Un PN peut-il être gentil ?

Avatar de l’utilisateur
franck1966
Membre protecteur
Messages : 1803
Enregistré le : 18 Mar 2019, 22:02

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar franck1966 » 26 Avr 2020, 09:33

Falbala94 a écrit :Bonjour à tous,
Merci pour vos réponses.
C'est vrai que c'est déroutant leur façon d'être. Moi j'ai remarqué que par exemple il va être de bonne humeur pendant 2-3 jours après qu'on ait eu un rapport intime puis après c'est reparti il fait la gu.... . Un jour je lui ai demandé pourquoi il faisait la tête, il m'a répondu en gros que c'est parce qu'on avait pas eu de rapport depuis 3 jours. Que quand on le fait ça le met de bonne humeur ... c'est normal comme réponse ça ? Qu'en pensez vous ?
:43:

Bonjour....Je pense que chez certains hommes oui, peut etre que cet instinct primaire est davantage important,chez eux.....Chez eux,ne pas faire l'amour les met de mauvaise humeur....Mais ce n'est pas pour autant un signe de perversion narcissique....
Pendant des années,j'ai attendu que ma vie change...Mais maintenant,je sais que c'est elle qui attendait que moi je change.. :D

Falbala94
Messages : 17
Enregistré le : 16 Avr 2020, 06:41

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar Falbala94 » 26 Avr 2020, 09:41

Ce n'est peut être pas un signe de PN Franck mais il a bien d'autres comportements qui me font penser qu'il l'est. Ce climat où je me sent constamment mal à l'aise qu'il a installé. Et bien d'autres ... Allez lire mes exemples sur l'autre conversation si cela vous intéresse.
En tout cas merci pour vos réponses et bon courage :)

Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1638
Enregistré le : 18 Mai 2019, 13:35

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar Janou » 26 Avr 2020, 10:02

ne t'inquiète pas j'ai connu cela pendant des années me levant la première, me couchant la dernière jamais un mot gentil, jamais un geste tendre ou juste ce qu'il fallait pour que je ne le quitte pas... il aurait en plus fallu que ce soit moi qui fasse toujours les premiers pas... alors que tout était prétexte chez lui pour que je n'ai pas cette envie...(evident) il me trompait et me mentait à tour de bras... et c'est le reproche qu'il a pris pour partir... pas très couillou... je me demande encore pourquoi il n'est pas parti quand il a commencé ces entourloupes
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html

MARIE33
Messages : 276
Enregistré le : 15 Avr 2020, 09:17

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar MARIE33 » 26 Avr 2020, 10:11

"Je t aime trop ...tu me manquerai trop "...la réponse est là ! Ils nous pensent acquises ! Donc quand on les quitte car on y laisse la peau, ils essaient de sauver la situation ( meme si ils ont compris qu on les a démasqué) avec des arguments démesurés ! Ils se nourrissent de notre équilibre.dinc quand on fuit ça déborde . Bon courage !

Petite fraise
Messages : 453
Enregistré le : 13 Mar 2019, 17:30

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar Petite fraise » 19 Mai 2020, 17:51

Je me joins à cette discussion car ça me parle beaucoup.
Je suis souvent dans ce questionnement de savoir si dans ses phases gentilles il est vraiment comme ça ou si c'est encore son masque...
J'arrive souvent à me dire qu'il a changé, qu'il s'est remis en question mais au fond il est fort pour le dire le même genre de choses que vous ennoncez du genre "tu es la plus belle femme de ma vie" (d'ailleurs il y a 2 jours je l'ai rembarré en lui disant qu'il n'avait pas à me dire ça, que ça rappelle forcément qu'il a eu d'autre femmes et que ça ne se fait pas), "tu pourrais pas te passer de moi, je t'aime trop, mon rubis, mon saphir mon oxygène, la femme de ma vie etc..." ça sonne tellement faux.
Même quand il est gentil il arrive quand même à me lancer des pics très subtilement, pour au final dire que je suis rigide et sans humour, qu'il dit ça pour rigoler et m'embêter...

Donc être gentil peut-être, mais toujours dans son intérêt, pour nous radoucir et pour mieux nous tacler au final. C'est un cycle sans fin.
Comme j'expliquais dans un autre sujet, aujourd'hui je lui ai dit pour la 3 ou 4e fois en quelques semaines que je n'allais pas bien du tout psychologiquement, et au final c'est lui qui fait la gueule pour me faire culpabiliser. Le monde à l'envers. Toujours passer pour la victime qui souffre plus que nous.
Pendant le confinement il était différent. Il m'énervait car un vrai gosse mais n'était pas comme ça à me faire culpabiliser pour rien, ni sur les nerfs à ce point (même si quand même 2 petits pétages de plomb isolés on va dire). Depuis le deconfinement et sa réelle reprise du boulot il est de nouveau infernal. Comme si le confinement l'apaisait dans le sens où bah forcément on était en permanence ensemble (sauf quand je bossais évidemment). Comme si là du fait du déconfinement il risquait de perdre le contrôle sur moi, alors que je sors pas plus mais bon c'est l'impression que j'ai

MissPollock
Messages : 926
Enregistré le : 29 Mar 2019, 09:50

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar MissPollock » 19 Mai 2020, 21:25

Ils se montrent sous leur faux jour (donc, sympa, bonne copine par devant, ne montrant pas son côté noir en public, te sortant le grand jeu....), et puis un jour, le PN te montre sa vraie personnalité, rien qu'à toi hein, pas aux autres... ben non... sinon, PN se ferait griller, et ça, il n'en est pas question ! Au contraire, plus il te détruit, plus il sera courtois face aux autres pour jeter le discrédit sur toi
Quand tu t’es battue si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mise à terre

MARIE33
Messages : 276
Enregistré le : 15 Avr 2020, 09:17

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar MARIE33 » 20 Mai 2020, 08:04

Oui je pense qu un Pn peut être sympathique mais à force de tous ses mensonges, ses "bonnes intentions " deviennent suspectes...on sait qu après il y aura une demande en sa faveur...

Andouille81
Messages : 1509
Enregistré le : 22 Juil 2019, 23:40

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar Andouille81 » 20 Mai 2020, 09:39

Au tout début de ma relation avec PN, l'un de ses "amies" fit une tentative de suicide. Pour PN et de ce que j'en savais, c'était une copine comme une autre, pas spécialement proche.

Pourtant, juste après avoir avalé des médocs, c'est PN que cette fille appela à l'aide. Là, du côté de PN, bonne réaction, elle se précipite sur place, appelle les pompiers, l'accompagne à l'hôpital, prévient la famille... bref bonne réaction rien à redire (même si en étant honnête, finalement elle a fait ce que tout le monde fait dans cette situation).

Après PN fut présente à 300 % pour "sa meilleure amie" passant des heures à l'hôpital tous les jours et une fois l'amie sorite elle passa prêt d'un mois à dormir avec elle, chez l'une ou l'autre, à l'emmener à ses consultations. Je me souviens que de mon côté je ne voyais quasiment plus PN et que même au fond de moi, j'avoue que ça me gonflait un peu... pourtant je me disais que le problème venait de moi, qu'après tout c'était "sérieux" etc... j'arrivais même à être fier de PN en me disant que c'était quelqu'un de bien.

PN s'était rendue indispensable dans cette situation par sa "gentillesse" et sa prévenance... tout passait par elle et c'est à elle que les parents de la fille demandaient conseil sur la marche à suivre. Et toutes les autres personnes de l'encenser... à l'époque, j'étais très "naïf" sur elle mais j'avais noté que de cette situation, elle avait tiré la couverture à elle, les gens ne parlaient pas de "la tentative" mais de l'abnégation et de la gentillesse de PN... et de la plaindre pour tout ce qu'elle faisait pour sa copine, alors que ça se voyait qu'elle était épuisée à force de trop en faire. La "copine" était jugée négativement pour ce qu'elle avait voulu se faire et la mansuétude des gens allait à PN pour ce qu'elle était obligée de faire.

La "suicidaire" ? Pudiquement on en parlait pas, t'façon "on savait tous qu'elle est fragile... voire siphonnée etc..." non ce qui était important c'était tous les sacrifices que faisait PN... bon bien sûr, PN ne manquait jamais une occasion de rappeler comme elle était fatiguée etc, que c'était "dense" comme situation...mais l'amitié avant tout ;) . Et ce rôle elle se l'était pourtant attribué d'elle-même, court-circuitant la famille etc...

Dans notre couple, durant cette période, c'est parmi les premières fois où elle commença à être très "désagréable" avec moi et à me taper des crises pour un oui et pour un non, pour rien... et moi de commençait pour la première fois à lui trouver des excuses. Elle me trompait un mois plus tard mais "la période avait été très dur pour elle" etc... je me souviens que quand elle mimait l'épuisement, qu'elle me disait qu'elle était à bout, qu'elle allait "craquer" à cause de cette histoire, moi connement je m'inquiétais pour l'état de ma "meuf à moi" je lui disais de lever le pied un peu, de penser à elle... et qui après était accusé d'être un "connard égoïste"? :lol:

Et qu'est-ce que je n'ai pas commençait à entendre en privé (à partir de là et jusqu'à la fin) sur la fameuse "meilleure amie"... Des soirées entières, PN me disait que c'était une tarée, un boulet, une faible, qu'elle avait toujours foutu la merde dans "leur bande", qu'elle n'avait qu'à pas coucher avec n'importe qui, etc, etc... le jour et la nuit par rapport à l'image publique.

Bilan de cette histoire... PN a su jouer de la situation pour passer pour une héroïne et attirer la lumière sur elle de manière durable, elle arbore l'histoire comme une véritable "médaille". La "copine suicidaire" (qui est très influençable) ne connait pas l'envers du décors et est inféodée durablement à PN (pour cause)... quoiqu'il arrive désormais la cotte de PN ne baissera jamais auprès d'elle. Je suis le seul à avoir eu droit aux 2 visages de PN durant cette période (et sur le coup j'ai pas vu grand chose)... et même ça avec moi PN en jouait, m'accusant par la suite de la manipuler pour lui faire dire du mal de sa "meilleur amie" :45:

Y'a pas de "gentillesse" chez PN, il y a du calcul et de l'investissement.

MARIE33
Messages : 276
Enregistré le : 15 Avr 2020, 09:17

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar MARIE33 » 20 Mai 2020, 19:13

Ce n est pas une maladie mais une structure mentale bien particulière.ils peuvent tomber en dépression car leur jeu n a plus l emprise ...quand la proie se relève ! Si vous observez la gestuelle sans écouter les mots ...vous verrez la maîtrise...et c est ce corps qui s emballe ou bouillonne quand on leur tient tete !

catloveuse
Messages : 27
Enregistré le : 01 Avr 2019, 09:59

Un PN peut-il être gentil ?

Messagepar catloveuse » 22 Mai 2020, 15:19

Malheureusement oui, il peut-être très gentil, au début, je me croyais même fautive moi et d'être un monstre d'avoir quitté une telle "perle", même mon entourage qui n'était au courant de rien, me disaient que c'était dommage de quitter quelqu'un de si "bien".
J'avais honte et culpabilisait de lui avoir fait du mal...
En vrai leur gentillesse n'est qu'un masque, et derrière le prince charmant se cache un crapaud !
Moi je me dit même que la personne que j'ai aimée à l'époque n'existe même pas, vu que c'est un personnage monté de toutes pièces, fausse.

Et on les croit aussi empathiques, très à l'écoute : c'est totalement faux !!! Ils ne pensent qu'à leurs propres intérêts, sont égoïstes et enregistrent parfaitement tout ce dont ils pourront se servir contre toi au moment venu !!! D'ailleurs bien avant de le quitter, dès que j'ai eu des soupçons, je me méfiait de tout ce que je lui confiait et essayait de filtrer de façon à ne raconter que des choses sans intérêt. D'ailleurs là aussi, quand je commençais à mentir et cacher des choses, je culpabilisais au départ de ne pas être honnête !!!

Et maintenant je sais qu'avec ce genre d'individus on a malheureusement pas le choix !!!


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités