Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Litus
Messages : 77
Inscription : lun. 10 déc. 2018 19:49

Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Message par Litus »

Bonjour à tout(e)s

Voilà, pour ceux qui me lisent, j'avais gagné mon procès devant le JAF. J'ai obtenue visite médiatisée et éloignement pour moi. Bonne nouvelle.
Mais il continue.
J'ai reçue une convocation de la crip pour une information préoccupante. De moi et mon fils de deux ans.
Une fois au rdv, japprend que ça a été fait anonymement.
J'ai tout expliqué. Le fait que j'avais subi des violences, que j'avais obtenue une mesure d'éloignement et j'en passe. Elles m'ont dit que j'avais fait ce qu'il fallait.

Le problème, c'est que je vis dans une angoisse permanente.
J'imagine sans cesse voir débarquer la police chez moi, que l'on m'enlève le petit. J'ai cette peur qu'il raconte des choses horrible et qu'on le place en foyer.
Il y a des moments où j'étouffe. Où je me sens prise de panique.
Je trouve ça injuste, que l'on doive payer pour ses fautes, pour sa toxicité.
Je veux juste avoir une vie sereine, pouvoir élever mon fils normalement. Lui apporter bcp d'amour.
Mais je sais que lui est là, et j'attend sans cesse son prochain coup.

Peut on enlever mon enfant juste sur le coup de diffamation? De vengeance ?
Lapsus
Messages : 1516
Inscription : lun. 9 sept. 2019 09:32

Re: Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Message par Lapsus »

Salut Litus,

J'imagine le stress que cette convocation t'a causé, mais je ne crois pas que tu aies à t'inquiéter!
Si tu ne vis pas dans une grotte avec des ours et ton enfant, bien entendu.
La CRIP semble d'ailleurs avoir compris que ce n'était pas le cas.

Cela dit, comme l'anonyme pourrait bien être le PN et comme on ne sait jamais quel autre coup tordu il va faire, tu ferais bien de monter une espèce de journal avec tous ce que tu fais pour ton enfant (suivi pédiatrique, rdv de toutes sortes, crèche... plus tard, école) et avec ton enfant (visites dans la famille, sorties, copains, jeux...) ainsi que des notes sur sa croissance et ses apprentissages. Tu peux y adjoindre prescriptions, preuves de paiement, photos et tout autre papier relatifs aux événements de ce journal.

Ainsi, si "on" te re-cherchais des poux à ce sujet, tu aurais déjà tout un dossier sous la main à opposer à de fausses infos préoccupantes!
Être prêt à tout, ça peut servir d'antidote à l'angoisse.

Prends soin de vous, Litus!
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une.
Confucius

10722e jour de contact (à peu près)
celineceline
Messages : 1024
Inscription : ven. 22 mars 2019 20:09

Re: Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Message par celineceline »

Le coup de stress !

Lapsus est de bon conseil on ne sait jamais jusqu’où pn peut aller dans la diffamation par vengeance le moyen de contrer ton stress est l’anticipation. Comme dit la mise en place d’outils qui puissent t’aider à te rassurer toi-même si on venait à te demander des comptes par exemple. Le suivi de ton enfant et peut-être des témoignages de son environnement. Rien que de penser aux preuves que tu pourrais rassembler pour ne pas passer pour celle que tu n’es pas te soulagera. Si tu peux parler de ses peurs infondées et les angoisses légitimes qu’elles provoquent à des proches pour lever le voile sur tes inquiétudes.
Et t’informer et tirer au clair cette information préoccupante, si celle-ci après ce rendez-vous est annulée où s’il y a enquête malgré tout ? Que l’on t’informe du déroulé.
À mon avis pn l’anonyme se ridiculise tout seul, ne te laisse pas impressionner par sa tentative d’intimidation...provocation grossière plutôt !
Sois rassurée Litus dors en toute sécurité personne ne peut prendre ton enfant.
Il arrive un moment dans la vie où vous vous éloignez de tout le drame et des gens qui le créent vous vous entourez de gens qui vous font rire.
Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 5182
Inscription : jeu. 15 nov. 2018 07:38

Re: Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Message par Buissonnière »

Litus a écrit : lun. 25 janv. 2021 23:02 Bonjour à tout(e)s

Voilà, pour ceux qui me lisent, j'avais gagné mon procès devant le JAF. J'ai obtenue visite médiatisée et éloignement pour moi. Bonne nouvelle.
Mais il continue.
J'ai reçue une convocation de la crip pour une information préoccupante. De moi et mon fils de deux ans.
Une fois au rdv, japprend que ça a été fait anonymement.
J'ai tout expliqué. Le fait que j'avais subi des violences, que j'avais obtenue une mesure d'éloignement et j'en passe. Elles m'ont dit que j'avais fait ce qu'il fallait.

Le problème, c'est que je vis dans une angoisse permanente.
J'imagine sans cesse voir débarquer la police chez moi, que l'on m'enlève le petit. J'ai cette peur qu'il raconte des choses horrible et qu'on le place en foyer.
Il y a des moments où j'étouffe. Où je me sens prise de panique.
Je trouve ça injuste, que l'on doive payer pour ses fautes, pour sa toxicité.
Je veux juste avoir une vie sereine, pouvoir élever mon fils normalement. Lui apporter bcp d'amour.
Mais je sais que lui est là, et j'attend sans cesse son prochain coup.

Peut on enlever mon enfant juste sur le coup de diffamation? De vengeance ?
Coucou,
Non il faut que la personne apporte des éléments solides et surtout qu'elle ait le courage de signer sa dénonciation. Une signature engage la responsabilité de la personne qui écrit. Je ne pense pas que les services sociaux se basent sur une lettre anonyme. Ils savent que le but premier de l'anonymat est de nuire. Une personne qui dénonce une maltraitance sur enfant mettra toujours son nom car elle le fait de bonne foi et pour l'enfant. De plus une lettre anonyme n'a aucune valeur juridique.

Toutefois ces services ne peuvent pas faire l'impasse et ont du te convoquer pour avoir ta version.
Fais comme Lapsus te l'a conseillé
Un journal dans lequel tu consignes tout avec les dates et si possible les horaires, les tickets de caisse, les factures numérotées qui renvoient au numéro de la pièce (exemple : le 26/01/2021 jeux d'eau à la piscine municipale [9] )
Le 9 est le numéro que tu auras attribué au ticket d'entrée en le notant dessus. Note aussi un résumé des échanges que tu as eu avec la crèche même et surtout si tout va bien. Note ses progrès, ses activités, ses soins, fais transparaître ta bonne humeur et ta bienveillance de maman.

Tu as bien fait d'expliquer aux services les antécédents avec le papa. Ne lui parle pas de cette convocation, ne laisse rien transparaître.

Garde une trace de cette convocation qui fait suite à un courrier anonyme. Elle pourrait être une pièce supplémentaire ajoutée à un éventuel dossier de harcèlement... un jour ou l'autre. Garde tout.
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant
Litus
Messages : 77
Inscription : lun. 10 déc. 2018 19:49

Re: Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Message par Litus »

Merciiiii les filles.
J'essaie de me calmer. Je vais prendre rdv chez un psy pour évacuer tout ça.
Ce qui me dégoûte au plus haut point, c'est que je doive payer pour ces conneries à lui. Et ce qui fait que j'étouffe, c'est que je serai toujours relié à lui.
Plus les jours passent, plus je me reconstruire. C'est la bonne nouvelle.
Mais dès que la mesure d'éloignement sera terminée, je sais que le cauchemars reprendra.
A moi d'être forte, de cesser de me justifier et d'avoir peur de ce qui pourrait arriver.
Calaïca
Messages : 2054
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

Re: Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Message par Calaïca »

Le suivi d'un psy me semble essentiel.

Sinon, en effet, je vois mal les services sociaux enlever un enfant sous couvert de dénonciation anonyme. Garde par contre une preuve de cela effectivement pour démontrer le harcèlement si besoin.

Plein de courage, la peur s'éloignera peu à peu avec le temps...
Avatar de l’utilisateur
goliath
Messages : 400
Inscription : ven. 20 juil. 2018 11:03

Re: Stress post traumatique et peur que l'on me retire mon entant

Message par goliath »

Hello,
Litus a écrit : lun. 25 janv. 2021 23:02 Le problème, c'est que je vis dans une angoisse permanente. J'imagine sans cesse voir débarquer la police chez moi, que l'on m'enlève le petit. J'ai cette peur qu'il raconte des choses horrible et qu'on le place en foyer.
La police ne peut intervenir qu'avec des preuves irréfutables et des faits concrets vérifiable.

Un policier est assermenté, il est capable de faire la différence quand on lui ment ou qu'on le manipule. On ne peut pas t'enlever tes enfants sur simple dénonciation même anonyme.
Litus a écrit : lun. 25 janv. 2021 23:02 Il y a des moments où j'étouffe. Où je me sens prise de panique.
C'est le but recherché par ce genre d'individu. Certains change de proie d'autre préfère s'acharner sur leur victime.

N'oubliez jamais qu'un-e PN jouera toujours sur la carte de la peur et de la menace mais dés qu'il-elle sentira que malgré tous ses efforts plus personne ne réagit il s'enfuira comme un lâche.
L'amour de soi et l'arme la plus destructrice face à un-e PN ;)
Répondre