Un PN peut-il être un bon père?

eina
Messages : 1278
Enregistré le : 23 Mar 2019, 08:09

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar eina » 27 Oct 2019, 06:48

Bonjour, c'est une question que j'ai pu moi-même durement et longuement éprouver.
Malheureusement, la réponse est NON.
C'est un deuil de plus à faire. Une responsabilité de plus à assumer.
Et, je le pense, ce deuil du père "normal" (sans même parler du "bon" père) est indispensable à faire, je sais de quoi je parle...
J'ai été longue à le faire (et parfois je doute encore, alors qu'en regardant les faits je ne devrais plus) et cela a nui à mes enfants. Je le regrette vraiment.
Faire ce deuil a impliqué également pour moi d'endosser la responsabilité, mais pas la culpabilité, du choix de cet homme pour devenir le père de mes enfants. Bien que celui-ci ne ce soit vraiment révélé qu'après leur naissance.

Le père de mes enfants joue avec eux. Mais comme un gosse. Ou seulement à des trucs qu'il aime et auquel il jouait lui même petit. De l'extérieur il passe pour un bon père, qui aime ses enfants et que ses enfants adorent.
Il ne les soigne pas quand ils sont blessés ou malades. Ne leur donne pas leur traitement. Ne cherche pas à développer leurs aptitudes personnelles, ne s'intéresse pas à ce qu'ils aiment, eux, mais souhaite qu'ils aiment ce que lui aime.
Il les aime comme un prolongement de lui-même. Leur apprend son code de conduite.
Il les formate à son image. Leur apprend à ne pas exprimer leurs émotions comme la peur, la colère, en passant par les coups ou les menace de coups ou le dénigrement. Les fait vivre en apnée émotionnelle. Les laisse seuls à la maison. Ou chez sa mère. Me dénigre ou m'insulte devant eux. Leur bourre le crâne. Leur apprend son culte de l'argent.
Et caetera.

NON, ce genre d'individu ne PEUT pas être un bon père.
Par contre il le croira.
(Il ne se questionne même pas sur ce fait, dans mon cas. Il l'est, c'est tout. Car il est PERSUADE que son modèle éducatif est le meilleur. Il n'admet pour ses enfants que ce qu'il a connu lui. Car il est incapable de se projeter ailleurs. Même lorsque des personnes qualifiées tentent de lui expliquer que cela nuit à ses enfants: "personne n'a à me dire comment élever mes enfants" "je ne m'abaisserai pas à changer".)

Je te souhaite beaucoup de courage, de force, de soutiens et de clairvoyance.
Arrêtez-vous quelques instants.
Levez la tête.
Ecoutez ce frémissement...ces feuilles qui bruissent sous le souffle léger du vent.
Soyez vivants. Aujourd'hui plus qu'hier.
Et bienveillants.
Aimez, riez, chantez.
Et surtout, n'oubliez pas de vous écouter.

Litchi
Messages : 671
Enregistré le : 05 Oct 2017, 15:10

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar Litchi » 27 Oct 2019, 07:25

Bonjour,

De ce que j'ai cru comprendre , tu ne travailles pas, tu passes donc toutes tes journées seule chez toi.
Dans ce cas pourquoi ne pas faire des séances par téléphone avec l'une des papesses des relations toxiques :Mme Schmidt.

Tu pourrais faire un bout de parcours avec elle.

Ensuite lors que tu auras retrouver plus d'indépendance, tu pourras mieux t'occuper de toi, et te chercher un(e) psy avec qui tu auras assez confiance pour ouvrir ta boite de Pandore et travailler dessus.

Tu sembles avoir déjà connu pas mal de période de spleen dans ta vie, avant et au début de ton histoire avec PN. Penses tu te connaitre ?! As tu laissé ton enfant intérieur s'exprimer et réaliser ses rêves ?!
Ou faisais tu déjà les choses par rapport à d'autres personnes ?!

Comme dit dans les autres messages, non ils ne sont pas de bons pères. Ils ne sont même pas pères du tout dans leur tête. Tout ce qu'ils font n'est que calcul pour être sous les projecteurs.

Sans forcément être avec un PN, oui tu es dans une relation toxique pour toi qui te détruit à petit feu.
Cet homme ne correspond plus à tes besoins, à tes attentes. Et comprendre cette toxicité est un premier pas vers la libération et le retour sur le chemin de Soi.

