Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Répondre
Mon ange
Messages : 89
Inscription : ven. 3 avr. 2020 15:43

Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Message par Mon ange »

Bonjour,

Je me décide enfin à faire le récit de mon "mes" histoires.
Malheureusement il y en a 2 ...
2 PN !
(Pour le premier je vais faire bref mais pour le second je suis en plein dedans).

Tout commence en 2000 ...
Rencontre de mon premier PN, j'avais 16 ans et demi et lui 25. De ce premier PN, nous avons eu 3 beaux enfants dont J'ai la garde (heureusement il ne les voulait et ne les veut pas). J'ai une fille de 14 ans, une autre qui va fêter ses 12 ans dans quelques jours et un fils de 10 ans qui souffre de TDAH assez sévère.
Ma vie avec PN n°1 a durée 11 ans, dont 5 ans de mariage. 11 ans à vivre dans le flou, la manipulation, l'emprise et la solitude ...
J'ai déposé plainte en 2011 lorsque J'ai pris la décision de me séparer de lui.
Enfin J'ai pris la décision en avril 2011 et je n'ai réussi à partir qu'en novembre 2011 (en congés parental donc difficile de trouver un appart rapidement).
Durant ces 8 mois, il avait passé la seconde ...
Jusqu'au jour où je suis allée déposer plainte pour ce que je pensais "du harcèlement moral". Mais finalement c'était bien pire.
Après avoir passé plusieurs heures à raconter ma vie avec cette ordure, ce sont les gendarmes qui ont modifié le terme de ma plainte.
Il s'agissait en faite de dépôt de plainte pour "viols et violences conjugales".
Sans le savoir et en avoir pris conscience à ce moment là, j'étais victime de rapports forcés et j'avais subit 2 viols concrets.
L'affaire a duré presque 7 ans. Il a été condamné à 1 an de prison, 2 avec sursis 3000 euros d'amende puis un suivi sociaux judiciaire de 5 ans ...
Et oui la bonne blague, le gendarme me disait qu'il risquait jusque 20 ans de réclusion ... pfff.
Nous étions mariés et c'était ma parole contre la sienne ... ils n'ont ou se baser "que" sur des vidéos de moi qu'il a faites à mon insu. Je dormais.
Il s'avère qu'en réalité il m'avait drogué pour pouvoir faire des salopries sur moi et les filmer ...
Au final, il a jamais fait son année de prison ...
Il a toujours des droits concernant nos enfants même s'il les prend peu ... le peu qu'il les prend, il les manipule et ne fait que dire du mal de moi.
Ma grande n'y va plus depuis 1 an et demi car elle ne supporte plus. Elle a vu et entendu pas mal de choses qu'elle n'aurait pas dû voir et entendre petite. Je pense que cela est ressortie à son adolescence. Et elle disait s'ennuyer là bas, C'est sale, il dort tout le temps, je garde mon frère et ma soeur de longues journées etc (à ce moment il avait pas sa nouvelle compagne).
Il n'a jamais fait de requête pour qu'elle y retourne mais bon je m'attends à tout du jour au le demain, le PN étant très sournois.
Depuis peu J'ai emménagé avec mon conjoint (un peu plus d'1 an et demi de relation), mon ancien PN ne vient presque plus et bourré le crâne des enfants en disant que "maman doit faire les trajets car C'est elle qui a décidé de partir plus loin).
Certe je me suis éloignée mais j'assume mes enfants seule depuis toujours. Leur père n'a versé que 4 pensions alimentaires de lui même (il est saisi depuis des années), par ailleurs il a réussi à la faire bien baisser. Il ne les prend jamais en vacances ou très peu. Et pas tous les week-ends sans compter qu'il y a eu plusieurs années il ne les prenait pas du tout il était hébergé. Il a fait que ça. Mais il ne venait même pas les voir (hébergé à 9km de chez moi).
Bref, ce PN me fait toujours galérer parfois mais au travers de mes 2 derniers évidemment ... (vous connaissez le procédé, les enfants sont des pions) ...
S'en suit mon récit du PN n°2 :
Rencontre au boulot !
Je travaillais en grande distribution, lui aussi en tant que chef boucher. Le rayon dans lequel je bossais se trouvait en face de la boucherie.
J'ai eu le droit à regards, flatterie, compliments etc en tout genre pendant des mois.
Janvier 2019 : il savait que je voulais partir de mon boulot car j'avais la responsabilité entière de mes rayons avec un salaire de simple employée.
Il me disait connaître des "chasseurs de tête" et que je lui envoie mon CV par mail. Ce que J'ai fait.
Mais C'est tout, Rien de plus.
Février/mars 2019 : il me demande si J'ai snap.
Je dis oui et je fini par accepter de lui donner.
Au début c'était des snaps enfantins avec filtre au boulot qu'il m'envoyait.
Puis il a commencé les messages.
Progressivement devenus plus insistant quand au fait que je lui plaisais mais qu'il ne pouvait pas cet j'étais en couple (depuis 1 an) et lui marié (marié depuis quelques mois mais en couple depuis 10 ans et 3 enfants, son grand fils dont il a la garde, et un fils et 1 fille).
Bref les jours se suivent mais cela s'accentue.
Je ne sais pourquoi mais je suis captivé, attirée et déjà vaguement amoureuse ...
Je fini par céder à ses avances.
Un soir en quittant le travail, je me changeais dans le vestiaire et il arriva dans le vestiaire d'un pas décidé et m'a donné un baiser de fou !!!
De là est née notre relation. Avril 2019 !!!
J'étais donc en couple, je n'étais pas vraiment amoureuse mais pas malheureuse. Un homme gentil, vraiment gentil mais malheureusement trop mou ... feignant on peut dire.
Lui était donc marié depuis le mois d'août.
Il a un fils de sa seconde union qui avait 10 ans, 1 fils qui avait 5 ans (il est DYS) et 1 fille qui avait 4 ans (elle est autiste) de sa 3eme union (oui marié 3 fois). Ses enfants ont évidemment un an de plus aujourd'hui.
Au tout départ de notre relation, J'ai eu le droit à "je ne peux rien te promettre je suis heureux dans ma vie, tout va bien dans mon couple".
Mais dans les jours qui ont suivi, il me faisait des scènes de jalousie (les toutes premières mais toutes minimes comparé à ce qui m'attendra plus tard)
Il a vite déclaré des sentiments à mon égard, en commençant par des "je t'adore" suivi de "i love you" pour enfin écrire "je t'aime".
Ses snap, ses mails étaient constant, jour et nuit.
Nous nous retrouvions après le boulot même pour 5 min pour me voler un baiser.
Je précise que j'étais fragile psychologiquement à cette époque car justement en avril 2019 J'ai perdue mon papa d'un cancer en quelques mois ...
Famille unie, J'ai été dévastée ...
(J'aurai compris bien plus tard qu'il a profité de mon chagrin pour accentuer son mode opératoire de séduction sur moi en se faisant passer pour un homme qui était à l'écoute et présent pour moi).
Donc il est complètement OMNIPRESENT pour ne pas dire "omnipesant" ...
J'avais sans cesse des reproches sur mon copain de l'époque "qu'est ce que tu fous avec un tas pareil, il branle rien, tu as vu comme tu es belle, tu mérites mieux et moi je t'aime, attends moi stp, C'est compliqué parce que mes 2 derniers ont des troubles et je ne veux pas les perturber mais je quitterai ma femme. Il ne se passe plus rien avec depuis très longtemps. Je reste pour les enfants mais je vais trouver des solutions".
Alors le 1er juillet 2019, je l'ai quitté (mon copain de l'epoque). Il en été dévasté et m'a suivi et un peu harcelé durant quelques semaines ...
Mais j'avais fait le pas de quitter mon copain pour un homme marié ...
Le mois de juillet j'étais en congés et mon PN également mais lui a semaine avant moi.
Il a remué ciel et terre pour venir me voir.
Il inventait un tas de conneries à sa femme ...
Il était encore une fois omniprésent.
De plus il m'aurait dans la recherche d'une maison car mon propriétaire vendait sa maison et il ne me restait plus longtemps avant la fin du bail.
Bref au petit soin sans cesse et des compliments à tout va. Malgré cela, il y avait quelques pics, réflexions, jalousie de temps à autre ... mais bon il me laissait déjà croire que j'étais la femme de sa vie alors bon ...
Mi juillet j'emmène mes 3 enfants et ma maman à un grand Lac à env 2h de chez moi. Je reseve 2 nuits, une petite maisonnette en location, je me dis que ça peut faire du bien à ma maman qui a perdu mon papa et à mes enfants.
J'ai passé 3 jours sur mon téléphone ... dans une angoisse terrible ...
