Son ex est PN...

Popo
Messages : 2
Inscription : lun. 11 oct. 2021 12:35

Son ex est PN...

Message par Popo »

Bonjour à vous,

Je viens sur ce forum de temps à autre pour vous lire, afin de trouver réponse à mes questions.
Je ne suis victime de PN indirectement, mais je sais que ce n'est rien par rapport à vous. Il n'empêche qu'il impacte ma vie au quotidien.
Aujourd'hui, j'ai besoin de vos retours d'expérience pour m'aider et me donner réponse à mes questions. J'ai aussi besoin de me livrer à des personnes averties sur le sujet.

Je suis en couple depuis un peu plus d'un an avec une femme qui a été mariée pendant 15 ans avec un PN. Elle a une fille de 11 ans avec lui.
Elle a demandé le divorce en juillet 2020, nous sortons ensemble depuis novembre 2020. Le divorce va être prononcé d'ici quelques mois normalement.
Ils ne vivent plus ensemble depuis juillet 2020, il a déménagé à 1km de chez elle et partage la garde de leur fille.

Je précise que je suis une femme également, qui a toujours été attirée par les femmes. Elle par contre n'a connu que des hommes.
Notre histoire est belle depuis le début. Nous nous aimons, nous nous le disons, nous nous le prouvons, nous faisons plein de choses ensemble, des sorties, des weekends à deux, des soirées avec mes amis et ses amis. Je suis certaine d'avoir rencontré la femme de ma vie, c'est une évidence pour moi depuis le début.

Depuis le début elle s'est confiée à moi sur son ex et sa vie avec lui. Il lui a fait endurer les pires choses pendant des années. Elle est donc restée 15 ans. C'est en faisant des recherches que j'ai pu mettre un nom sur le type de personne qu'il est. Elle m'a dit que c'était exactement ça.

En un an, on a déjà traversé beaucoup de moments difficiles (encore plus pour elle...). Les premiers temps où je devais cacher ma voiture pour venir chez elle car il observe régulièrement sa maison. Les SMS et appels quotidiens qu'il lui envoyait, pour la questionner sur tous ses faits et gestes, prétextant toujours que c'était par rapport au bien être de sa fille, mais ça dérapait à chaque fois en cris et en insultes, ou ses messages amoureux lui disant qu'il l'aimait toujours et qu'il voulait un autre enfant avec elle. Depuis le début je la trouvais trop "cool" avec lui, n'osant pas l'envoyer ch*** en lui disant ses quatre vérités. Elle me disait qu'elle ne voulait pas l'énerver car sa fille était avec lui. Chose que j'ai comprise, surtout qu'en parallèle j'ai saisi la notion d'emprise, me disant qu'au fil du temps, elle pourrait s'en libérer avec mon aide, mon affection et ma compréhension. Les autres moments difficiles de l'année pour elle (et moi dans l'ombre) ont été l'audience de conciliation, les visites avec l'assistante sociale (car M. a appelé enfance en danger), et le passage devant le juge des enfants, un dépôt de plainte (avec un dossier sur lequel j'ai passé un temps fou pour retranscrire le maximum de choses), qui a abouti à une composition pénale pour appels téléphoniques malveillants.
Sans oublier les SMS sur le portable de sa fille par quinzaine chaque soir remplis d’émojis cœur et en parallèle un tas de questions pour savoir ce que sa maman fait… Il utilise sa fille, ça crève les yeux... Et sa fille a peur de ses réactions donc gère la situation comme elle peut, comme maman, en essayant de le garder calme...

Elle l’a bloquée depuis, l’a débloquée car monsieur prétexte toujours quelque chose pour devoir l’appeler, rebloquée, cause de disputes entre nous. Maintenant il envoie des mails, ce qui revient au même, il peut déverser son poison et se donner de l’importance.
Mon amoureuse me dit qu’elle gère, que tout ça la touche moins qu’avant. Elle va voir une psy depuis quelques mois, elle me dit que ça lui fait du bien. Je sais qu’elle a besoin de temps.

La raison pour laquelle je vous confie tout ça, c’est qu’il est l’unique source de tension entre nous, chacune de nos disputes est liée à lui. J’ai fait et je fais vraiment le maximum pour lui laisser le temps, pour la comprendre, pour être là quand elle a besoin mais j’arrive à un point où je sens que c’est trop… Le fait du partage de la garde de leur fille complique tout ça. Elle veut faire pour le garder calme autant que possible pour ne pas que sa fille soit mal quand il la garde. Mais il est tellement versatile, et il boit, ce qui n’empêche pas ses crises de nerfs pour des motifs complètement injustifiés ou basés sur des mensonges.

J’aimerais avoir votre retour d’expérience, si vous avez une garde partagée et avez refait votre vie, comment votre moitié gère ça…
Je vis avec elle depuis quelques mois, sa fille ne sait pas officiellement que nous sommes ensemble mais s’en doute fortement. Sa maman ne veut pas lui en parler, à cause de la réaction de PN. Lui a de forts soupçons, mails insultants à l’appui, mais il accuse également son ex de coucher avec des hommes, et avec la terre entière, il a toujours été extrêmement jaloux de tout le monde. Il est dans le flou et prône le faux pour avoir des infos. Je pense que ce sera dur pour lui d’encaisser que son ex a refait sa vie avec une femme… Je m’en réjouis d’avance en tous cas…
La décision en revient à elle de le dire à sa fille. Elle attend que le divorce soit bel et bien prononcé.

Le fait que la relation ne soit pas officialisée fait que je n’ai aucun pouvoir, aucun rôle, je suis juste spectatrice de tout ça. Elle me dit que je suis son pilier, que je l’aide beaucoup, que personne n’a jamais fait autant pour elle… Mais de mon côté (je manque de confiance en moi, je le sais), je me dis que ce qu’on appelle l’emprise est trop puissante, et que le temps passe et cette peur est toujours présente, et j’ai peur de rester dans cette situation pour très longtemps. Il m'use à un point, je n'ai jamais ressenti autant de haine et de dégoût pour personne... et quand je vois qu'elle se donne toujours la peine de répondre à ses messages en étant polie, lui répondant à son message de bonne année, et l'an dernier lui souhaiter son anniversaire... Grrrrrrrr!!! J'essaie de rester à ma place, de ne pas lui dire ce qu'elle doit faire. Mais ça me fait bouillonner à l'intérieur...

Je m’excuse pour le roman, mais j’ai besoin de conseils de personnes avisées…

Je vous remercie toutes d’avance et vous envoie plein de courage et de force dans chacune de vos épreuves. Jusqu’à l’année dernière, je n’avais aucune idée que ce genre de personnalités existait et me retrouve plongée dedans. Je vous tire mon chapeau à toutes. Vous êtes des guerrières et des personnes exceptionnelles pour réussir à supporter toutes ces choses.

Merci de m’avoir lu.
Popo
Messages : 2
Inscription : lun. 11 oct. 2021 12:35

Re: Son ex est PN...

Message par Popo »

Et je voulais également ajouter le sujet de la dernière tension.
Nous regardons actuellement pour acheter un bien immobilier. Nous voyons un superbe appartement, malheureusement dans le village où son ex habite... Je dis directement non. Elle me dit : oh si pourquoi pas, il est magnifique cet appartement, peu importe où il est.
Nous demandons l'avis à sa fille qui répond : non pas où habite mon père.
Je lui ai dit que pour moi c'était pas possible, que je ne pourrais pas vivre à côté de lui, que j'ai besoin de me sentir chez moi, et surtout tranquille, sans lui qui vient faire des allers retour devant chez nous.
Nous en rediscutons ce matin, et lui ai dit que j'ai beaucoup réfléchi au fait qu'elle n'attachait pas d'importance de vivre près de chez lui. Elle me dit qu'elle ne veut pas s'empêcher de vivre et devoir faire ses choix en fonction de lui.
Je lui ai dit que ça devrait être rédhibitoire et qu'on doit tout faire pour être ailleurs, que je ne comprenais pas comment elle ne pouvait pas penser comme moi...
Je me dis du coup que ses blessures et l'emprise qu'il a sur lui sont beaucoup plus graves que je le pense. Ou alors je me pose trop de questions, j'analyse trop...
Je suis perdue aujourd'hui...
marie_982
Messages : 166
Inscription : mar. 30 mars 2021 12:01

Re: Son ex est PN...

Message par marie_982 »

Coucou

Je ne sais pas trop comment te répondre ....

Malheureusement, vu qu'elle a un enfant avec, il faudra toujours faire avec sa présence plus ou moins proche, et ce jusqu'à l'age adulte de l'enfant.
Je vois mal comment on peut complètement tout couper avec qqln avec qui on a eu un enfant sauf si violences avérées et donc jugement qui conforte cette position.

Et par contre au sujet de l'appartement ... ce n'est pas du tout dans la même mesure, mais ayant maintenant les mêmes reflexes, je comprends la réaction de ta compagne. Tu y vois de l'emprise, moi j'y vois un gros f*ck après des années à faire en fonction de lui.
Quand on a toujours tout calé en fonction de l'autre, ce qu'il va penser, ce qu'il va faire, ce qu'il va dire etc. je crois qu'on aspire juste à vivre peu importe le pn.
J'ai falli changer de taf pour m'éloigner de lui, j'ai plusieurs fois fais attention dans quel endroit je sors pour l'éviter... maintenant je n'en ai plus rien à faire, je fais ce qu'il me plait et sa présence est complètement "neutralisée". Il n'existe plus dans mon champ de vision.
Peut etre que ta compagne réagit pareil ?
juste pour le contexte
http://forum.perversnarcissique.com/une-histoire-parmi-tant-d-autres-t8752.html
Camomille
Messages : 62
Inscription : dim. 23 janv. 2022 20:37

Re: Son ex est PN...

Message par Camomille »

Hello Popo,

Il me semble que vous vous êtes mises ensemble rapidement après qu’elle ait demandé le divorce. Ou en êtes-vous aujourd’hui?

J’espère que votre couple a tenu le coup. Je te trouve courageuse, car de mon côté je n’aurais pas réussi à m’engager avec une personne dont je sais que l’ex avec qui elle est en contact est PN.

Donne-nous de tes nouvelles
Répondre