Retour du Pn le retour encore

Anonyma
Messages : 49
Enregistré le : 07 Déc 2019, 22:51

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Anonyma » 29 Déc 2019, 13:46

Bonjour Stemcevi,

Oui le choc est rude, mais ça s'estompe avec le temps tu vas voir.. c'est peine croyable, au début c'est d'une inconstance totale mais progressivement on se restabilise!

Froideur émotionnelle oui.. après dans mon cas, c'est quand j'y ai été confronté de manière évidente, radicale, grossière, théâtrale.. que le choc je me le suis prise en pleine face, et là ma réflexion ne pouvait presque plus faire marche arrière En tout cas c'était le point de non retour.
A partir de là, une profonde tristesse, de la colère, des angoisses, de la peur encore.. mais l'emprise qui s'efface, et surtout l'attachement qui s'efface.. progressivement.
Je pense que, après toutes mes recherches et mes réflexions douloureuses mais utiles en fait, j'ai perçu ses retours et ses phrases d'accroches totalement différemment, et soudainement tout est devenu évident, et grossier. Donc effrayant.

Mais oui, cette froideur émotionnelle parait tellement impossible.. c'est peut être pour ça que l'on doute encore parfois en boucle.. j'ai du mal à comprendre comment on peut être comme ça radicalement, et jusqu'où peuvent aller leur manipulation ou la conscience.. c'est un mystère déstabilisant et inquiétant. Et il y a plein d'éléments qu'il manquera toujours.
C'est un grand écart avec le coté "affectif touchant et gentil" que l'on a pu connaitre.. mais il ne faut jamais oublié ce qui a été subis, fait, dis avec parfois une extrême méchanceté.. noter sur un papier pour ne pas oublier.

Au début je trouvais la démarche étrange, mais dans un bouquin sur les PN, dans ma phase de recherche, j'avais lu que l'on pouvais faire une boite dite "noire" avec des listes des choses subis dedans, des phrases et des attaques, et autre boite dites "blanche" avec tous ce qu'on a fait de positif, de ce qu'on a donné, de bienveillant, de sincère dans la relation. Et le but, c'est que dans les moments où on se remet à douter, à se re-culpabiliser, à re-rentrer dans le manque, et à être de nouveau aveuglé par les souvenirs de type "lune de miel", on ouvre les boites pour se remettre les choses en place, pour se rappeler de notre vrai rôle dans l'histoire.
Si tu sens que tu as tendance pendant encore trop longtemps à tourner en boucle, et à retomber à chaque fois dans le "en fait, c'est peut être ma faute totalement, c'est peut être moi la mauvaise etc" malgré les paroles de tes amis autours, tente peut être ce genre de technique.
En tout cas, il faut vraiment que tu n'oublies pas les cotés très toxiques et négatifs de son coté : quand je dis oublier, ça veut dire ne pas les zapper ! (pas les garder encore et encore et se faire du mal avec, juste trouver un équilibre le temps de guérir, pour guérir avec de la douceur envers toi, faire reconnaître et légitimer ta place.)
Parce que avec le temps, on va un peu mieux, et on a des phases parfois où on relativise.. puis on retombe, et hop.. au risque de retomber dans leur filet facilement entre guillemet.

Continue à écouter tes amis, c'est super qu'ils soient là et conscients de ce qu'il t'ai arrivé.
La négation de ce que l'on a vécu par le PN, c'est la négation de tout (nos émotions, notre sensibilité, notre personnalité, la relation, ce qu'on a donné, et donc notre douleur.. en somme: des preuves ), ça fait que tout semble irréel, et on peut alors ne pas être pris au sérieux ou cru. C'est le but ! (conscient ou inconscient je n'ai toujours pas la réponse.. ça doit dépendre)
Alors tes amis sont un cadeau!
Profites de cet amour aussi auprès de tes enfants, à te remplir d'amour véritable en fait, inconditionnel.
Petit à petit, tout ça finira par guérir, par s'aplanir.. il faudrait pouvoir écraser toute ces noirceur sous des tonnes d'amour, mais l'amour ça ne se trouve pas partout, et on a une confiance à reconstruire aussi en l'autre, mais on y arrivera.

Passes une bonne journée :12: :29:
Plutôt mourir debout, que vivre à genoux.

Nelly
Messages : 806
Enregistré le : 03 Mai 2019, 21:02

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Nelly » 29 Déc 2019, 14:29

Coucou Anonyma, Stemcevi
Aujourd’hui j’ai ouvert le livre du mal, tous les trucs horribles que j’ai subi (psychologiquement) et que j’ai écrit pour surtout ne jamais oublier et pour m’aider à faire face à ce manque.
Un jour il m’a écrit : tu ne m’abandonnes pas hein
Je lui avais repondu : non jamais, je serai tjrs là de près ou de loin.
Je m’en veux de te pas avoir tenu cette promesse.
Malgre le diable en lui il était extrêmement touchant. C’est vraiment très con ce que j’écris mais c’est pourtant la vérité.
J’ai l’impression de l’avoir abandonné et pourtant c’est bien lui qui m’a poussé vers la sortie et tellement violemment.
Encore un jour down... faites que ça passe vite vite, j’en ai marre. Je n’arrive pas à retrouver mon énergie.
Courage a nous
Tu m’as fait vivre l’enfer mais coûte que coûte je reviendrai au paradis.
NC depuis le 19/12/2019

Alfur
Messages : 373
Enregistré le : 04 Mar 2019, 22:44

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Alfur » 29 Déc 2019, 14:42

Anonyma Stemcevi

ce que tu décris Anonyma dans ton dernier message est tellement juste!
et je pense que tu as totalement raison quand tu dis de ne pas zapper ce que l'on a subis, les noter et surtout se les rappeler lorsque les bons moments réapparaissent et que le manque se fait ressentir. (moi dans ces moments, je me force à me rappeler ses cadeaux... tellement immondes ou tellement elle (et pas moi) et cela fait ressurgir tout le reste ensuite).

le manque, c'est un manque d'affection que l'on ressent. Il (ou elle) l'a senti dès le début, et nous en abreuvé comme jamais, comblant ce manque affectif (qui est une de nos failles) et nous rendant 'heureuses/heureux'. Mais c'était 'fa ke'. A nous maintenant de travailler sur nous-même pour ne plus ressentir ce besoin d'affection pour être heureux/se. Idéalement on devrait être heureux/se sans personne, mais pour cela, il faut s'aimer. et comprendre pourquoi/qu'est-ce qui a provoqué ce besoin d'affection. Je le vois ainsi en tout cas. J'ai aussi remarqué que plus je travaillais sur moi, plus j'apprenais à m'aimer, plus je comprenais pourquoi j'avais ce manque affectif, plus je me détachais d'elle et de son emprise et donc, mon manque disparait (mais progressivement, j'ai des relapses, encore...).

courage les filles, on s'en sortira :39:

Alfur
Messages : 373
Enregistré le : 04 Mar 2019, 22:44

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Alfur » 29 Déc 2019, 14:53

Nelly a écrit : Un jour il m’a écrit : tu ne m’abandonnes pas hein
Je lui avais repondu : non jamais, je serai tjrs là de près ou de loin.
Je m’en veux de te pas avoir tenu cette promesse.
Malgre le diable en lui il était extrêmement touchant. C’est vraiment très con ce que j’écris mais c’est pourtant la vérité.
J’ai l’impression de l’avoir abandonné et pourtant c’est bien lui qui m’a poussé vers la sortie et tellement violemment.
Encore un jour down... faites que ça passe vite vite, j’en ai marre. Je n’arrive pas à retrouver mon énergie.
Courage a nous


