Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

AnnaK
Messages : 185
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par AnnaK »

Aujourd'hui c'est mon tour de demander réconfort et conseils.

Je résume rapidement la situation : on avait rendez-vous avec mon mari et les assistantes sociales pour rendre les conclusions de leur enquête. C'est suite à dépôt de pleinte pour violence sur nos enfants, que j'ai déposé il y a bientôt un an.

Pour commencer, elle nous demandent comment ça va, mon mari fond en pleurs. Elles sont au petit soins avec lui, cela annonce la couleur.

Puis très vite elles disent que dans le conflit qui m'oppose à mon mari, j'instrumentalise les enfants. Mon sang ne fait qu'un tour.

Je leur demande si un certificat médical constitue une preuve de la violence subie par l'enfant, elles répondent que rien ne prouve que c'est mon mari l'auteur. Cela prouve pour elles surtout ma mauvaise foi.

Je suis tremblante de rage et me lève pour sortir. Je sens qu'il m'est impossible de rester une seconde de plus. Elle me demande de rester car c'est la dernière réunion. Impossible, je lui dis, c'est au dessus de mes forces. Et je sors (sans claquer la porte).

Mon mari a continué la réunion avec elles.

Voilà. Que pensez-vous qu'il risque de m'arriver ?

Que faut-il faire, faire appel, écrire à leur supérieur ?

J'ai peur qu'on m'enlève les enfants. J'ai peur de tout.
pnyme
Messages : 4052
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par pnyme »

On ne peut pas savoir ce qu’il va se passer.
Par contre, je vais quand même partager ma crainte avec toi même si je voudrais te rassurer. Il a joué une comédie. Elles ont marché dedans. Tu es parti au moment où elles émettaient des doutes sur toi. Je ne sais pas ce que tu as dit mais si tu as semblé énervée, à ne pas pouvoir te contrôler, j’ai bien peur de ce que pourra avoir dit ton mari en ton absence.
Si elles avaient déjà un a priori, j’ai bien peur...
Même si c’est dur, il faut essayer de se contenir. Les gens ne voient que ce qu’on leur montre : lui en pleurs, toi énervée et qui rompt l’entretien.
Désolée, j’aurais voulu être plus optimiste en t’écrivant.
pnyme
Messages : 4052
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par pnyme »

Maintenant, on se ressaisit et on garde les pieds sur Terre.
À ta place, je reprendrais les choses là où elles se sont arrêtées.
Si tu accuses les AS directement auprès de leur supérieur, ça ne va pas être prouvable. Par contre, elles sont deux et elles diront ce qu’elles ont vécu durant l’entretien. Que tu ne veuilles plus dialoguer, que tu te fâches parce que l’entretien ne prend pas la direction que tu souhaites.
Tu as tes raisons, mais je te conseille de changer de point de vue pour prendre conscience de ce que voient les autres.
Imagine-toi être la caméra qui serait placée dans un coin de la pièce. Que vois-tu de la scène ? Tu sais, toi, ce que tu as vécu et que ce t’a fait vivre/ te fait vivre ton mari. Mais comment les autres peuvent-ils l’appréhender ? Qui peuvent-ils plus facilement croire.
Alors je contacterais les AS pour leur expliquer point par point ce que tu as ressenti en argumentant et en prenant des exemples concrets (preuves si possible).
A mon avis, à ce moment précis, vu que tu es partie, je te conseillerais de contacter leur supérieur QUE si tu peux prouver qu’elles ont commis une faute professionnelle.
Ce n’est que mon humble avis.
AnnaK
Messages : 185
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par AnnaK »

Merci pnyme pour ta réponse. Je me doute bien que ce n'était pas bien de partir, simplement c'était impossible d'y rester envahie de colère. C'est difficile d'aller demander de l'aide et en échange se retrouver avec une grosse charge dans la figure.

La conclusion de leur enquête est que j'instrumentalise les enfants, c'est très grave car ce sera certainement mentionné dans leur rapport. D'ici à m'accuser d'aliénation parentale, il n'y a qu'un pas. Le fait d'être partie ne change rien à leur conclusion, ni le fait de les appeler pour s'expliquer.

Les preuves dont je dispose elles les ont aussi. Si elles ont pu balayer de la main un certificat médical, l'attestation de la psy et tout le récit des 7 derrières années, peut-être que leur supérieur le fera aussi.

Je ne pense pas pouvoir m'expliquer avec elles, elles sont du côté de mon mari depuis le début et ne changeront pas de position.
Lapsus
Messages : 2125
Inscription : lun. 9 sept. 2019 09:32

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par Lapsus »

Salut Annak,

Oui, c'est un peu catastrophique, mais c'était annoncé.
Tu nous avais déjà parlé du parti-pris des AS dans tes premiers messages. Ton départ précipité n'a rien arrangé.
Pas grave. Aujourd'hui, c'est de là que tu pars.

J'avais répondu à ce message sur les AS, et c'est encore valable post264457.html#p264457
As-tu lu Enfants de manipulateur - comment les protéger? Tu en as un aperçu ici notes-enfants-de-manipulateurs-comment- ... t7722.html
As-tu cherché s'il y avait un avocat spécialisé en aliénation parentale pas trop loin?
Pendant que c'est frais, tu devrais mettre par écrit tout ce qui s'est passé, tous les mots prononcés pendant cette rencontre avec les AS et ton malfaisant. C'est important, ça va te servir de plusieurs façons.

À mon humble avis, tu es dans la réaction et ça c'est le terrain de jeu de tous les PN. Ils gagnent à tous les coups.
En passant, les AS, il pourrait aussi bien s'en taper une des deux dans l'année à venir.
Mais revenons à nos moutons.

Tu ferais bien mieux de ne rien faire avant d'avoir pris du recul, et d'avoir fait le nécessaire de ton côté.
:40:
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une.
Confucius

11392e jour de contact (recalculé, mais toujours à peu près :lol: )
AnnaK
Messages : 185
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par AnnaK »

Merci Lapsus pour tes conseils et ta compréhension.

Jusqu'ici pn n'a pas semblé cocher la case infidélité, ce sera peut-être la dernière surprise à découvrir.

Ma tête explose ce matin, comment ai-je pu disjoncter à ce point hier ? C'est que vraiment je suis au bout du rouleau.

Oui il y a un avocat spécialisé en aliénation parentale mais nous nous sommes pas encore rencontrés. Je crains que le temps d'aller le voir et préparer le nécessaire, le rapport des AS sera déjà terminé et envoyé au procureur.

Pendant la nuit je pensais faire un courrier écrit envoyé aux AS et éventuellement à leur supérieur. La situation est limpide, l'une d'entre elle (toujours la même) a lancé cette accusation d'instrumentalisation des enfants sans la moindre justification. Elle a ensuite balayé mes propres preuves de violence avec des arguments bidon. Cela m'a mis hors de moi, c'est tout.

Mais quoi qu'il arrive il faut que je retrouve ma tête, là c'est le brouillard total.
pnyme
Messages : 4052
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par pnyme »

AnnaK a écrit : mer. 24 nov. 2021 07:01 Merci Lapsus pour tes conseils et ta compréhension.

Jusqu'ici pn n'a pas semblé cocher la case infidélité, ce sera peut-être la dernière surprise à découvrir.

Ma tête explose ce matin, comment ai-je pu disjoncter à ce point hier ? C'est que vraiment je suis au bout du rouleau.

Oui il y a un avocat spécialisé en aliénation parentale mais nous nous sommes pas encore rencontrés. Je crains que le temps d'aller le voir et préparer le nécessaire, le rapport des AS sera déjà terminé et envoyé au procureur.

Pendant la nuit je pensais faire un courrier écrit envoyé aux AS et éventuellement à leur supérieur. La situation est limpide, l'une d'entre elle (toujours la même) a lancé cette accusation d'instrumentalisation des enfants sans la moindre justification. Elle a ensuite balayé mes propres preuves de violence avec des arguments bidon. Cela m'a mis hors de moi, c'est tout.

Mais quoi qu'il arrive il faut que je retrouve ma tête, là c'est le brouillard total.
Ok, si tu arrives à prouver que quoi que tu dises et fournisses comme document, leur idée est faite, je pense que tu peux mettre tout le monde en copie. Je ne savais pas que vous aviez un passif.
Qui sait ? Peut-être que le supérieur proposera de changer l’équipe des AS. En tout cas, si ça fait plusieurs fois qu’elles montrent une prise de position, tu peux soulever ce problème pour la procédure.
Calaïca
Messages : 2691
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par Calaïca »

Petitcollin m'avait pas mal éclairée là dessus. Sur le déni de certains travailleurs sociaux. Qui ne choisissent souvent pas ce parcours par hasard (à moins d'avoir été confronté à des manques, des situations particulières...on s'engage rarement sur cette voie).
Reconnaître qu'un parent peut ne pas aimer son enfant, qu'il peut brutaliser volontairement, mentir, prendre plaisir à cela, c'est se confronter à sa propre histoire, ses propres manques, et reconnaître qu'on a peut être pas été aimé.e. Que peut-être, la violence quelle qu'elle soit était volontaire et gratuite. Donc beaucoup sont dans le déni.

Bon, je schématise, je simplifie, elle nuance mieux, mais l'idée est là. Donc soit c'est ça. Soit effectivement elle couche avec ou le souhaiterait...

Toi, il va falloir que tu réussisses à changer ton image, grâce à une grande maîtrise de toi. Pour ne plus tomber dans ses pièges grossiers et rétablir ton image. J'ai eu des comportements anti-norme, anti-logique, anti-tout, pour ne pas tomber dans ce travers. Le masque a fini par se fissurer. Tu y arriveras aussi. Mais il te faudra t'entraîner.
pnyme
Messages : 4052
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par pnyme »

Calaïca a écrit : mer. 24 nov. 2021 23:14 Petitcollin m'avait pas mal éclairée là dessus. Sur le déni de certains travailleurs sociaux. Qui ne choisissent souvent pas ce parcours par hasard (à moins d'avoir été confronté à des manques, des situations particulières...on s'engage rarement sur cette voie).
Reconnaître qu'un parent peut ne pas aimer son enfant, qu'il peut brutaliser volontairement, mentir, prendre plaisir à cela, c'est se confronter à sa propre histoire, ses propres manques, et reconnaître qu'on a peut être pas été aimé.e. Que peut-être, la violence quelle qu'elle soit était volontaire et gratuite. Donc beaucoup sont dans le déni.

Bon, je schématise, je simplifie, elle nuance mieux, mais l'idée est là. Donc soit c'est ça. Soit effectivement elle couche avec ou le souhaiterait...

Toi, il va falloir que tu réussisses à changer ton image, grâce à une grande maîtrise de toi. Pour ne plus tomber dans ses pièges grossiers et rétablir ton image. J'ai eu des comportements anti-norme, anti-logique, anti-tout, pour ne pas tomber dans ce travers. Le masque a fini par se fissurer. Tu y arriveras aussi. Mais il te faudra t'entraîner.
Oui, j’ai déjà remarqué cela Calaïca...
Une ancienne prof de musique de mon fils harcelait les élèves et elle adorait mettre en avant leurs défauts en classe. Pour leur bien disait-elle. Pour les décomplexer ! Eh bien, elle était dans le même temps en train de se préparer à être coach en développement personnel et donnait des formations par le biais de son travail aux adultes ! Hallucinant, je trouve. J’avais eu l’occasion d’être en réunion devant elle, elle transpirait le plaisir sadique de décrire des cas d’élèves qu’elle estimait avoir sauvés ! On était très mal à l’aise devant ses descriptions et en fait, je me dis qu’elle a réussi à ce que personne ne lui dise d’arrêter.
Ça n’aide pas Annak ce que j’écris, mais c’est vrai que certaines personnes s’engagent dans un métier avec le besoin de régler des problèmes non résolus dans leur propre vie (peut-être plus de monde qu’on ne le pense, mais le tout est d’en avoir conscience et d’évoluer en parallèle pour aider sans utiliser l’autre).
AnnaK
Messages : 185
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Rencontre catastrophique avec les assistantes sociales

Message par AnnaK »

Si Pnyme, on peut parler de choses sans lien direct avec le post, cela m'intéresse aussi.

C'est très perturbant de rencontrer une personne qui enfonce le clou sous couvert de bonnes intentions. C'est cela qui m'a mis hors de moi, le fait de me faire descendre par la personne en charge de nous protéger. Car je lui ai accordé ma confiance en allant frapper à leur porte, confiance trahie.

J'ai l'impression qu'il va falloir s'habituer à faire le "grey rock" avec eux tout comme je le fais avec mon mari à longueur de temps. Clairement je n'y suis pas encore mais ça va venir.

Calaïca ce que tu dis sur les AS me parle et me fait peur en même temps, si elles agissent de la sorte avec toutes les victimes de violence, c'est un carnage.

A la seconde même où nous sommes entrés dans la pièce pour la toute première rencontre avec les AS, j'ai senti qu'une d'entre elle était déjà toute folle de lui. C'est elle qui m'attaque comme un pitbull à chaque fois.

J'ai enfin mis la main sur Peticollin mais il faut attendre Noël car pas le temps de lire en ce moment.

La réception du livre a été toute une histoire. Le facteur s'est trompé d'adresse et a livré le colis chez un couple voisin qui l'a ouvert pensant que c'était pour eux. Imaginez leur tête lorsqu'ils ont lu le titre: "Enfants de manipulateurs, comment les protéger ?". Et aussi la tête de la dame, qui a pensé que son mari l'a commandé (il me l'a dit après). Puis lui m'a dit au passage "au fait, ce livre m'intéresse beaucoup, pourrais-tu m'en faire un résumé à la fin ? Ma famille est un peu bizarre...". Cela fait des années que ce couple me paraît toxique, comme quoi ce n'était pas que dans mon imagination.

Pour trouver des personnes toxiques, pas besoin d'aller bien loin, il suffit de toquer chez les voisins.
Répondre