-là elle s’était fâchée avec sa nouvelle proie, donc elle avait besoin de se régénérer auprès de moi.
J’avoue, cela est très difficile. J’ai repris une thérapie, qui m’aide à comprendre qu’elle est PN.
Je fais tout pour tenir le coup. Je redoute le jour elle va reprendre contact.
Je me sens trahis, frustré, malheureux, triste et sans vie. Mais je sais que je ne dois plus la voir, ni lui parler. Cette fille est un monstre. Je n’ai pas eu besoin de la bloquer du tout, elle ne tente aucun contact, la nouvelle proie doit être attrayante….
Bonsoir bob et bienvenu

Te laisser est le plus beau cadeau qu'elle puisse te faire.

Coupe tout contact avec elle, c'est le meilleur moyen de reprendre tes esprits.

La manipulation va s'en aller avec le temps et tu vas commencer a ouvrir les yeux.

As tu des amis et de la famille sur qui compter?
Es tu suivi?

Tu dois comprendre qu'il ne fonctionne pas comme nous et qu'il va falloir penser a toi

Courage
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 2709
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par MilaLune »

Bonsoir Bob069,

Sois le bienvenu :)

Quel enfer... Tu sais que tu t'en sors bien ?

J'ai beaucoup aimé lire ton récit, même s'il me fait toujours mal au cœur de me rappeler que les monstres existent.
J'aime bien lire la simplicité et la sincérité qui se dégagent de tes propos, tu as un regard très éclairé sur la situation. Même si j'imagine que d'autres événements vont remonter à la surface, et surgir avec la résonnance de "put***, là, elle cherchait à me faire mal", ou "non mais elle a pas vraiment fait ça ?!?".

Tu t'en sortiras remarquablement, c'est sûr. En tout cas, je trouve déjà ton ascension admirable. Une fois le plus gros à digérer passé, je ne doute absolument pas que tu mettras le doigt sur des points à travailler, qui ont servi d'accroche à cette "relation". Avec ta thérapie, tu es sur une bonne lancée et je te souhaite de conserver le courage dont tu as fait preuve pour ne pas plier face au dénigrement et aux calomnies.

Je me permets toutefois de te suggérer de bloquer son numéro quand même. Lorsqu'elle reviendra, que ce soit la bouche en cœur ou la haine aux lèvres, il est préférable que tu prennes connaissance de ses tentatives de communication à un moment qui sera le moins inopportun pour toi.
Si la difficulté pour toi est que tu es dans l'attente qu'elle tente de te contacter, histoire de "voir si elle le fait", tu peux te demander si, dans ta vie, ta vie à toi, ta vie où tu réapprends à respirer et à être heureux, quelque chose est en pause et aurait besoin que tu ne le laisses pas en pause, par exemple ?

À bientôt !
Bob069
Messages : 23
Inscription : mar. 9 nov. 2021 23:28

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par Bob069 »

Bonjour MilaLune
Merci de ta réponse.
En effet, la thérapeute m'oriente à comprendre pourquoi cette PN m'a choisi et à y travailler, pour ne plus être confronté à cette situation. Néanmoins malgré la volonté et la nécessité de rompre le contact je n'arrive toujours pas à bloquer son numéro. je sais qu'il le faut, et là je me bats contre moi même pour faire un acte que j’interprète comme une faiblesse, car oui bloquer son numéro, est m'avouer vaincu. J'ai l’impression qu'une fois de plus c'est elle qui m'impose cela.
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 2709
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par MilaLune »

Bob069 a écrit : mar. 16 nov. 2021 12:45 un acte que j’interprète comme une faiblesse, car oui bloquer son numéro, est m'avouer vaincu. J'ai l’impression qu'une fois de plus c'est elle qui m'impose cela.
Ce qu'on juge comme du courage un jour peut être jugé comme de la faiblesse ensuite. Et inversement. L'état d'esprit n'est heureusement pas figé pour la plupart d'entre nous.