Je vais me répéter, beaucoup de personnes se sont retrouvées dans des relations toxiques parce qu'elles se sont trop longtemps ignorées, oubliées, sacrifiées.
Il ne faut pas le voir comme un échec mais comme un détour, une expérience de vie, pour mieux se retrouver soi.
Les plus beaux cadeaux de cette expérience pour moi ont été ma fille, et la découverte de qui je suis.

Courage
Voici mon histoire , mon dur réveil, mon rêve brisé ...
http://forum.perversnarcissique.com/le-dur-reveil-t3451.html

Avatar de l’utilisateur
Bisounours
Messages : 871
Enregistré le : 01 Jan 2019, 14:17

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar Bisounours » 27 Oct 2019, 07:47

Effectivement, j'ai aussi réalisé qu'il ne fait avec ses enfants que des choses qui lui font plaisir (rando, ski, voile… ) Ce n'était jamais pour LEUR faire plaisir mais pour SE faire plaisir. D'ailleurs, maintenant qu'ils sont souvent plus forts que lui, ce n'est plus la même chose…

Il ne s'est évidemment jamais occupé d'eux pour le quotidien pénible : maladie, devoirs (sauf pour leur montrer comment papa est fort… ).
Son incompréhension manifeste de leurs joies et de leurs peines me surprenait (mais plus maintenant !).

Mais heureusement, comme j'ai toujours été très présente, je pense qu'ils n'ont pas souffert. Par contre, croient-ils que l'attitude de leur père envers eux est normale ou vont ils réaliser un jour que non ? L'avenir le dira… Je serai vigilante quand ils deviendront parents à leur tour.
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage (Albert Schweitzer)

Fanie64
Messages : 233
Enregistré le : 11 Jan 2019, 06:30

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar Fanie64 » 27 Oct 2019, 08:34

[quote="2manynotes"]Pour moi un PN ne peut être ni un bon père, ni un bon mari (ou une bonne épouse), ni un bon collègue, ni un bon chef, ni un bon voisin.

Ils peuvent éventuellement donner l'illusion d'être efficaces si cette illusion leur procure des avantages, une reconnaissance, une glorification.

Si un père semble dévoué corps et âme à son enfant et qu'il est PN il ne se dévouera pas pour le bien de l'enfant mais pour recueillir les éloges et les compliments consécutifs à cette dévotion. On peut même imaginer que dans le cas d'un parent dévoué à un enfant malade, le parent entretienne la maladie.


Je suis entièrement d’accord avec toi pour l’avoir vécu ,mon ex mari PN redore son blason auprès de sa fille jeune adulte en l’aidant +++ ! Du coup elle lui dit qu’elle est plus proche de lui que de sa mère ( fille issue d’un premier mariage ) Et je pense qu’il jubile d’entendre ça .
D’autre part , mon père ( sur lequel j’ouvre les yeux ) se dévoue , plus que n’importe quel père pour m’accompagner avec ma mère dans cette double épreuve ( cancer et divorce ) . Bref , tout ça pour dire qu’il n’est pas facile de repérer un PN quand celui ci est en apparence bienveillant !

celineceline
Messages : 733
Enregistré le : 22 Mar 2019, 21:09

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar celineceline » 27 Oct 2019, 08:52

NON
Quand notre mère est morte mon père a été incapable de s’occuper de moi et mon frère on est restés trois ans chez nos grands-parents avant qu’il ne trouve une nouvelle femme et nous reprennent. À cause de ce père pn j’ai :
- à partir de 8 ans il refuse de me prendre sur ses genoux sous prétexte que je suis trop grande le seul contact tactile est rompu il n’y en aura plus aucun autre.
-on avait pas le droit d’être malade ça faisait pas bien de louper l’école
-il s’enervait pour les devoirs il se mettait pas à ma place j’ai fini par plus lui demander
-aucun partage d’activités à part les vacances en famille qui générait stress car il fallait que ça se passe comme lui l’entendait sans liberté d’agir comme à la maison.
-il nous réveillait le samedi matin tôt en passant l’aspirateur le seul truc qu’il faisait à la maison avec son bricolage.
-il ne proposait aucune sorties le we jamais
-à table il écoutait sa radio on avait pas le droit de parler.
-si mon frère faisait tomber sa fourchette il renversait la table d’énervement
-il fallait que je mette la table à une heure minute précise tout était organisé pour son confort à lui aucun espace pour l’autre
-il a commencé à deconner sérieux à l’adolescence il devenait violent car il supportait pas que j’investisse ma chambre de façon personnelle
-après m’avoir tiré par les cheveux fait dévaler l’escalier mise au sol à coup de pieds il revenait pleurnicher dans ma chambre sans s’excuser pour que je vienne manger en famille comme si de rien n’était
-il a commencé à me faire remarques sur mon physique
-il a décidé de mes études
-quand je me suis retrouvée seule avec lui à 17 ans je lui servais de geisha aucun échanges jamais à part va me chercher une bière passe moi le sel
-il avait une position sociale ne parlait que d’argent
ETC

J’avais réussi à couper les ponts juste avant sa mort. Ce qui m’a le plus manqué qu’un membre de la famille me mette en garde ça aurait légitimité ce que je pensais de lui depuis longtemps et éviter de nourrir ce puit sans fond et chercher les causes chez moi. L’omerta est le pire des mals.
Tout cela était réel, notez-le.

Gypsy
Messages : 1984
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar Gypsy » 27 Oct 2019, 12:33

C'est terrible ce que tu racontes Celine, tu as eu une relation intime avec un PN après cela si j'ai bien tout compris ? J'ai fait un coaching avec un spécialiste PN, car mon père était aussi PN et que j'ai fais une "boucle", mais tu dois savoir que pour toi c'est pareil. J'ai réalisé cela sur mon père après ma relation amoureuse. En te lisant, je me rend compte que je vivais à peu près la même chose que toi. La chance que j'ai eu, et c'est terrible de le dire, c'est qu'il est mort (par suicide) quand j'avais 15 ans. Après cela, j'ai toujours vécu avec un gros malaise, parce que quelque part j'étais "contente" et j'ai mis beaucoup de temps à faire le "deuil" de mon père idéal. C'est beaucoup plus facile de vivre avec un PN, quand tu n'as pas conscience de ce qu'ils sont finalement. Tu as eu beaucoup de courage. Je suis peut-être indiscrète mais comment ton frère à évolué après cela ?

Ma psy, m'a dit que les enfants renforçaient la structure du PN. Car c'est un prolongement d'eux-même. Mon père avait vraiment une attitude étrange avec moi. Il m'adulait, mais pouvait rentrer dans des crises affreuses. Il avait un rapport vraiment bizarre avec le corps et la sexualité et ça m'a bloqué pendant des années (problèmes débloqués avec PN - donc j'imagine que je vais être reparti pour un tour avec le prochain). Il dénigrait ma mère dans tous les sens et j'ai su qu'il l'a battait et la trompait. Il mentait comme il respirait, devant moi, devant ma mère. C'était aberrant, il buvait énormément, donc il perdait le contrôle. Il triangulait à mort entre ma mère, ma soeur et moi et cloisonnait (je n'ai jamais été chez mon père en même temps que ma soeur après le divorce), du coup, il y avait de grosse tension entre ma soeur et moi qui me jalousait (elle a essayé de me tuer 3 fois, mais on s'entend bien maintenant :lol:). Il pouvait se mettre à pleurer devant moi, alors que j'étais une toute petite fille ou encore me reprocher et me donner des responsabilités qui n'était pas possible à l'âge que j'avais. Donc je vous rejoins également... Non, ils ne le peuvent pas malheureusement...
- NC depuis le 22/10/2019.

lydie0708
Messages : 1
Enregistré le : 27 Oct 2019, 13:04

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar lydie0708 » 27 Oct 2019, 13:23

Moi aussi,
j'en suis arrivée à la conclusion que cela fait neuf ans que je suis avec un PN. Mais, même si c'est dur d'autant plus que je suis maman d'une petite fille de cinq ans, je suis bien décidé à me battre.
Je vous conseille de lire des livres sur ce sujet, çà m'aide à le contrer : le traiter avec indifférence : préférer des phrases courtes du genre personne n'est parfait, si tu le dis, etc. (si je pleure c'est surtout pas devant lui : ces personnes n'ont aucune empathie. Pour répondre à la question du thème engagé : la réponse je vais vous l'illustrer par un exemple. Ma fille vient d'être malade, elle tousse encore énormément et la seule obsession, maintenant malheureusement pour lui je sais comment il pense, c'est d'emmener ses parents sur la tombe de ses grands-parents pour se faire bien voir, au détriment de la santé de sa fille.
Je n'ai plus qu'une hâte que tout cela se termine au plus vite, que ce soit pour ma fille et moi car tout le monde mérite d'être heureux car j'ai jamais été aussi malheureuse de toute ma vie alors que j'ai tout fait pour lui au début de notre relation : rembourser ses dettes, lui servir de chauffeur, etc.. et en retour, il essayait de récupérer dans ma famille pour donner à la sienne, m'insulte, me rabaisse, me parle comme un chien, nous traitent comme des objets.
Merci çà me soulage de vider mon sac finalement le plus difficile c'est que c'est de votre faute : "si c'était moi, je n'aurais pas supporter le quart", il est juste arrivé à un tournant de ma vie où mon orientation professionnelle avait besoin d'être confirmée et puis, il a tissé sa toile.