J'étais harcelée de messages bons ou mauvais, le fameux chaud et froid commencait ... J'avais déjà passé le cap de la "lune de miel".
Je lui avais envoyé une photo de moi en short et tunique.
Mon dieu qu'avais je osé faire ...
J'ai eu le droit à tenue indécente mais aussi à "tu es habillée comme une pute". J'étais loin de lui, jolie (à ce moment là j'étais encore jolie ...). A cause de cette tenue qui était pourtant loin d'être provocante, J'ai eu le droit à 3 jours d'enfer pourris par des sms, des mails, des pavés de reproches, la culpalibite commencait déjà à m'envahit ...
Nous avons continué à nous voir énormément. Jusqu'à ce que dans le dos de da femme, il me présente même sa petite dernière de 4 ans (étant autiste elle ne parlait pas ...). Il m'a amené chez moi.
Nous nous sommes vite présenté les enfants Il était si persuasif que J'ai cru en son amour, en lui !
Août est passé avec des hauts, des bas, mais j'avais trouvé une maison je devais demander en octobre.
Il était tantôt le plus charmant des hommes, tantôt le plus méchant ... chaud/froid, ça n'arrêtait pas. Mais malgré le malaise que je ressentais il m'était impossible de mettre fin à notre relation.
A ce moment il était encore relativement soft dans ses propos.
Septembre 2019, il quitte sa femme !
Il trouve un appart, nous emmenageons chacun de notre côté (c'était préférable pour les enfants). Nous demenageons le même weekend début octobre.
Mais nous étions jamais l'un sans l'autre.
Lui avait que son grand sont il a la garde (les 2 petits étant en garde alternée, enfin pseudo alternée vous comprendrez plus tard).
Du coup il venait sans cesse chez moi et dormait à la maison.
Son fils âge de 10 ans s'entendait bien avec le mien qui en avait 9 à l'époque.
Nous avons vécu de plus en plus de clash ...
Il ne supportait pas mon passé (très basique) et me reprochait tout absolument TOUT y compris pour des choses hallucinantes.
Ça pouvait aller de "tu as osé partir en vacances avec un autre homme, moi je ne l'ai jamais fait, j'attendais la femme exceptionnelle avec qui partager ça, je voulais lui réserver et cette femme C'est toi"
Tout était bon pour m'attaquer ou je finissais en pleure et à m'excuser. M'excuser d'avoir une vie.
Puis progressivement ça a été mes tenues ...
Je ne pouvais plus mettre un jean, ni un haut qui arrive au dessus des fesses ... seulement et uniquement des vêtements longs, amples, sans formé, pas féminin et surtout qui descendent bien en dessous des fesses car les hommes regardent les fesses ...
J'ai dû laisser pousser mes cheveux, changer de couleur car j'avais déjà eu cette coupe et cette couleur avec un ex ... tout était devenu contrôlé par ce bourreau.
J'avais conscience de certaines choses mais aveuglée de nouveau par ses mots doux, sa présence et son semblant de bon père pour mes enfants ... Je craquais et me disais que ça allait aller mieux.
Fin septembre j'en pouvais plus au boulot, je tirais des rolls de 600 kg, je bossais comme une malade pour 1000 euros 6j/7 ... Il a réussi à me convaincre de me mettre en arrêt. Suite à des mois d'arrêts il m'a convaincu d'arrêter le boulot qui m'esquintait.
"Tu vas bousiller ta vie pour 1000 balles, tu as tes enfants qui ont besoin de toi, ton fils avec ses troubles etc, C'est pas une vie ..." et j'en passe.
Moi qui était dynamique et bosseuse puis raisonnée, j'avais perdue toute raison.
Mon patron a proposé une rupture conventionnelle que J'ai accepté ...
Suite à cela, il a posé son précis pour quitter son appart en décembre 2019 (3 mois seulement après avoir emménagé ). Il ne pouvait pas vivre sans moi !
Je me sentais si dépendante de lui ...
Il a fini par vivre avec moi aussitôt.
On a passé son fils dans la chambre de mon fils, et son autre fils aussi quand il les prenait. Et la petite avec ma 2eme.
6 enfants tous les 2 et une maison avec 4 chambres ...
Mais bon, on cherchait ailleurs. Il ne supportait pas mon secteur ... tu as tout fait ici, tu as vécu ta vie, tu as eu tes ex. Il faut qu'on parte.
Il a commencé à me faire des scènes pour mes affaires (meubles, vaisselle, déco...).
"Tu as dû utiliser ça avec un ex, et ca ca vient d'où ? Je veux pas m'asseoir sur le banc où ton ex a posé son cum, je veux pas manger avec les fourchettes que ton ex a mangé avec ..." (infime partie des reproches évidemment, tout absolument TOUT était à jeter) C'est ce que progressivement J'ai fait tellement je supportais plus ses blâmés, il me rejetait, m'ignorait, me delaissait, moi qui était devenue si dépendante de lui (C'est là que la dépendance affective faisait effet).
J'ai vendu mes meubles, jeté mes vêtements, ma vaisselle, je ne pouvais même pas donner mes vêtements à mes filles, il ne supportait pas car JE les avais porté probablement avec un ex. J'ai jeté des draps de bains, des draps, décoration, magnets sur le frigo ...
Mes souvenirs, tout ce que J'ai mis des années à acquérir seule et âme construire après mon 1er PN, J'ai tout jeté 😢
Mars 2020 : covid, confinement ...
Monsieur se prend un congés pour garde d'enfant pour son fils de bientôt 11 ans qui a "des troubles respiratoires" ( il a dû prendre du Seretide 3 ou 4 fois depuis qu'on se connait). Bref ...
Il est à la maison, tout va bien jusqu'au jour où fin mars, il devient étrange en un rien de temps ...
Il manigance quelque chose. Il dit que son ex femme (qui ne l'est pas encore d'ailleurs car toujours pas divorcée) ne veut pas qu'il prenne les enfants à cause des risques covid 😕.
J'en crois pas un mot, la connaissant ... de plus qu'il prenne le risque d'y aller et ramener le virus ou qu'il ramène les enfants avec le virus, C'est du pareil au même !!! Bref soit disant aussi que son grand réclame son demi frère et sa demie soeur (il ne le fait absolument jamais) ...
Je suis chagrinée je me sens exclue mais j'accepte qu'il aille y passer un peu de temps.
Le soir même J'ai un noeud terrible qui me prend au ventre. Je me mets à fouiller dans son téléphone pendant qu'il dort et je ne suis pas déçue ...
Il dit à son ex qu'elle et les enfants lui manquent, que je suis quelqu'un de bien mais qu'il ne fera pas sa vie avec moi et j'en passe. Y'avait plusieurs sms échangés. Elle restait très basique dans ses réponses. Lui se victimisait vaguement.
Je lui ai dit vivre une nuit blanche lorsque je l'ai réveillé.
Senti cerné car après coup je pense qu'il jouait la triangulation et ne serait pas parti, il est parti, en quelques jours il a reprit ses affaires, laissant les souvenirs sous mon nez et mon fils a qui il avait fait promesse de toujours être là pour lui et ne pas l'abandonner (en plus de son TDAH, mon fils a une grande peur de l'abandon et d'angoisse ... son "pere" PN est toxique pour lui ...)
Donc PN et son fils partent sous les yeux du mien, à vider la chambre dans laquelle ils sont tous les 2, laissant du vide et des poussières ...
Je suis en pleure, je ne comprends pas, et je vois mon fils isolé.
Il nous a lâchement quitté !
Le lendemain de son départ, J'ai repris mes amis FB qu'il avait demandé de supprimer évidemment.
Dont un ami. Et là comme par hasard mon téléphone ne tarde pas à sonner un sms, puis 2 etc.
Il me disait qu'il souffrait d'être parti, qu'il me demandait se lui laisser du temps etc. Il était juste perdu sans ses enfants. Mais il prit le temps de demander qui était là personne en ami sur FB évidemment.
C'était louche tout ça, j'avais un noeud et je sentais que quelque chose ne tournait pas rond.
J'ai commencé à contacter son ex femme chez qui il était retourné (à savoir qu'elle ne l'a pas repris, il dormait avec son fils dans la chambre d'ami). Elle a accepté de ma parler, je lui ai montré les sms où il me demandait d'attendre et qu'il n'aimait que moi depuis toujours et pour toujours mais que ses enfants lui manquaient. Qu'il regrettait. Elle tomba de haut, il lui faisait la même !!!
Nous avons partagé nos captures écrans.
J'eu trouve le mot de passe de son adresse mail.
Je suis tombée de très haut ...
Des mensonges que mensonges sur son passé, sa vie entière, et le ponpon il allait aux prostitués quand il était avec sa femme.
Mais ... malheureusement il est revenu et ... J'ai succombé 😢😢😢
J'ai eu le droit à "j'étais perdu pour mes enfants, J'ai dit de la merde car j'avais peur mais je ne l'aime pas, les excuses auprès de sa famille C'est faux, je suis désolée de t'avoir fait tant de mal et aux enfants, je suis qu'un sale con ... Je ne te mérite pas mais je ne peux pas faire ma vie sans toi. Les mails, les prostitués C'était un délire avec des potes, je n'en ai jamais vu (pourtant ce que je lisais était on ne peut plus clair...). Des dettes de partout ...bref un tas de mensonges plus grotesques les uns des autres, au fond de moi je n'y croyais pas mais impossible de résister, j'avais besoin de lui, sa peau, son odeur, sa chaleur ...
J'avais besoin de mon bourreau 😔😢
J'ai revenu une lune de miel les premiers temps ...
Mais très vite il a repris le dessus. Reproches, contrôle ...
Il parlait moins de mes ex forcément mais il fallait partir du secteur absolument.
La meilleure culpabilité étant LES ENFANTS ! Il faut qu'ils aient chacun leur chambre ! On sera heureux ailleurs C'est certain.
On se dispute à cause du secteur etc.
On fera venir ta maman, même pour dormir et les vacances. (Il sait que je suis proche de ma famille).
Bref le confinement a passé. Il était en arrêt pour garde d'enfant puis s'est mit en arrêt pour pseudo dépression à cause du patron. (Le même qu'on avait en commun). Il voulait partir aussi mais là il n'a pas réussi à dégoter la rupture conventionnelle.
Alors de mars à novembre il était en arrêt !
Soir jusqu'à il y a peu, le 10 novembre il a reprit un nouveau boulot.
Le 17 octobre nous avons emménagé à 45 minutes de ma maman. Un secteur que je ne connais évidemment pas. Changement d'école pour les enfants. Nouveau suivi dans un CHS pour mon fils.
Il a passé une vitesse supplémentaire ici.
Je n'ai même pas le droit de porter un sac de pellet car C'est son rôle d'homme ...
Je m'occupe de tous les enfants 4 ou 6 en fonction de la garde des petits, seule ... Il est au boulot et quand il rentre il est crevé.
Je n'ai pas le droit de faire des courses, aller à la pharmacie ou quoique ce soit seule (C'était déjà le cas soit disant à cause de mon secteur) mais ça l'est toujours pourtant ...
Il est parti dans une lubie qu'on monte un projet pro ensemble.
Nous avons depuis le confinement des poules et 2 chèvres naines enfin 1 bouc nain et 1 chèvre.
Étant dans ne milieu animalier à la base et passionné, il voudrait qu'on monte un commerce et produire nous même après pour faire de la vente en livraison voir ouvrir un petit commerce locale par la suite.
Mais il doit ramener un salaire ... (ben oui il m'a fait quitter mon boulot). De ce fait, lance toi mon ange ...
Renseigne toi partout etc. (Je rappelle que je suis au chômage).
Il y a quelque jours, pôle emploi m'a appelé, forcément au chômage depuis mars fallait s'y attendre.
J'angoissais mais j'ai parlé du projet. (Au fond de mois je ne voulais pas).
Quand il rentre du boulot je lui explique et là il a fait la gueule (son truc favoris comme ça il sait que je lui demande et il me fout dans la gueule que je le laisse jamais parler, J'ai toujours raison et il a tord, qu'il doit fermer sa gueule etc, jusqu'à ce que ça explose).
Finalement il me reprochera par sms (ce qu'il fait et a toujours fait, sms et mails me rabaissant plus bas que terre ou le faisant perdre la tête et me sentir folle) que je ne pense plus au projet bébé. (Il a eu en idée de refaire un enfant, il avait réussi à me convaincre moi qui en voulait plus ... mon dieu mais quelle idée ... !!!
Bref je lui sors qu'il y a quelques jours il me soutenait pour le projet pro, que pole emploi est derrière mon cil et que je dois au moins me renseigner. Qu'on croule sous les dettes (SES dettes) et que faire venir un enfant maintenant serait pas raisonnable.
J'ai eu le droit à ses réflexions blessantes et la tête jusqu'à ce que je rentre dans son jeu et m'excuse.
Je commençais déjà à ouvrir les yeux.
Je lui ai dit que j'en voulais toujours et qu'il avait raison
Mais je n'en pensais pas un mot ...
Dans la même semaine, son ex femme vient rechercher les petits. Elle me demande qu'elles horaires fait il ? Je lui répond et elle me sort que ce ne sont pas les horaires sont il lui avait dit, car il voulait les petits pour passer du temps avec eux (au final je gère les petits, repas, douches, devoirs, activités).
Puis on parle boulot. Elle me demande je ne sais plus quoi et je lui dit qu'on a en projet de bosser ensemble.
Elle est stupéfaite, et j'apprend qu'il a bossé avec sa 2de ex femme et qu'il avait pour projet avec elle aussi (sa 3eme) mais que cela n'a pas abouti. (Il lui avait aussi fait quitter son emploi ...).
Alors depuis ce jour on 1 de nouveau creusé et on s'est posé un tas de questions. Évidemment nous en avons appris de nouveau toutes les 2 sur ses mensonges.
Même pas une semaine après, il me prit la boule au ventre, le mauvais noeud comme je disais.
J'ai trouvé son MDP pour son opérateur tel et J'ai découvert sa facture détaillée !!!
Et mes doutes étaient de nouveau fondés, il y avait des centaines de numéro ... quand il partait ou revenait du boulot tout en m'envoyant sms sur sms toutes les 2 min avec les (tu me manques, je ne vis pas sans toi, vivement notre projet ... je t'aime de tout mon être, tu es toute ma vie, je ne suis rien sans toi). Il réussissait à envoyer des sms pour me "rassurer depuis son départ en mars, et appeler en même temps.
En cherchant sur le net, les numéros correspondaient à des escortes, des prostitués ...
Là ça a été la goutte d'eau.
Avec tout ce que j'avais découvert, j'aurai dû comprendre avant !!! Il disait que j'étais différente et unique et qu'il ne me ferait jamais de mal et ne ferait jamais les mêmes erreurs ou conneries.
Et bien pourtant il m'a fait !
Depuis des mois, il emmenait son fils au collège, en allant chez le coiffeur etc dès qu'il était seul il appelait.
La plupart du temps ca durait 5s mais parfois 1min30.
Alors une fois cela découvert je n'ai rien dit de suite. J'ai continué à fouiner. Ses dettes etc ... j'en ai découvert des choses ...
J'ai vu tout ça ça fait maintenant 15j. Je n'ai rien dit.
Il y a 4 jours il a fini par pseudo m'avouer des choses.
(N'étant pas comme lui j'étais malgré tout distante). Alors il m'a rejoins sous la douche, m'a serré dans ses bras et m'a dit "tu m'écoutes ? Je fais des choses qui te plaisent pas en ce moment, mais sache que je t'aime et ne t'ai jamais absolument jamais trompé. C'est juste que je me sens mal avec moi même et plus à ma place d'homme)". Il n'a dit que cela ... car il ne savait pas ce que je savais. Il ne pouvait pas en dire trop ...
Évidemment il se victimise hein.
Il n'a jamais été rejeté ou non considéré comme un homme et niveau intimité non plus par ailleurs malgré nos rythmes de vie, ça marchait très bien.
J'ai oublié aussi de dire courant du mois de mars. J'ai découvert qu'il prend du viagra ... pareil caché et recaché. Son ex femme à découvert des dépenses sur le compte joint à ce moment là qui venait de je ne sais plus quel pays correspondant à un achat pharmacie. Elle a découvert pour le viagra. Il lui a sorti des conneries, il m'en a sorti à moi.
Finalement après avoir réellement découvert qu'il les prenait bien, il a dit qu'il avait quelques coups de fatigués parfois suite à des soucis de fou sanguin au niveau du coeur ...
Encore une fois connerie. Il a aucun bilan cardio.
J'ai laissé faire lui disant que bientôt une fois le confinement levé il ira consulter plutôt que de s'automedicamenter.
Il ne m'a jamais fait !
Donc je disais, il laisse croire qu'il appelle juste des prostitués mais sans leur parler, juste un délire de les appeler sans même regarder leurs photos sur le site, parce qu'il a une mauvaise estime de lui en ce moment. Que ça a déjà été le cas dans sa vie et en ce moment ça revient. Qu'il aurait soit disant plus assez mon regard 😮.
Bref des conneries comme toujours.
Capter une attention et se sentir avec une meilleure estime grâce à des prostitués qu'il appelle mais avec qui il ne dialogue pas 😞🤥
J'ai fait mine de rien quelques jours mais je ne peux plus, je ne le supporte plus.
Son portable me pue au nez, lui avec.
Il fait mine de laisser son tel partout et me montre tour depuis des mois alors qu'il continu de cacher et mentir.
Il me dégoute 🤢

Maintenant le problème qui se pose :
J'ai peur !

Hier soir J'ai fini par lui dire une bonne partie de ce que je savais. Il a pas bronché mais n'a rien dit.
J'ai eu évidemment le droit ce matin à un sms de grande déclaration disant qu'il était qu'une merde et risquait de me perdre. Que je prenne la décision mais qu'il ne m'a jamais trompé et qu'il m'aime et ne peut pas vivre sans moi ...
Mais lorsque ça a claqué hier soir, je lui ai dit de partir et ce qui était prévisible, il a refusé en disant que son nom est sur le bail aussi.

Aujourd'hui je me retrouve sans ma famille, plus d'amis, au chômage, on a déménagé et fait changer les enfants d'école, mon fils a commencé son suivi sur ce secteur en CHS avec qui cela se passe super bien y compris à l'école. Je n'ai plus aucun meuble à moi. On a tout racheté en commun et d'occaz ... pas de preuves car pas de factures ...
Je n'ai plus rien mais je veux rester dans cette maison.
Partir serait encore plus perturbant pour mon fils voir destructeur si ce n'est pas fait progressivement.
De plus il est attaché à ce PN n°2, le concernant comme un papa ...

Je me dis que je devrais aller voir une assistance sociale mais je sais déjà qu'on va me répondre de partir ... car grande maison et gros loyer (sauf que je sais que je vais y arriver, je ne suis pas dépensiere et je ferais tout pour retrouver un travail). Le CDIFF, vont il m'écouter et m'aiguiller. Et pour les mêmes raisons ils vont me dire de fuir et partir ...
Lui ne pourra pas garder la maison. Il a pas loin de 1000 euros mensuels de dettes. C'est énorme ...
Ses réactions me font peur, surtout d'ordre psychologique. Elles sont violentes ...
Voilà mon récit et où j'en suis !
J'ai passé plus de 2h à écrire 😱
Il fallait que ça sorte, il fallait que j'explique.
Merci pour votre courage de me lire, merci à vous tous pour vos témoignages aussi

Amicalement

Mon ange 😔
Jess2021
Messages : 15075
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Message par Jess2021 »

Mon ange a écrit : mer. 9 déc. 2020 16:45 Bonjour,

Je me décide enfin à faire le récit de mon "mes" histoires.
Malheureusement il y en a 2 ...
2 PN !
(Pour le premier je vais faire bref mais pour le second je suis en plein dedans).

Tout commence en 2000 ...
Rencontre de mon premier PN, j'avais 16 ans et demi et lui 25. De ce premier PN, nous avons eu 3 beaux enfants dont J'ai la garde (heureusement il ne les voulait et ne les veut pas). J'ai une fille de 14 ans, une autre qui va fêter ses 12 ans dans quelques jours et un fils de 10 ans qui souffre de TDAH assez sévère.
Ma vie avec PN n°1 a durée 11 ans, dont 5 ans de mariage. 11 ans à vivre dans le flou, la manipulation, l'emprise et la solitude ...
J'ai déposé plainte en 2011 lorsque J'ai pris la décision de me séparer de lui.
Enfin J'ai pris la décision en avril 2011 et je n'ai réussi à partir qu'en novembre 2011 (en congés parental donc difficile de trouver un appart rapidement).
Durant ces 8 mois, il avait passé la seconde ...
Jusqu'au jour où je suis allée déposer plainte pour ce que je pensais "du harcèlement moral". Mais finalement c'était bien pire.
Après avoir passé plusieurs heures à raconter ma vie avec cette ordure, ce sont les gendarmes qui ont modifié le terme de ma plainte.
Il s'agissait en faite de dépôt de plainte pour "viols et violences conjugales".
Sans le savoir et en avoir pris conscience à ce moment là, j'étais victime de rapports forcés et j'avais subit 2 viols concrets.
L'affaire a duré presque 7 ans. Il a été condamné à 1 an de prison, 2 avec sursis 3000 euros d'amende puis un suivi sociaux judiciaire de 5 ans ...
Et oui la bonne blague, le gendarme me disait qu'il risquait jusque 20 ans de réclusion ... pfff.
Nous étions mariés et c'était ma parole contre la sienne ... ils n'ont ou se baser "que" sur des vidéos de moi qu'il a faites à mon insu. Je dormais.
Il s'avère qu'en réalité il m'avait drogué pour pouvoir faire des salopries sur moi et les filmer ...
Au final, il a jamais fait son année de prison ...
Il a toujours des droits concernant nos enfants même s'il les prend peu ... le peu qu'il les prend, il les manipule et ne fait que dire du mal de moi.
Ma grande n'y va plus depuis 1 an et demi car elle ne supporte plus. Elle a vu et entendu pas mal de choses qu'elle n'aurait pas dû voir et entendre petite. Je pense que cela est ressortie à son adolescence. Et elle disait s'ennuyer là bas, C'est sale, il dort tout le temps, je garde mon frère et ma soeur de longues journées etc (à ce moment il avait pas sa nouvelle compagne).
Il n'a jamais fait de requête pour qu'elle y retourne mais bon je m'attends à tout du jour au le demain, le PN étant très sournois.
Depuis peu J'ai emménagé avec mon conjoint (un peu plus d'1 an et demi de relation), mon ancien PN ne vient presque plus et bourré le crâne des enfants en disant que "maman doit faire les trajets car C'est elle qui a décidé de partir plus loin).
Certe je me suis éloignée mais j'assume mes enfants seule depuis toujours. Leur père n'a versé que 4 pensions alimentaires de lui même (il est saisi depuis des années), par ailleurs il a réussi à la faire bien baisser. Il ne les prend jamais en vacances ou très peu. Et pas tous les week-ends sans compter qu'il y a eu plusieurs années il ne les prenait pas du tout il était hébergé. Il a fait que ça. Mais il ne venait même pas les voir (hébergé à 9km de chez moi).
Bref, ce PN me fait toujours galérer parfois mais au travers de mes 2 derniers évidemment ... (vous connaissez le procédé, les enfants sont des pions) ...
S'en suit mon récit du PN n°2 :
Rencontre au boulot !
Je travaillais en grande distribution, lui aussi en tant que chef boucher. Le rayon dans lequel je bossais se trouvait en face de la boucherie.
J'ai eu le droit à regards, flatterie, compliments etc en tout genre pendant des mois.
Janvier 2019 : il savait que je voulais partir de mon boulot car j'avais la responsabilité entière de mes rayons avec un salaire de simple employée.
Il me disait connaître des "chasseurs de tête" et que je lui envoie mon CV par mail. Ce que J'ai fait.
Mais C'est tout, Rien de plus.
Février/mars 2019 : il me demande si J'ai snap.
Je dis oui et je fini par accepter de lui donner.
Au début c'était des snaps enfantins avec filtre au boulot qu'il m'envoyait.
Puis il a commencé les messages.
Progressivement devenus plus insistant quand au fait que je lui plaisais mais qu'il ne pouvait pas cet j'étais en couple (depuis 1 an) et lui marié (marié depuis quelques mois mais en couple depuis 10 ans et 3 enfants, son grand fils dont il a la garde, et un fils et 1 fille).
Bref les jours se suivent mais cela s'accentue.
Je ne sais pourquoi mais je suis captivé, attirée et déjà vaguement amoureuse ...
Je fini par céder à ses avances.
Un soir en quittant le travail, je me changeais dans le vestiaire et il arriva dans le vestiaire d'un pas décidé et m'a donné un baiser de fou !!!
De là est née notre relation. Avril 2019 !!!
J'étais donc en couple, je n'étais pas vraiment amoureuse mais pas malheureuse. Un homme gentil, vraiment gentil mais malheureusement trop mou ... feignant on peut dire.
Lui était donc marié depuis le mois d'août.
Il a un fils de sa seconde union qui avait 10 ans, 1 fils qui avait 5 ans (il est DYS) et 1 fille qui avait 4 ans (elle est autiste) de sa 3eme union (oui marié 3 fois). Ses enfants ont évidemment un an de plus aujourd'hui.
Au tout départ de notre relation, J'ai eu le droit à "je ne peux rien te promettre je suis heureux dans ma vie, tout va bien dans mon couple".
Mais dans les jours qui ont suivi, il me faisait des scènes de jalousie (les toutes premières mais toutes minimes comparé à ce qui m'attendra plus tard)
Il a vite déclaré des sentiments à mon égard, en commençant par des "je t'adore" suivi de "i love you" pour enfin écrire "je t'aime".
Ses snap, ses mails étaient constant, jour et nuit.
Nous nous retrouvions après le boulot même pour 5 min pour me voler un baiser.
Je précise que j'étais fragile psychologiquement à cette époque car justement en avril 2019 J'ai perdue mon papa d'un cancer en quelques mois ...
Famille unie, J'ai été dévastée ...
(J'aurai compris bien plus tard qu'il a profité de mon chagrin pour accentuer son mode opératoire de séduction sur moi en se faisant passer pour un homme qui était à l'écoute et présent pour moi).
Donc il est complètement OMNIPRESENT pour ne pas dire "omnipesant" ...
J'avais sans cesse des reproches sur mon copain de l'époque "qu'est ce que tu fous avec un tas pareil, il branle rien, tu as vu comme tu es belle, tu mérites mieux et moi je t'aime, attends moi stp, C'est compliqué parce que mes 2 derniers ont des troubles et je ne veux pas les perturber mais je quitterai ma femme. Il ne se passe plus rien avec depuis très longtemps. Je reste pour les enfants mais je vais trouver des solutions".
Alors le 1er juillet 2019, je l'ai quitté (mon copain de l'epoque). Il en été dévasté et m'a suivi et un peu harcelé durant quelques semaines ...
Mais j'avais fait le pas de quitter mon copain pour un homme marié ...
Le mois de juillet j'étais en congés et mon PN également mais lui a semaine avant moi.
Il a remué ciel et terre pour venir me voir.
Il inventait un tas de conneries à sa femme ...
Il était encore une fois omniprésent.
De plus il m'aurait dans la recherche d'une maison car mon propriétaire vendait sa maison et il ne me restait plus longtemps avant la fin du bail.
Bref au petit soin sans cesse et des compliments à tout va. Malgré cela, il y avait quelques pics, réflexions, jalousie de temps à autre ... mais bon il me laissait déjà croire que j'étais la femme de sa vie alors bon ...
Mi juillet j'emmène mes 3 enfants et ma maman à un grand Lac à env 2h de chez moi. Je reseve 2 nuits, une petite maisonnette en location, je me dis que ça peut faire du bien à ma maman qui a perdu mon papa et à mes enfants.
J'ai passé 3 jours sur mon téléphone ... dans une angoisse terrible ...
J'étais harcelée de messages bons ou mauvais, le fameux chaud et froid commencait ... J'avais déjà passé le cap de la "lune de miel".
Je lui avais envoyé une photo de moi en short et tunique.
Mon dieu qu'avais je osé faire ...
J'ai eu le droit à tenue indécente mais aussi à "tu es habillée comme une pute". J'étais loin de lui, jolie (à ce moment là j'étais encore jolie ...). A cause de cette tenue qui était pourtant loin d'être provocante, J'ai eu le droit à 3 jours d'enfer pourris par des sms, des mails, des pavés de reproches, la culpalibite commencait déjà à m'envahit ...
Nous avons continué à nous voir énormément. Jusqu'à ce que dans le dos de da femme, il me présente même sa petite dernière de 4 ans (étant autiste elle ne parlait pas ...). Il m'a amené chez moi.
Nous nous sommes vite présenté les enfants Il était si persuasif que J'ai cru en son amour, en lui !
Août est passé avec des hauts, des bas, mais j'avais trouvé une maison je devais demander en octobre.
Il était tantôt le plus charmant des hommes, tantôt le plus méchant ... chaud/froid, ça n'arrêtait pas. Mais malgré le malaise que je ressentais il m'était impossible de mettre fin à notre relation.
A ce moment il était encore relativement soft dans ses propos.
Septembre 2019, il quitte sa femme !
Il trouve un appart, nous emmenageons chacun de notre côté (c'était préférable pour les enfants). Nous demenageons le même weekend début octobre.
Mais nous étions jamais l'un sans l'autre.
Lui avait que son grand sont il a la garde (les 2 petits étant en garde alternée, enfin pseudo alternée vous comprendrez plus tard).
Du coup il venait sans cesse chez moi et dormait à la maison.
Son fils âge de 10 ans s'entendait bien avec le mien qui en avait 9 à l'époque.
Nous avons vécu de plus en plus de clash ...
Il ne supportait pas mon passé (très basique) et me reprochait tout absolument TOUT y compris pour des choses hallucinantes.
Ça pouvait aller de "tu as osé partir en vacances avec un autre homme, moi je ne l'ai jamais fait, j'attendais la femme exceptionnelle avec qui partager ça, je voulais lui réserver et cette femme C'est toi"
Tout était bon pour m'attaquer ou je finissais en pleure et à m'excuser. M'excuser d'avoir une vie.
Puis progressivement ça a été mes tenues ...
Je ne pouvais plus mettre un jean, ni un haut qui arrive au dessus des fesses ... seulement et uniquement des vêtements longs, amples, sans formé, pas féminin et surtout qui descendent bien en dessous des fesses car les hommes regardent les fesses ...
J'ai dû laisser pousser mes cheveux, changer de couleur car j'avais déjà eu cette coupe et cette couleur avec un ex ... tout était devenu contrôlé par ce bourreau.
J'avais conscience de certaines choses mais aveuglée de nouveau par ses mots doux, sa présence et son semblant de bon père pour mes enfants ... Je craquais et me disais que ça allait aller mieux.
Fin septembre j'en pouvais plus au boulot, je tirais des rolls de 600 kg, je bossais comme une malade pour 1000 euros 6j/7 ... Il a réussi à me convaincre de me mettre en arrêt. Suite à des mois d'arrêts il m'a convaincu d'arrêter le boulot qui m'esquintait.
"Tu vas bousiller ta vie pour 1000 balles, tu as tes enfants qui ont besoin de toi, ton fils avec ses troubles etc, C'est pas une vie ..." et j'en passe.
Moi qui était dynamique et bosseuse puis raisonnée, j'avais perdue toute raison.
Mon patron a proposé une rupture conventionnelle que J'ai accepté ...
Suite à cela, il a posé son précis pour quitter son appart en décembre 2019 (3 mois seulement après avoir emménagé ). Il ne pouvait pas vivre sans moi !
Je me sentais si dépendante de lui ...
Il a fini par vivre avec moi aussitôt.
On a passé son fils dans la chambre de mon fils, et son autre fils aussi quand il les prenait. Et la petite avec ma 2eme.
6 enfants tous les 2 et une maison avec 4 chambres ...
Mais bon, on cherchait ailleurs. Il ne supportait pas mon secteur ... tu as tout fait ici, tu as vécu ta vie, tu as eu tes ex. Il faut qu'on parte.
Il a commencé à me faire des scènes pour mes affaires (meubles, vaisselle, déco...).
"Tu as dû utiliser ça avec un ex, et ca ca vient d'où ? Je veux pas m'asseoir sur le banc où ton ex a posé son cum, je veux pas manger avec les fourchettes que ton ex a mangé avec ..." (infime partie des reproches évidemment, tout absolument TOUT était à jeter) C'est ce que progressivement J'ai fait tellement je supportais plus ses blâmés, il me rejetait, m'ignorait, me delaissait, moi qui était devenue si dépendante de lui (C'est là que la dépendance affective faisait effet).
J'ai vendu mes meubles, jeté mes vêtements, ma vaisselle, je ne pouvais même pas donner mes vêtements à mes filles, il ne supportait pas car JE les avais porté probablement avec un ex. J'ai jeté des draps de bains, des draps, décoration, magnets sur le frigo ...
Mes souvenirs, tout ce que J'ai mis des années à acquérir seule et âme construire après mon 1er PN, J'ai tout jeté 😢
Mars 2020 : covid, confinement ...
Monsieur se prend un congés pour garde d'enfant pour son fils de bientôt 11 ans qui a "des troubles respiratoires" ( il a dû prendre du Seretide 3 ou 4 fois depuis qu'on se connait). Bref ...
Il est à la maison, tout va bien jusqu'au jour où fin mars, il devient étrange en un rien de temps ...
Il manigance quelque chose. Il dit que son ex femme (qui ne l'est pas encore d'ailleurs car toujours pas divorcée) ne veut pas qu'il prenne les enfants à cause des risques covid 😕.
J'en crois pas un mot, la connaissant ... de plus qu'il prenne le risque d'y aller et ramener le virus ou qu'il ramène les enfants avec le virus, C'est du pareil au même !!! Bref soit disant aussi que son grand réclame son demi frère et sa demie soeur (il ne le fait absolument jamais) ...
Je suis chagrinée je me sens exclue mais j'accepte qu'il aille y passer un peu de temps.
Le soir même J'ai un noeud terrible qui me prend au ventre. Je me mets à fouiller dans son téléphone pendant qu'il dort et je ne suis pas déçue ...
Il dit à son ex qu'elle et les enfants lui manquent, que je suis quelqu'un de bien mais qu'il ne fera pas sa vie avec moi et j'en passe. Y'avait plusieurs sms échangés. Elle restait très basique dans ses réponses. Lui se victimisait vaguement.
Je lui ai dit vivre une nuit blanche lorsque je l'ai réveillé.
Senti cerné car après coup je pense qu'il jouait la triangulation et ne serait pas parti, il est parti, en quelques jours il a reprit ses affaires, laissant les souvenirs sous mon nez et mon fils a qui il avait fait promesse de toujours être là pour lui et ne pas l'abandonner (en plus de son TDAH, mon fils a une grande peur de l'abandon et d'angoisse ... son "pere" PN est toxique pour lui ...)
Donc PN et son fils partent sous les yeux du mien, à vider la chambre dans laquelle ils sont tous les 2, laissant du vide et des poussières ...
Je suis en pleure, je ne comprends pas, et je vois mon fils isolé.
Il nous a lâchement quitté !
Le lendemain de son départ, J'ai repris mes amis FB qu'il avait demandé de supprimer évidemment.
Dont un ami. Et là comme par hasard mon téléphone ne tarde pas à sonner un sms, puis 2 etc.
Il me disait qu'il souffrait d'être parti, qu'il me demandait se lui laisser du temps etc. Il était juste perdu sans ses enfants. Mais il prit le temps de demander qui était là personne en ami sur FB évidemment.
C'était louche tout ça, j'avais un noeud et je sentais que quelque chose ne tournait pas rond.
J'ai commencé à contacter son ex femme chez qui il était retourné (à savoir qu'elle ne l'a pas repris, il dormait avec son fils dans la chambre d'ami). Elle a accepté de ma parler, je lui ai montré les sms où il me demandait d'attendre et qu'il n'aimait que moi depuis toujours et pour toujours mais que ses enfants lui manquaient. Qu'il regrettait. Elle tomba de haut, il lui faisait la même !!!
Nous avons partagé nos captures écrans.
J'eu trouve le mot de passe de son adresse mail.
Je suis tombée de très haut ...
Des mensonges que mensonges sur son passé, sa vie entière, et le ponpon il allait aux prostitués quand il était avec sa femme.
Mais ... malheureusement il est revenu et ... J'ai succombé 😢😢😢
J'ai eu le droit à "j'étais perdu pour mes enfants, J'ai dit de la merde car j'avais peur mais je ne l'aime pas, les excuses auprès de sa famille C'est faux, je suis désolée de t'avoir fait tant de mal et aux enfants, je suis qu'un sale con ... Je ne te mérite pas mais je ne peux pas faire ma vie sans toi. Les mails, les prostitués C'était un délire avec des potes, je n'en ai jamais vu (pourtant ce que je lisais était on ne peut plus clair...). Des dettes de partout ...bref un tas de mensonges plus grotesques les uns des autres, au fond de moi je n'y croyais pas mais impossible de résister, j'avais besoin de lui, sa peau, son odeur, sa chaleur ...
J'avais besoin de mon bourreau 😔😢
J'ai revenu une lune de miel les premiers temps ...
Mais très vite il a repris le dessus. Reproches, contrôle ...
Il parlait moins de mes ex forcément mais il fallait partir du secteur absolument.
La meilleure culpabilité étant LES ENFANTS ! Il faut qu'ils aient chacun leur chambre ! On sera heureux ailleurs C'est certain.
On se dispute à cause du secteur etc.
On fera venir ta maman, même pour dormir et les vacances. (Il sait que je suis proche de ma famille).
Bref le confinement a passé. Il était en arrêt pour garde d'enfant puis s'est mit en arrêt pour pseudo dépression à cause du patron. (Le même qu'on avait en commun). Il voulait partir aussi mais là il n'a pas réussi à dégoter la rupture conventionnelle.
Alors de mars à novembre il était en arrêt !
Soir jusqu'à il y a peu, le 10 novembre il a reprit un nouveau boulot.
Le 17 octobre nous avons emménagé à 45 minutes de ma maman. Un secteur que je ne connais évidemment pas. Changement d'école pour les enfants. Nouveau suivi dans un CHS pour mon fils.
Il a passé une vitesse supplémentaire ici.
Je n'ai même pas le droit de porter un sac de pellet car C'est son rôle d'homme ...
Je m'occupe de tous les enfants 4 ou 6 en fonction de la garde des petits, seule ... Il est au boulot et quand il rentre il est crevé.
Je n'ai pas le droit de faire des courses, aller à la pharmacie ou quoique ce soit seule (C'était déjà le cas soit disant à cause de mon secteur) mais ça l'est toujours pourtant ...
Il est parti dans une lubie qu'on monte un projet pro ensemble.
Nous avons depuis le confinement des poules et 2 chèvres naines enfin 1 bouc nain et 1 chèvre.
Étant dans ne milieu animalier à la base et passionné, il voudrait qu'on monte un commerce et produire nous même après pour faire de la vente en livraison voir ouvrir un petit commerce locale par la suite.
Mais il doit ramener un salaire ... (ben oui il m'a fait quitter mon boulot). De ce fait, lance toi mon ange ...
Renseigne toi partout etc. (Je rappelle que je suis au chômage).
Il y a quelque jours, pôle emploi m'a appelé, forcément au chômage depuis mars fallait s'y attendre.
J'angoissais mais j'ai parlé du projet. (Au fond de mois je ne voulais pas).
Quand il rentre du boulot je lui explique et là il a fait la gueule (son truc favoris comme ça il sait que je lui demande et il me fout dans la gueule que je le laisse jamais parler, J'ai toujours raison et il a tord, qu'il doit fermer sa gueule etc, jusqu'à ce que ça explose).
Finalement il me reprochera par sms (ce qu'il fait et a toujours fait, sms et mails me rabaissant plus bas que terre ou le faisant perdre la tête et me sentir folle) que je ne pense plus au projet bébé. (Il a eu en idée de refaire un enfant, il avait réussi à me convaincre moi qui en voulait plus ... mon dieu mais quelle idée ... !!!
Bref je lui sors qu'il y a quelques jours il me soutenait pour le projet pro, que pole emploi est derrière mon cil et que je dois au moins me renseigner. Qu'on croule sous les dettes (SES dettes) et que faire venir un enfant maintenant serait pas raisonnable.
J'ai eu le droit à ses réflexions blessantes et la tête jusqu'à ce que je rentre dans son jeu et m'excuse.
Je commençais déjà à ouvrir les yeux.
Je lui ai dit que j'en voulais toujours et qu'il avait raison
Mais je n'en pensais pas un mot ...
Dans la même semaine, son ex femme vient rechercher les petits. Elle me demande qu'elles horaires fait il ? Je lui répond et elle me sort que ce ne sont pas les horaires sont il lui avait dit, car il voulait les petits pour passer du temps avec eux (au final je gère les petits, repas, douches, devoirs, activités).
Puis on parle boulot. Elle me demande je ne sais plus quoi et je lui dit qu'on a en projet de bosser ensemble.
Elle est stupéfaite, et j'apprend qu'il a bossé avec sa 2de ex femme et qu'il avait pour projet avec elle aussi (sa 3eme) mais que cela n'a pas abouti. (Il lui avait aussi fait quitter son emploi ...).
Alors depuis ce jour on 1 de nouveau creusé et on s'est posé un tas de questions. Évidemment nous en avons appris de nouveau toutes les 2 sur ses mensonges.
Même pas une semaine après, il me prit la boule au ventre, le mauvais noeud comme je disais.
J'ai trouvé son MDP pour son opérateur tel et J'ai découvert sa facture détaillée !!!
Et mes doutes étaient de nouveau fondés, il y avait des centaines de numéro ... quand il partait ou revenait du boulot tout en m'envoyant sms sur sms toutes les 2 min avec les (tu me manques, je ne vis pas sans toi, vivement notre projet ... je t'aime de tout mon être, tu es toute ma vie, je ne suis rien sans toi). Il réussissait à envoyer des sms pour me "rassurer depuis son départ en mars, et appeler en même temps.
En cherchant sur le net, les numéros correspondaient à des escortes, des prostitués ...
Là ça a été la goutte d'eau.
Avec tout ce que j'avais découvert, j'aurai dû comprendre avant !!! Il disait que j'étais différente et unique et qu'il ne me ferait jamais de mal et ne ferait jamais les mêmes erreurs ou conneries.
Et bien pourtant il m'a fait !
Depuis des mois, il emmenait son fils au collège, en allant chez le coiffeur etc dès qu'il était seul il appelait.
La plupart du temps ca durait 5s mais parfois 1min30.
Alors une fois cela découvert je n'ai rien dit de suite. J'ai continué à fouiner. Ses dettes etc ... j'en ai découvert des choses ...
J'ai vu tout ça ça fait maintenant 15j. Je n'ai rien dit.
Il y a 4 jours il a fini par pseudo m'avouer des choses.
(N'étant pas comme lui j'étais malgré tout distante). Alors il m'a rejoins sous la douche, m'a serré dans ses bras et m'a dit "tu m'écoutes ? Je fais des choses qui te plaisent pas en ce moment, mais sache que je t'aime et ne t'ai jamais absolument jamais trompé. C'est juste que je me sens mal avec moi même et plus à ma place d'homme)". Il n'a dit que cela ... car il ne savait pas ce que je savais. Il ne pouvait pas en dire trop ...
Évidemment il se victimise hein.
Il n'a jamais été rejeté ou non considéré comme un homme et niveau intimité non plus par ailleurs malgré nos rythmes de vie, ça marchait très bien.
J'ai oublié aussi de dire courant du mois de mars. J'ai découvert qu'il prend du viagra ... pareil caché et recaché. Son ex femme à découvert des dépenses sur le compte joint à ce moment là qui venait de je ne sais plus quel pays correspondant à un achat pharmacie. Elle a découvert pour le viagra. Il lui a sorti des conneries, il m'en a sorti à moi.
Finalement après avoir réellement découvert qu'il les prenait bien, il a dit qu'il avait quelques coups de fatigués parfois suite à des soucis de fou sanguin au niveau du coeur ...
Encore une fois connerie. Il a aucun bilan cardio.
J'ai laissé faire lui disant que bientôt une fois le confinement levé il ira consulter plutôt que de s'automedicamenter.
Il ne m'a jamais fait !
Donc je disais, il laisse croire qu'il appelle juste des prostitués mais sans leur parler, juste un délire de les appeler sans même regarder leurs photos sur le site, parce qu'il a une mauvaise estime de lui en ce moment. Que ça a déjà été le cas dans sa vie et en ce moment ça revient. Qu'il aurait soit disant plus assez mon regard 😮.
Bref des conneries comme toujours.
Capter une attention et se sentir avec une meilleure estime grâce à des prostitués qu'il appelle mais avec qui il ne dialogue pas 😞🤥
J'ai fait mine de rien quelques jours mais je ne peux plus, je ne le supporte plus.
Son portable me pue au nez, lui avec.
Il fait mine de laisser son tel partout et me montre tour depuis des mois alors qu'il continu de cacher et mentir.
Il me dégoute 🤢

Maintenant le problème qui se pose :
J'ai peur !

Hier soir J'ai fini par lui dire une bonne partie de ce que je savais. Il a pas bronché mais n'a rien dit.
J'ai eu évidemment le droit ce matin à un sms de grande déclaration disant qu'il était qu'une merde et risquait de me perdre. Que je prenne la décision mais qu'il ne m'a jamais trompé et qu'il m'aime et ne peut pas vivre sans moi ...
Mais lorsque ça a claqué hier soir, je lui ai dit de partir et ce qui était prévisible, il a refusé en disant que son nom est sur le bail aussi.

Aujourd'hui je me retrouve sans ma famille, plus d'amis, au chômage, on a déménagé et fait changer les enfants d'école, mon fils a commencé son suivi sur ce secteur en CHS avec qui cela se passe super bien y compris à l'école. Je n'ai plus aucun meuble à moi. On a tout racheté en commun et d'occaz ... pas de preuves car pas de factures ...
Je n'ai plus rien mais je veux rester dans cette maison.
Partir serait encore plus perturbant pour mon fils voir destructeur si ce n'est pas fait progressivement.
De plus il est attaché à ce PN n°2, le concernant comme un papa ...

Je me dis que je devrais aller voir une assistance sociale mais je sais déjà qu'on va me répondre de partir ... car grande maison et gros loyer (sauf que je sais que je vais y arriver, je ne suis pas dépensiere et je ferais tout pour retrouver un travail). Le CDIFF, vont il m'écouter et m'aiguiller. Et pour les mêmes raisons ils vont me dire de fuir et partir ...
Lui ne pourra pas garder la maison. Il a pas loin de 1000 euros mensuels de dettes. C'est énorme ...
Ses réactions me font peur, surtout d'ordre psychologique. Elles sont violentes ...
Voilà mon récit et où j'en suis !
J'ai passé plus de 2h à écrire 😱
Il fallait que ça sorte, il fallait que j'explique.
Merci pour votre courage de me lire, merci à vous tous pour vos témoignages aussi

Amicalement

Mon ange 😔

Re bienvenu
J'ai tout lu.Quel calvaire...
ÉCRIRE est salvateur et libérateur
Ecrit autant que tu peux.. autant que tu veux..

As tu moyen de renouer avec ta famille et tes amis?
Il faut absolument contacter une assistante sociale et le cdiff.. il peuvent t'aider

Limite on s'en fout des meubles c'est que matériel..
Tu peux trouver un petit meublé..

Il y a urgence tu dois te protéger toi et tes enfants..
Il existe a plusieurs km de chez moi une maison qui accueille femmes et enfants en urgence est ce que ça existe par chez toi ?

N'oublie pas qu'il n'a que le pouvoir QUE TOI TU LUI DONNES..

Tu vas trouver ici l'aide dont tu vas avoir besoin

Ne doute jamais de tes capacités
Ne doute jamais de toi
Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1833
Inscription : sam. 18 mai 2019 11:35

Re: Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Message par Janou »

bonjour mon ange,
Jessaie a raison toutes les raisons que tu donnes pour ne pas le quitter sont mauvaises tu es encore sous influence quant aux belles déclarations je les ai entendues pendant des années : tu es la seule que j'aime, la plus belle, la plus la plus etc et même encore maintenant si je le laisse parler alors que c'est lui qui a fait le choix de partir il a le culot de me le dire... et tout cela n'est que du vent. Tu ne seras jamais heureuse avec lui Jamais. Il sera toujours dans le mensonge et la manipulation
comme te le conseille Jessaie va voir une assistante sociale et le CIDFF ils vont t'aider et t'épauler. Et pour ne pas recommencer tu devrais te faire aider pour apprendre pourquoi tu as une cette dépendance affective.
Renoue aussi avec tes amis, ta famille ceux qui vont comprendre et pouvoir t'aider
bon courage à toi
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html
Jess2021
Messages : 15075
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Message par Jess2021 »

Mon ange a écrit : sam. 12 déc. 2020 20:56 J'ai publié un post sur une partie de mon histoire si vous avez un peu de temps (c'est long désolée ...) et comme j'écris depuis mon tel, il y a des erreurs de frappe et le téléphone a modifié mes mots parfois (écriture intuitive 😞).
Mais là il se sent cerné et a passé la seconde ...
Je ne sais pas comment me sortir de ça


Est ce que tu as quelqu un pret de toi pour t accueillir
Ami ou famille?

Est ce que tu travailles ?

Est il violent physiquement ?
Jess2021
Messages : 15075
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Message par Jess2021 »

Mon ange a écrit : sam. 12 déc. 2020 21:01 Au fur et à mesure les choses me reviennent.
Je n'ai pas tout écrit c'est tellement long.
J'ai vécu avec un PN pendant 11 ans (père de mes 3 enfants). Et je suis retombée dans les griffes d'un second PN ... Je n'aurai jamais pu imaginer.
Je pensais être devenu suffisemment forte ...
Mais un événement très difficile m'est tombé dessus (la perte de mon papa) et c'est là que PN n°2 a fait son apparition ... (fragilisée par le deuil, il a su me cerner et me faire entrer dans sa vie sans me laisser partir).
Depuis il joue avec moi comme un pantin voir pire.
Vous connaissez la suite ...
Je suis désemparée !

Je reprends tes posts pour les recoller a ton histoire
Plus tard quand tu reliras
Tu pourras voir ton changement

Ne te sous estime pas
Un PN est attiré par les personnes rayonnantes, bourré de qualités et plein de vie .. par contre on a tous une faille : manque de confiance en soi, manque d estime de soi, patebts PN .. il faut guérir de cette famille

Ne te flagelle pas. Pardonne toi

Le principal c'est que tu sais ce qu'il est
Tu sais que tu dois fuir.

Ne perd jamais de vue que le meilleur reste a venir
Mon ange
Messages : 89
Inscription : ven. 3 avr. 2020 15:43

Re: Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Message par Mon ange »

Jessaie02 a écrit : sam. 12 déc. 2020 21:00
Mon ange a écrit : sam. 12 déc. 2020 20:56 J'ai publié un post sur une partie de mon histoire si vous avez un peu de temps (c'est long désolée ...) et comme j'écris depuis mon tel, il y a des erreurs de frappe et le téléphone a modifié mes mots parfois (écriture intuitive 😞).
Mais là il se sent cerné et a passé la seconde ...
Je ne sais pas comment me sortir de ça


Est ce que tu as quelqu un pret de toi pour t accueillir
Ami ou famille?

Ma famille est à 45 minutes de chez moi ... les écoles des enfants sont ici maintenant ... Je ne peux pas.
Je n'ai plus d'amis du tout ... il les a fait sortir de ma vie.

Est ce que tu travailles ?
Il l'a fait quitter mon boulot (je suis au chômage depuis mars)

Est il violent physiquement ?
Non il ne m'a jamais frappé mais il est très violent verbalement et psychologiquement
Mon ange
Messages : 89
Inscription : ven. 3 avr. 2020 15:43

Re: Sous son emprise ... Je suis en train de le quitter, J'ai peur ...

Message par Mon ange »

Jessaie02 a écrit : sam. 12 déc. 2020 21:11
Mon ange a écrit : sam. 12 déc. 2020 21:01 Au fur et à mesure les choses me reviennent.
Je n'ai pas tout écrit c'est tellement long.
J'ai vécu avec un PN pendant 11 ans (père de mes 3 enfants). Et je suis retombée dans les griffes d'un second PN ... Je n'aurai jamais pu imaginer.
Je pensais être devenu suffisemment forte ...
Mais un événement très difficile m'est tombé dessus (la perte de mon papa) et c'est là que PN n°2 a fait son apparition ... (fragilisée par le deuil, il a su me cerner et me faire entrer dans sa vie sans me laisser partir).
Depuis il joue avec moi comme un pantin voir pire.
Vous connaissez la suite ...
Je suis désemparée !

Je reprends tes posts pour les recoller a ton histoire
Plus tard quand tu reliras
Tu pourras voir ton changement

Ne te sous estime pas
Un PN est attiré par les personnes rayonnantes, bourré de qualités et plein de vie .. par contre on a tous une faille : manque de confiance en soi, manque d estime de soi, patebts PN .. il faut guérir de cette famille

Ne te flagelle pas. Pardonne toi

Le principal c'est que tu sais ce qu'il est
Tu sais que tu dois fuir.

Ne perd jamais de vue que le meilleur reste a venir
Merci beaucoup.
Au fond de moi je sais tout ça mais quand on vit sous le même toit ... difficile de regagner un minimum confiance.
Et lorsqu'on y arrive un soupçon, il a le don pour tout détruire de nouveau
Répondre