Tu verras bien par la suite ce qu'il en est pour toi.
Quoi qu'il en soit, effectivement tous tes comportements et réactions liés à cette histoire ont de quoi te faire te sentir contraint, quoi que tu fasses. Pour le moment, en tout cas.
Cela passera avec le temps, au fil des retrouvailles avec toi-même et de la cicatrisation de tes blessures.
Bob069
Messages : 23
Inscription : mar. 9 nov. 2021 23:28

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par Bob069 »

Bingo, ma PN a repris contact hier, elle n'a pas perdu de temps. Elle a prétexté avoir un courrier important qui devrait arriver à notre adresse commune, en précisant qu'elle n'a pas eu le temps encore de faire son changement d'adresse. Je suis resté très distant et très froid. Mais j'ai vite compris que son besoin était ailleurs. N'ayant aucune nouvelle, elle a commencé à me faire part qu'elle se faisait du souci pour moi. je lui ai donc confirmé que pour moi tout allait bien (bien sure je n'ai fait qu'appliquer tout ce que j'ai pu lire sur le forum, et prescrit par mon thérapeute, dont nous savions qu'elle allait revenir, mais pas aussi tôt. Mais que cela est difficile). Me sentant très positif et surtout très détaché, elle s'est convaincu que j'avais quelqu'un dans ma vie et que ce n'était pas normal de l'avoir remplacé aussi rapidement, que cela signifiait finalement que je ne l'avais pas aimé. Incroyable..... une vrai pro.... Elle est juste dans la ligne de tout ce que j'ai pu lire et qui confirme, au cas ou j'aurais une un doute, de son trouble de personnalité. Bien évidemment, je n'ai eu donc qu'à lui demander comment elle interprétait son départ avec son nouveau partenaire ? Et la réponse logique de ce type de personnage "normal c'est de ta faute tu m'as poussé à bout, mais c'est une histoire sans importance". Comme je ne répondait pas à sa question, alors qu'elle insistait pour savoir si je l'avais remplacée, elle a raccroché et je n'ai plus eu de nouvelles.
Je suis satisfait d'avoir tenu bon face à son machiavélisme. Mais cela est forcement très perturbant et ma nuit a été compliquée. Néanmoins après analyse cela m'est positif et m'aide à avancer. Son comportement manipulateur est inacceptable est m'aide à intégrer que je ne dois plus jamais avoir de relation avec cette personne. Je sais qu'elle va tenter de nouveau le contact, je sais que son seul but et de mesurer mon niveau d'attachement pour satisfaire son égo. A moi de rester de marbre pour qu'elle comprenne qu'il n'y a plus rien à espérer.
Nelly
Messages : 1351
Inscription : ven. 3 mai 2019 19:02

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par Nelly »

Bob069 a écrit : mar. 23 nov. 2021 09:22 Bingo, ma PN a repris contact hier, elle n'a pas perdu de temps. Elle a prétexté avoir un courrier important qui devrait arriver à notre adresse commune, en précisant qu'elle n'a pas eu le temps encore de faire son changement d'adresse. Je suis resté très distant et très froid. Mais j'ai vite compris que son besoin était ailleurs. N'ayant aucune nouvelle, elle a commencé à me faire part qu'elle se faisait du souci pour moi. je lui ai donc confirmé que pour moi tout allait bien (bien sure je n'ai fait qu'appliquer tout ce que j'ai pu lire sur le forum, et prescrit par mon thérapeute, dont nous savions qu'elle allait revenir, mais pas aussi tôt. Mais que cela est difficile). Me sentant très positif et surtout très détaché, elle s'est convaincu que j'avais quelqu'un dans ma vie et que ce n'était pas normal de l'avoir remplacé aussi rapidement, que cela signifiait finalement que je ne l'avais pas aimé. Incroyable..... une vrai pro.... Elle est juste dans la ligne de tout ce que j'ai pu lire et qui confirme, au cas ou j'aurais une un doute, de son trouble de personnalité. Bien évidemment, je n'ai eu donc qu'à lui demander comment elle interprétait son départ avec son nouveau partenaire ? Et la réponse logique de ce type de personnage "normal c'est de ta faute tu m'as poussé à bout, mais c'est une histoire sans importance". Comme je ne répondait pas à sa question, alors qu'elle insistait pour savoir si je l'avais remplacée, elle a raccroché et je n'ai plus eu de nouvelles.
Je suis satisfait d'avoir tenu bon face à son machiavélisme. Mais cela est forcement très perturbant et ma nuit a été compliquée. Néanmoins après analyse cela m'est positif et m'aide à avancer. Son comportement manipulateur est inacceptable est m'aide à intégrer que je ne dois plus jamais avoir de relation avec cette personne. Je sais qu'elle va tenter de nouveau le contact, je sais que son seul but et de mesurer mon niveau d'attachement pour satisfaire son égo. A moi de rester de marbre pour qu'elle comprenne qu'il n'y a plus rien à espérer.
Bravo Bob69 !
Tu peux te féliciter d’aboi été froid et distant sans laisser rien transparaître. Tu l’as déstabilisée !
Oui elle reviendra car on dirait bien un vrai morpion 😉
Le mien est revenu et je n’ai pas été aussi génial que toi.
Alors autant le dire : je te félicite. Tiens bon.
Cette fois c’est la bonne
NC depuis le 11/03/2021
pnyme
Messages : 4052
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par pnyme »

Bob069 a écrit : mar. 23 nov. 2021 09:22 Bingo, ma PN a repris contact hier, elle n'a pas perdu de temps. Elle a prétexté avoir un courrier important qui devrait arriver à notre adresse commune, en précisant qu'elle n'a pas eu le temps encore de faire son changement d'adresse. Je suis resté très distant et très froid. Mais j'ai vite compris que son besoin était ailleurs. N'ayant aucune nouvelle, elle a commencé à me faire part qu'elle se faisait du souci pour moi. je lui ai donc confirmé que pour moi tout allait bien (bien sure je n'ai fait qu'appliquer tout ce que j'ai pu lire sur le forum, et prescrit par mon thérapeute, dont nous savions qu'elle allait revenir, mais pas aussi tôt. Mais que cela est difficile). Me sentant très positif et surtout très détaché, elle s'est convaincu que j'avais quelqu'un dans ma vie et que ce n'était pas normal de l'avoir remplacé aussi rapidement, que cela signifiait finalement que je ne l'avais pas aimé. Incroyable..... une vrai pro.... Elle est juste dans la ligne de tout ce que j'ai pu lire et qui confirme, au cas ou j'aurais une un doute, de son trouble de personnalité. Bien évidemment, je n'ai eu donc qu'à lui demander comment elle interprétait son départ avec son nouveau partenaire ? Et la réponse logique de ce type de personnage "normal c'est de ta faute tu m'as poussé à bout, mais c'est une histoire sans importance". Comme je ne répondait pas à sa question, alors qu'elle insistait pour savoir si je l'avais remplacée, elle a raccroché et je n'ai plus eu de nouvelles.
Je suis satisfait d'avoir tenu bon face à son machiavélisme. Mais cela est forcement très perturbant et ma nuit a été compliquée. Néanmoins après analyse cela m'est positif et m'aide à avancer. Son comportement manipulateur est inacceptable est m'aide à intégrer que je ne dois plus jamais avoir de relation avec cette personne. Je sais qu'elle va tenter de nouveau le contact, je sais que son seul but et de mesurer mon niveau d'attachement pour satisfaire son égo. A moi de rester de marbre pour qu'elle comprenne qu'il n'y a plus rien à espérer.
Coucou !
Je te conseille de grossir ton texte et de l’imprimer en format A3 (au moins !).
Plusieurs fois je suis passée par le sentiment que tu exprimes. Plusieurs fois j’ai COMPRIS et pourtant, psychologiquement, je ne suis pas encore détachée de PN !
De la glue mentale.
Alors te lire me sert aussi de piqûre de rappel. Merci !
Bob069
Messages : 23
Inscription : mar. 9 nov. 2021 23:28

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par Bob069 »

Merci de vos retours. Vous avez raison c'est très difficile de résister on dirait que l'on agit contre nous même, et ils le savent, ils sont très forts. Mais juste vous dire, si cela peut vous aider, je vous promets que cette résistance apporte une réelle satisfaction, et redonne une belle confiance en soi. Faites le dès que vous pourrez! Mais j'avoue que je me bats contre moi même en plus de me battre contre elle.
Bon je m'attends à la suite, je ne pense pas qu'elle va s’arrêter là, mais pourquoi pas! Elle a néanmoins réagit car c'est elle qui a bloqué le lien. En effet la seule possibilité qu'elle avait de me joindre était par WhatsApp, or ce matin je vois qu'il n'y a plus la photo. Cela suppose qu'elle a soit bloqué mon contact, auquel cas je peux espérer être tranquille, sauf s'il s'agit d'une manœuvre pour créer un manque. Soit elle a retiré la photo, pour voir ma réaction. En tout cas la seule solution pour vérifier si le compte est bien bloqué serait de lui envoyer un message, mais je ne lui donnerai pas cette satisfaction, qui pourrait être interpréter comme une tentative de ma part de poursuivre le contact. Alors pour le moment j'estime avoir réussi à lui donner l'envie de ne plus venir me solliciter.
pnyme
Messages : 4052
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: Une sale histoire de PN de plus

Message par pnyme »

Bob069 a écrit : mer. 24 nov. 2021 08:52 Merci de vos retours. Vous avez raison c'est très difficile de résister on dirait que l'on agit contre nous même, et ils le savent, ils sont très forts. Mais juste vous dire, si cela peut vous aider, je vous promets que cette résistance apporte une réelle satisfaction, et redonne une belle confiance en soi. Faites le dès que vous pourrez! Mais j'avoue que je me bats contre moi même en plus de me battre contre elle.
Bon je m'attends à la suite, je ne pense pas qu'elle va s’arrêter là, mais pourquoi pas! Elle a néanmoins réagit car c'est elle qui a bloqué le lien. En effet la seule possibilité qu'elle avait de me joindre était par WhatsApp, or ce matin je vois qu'il n'y a plus la photo. Cela suppose qu'elle a soit bloqué mon contact, auquel cas je peux espérer être tranquille, sauf s'il s'agit d'une manœuvre pour créer un manque. Soit elle a retiré la photo, pour voir ma réaction. En tout cas la seule solution pour vérifier si le compte est bien bloqué serait de lui envoyer un message, mais je ne lui donnerai pas cette satisfaction, qui pourrait être interpréter comme une tentative de ma part de poursuivre le contact. Alors pour le moment j'estime avoir réussi à lui donner l'envie de ne plus venir me solliciter.
Oui, garde cette ligne de conduite !
Reprendre confiance en soi et estime de soi.
Perso, j’ai toujours son contact sur WhatsApp mais pour ne pas le voir régulièrement, j’ai cherché des idées et j’ai écrit à plein de personnes quand il est parti ! Ce qui fait que son fil est descendu, descendu et qu’il est à la cave dans WhatsApp ! Les fameuses photos de profil pour atteindre la personne (et autres contacts que tu ne soupçonnes même pas, car souvent, ils n’agissent pas qu’avec nous, et les RS sont un moyen économique pour eux d’impacter du monde !) Je ne le vois plus du tout sans avoir eu besoin de le bloquer (dans mon cas, j’ai des enfants avec lui donc je ne peux pas l’effacer complètement. Dommage !).
Courage à toi et tiens-nous au courant ;-)
Répondre