celineceline
Messages : 733
Enregistré le : 22 Mar 2019, 21:09

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar celineceline » 27 Oct 2019, 15:38

Gypsy a écrit :C'est terrible ce que tu racontes Celine, tu as eu une relation intime avec un PN après cela si j'ai bien tout compris ? J'ai fait un coaching avec un spécialiste PN, car mon père était aussi PN et que j'ai fais une "boucle", mais tu dois savoir que pour toi c'est pareil. J'ai réalisé cela sur mon père après ma relation amoureuse. En te lisant, je me rend compte que je vivais à peu près la même chose que toi. La chance que j'ai eu, et c'est terrible de le dire, c'est qu'il est mort (par suicide) quand j'avais 15 ans. Après cela, j'ai toujours vécu avec un gros malaise, parce que quelque part j'étais "contente" et j'ai mis beaucoup de temps à faire le "deuil" de mon père idéal. C'est beaucoup plus facile de vivre avec un PN, quand tu n'as pas conscience de ce qu'ils sont finalement. Tu as eu beaucoup de courage. Je suis peut-être indiscrète mais comment ton frère à évolué après cela ?

Ma psy, m'a dit que les enfants renforçaient la structure du PN. Car c'est un prolongement d'eux-même. Mon père avait vraiment une attitude étrange avec moi. Il m'adulait, mais pouvait rentrer dans des crises affreuses. Il avait un rapport vraiment bizarre avec le corps et la sexualité et ça m'a bloqué pendant des années (problèmes débloqués avec PN - donc j'imagine que je vais être reparti pour un tour avec le prochain). Il dénigrait ma mère dans tous les sens et j'ai su qu'il l'a battait et la trompait. Il mentait comme il respirait, devant moi, devant ma mère. C'était aberrant, il buvait énormément, donc il perdait le contrôle. Il triangulait à mort entre ma mère, ma soeur et moi et cloisonnait (je n'ai jamais été chez mon père en même temps que ma soeur après le divorce), du coup, il y avait de grosse tension entre ma soeur et moi qui me jalousait (elle a essayé de me tuer 3 fois, mais on s'entend bien maintenant :lol:). Il pouvait se mettre à pleurer devant moi, alors que j'étais une toute petite fille ou encore me reprocher et me donner des responsabilités qui n'était pas possible à l'âge que j'avais. Donc je vous rejoins également... Non, ils ne le peuvent pas malheureusement...



Sacrée histoire Gipsy c’est bien de parler de ton père j’ai parlé du mien pour avoir un point de vue « enfant de pn » vu de l’intérieur... car ils ont l’art de faire bonne figure vis-à-vis du monde extérieur notamment avec la mère de leurs enfants si séparation. Ne pas se fier aux apparences trompeuses. Ma belle-mère me disait ton père est un autre homme dehors à son travail je savais pas de quoi elle parlait à l’époque. Je me disais super on a droit à la merde on ne vaut rien à ses yeux.
Mon frère n’est pas pn j’ai eu un doute y a pas longtemps (parano post-pn!!) effectivement un enfant a une chance sur deux de le devenir mon frère plus âgé a des travers pn bien prononcés égocentrique aime à se valoriser manipuler sadique menteur soupe au lait ... à côté de lui suis un ange de bonté ! Ce qui me rassure il a une fille dont je suis très proche il l’a respecte il est affectueux l’encourage peut déborder elle le remet à sa place surtout je lui ai toujours dit à ma nièce de n’écouter personne de suivre son intuition de décider par elle-même. Je lui rabâche encore plus depuis pn. Vrai ce que tu dis un pn peut vouloir façonner son enfant à son image ça a été le cas de mon frère qui s’est rebellé gentil n’a pas fait les études que son père voulait. Résultat son père ne lui a plus parlé durant cinq ans et il est parti vivre à l’autre bout du monde nous laissant mon frère et moi jeunes adultes légèrement paumés...
Quand mon frère m’a aidé à fuir pn en juin il m’a dit des choses terribles qu’enfant il se shootait à la colle qu’il s’empêchait d’être au cœur de l’attention des adultes il savait qu’il serait puni même des semaines après par pn père à qui il aurait volé la vedette en société (en passant on était des enfants plein de vie joyeux malgré qu’on soit orphelins de mère à son contact l’inverse) qu’il rompait avec ses petites copines de colo une semaine avant le retour parce qu’il savait qu’il ne pourrait pas les faire venir chez nous toute personne de l’extérieur étant malvenue. Il fallait anticiper chacunes des réactions de pn père. Ça n’empêche il continu presque à défendre son défunt de père il reste sur l’image de père idéalisé on en parle jamais je sens que je vais trop loin je le respecte sauf un jour il m’a sorti on a vécu dans un monde fermé fait de violence de silence et de peurs c’est court mais bien résumé.