coucou Nelly

j'ai eu la même chose, j'ai répondu pareil... je m'en suis voulue aussi.
j'étais toujours là pour elle, toujours. dans les moments difficiles qu'elle a passé...
rétrospectivement, ces moments durs l'auraient été si elle avait été empathe... mais en tant que pn... hmmm je pense qu'elle jouait... bref.
elle n'a jamais été là pour moi. lorsque la phase de dévalorisation a commencé, elle m'a acculée de tous les comportements négatifs qu'elle m'appliquait, et j'ai bcp bcp culpabilisé.
elle n'a jamais été là pour moi, quand ca n'allait pas, pour moi. au contraire, elle me demandait plus. puis elle a commencé à être distante. 'tu es tout pour moi', mais ne me répondait plus, et lorsque l'on devait se voir, soit elle annulait au dernier moment, soit elle était abjecte avec moi. 'pour rien au monde je ne voudrais te perdre' qu'elle m'écrivait...
bref.
mon point: stop la culpabilisation. cette personne est fa-ke. c'était toi ou lui. donc c'est toi. et tu as raison de te choisir toi, car c'est ta vie, tu es la seule personne qui peut s'occuper de toi et de ta vie. tu as trop subi. il ne t'a pas écouté, pas écouté ta souffrance, pas amélioré la situation, pas fait quoi que ce soit pour toi, mais au contraire. donc tu as mille fois raison de te choisir toi.

courage Nelly :39: (et sorry si je suis un peu directe, mais j'ai envie que tu ailles mieux :12: )

Nelly
Messages : 806
Enregistré le : 03 Mai 2019, 21:02

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Nelly » 29 Déc 2019, 15:05

T’inquiète Alfur tu peux être directe avec moi o ;) ;)
J’ai aussi des moments up qui écrasent les moments down et je fais tout pour.
Après toute façon comme ta Pn te traitait et bien le mien faisait pareil, ne s’intéressait plus du tout à ma vie, comme toi il annulait etc ... il ne parlait que de lui, ses bobos, ses réussites ... moi moi moi : la grenouille qui croasse lol (le crapeau plutôt)
Pas de relation, la relation on la faisait tout seul.
Autant du coup être seule et s’occuper réellement de soi et de ceux qui nous aiment.
Merci pour ton soutien Alfur
:39:
Tu m’as fait vivre l’enfer mais coûte que coûte je reviendrai au paradis.
NC depuis le 19/12/2019

Anonyma
Messages : 49
Enregistré le : 07 Déc 2019, 22:51

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Anonyma » 29 Déc 2019, 17:54

Rebonjour les filles,

Merci pour tes mots Alfur, c'est un soutient qui fait du bien

Nelly ne t'inquiète surtout pas, comme Alfur et toi, j'ai eu le même soucis avec l'abandon.
L'ex m'a fait miroiter pendant toute la relation que: il souffrais sans doute d'une peur de l'abandon, que il avait énormément souffert lors de ces précédentes relations (ben voyons elle est excellente celle là!), que suite à ça il ne voulais pas s'engager, pas tout de suite.. (par contre moi je dois rester du coup.. j'avais pas le droit de vraiment partir, j'étais sous le coude, un smoothie vitaminé dans la poche intérieur d'une veste PN.. grosse ambiance :lol: ) Il faut en rire..

Evidemment moi, encore habitante persuadée d'être sur la planète terre "où chaque être humain a forcement un coeur bon en lui et de l'espoir", puis ne connaissant rien au concept de PN, ou autres manipulateurs (et aujourd'hui, je comprends tellement beaucoup mieux certaines anciennes relations du coup...).. j'ai répondu présente, je l'ai encore plus entouré, écouté, n'osant lui faire aucun reproche, je me suis encore plus battue pour la relation, j'ai encore plus donné.. (je sors les violons ? :lol: )
J'ai eu le droit à des phrases touchantes et du chantage, de ne pas partir, je lui ai aussi promis de ne pas partir.. dernière lui me faisait miroiter qu'il pouvait partir à tout moment.. du coup quand je suis partie, j'ai culpabilisé, et quand je l'ai bloqué, j'ai eu l'impression d'être une lâche (mais plus maintenant, légitime défense.)
Avec son non-engagement ambigu et ses relations qu'il me montrait comme ambigus et qui m'insécurisaient.. Je n'avais pas le droit de partir, il avait tout le temps besoin de moi, puis allant de lune de miel à prise de distance où lui partais (ah ça, l'abandon ils savent s'en servir!) de quoi rendre n'importe qui insécure et mal..
Tout ce discours m'a rendu d'ailleurs aveugle à toutes les maltraitantes psychologiques et affectives derrière, qui étaient tellement en contradiction avec l'autre facette de lui.. avec ce qu'il me disait au début.. donc je suis restée dans le déni.
Quand je suis partie "définitivement" de la relation, j'ai eu le droit au double discours: des sms m'accusant sournoisement de l'abandonner.. Puis voyants que je ne répondais plus, que je maintenais le silence face à ça, un sms pour me retourner la balle, comme quoi cette fois c'était à lui de disparaitre, tout en me souhaitant bonne continuation! :D :38: (il m'a renvoyé "l'abandon" à la tronche, superbe)

Par la suite, post rupture, l'amie PN en commun a commencé à retourner sa veste aussi.. chaud/froid, indifférence, aide/insultes.. mensonges.. elle me mettait en demande.. en me faisant un chaud/froid constant, puis absence. Elle m'a même sortie soudainement qu'elle était en dépression (c'est venu de nulle part, comme par magie) et donc pas dispo pour m'aider (là j'ai culpabilisé de ne pas pouvoir l'aider.. et hop!), puis revenant avec un sourire rayonnant sur les réseaux et sortant avec ces "amis".. Je ne me suis pas rendu compte de suite du délire, j'étais sonnée.
Et là, me sentant rejeté par l'ex PN, et elle me donnant l'impression de ne pas mériter d'être aimée ni aidée, je l'ai supplié en larme de ne pas m'abandonner.. là j'ai de nouveau culpabilisé, à en pleurer, à m'accuser d'être la mauvaise, parce que je lui avais justement dis de ne pas m'abandonner et que j'avais lu que les PN faisait ça.. une horreur.
Evidemment, maintenant, je sais que cette amie PN n'attendait que ça : que je la supplie.

Donc en un mot: Ne pas culpabiliser.

C'est rester ancré en moi ces chocs émotionnels, parce que j'ai énormement culpabilisé à tort.. et c'était le but.
Donc maintenant Alfur, quand je me sens de nouveau dans cet état, je re-ouvre mes boites :lol: et les idées se remettent en place.

Nelly, > Cet abandon dont ils nous accusent en avance et après coup, et/où dont ils nous menacent, c'est une illusion qu'il crée en nous pour nous faire peur et nous faire souffrir.
Là où une rupture est un acte normal dans la vie, une fin de relation où chacun a ses raisons, dans un contextes particulier, où certe c'est douloureux mais où c'est normal, naturel > les PN voient un abandon injuste, interdit, et qui mérite punition. Avec eux, ça prends des proportions impossibles, pendant la relation et après la relation.
On est libre. c'est un droit de mettre fin à une relation.

Ensuite, là où c'est très pervers, c'est qu'ils nous mettent en état de dépendance, pour qu'on les réclame derrière, et déclenche chez nous (ou réveil et aggrave une faille, selon le vécu passé) une sorte de peur de l'abandon. Peur de l'abandon qui chez nous par contre, disparait quand on a compris qui ils sont (c'est bien la preuve que au départ, même avec une faille, on est sain). C'est la conséquence de l'emprise.
Si c'est ton cas, ne culpabilise pas de te sentir abandonner ou rejeté, à te dire que c'est encore peut être toi le soucis > NON
Puis, on a tous des failles. Personne n'est parfait.

Nelly, ne culpabilise surtout pas, dis toi que ton PN a voulu faire comme la plupart, comme les nôtres: te faire peur et faire porter la responsabité de la rupture, en t'accusant d'une aberration dans ce contexte.. l'abandon. Si il y a bien des personnes qui se sont battu pour que la relation tienne, c'est bien nous.. c'est un comble.
On peut même dire que, dans un contexte relationnel normal, leur comportement est du domaine du sabotage, donc il est NORMAL que la relation cesse normalement. Ils font tout pour que l'on soit obligé par survis de partir, de rompre tout contact.
Ils sabotent tout, pendant qu'on s'acharne à faire tenir un véritable château de cartes amoureux.. et à la fin, quand on est bien attachées émotionnellement, ils nous laissent et nous font porter toutes les responsabilités.

Ne culpabilise en rien Nelly, je sais que c'est dur, que ça peut revenir encore parfois, mais bas toi contre cette culpabilité, remet ton rôle à sa juste place, ce n'était pas toi le poison dans l'histoire.

Des bisous de courage les filles ! :29:
Plutôt mourir debout, que vivre à genoux.

Alfur
Messages : 373
Enregistré le : 04 Mar 2019, 22:44

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Alfur » 29 Déc 2019, 18:18

Nelly a écrit :T’inquiète Alfur tu peux être directe avec moi o ;) ;)
J’ai aussi des moments up qui écrasent les moments down et je fais tout pour.
Après toute façon comme ta Pn te traitait et bien le mien faisait pareil, ne s’intéressait plus du tout à ma vie, comme toi il annulait etc ... il ne parlait que de lui, ses bobos, ses réussites ...


IDEM ca me troue à chaque fois (et oui, ENCORE) quand je vois des schémas identiques avec ma pn, même si well je suis sensée être une experte depuis le temps ;)

Nelly a écrit : moi moi moi : la grenouille qui croasse lol (le crapeau plutôt)

ahahah j'adore !!


Nelly a écrit :Pas de relation, la relation on la faisait tout seul.
Autant du coup être seule et s’occuper réellement de soi et de ceux qui nous aiment.
Merci pour ton soutien Alfur
:39:


porte toi bien :) et dorlote toi ce soir!!

Alfur
Messages : 373
Enregistré le : 04 Mar 2019, 22:44

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Alfur » 29 Déc 2019, 18:35

Anonyma a écrit :Nelly ne t'inquiète surtout pas, comme Alfur et toi, j'ai eu le même soucis avec l'abandon.
L'ex m'a fait miroiter pendant toute la relation que: il souffrais sans doute d'une peur de l'abandon, que il avait énormément souffert lors de ces précédentes relations (ben voyons elle est excellente celle là!), que suite à ça il ne voulais pas s'engager, pas tout de suite.. (par contre moi je dois rester du coup.. j'avais pas le droit de vraiment partir, j'étais sous le coude, un smoothie vitaminé dans la poche intérieur d'une veste PN.. grosse ambiance :lol: ) Il faut en rire..


tout identique chez moi aussi! Quand j'y repense... et j'y retournais... "il y a comme une épée de damoclès sur ma tête, mon insécurité c'est que tu me laisses" me disait-elle. "oh que non, mais où vas tu chercher ca, je serais toujours là pour toi" que je répondais... :24:

comme tu dis, il vaut mieux en rire maintenant :4:

Anonyma a écrit :Evidemment moi, encore habitante persuadée d'être sur la planète terre "où chaque être humain a forcement un coeur bon en lui et de l'espoir", puis ne connaissant rien au concept de PN, ou autres manipulateurs (et aujourd'hui, je comprends tellement beaucoup mieux certaines anciennes relations du coup...).. j'ai répondu présente, je l'ai encore plus entouré, écouté, n'osant lui faire aucun reproche, je me suis encore plus battue pour la relation, j'ai encore plus donné.. (je sors les violons ? :lol: )


je sors les miens! pareil...

Anonyma a écrit :J'ai eu le droit à des phrases touchantes et du chantage, de ne pas partir, je lui ai aussi promis de ne pas partir.. dernière lui me faisait miroiter qu'il pouvait partir à tout moment.. du coup quand je suis partie, j'ai culpabilisé, et quand je l'ai bloqué, j'ai eu l'impression d'être une lâche (mais plus maintenant, légitime défense.)


encore... pareil. sauf que moi je ne l'ai pas encore bloquée... aujourd'hui cela fait un mois qu'on ne s'est plus contactées. j'ai décidé de la bloquer le 1er, mais j'avoue que j'ai un peu peur qu'elle le note et me harcèle ensuite...

(la peur, toujours cette peur... encore là, cette peur... à travailler Alfur!! ;) )

Anonyma a écrit :Avec son non-engagement ambigu et ses relations qu'il me montrait comme ambigus et qui m'insécurisaient.. Je n'avais pas le droit de partir, il avait tout le temps besoin de moi, puis allant de lune de miel à prise de distance où lui partais (ah ça, l'abandon ils savent s'en servir!) de quoi rendre n'importe qui insécure et mal..


et tellement lui donner d'excuses, en ce qui me concerne...

Anonyma a écrit :Tout ce discours m'a rendu d'ailleurs aveugle à toutes les maltraitantes psychologiques et affectives derrière, qui étaient tellement en contradiction avec l'autre facette de lui.. avec ce qu'il me disait au début.. donc je suis restée dans le déni.


oui le déni. je me rendais compte de son comportement, par contre, je me rendais compte que quelque chose clochait... puis c'était tellement bon... quand la dévalorisation a commencé, quand j'étais donc bien a fond sous emprise, je lui trouvais des millards d'excuses.. son travail, la pauvre tellement à faire, et pis ci et pis ca, et encore ca etc... elle me niait complètement, et donc, moi aussi, je me niais...

Anonyma a écrit :Quand je suis partie "définitivement" de la relation, j'ai eu le droit au double discours: des sms m'accusant sournoisement de l'abandonner.. Puis voyants que je ne répondais plus, que je maintenais le silence face à ça, un sms pour me retourner la balle, comme quoi cette fois c'était à lui de disparaitre, tout en me souhaitant bonne continuation! :D :38: (il m'a renvoyé "l'abandon" à la tronche, superbe)

Par la suite, post rupture, l'amie PN en commun a commencé à retourner sa veste aussi.. chaud/froid, indifférence, aide/insultes.. mensonges.. elle me mettait en demande.. en me faisant un chaud/froid constant, puis absence. Elle m'a même sortie soudainement qu'elle était en dépression (c'est venu de nulle part, comme par magie) et donc pas dispo pour m'aider (là j'ai culpabilisé de ne pas pouvoir l'aider.. et hop!), puis revenant avec un sourire rayonnant sur les réseaux et sortant avec ces "amis".. Je ne me suis pas rendu compte de suite du délire, j'étais sonnée.
Et là, me sentant rejeté par l'ex PN, et elle me donnant l'impression de ne pas mériter d'être aimée ni aidée, je l'ai supplié en larme de ne pas m'abandonner.. là j'ai de nouveau culpabilisé, à en pleurer, à m'accuser d'être la mauvaise, parce que je lui avais justement dis de ne pas m'abandonner et que j'avais lu que les PN faisait ça.. une horreur.
Evidemment, maintenant, je sais que cette amie PN n'attendait que ça : que je la supplie.


aahhhhh la mienne aussi, elle n'attend que ca! mais elle aura rien! c'est fini.
Tout ca pour un boost d'égo, c'est dingue quand même...

Anonyma a écrit :Donc en un mot: Ne pas culpabiliser.

C'est rester ancré en moi ces chocs émotionnels, parce que j'ai énormement culpabilisé à tort.. et c'était le but.
Donc maintenant Alfur, quand je me sens de nouveau dans cet état, je re-ouvre mes boites :lol: et les idées se remettent en place.


tout pareil. mais j'avoue que des fois j'ai tendance à culpabiliser encore, mais je me fais violence, et ca passe. c'est dingue, cette force qu'ils ont de nous torturer avec nos faiblesses ;)

Anonyma a écrit :Des bisous de courage les filles ! :29:


WE WILL SURVIVE :4: :4:
:39:

Nelly
Messages : 806
Enregistré le : 03 Mai 2019, 21:02

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Nelly » 30 Déc 2019, 08:36

Oui on va y arriver !
Quand je vous lis les filles je me vois totalement.
Toutes ses manières de fonctionner à lui et toutes les miennes face au désarroi.
Je me rends compte aussi que j’ai accepté l’inacceptable.
Je me suis souillée toute seule.
Aujourd’hui je vais essayer de m’aimer davantage car là vraiment pour accepter tout ça je devais vraiment me détester...
bonne journée à toutes :39:
Tu m’as fait vivre l’enfer mais coûte que coûte je reviendrai au paradis.
NC depuis le 19/12/2019

Alfur
Messages : 373
Enregistré le : 04 Mar 2019, 22:44

Retour du Pn le retour encore

Messagepar Alfur » 30 Déc 2019, 08:59

Coucou les filles :4:

Je rebondis rapidement sur une phrase de Nelly!

Nelly, « se détester », ca non, je ne le crois pas, Mais se sous-estimer, et donc avoir très peu confiance en soit, ca, c est plus probable ;)

Continue a te dorloter et a penser a toi, aujourd’hui encore! :39:

Je vous souhaite une belle journée les filles! (Et les garçons aussi!)


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Désenchantée, Mina13, Morso47 et 3 invités