Ton père pourquoi il s’est suicidé ta mère l’avait quitté ? On peut pas pleurer quelqu’un qui nous a fait plus de mal que de bien non ? L’amour inconditionnel une connerie qu’on fait entrer dans la tête des enfants style faut aimer ses parents. J’ai pas pleuré mon père mais le salaud qu’il était pour dire horrible.
M’enfin un père qui se suicide ce n’est pas banal cela doit travailler.
Il triangulait ses enfants costaud.
On reproduit pas forcément de schéma père pn amoureux pn faut connaître les autres nuances des relations humaines pour avoir des points de comparaison entre le bien le mal les bonnes des mauvaises relations pas évident.

Non rien à voir j’ai eu des relations avant pn notamment une longue avec un homme très doux inoffensif j’ai toujours fait gaffe au contraire. Sans le vouloir j’avais toujours un ascendant sur eux. Le pn m’est tombé dessus bien après. Il est venu bousculer mes habitudes il était plutôt entreprenant fougueux. Mais j’ai eu pas mal de relations toxiques amicales et autres une partie de ma vie sans le savoir. Pris conscience de tout ça avec pn le révélateur d’histoire personnelle :45:
Bon depuis j’adore les magasins de bricolage seule sortie que je faisais avec pn père sans un mot échangé faut pas exagérer non plus aha et je supporte pas le bruit de l’aspirateur je préfère le balai me demandez pas pourquoi :lol:
Tout cela était réel, notez-le.

Mia13
Messages : 1090
Enregistré le : 30 Juil 2019, 20:49

Un PN peut-il être un bon père?

Messagepar Mia13 » 31 Oct 2019, 23:05

Bonsoir non hélas se son des père et mère instable
Le père de mes enfant est gentil ++++++++ avec ma fille de 10mois
Gentil +++++ mon fil de 3 ans
Infecte avec celui de 7 et de 11ans

Enssuite il nesoccupe pas d'eux juste vite fait
Il a dit j'aime mes enfants à mourir
Wouaouuuuuu
On est partis avec les petit 10 jour en vacance
Il est pas venus les voir avant le départ par contre tout les jour il me texter pour parler de nous des petit ect
On est rentré lundi bh il est à 5 minute de chez moi bh depuis quon est la plus de nouvelle mm pas il est venus voir c enfant pour les quel soit disant il aime en mourir
Bref on sen fou mes petit le réclame pas habituer au comportement instable et au mensonge maladif de leur papa en mm tps je ne leur cache rien
Je leur explique version enfants quil faut pas quil pense que sais eux le problème je leur dit si papa viens pas c lui le perdant il ratent les enfants merveilleux qu'il sont
Quand il leur ment je leur explique que leur papa est malade est que certaine personne on une vie telment triste quil mentent au autre pour se donner une image valorisante de eux est que ces juste triste est quil vaut mieu accepter se qu'on est plutôt que paraître furtivement se qu'on aurai aimer être
Quand il est rabaisse je leur dit qui ne faut surtout pas écouter se quil dit et que se que les autre pense de nous mm nest pas forcément une vérité et je rapel que se son des enfant merveilleux et que personne est parfait et que leur papa ne vaux pas mieu que eux mm bien au contraire
ce qui t'attend et bien plus merveilleux que ce qui est derrière toi

Donne de l'importance à une cacahuète elle se prendra pour un M&MS


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités