que c'est compliqué

AnnaK
Messages : 139
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: que c'est compliqué

Message par AnnaK »

MilaLune a écrit : mer. 13 oct. 2021 11:18 Bonjour AnnaK,

Comment tu te sens ?

Bonne journée.
Merci MilaLune pour ta question et encore désolée Marc d'utiliser ton fil. C'est toujours déstabilisant de découvrir un nouveau pot aux roses, mais d'autre part je me posais des questions depuis longtemps et les réponses ne pouvaient pas être réjouissantes.

Marc il est possible que l'absence d'appétit sexuel de ta femme soit liée à une atmosphère mal seine dans sa famille. Comme disait Lapsus, il n'y a pas besoin de traumatisme fort pour créer un pn, une ambiance empoisonnée par des non dits, un flou identitaire, le non respect de l'intimité sont suffisants pour empêcher un enfant de se structurer sainement. Avec des répercussions sur sa sexualité d'adulte, entre autres.
Lapsus
Messages : 2063
Inscription : lun. 9 sept. 2019 09:32

Re: que c'est compliqué

Message par Lapsus »

Marc7373 a écrit : mer. 13 oct. 2021 12:31 hello,
avec ma femme, je ne vois pas ce genre de soucis
comme la sexualité la degoute, je suis assez tranquille

mais par contre, je me pose des questions sur la construction de mes enfants
j'espère que mes filles ne seront pas des PN
et que mon fils ne se fera pas dominer

après les réflexions des derniers jours, je me dis que mon problème c'est que je ne sais plus ce que je veux.
(enfin, j'ai envie de plein de choses, mais c'est souvent pas possible avec la vie de famille, de "couple", que j'ai)
qu'est-ce qui est important, où mettre la limite dans tous les domaines ? est-ce que je ne me lamente pas trop ?
comment reconstruire une base de ce qu'on veut, avec des limites infranchissables ?
Mouais Marc,

Le dégoût de la sexualité de ta femme est peut-être surtout lié à la pression que cela t'inflige.
La sexualité chez les femmes PN, est (je le crois fortement) toujours leur "outil" de prédilection.
D'ici que tu apprennes qu'il y a un peu d'adultère derrière ses heures supplémentaires, il n'y a qu'un pas.
Qu'elle pourrait faire en te l'avouant au moment où elle pensera que ça te ferait vraiment très très mal.

D'un autre côté, qu'elle mette le grappin sur une autre proie peut être très relaxant, quand on a renoncé. J'ai testé.

Si tu te lamentais sans bouger, ça serait trop.
Mais tu bouges, Marc, tu es arrivé ici après avoir pris conseil sur un divorce qui t'a été prédit difficile et coûteux. Tu en a trouvé confirmation ici et tu apprends des choses sur les précautions à prendre pour le bien de tes enfants.
Tu t'es sans doute aperçu que ta situation était pire que tu le pensais auparavant, mais aussi qu'il est possible qu'il y ait des voies pour ne pas tout perdre, pour te défendre, pour retrouver toute ta dignité.

Ton grand avantage sur moi et d'autres, c'est que tu n'es pas encore détruit, tu as réagis avant de ne plus avoir d'envies!
Alors prends ton temps.

Une des choses les plus importantes que tu aurais à faire maintenant, c'est de te mettre à constituer un dossier légal.
Si vous communiquez par mail ou sms, mets tout ça dans ton dossier.
Et en cas de disputes orales, ou de discussions qui mènent à des "décisions" unilatérales, par exemple au sujet des enfants ou de votre couple, n'hésite pas à lui envoyer un mail décrivant la dispute, la décision, avec son point de vue sur le sujet et le tien, et en lui demandant si c'est bien ça. Réponse ou pas, hop, dans le dossier.
Tu pourrais aussi revenir sur des trucs passés, du style : "tu ne veux plus de relations sexuelles parce que tu es dégoutées, moi j'en aimerais, qu'est-ce qu'on fait?"
Il te faut des écrits pour ton dossier.
Elle pourrait ne te répondre qu'oralement.
Mais tu peux t'y opposer et prétexter ta faiblesse (oralement, pas de trace écrite à ce sujet), en avouant que tu perds tes mots, tes idées dans une discussion orale, c'est pourquoi tu aimerais passer par l'écrit sur tel et tel sujets.
Les PN adorent tellement nos aveux de faiblesse qu'elle pourrait y consentir.

Une autre chose très importante serait de sélectionner, parmi tes envies, celles qui ne dépendent que de toi.
Et de les réaliser pour toi, pour ton plaisir et malgré tous les bâtons qu'elle voudrait mettre dans tes roues!

Aussi, si tu aimerais faire connaître ceci ou cela à tes enfants, tu le proposes, elle dit non. Tant pis tu le fais sans elle, et ainsi tu as un moment avec tes enfants où ils vivront quelque chose de "normal", avec leur père.
Ton bonheur et celui de tes enfants diluera l'effet des critiques au retour.
Et tu reconfirmerais ces dernières par écrit.

Tu regagnerais du terrain, pour tes enfants et pour toi.

Tu es très fort, Marc, crois en toi!
:42:
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une.
Confucius

11294e jour de contact (recalculé, mais toujours à peu près :lol: )
Marc7373
Messages : 23
Inscription : mar. 28 sept. 2021 11:42

Re: que c'est compliqué

Message par Marc7373 »

Hello Lapsus

Merci pour ton mail, il y a beaucoup de choses dedans !
Pour la sexualité, je sais , par des lectures de livre et maintenant grace à ce forum , que c'est une arme très appréciée des Pns.
Pour les femmes PN, c'est l'abstinence, pour les hommes PN, c'est des pratiques que leurs partenaires n'aiment pas.
Dans les 2 cas, c'est la même chose, frustrer l'autre, lui refuser ce dont il a envie, ça, c'est leur Kif. Dans tous les domaines d'ailleurs.
Un peu d'adultère derrière ces heures sup, c'est possible. Je la pense attirée par une de ses collègues, depuis des années. Il suffit de voir ma femme quand elle est en sa compagnie.
Ca ne m'abattera pas plus, si quelque chose comme ça se dévoile un jour.

Tu as raison, il faut constituer un dossier. Pour me rappeler de tout ça, et en cas de divorce ca peut servir
C'est dommage, je n'ai pas gardé les différents mails, textos, echangés depuis des années. J'ai une discussion par mail tout de meme.
Et je note regulièrement ce qu'il se passe, les insultes, les disputes majeures, etc.. sans doute pas de valeur devant un juge, mais pour me souvenir de tout ça.
J'oublie trop vite ce qu'elle me dit, ses comportements. Du coup, ces notes permettent de sortir d'un sentiment trop confus, et de me dire : « ah oui, quand meme, elle m'avait dit ça, fait ça etc etc » C'est bon de relire les mots exacts, les faits exacts.
C'est peut-etre un mode de défense, d'oublier le détail des situations désagreables.

En plus de me renseigner en cas de divorce, je lis.
La BD sur le pervers narcissique de Sophie Lambda (dot j'ai entendu parlé ici), elle ne m'a pas apporté grand chose, c'est une histoire beaucoup plus courte que la mienne, et le PN est un homme, mais ca fait repenser à des scènes vécues tout de même.
Un autre livre « L'importance du sexuel » redort le blason de la sexualité, c'est important pour moi, parce que à la maison, j'entends que c'est sale, animal, degoutant, etc etc...
Je lis aussi un bouquin sur le developpement personnel, pour essayer de reprendre les bases, definir les limites, ce qu'on veut etc,.. pour l'instant, je le trouve très bien « avoir le courage de ne pas être aimé »

A coté de ça, je vais quand meme d'echec en echec, mais ca me laisse l'energie de lire, de me renseigner, etc etc
j'ai abandonné l'idée d'une gestion equitable du budget familiale. Ma femme me rappelle tous les 3 jours , qu'elle gagne plus que moi (à partir du mois prochain), mais par contre elle ne paie rien de plus. A sa demande, j'ai fait le bilan précis des derniers mois, mais ca n'a servi à rien. Bien sur, en parallèle, je n'ai aucunes infos précises sur ses dépenses.
Je m'occupe à présent du linge, du coup je n'ai plus de critiques sur mon aide à la maison, mais ca va revenir je suppose
Lapsus
Messages : 2063
Inscription : lun. 9 sept. 2019 09:32

Re: que c'est compliqué

Message par Lapsus »

Marc7373 a écrit : jeu. 14 oct. 2021 10:26...
Pour les femmes PN, c'est l'abstinence...
Un peu d'adultère derrière ces heures sup, c'est possible.
L'abstinence pour l'autre, un peu dans mon cas ou beaucoup dans le tien, c'est une imposition du quand et du comment destinée à castrer, mais le pire c'est la triangulation avec un partenaire qui, lui, a droit à tout.
Je la pense attirée par une de ses collègues...
"Une" ça serait le comble, mais tu as peut-être juste fait une faute de frappe.
Tu as raison, il faut constituer un dossier. Pour me rappeler de tout ça, et en cas de divorce ca peut servir
C'est dommage, je n'ai pas gardé les différents mails, textos, echangés depuis des années. J'ai une discussion par mail tout de meme.
Pas grave, il faudra faire avec ce que tu as, mais rien ne t'empêche d'épaissir le dossier en confirmant désormais tout par écrit.
En plus de me renseigner en cas de divorce, je lis.
La BD sur le pervers narcissique de Sophie Lambda (dot j'ai entendu parlé ici), elle ne m'a pas apporté grand chose, c'est une histoire beaucoup plus courte que la mienne, et le PN est un homme, mais ca fait repenser à des scènes vécues tout de même.
Un autre livre « L'importance du sexuel » redort le blason de la sexualité, c'est important pour moi, parce que à la maison, j'entends que c'est sale, animal, degoutant, etc etc...
Je lis aussi un bouquin sur le developpement personnel, pour essayer de reprendre les bases, definir les limites, ce qu'on veut etc,.. pour l'instant, je le trouve très bien « avoir le courage de ne pas être aimé »
Va aussi lire ou écouter Bouchoux, Petitcollin, Nazare-Aga, Chardin?
Sur les PN, la manipulation et les enfants coincés au milieu, ce sont les plus pointus (à mon avis).
A coté de ça, je vais quand meme d'echec en echec, mais ca me laisse l'energie de lire, de me renseigner, etc etc
j'ai abandonné l'idée d'une gestion equitable du budget familiale. Ma femme me rappelle tous les 3 jours , qu'elle gagne plus que moi (à partir du mois prochain), mais par contre elle ne paie rien de plus. A sa demande, j'ai fait le bilan précis des derniers mois, mais ca n'a servi à rien. Bien sur, en parallèle, je n'ai aucunes infos précises sur ses dépenses.
Je m'occupe à présent du linge, du coup je n'ai plus de critiques sur mon aide à la maison, mais ca va revenir je suppose
Moi je n'abandonnerais pas cette idée à ta place.
Sa position est très violente et indéfendable.
Si on n'arrive pas à mettre quelque chose de côté, en proportion des dépenses courantes, c'est qu'on est pauvre.
Alors mets chaque mois une somme raisonnable dans un compte à toi, tiens des comptes de tout et exige qu'elle paie sa part des dépenses communes.
Si pour l'instant ton projet te coûte sans te rapporter plus ne la laisse pas le couler par sa non-participation.
Qu'elle paie au moins sa part serait juste normal, alors n'aie pas peur de taper sur le clou, laisse le compte commun à découvert si nécessaire.
Au moins, ça te ferait un domaine de disputes sur lequel tu aurais évidemment raison aux yeux de quiconque.

Bats-toi pour toi, pour tes projets, pour tes enfants, pas contre elle.

Courage Marc!
:42:
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une.
Confucius

11294e jour de contact (recalculé, mais toujours à peu près :lol: )
Marc7373
Messages : 23
Inscription : mar. 28 sept. 2021 11:42

Re: que c'est compliqué

Message par Marc7373 »

Hello,

c'est pas une faute de frappe... je pense vraiment qu'elle est attirée par unE collègue, je suis tombé sur quelques notes qu'elle avait prises, qui étaient assez parlante
ou parfois, je réalise, qu'elle passe du temps à se faire belle, et bien souvent, ces jours là, elle a une réunion avec sa collègue

pour les comptes, il y a toujours eu probleme. quand je me plains d’avoir trop à payer, elle me dit que je gère mal l'argent.
plusieurs fois, ca m'a enervé, du coup j'envoyais le detail de tout ce que je payais, pour me justifier mais je n'avais rien en retour
j'ai essayé le compte commun, mais ca ne marche pas, elle le laisse aller dans le rouge, au final c'est moi qui paie les frais d'agios.
et régulièrement, elle ne rembourse pas des dépenses , qui dans notre fonctionnement, sont chez elle. (ce que j'ai mis bien du temps à voir...)
quand je le signale, elle est indignée, "comment ça, je ne lui fais pas confiance ? je me plains pour un euro (c'est plutot, 100/200). dans un couple, entre mari et femme, il ne devrait pas y avoir de calculs comme ça" sous-entendu, vraiment, je suis en-dessous de tout.

au final, il faut que ce soit comme elle veut, quand elle veut
jerrylee
Messages : 33
Inscription : mar. 24 août 2021 08:57

Re: que c'est compliqué

Message par jerrylee »

Va revoir le sujet jerrylee "En instance de séparation avec PN". Je t'ai répondu (2x).
blues39
Messages : 1989
Inscription : mar. 16 juil. 2019 20:19

Re: que c'est compliqué

Message par blues39 »

Marc7373 a écrit : lun. 18 oct. 2021 06:57 Hello,

c'est pas une faute de frappe... je pense vraiment qu'elle est attirée par unE collègue, je suis tombé sur quelques notes qu'elle avait prises, qui étaient assez parlante
ou parfois, je réalise, qu'elle passe du temps à se faire belle, et bien souvent, ces jours là, elle a une réunion avec sa collègue

pour les comptes, il y a toujours eu probleme. quand je me plains d’avoir trop à payer, elle me dit que je gère mal l'argent.
plusieurs fois, ca m'a enervé, du coup j'envoyais le detail de tout ce que je payais, pour me justifier mais je n'avais rien en retour
j'ai essayé le compte commun, mais ca ne marche pas, elle le laisse aller dans le rouge, au final c'est moi qui paie les frais d'agios.
et régulièrement, elle ne rembourse pas des dépenses , qui dans notre fonctionnement, sont chez elle. (ce que j'ai mis bien du temps à voir...)
quand je le signale, elle est indignée, "comment ça, je ne lui fais pas confiance ? je me plains pour un euro (c'est plutot, 100/200). dans un couple, entre mari et femme, il ne devrait pas y avoir de calculs comme ça" sous-entendu, vraiment, je suis en-dessous de tout.

au final, il faut que ce soit comme elle veut, quand elle veut
Salut Marc,
C’est exactement ce schéma là avec l’argent.
Ta conclusion est très parlante.
Elles font ce qu’elles veulent quand elles veulent et ce à tous les niveaux. Personne ne doit les résister également. Tout ça elle me l’avait dit dès le début.
Courage les gars
Plus de deux après ma rupture avec elle je commence à comprendre que suis plus important que cette relation.
Désert total niveau sentimental rien, merci le covid également! Cela n’a vraiment rien arrangé.

Du coup je me ressource en la Nature (depuis toujours), l’art et surtout le boulot ... Triste monde et triste vie.
jerrylee
Messages : 33
Inscription : mar. 24 août 2021 08:57

Re: que c'est compliqué

Message par jerrylee »

Comme on en a déjà parlé, ton cas ressemble très fort au mien.

Je me suis totalement reconnu dans la video suivante:
https://www.youtube.com/watch?v=5GotnXX5P-o

Et celle-là, c'est celle qui m'a fait comprendre qu'elle était PN, le PN masqué:
https://www.youtube.com/watch?v=MipxJq8LFpg

D'utilité publique !

Je n'ai aucun conflit d'intérêt avec ces vidéos ou leurs auteurs. Juste que c'est à force de regarder Peytavin que j'ai ouvert les yeux et pu me préparer à réagir (la rupture). Que j'ai pu trouver le courage d'agir.
Marc7373
Messages : 23
Inscription : mar. 28 sept. 2021 11:42

Re: que c'est compliqué

Message par Marc7373 »

J'ai vu les 2 videos, et je vais en regarder d'autres.

C'est tellement proche de ce que je vis.
Il rentre peut-etre plus dans le detail, ou explique avec des motos plus simples, que ce que j'ai pu lire dans les livres.
Et aussi, c'est un homme, donc ca me parle peut-etre plus.

Ca fait peur en fait, d'avoir une confirmation si nette de ce qu'on vit.

Ce qui m'interesse maintenant, c'est quoi faire. Ce sera les prochaines videos
Parce que je suis tout à fait enlisé dans ce qu'il decrit comme le piège confusion-pitié.

En parallele de ça, 2 petites anecdotes de ma vie privée:
- discussion en famille ; mon fils parle d'un de ses copains, qui a un comportement un peu bizarre ; se fiche de l'ecole, se scarifie, etc.. ; mais il décrit ça de manière drole , de la même manière que son copain faisait rire la petite bande avec son comportement.
moi, ca ne me fait pas rire, et je dis qu'il a un probleme psychologique; en grande partie , pour signaler à mon fils, que ce n'est pas normal, pas drôle, et qu'il faut pas aller dans cette direction
mais la, ma femme me dit que j'y vais fort, que je ne devrais pas dire ça, elle m'enfonce et ca dure un peu.
et dans ces situations, je suis nul pour me défendre !
mon fils finit lui-meme par dire que j'ai rien dit de grave
une fois calmé, j'ai repensé à cette situation, et j'ai repensé que ma femme a perdu un de ses parents quand elle etait jeune, tout comme ce garcon..
Voilà un argument pour ma femme, pour dire à quel point je manque de tact, que je suis insensible, pas assez prévenant, qui devrait ressortir d'ici quelques temps

-2eme anecdote :
fin d'après-midi, je travaille à la maison, ma femme a besoin de mon ordinateur, le sien ne lui permet pas de faire un truc pour son travail.
elle me le dit 10mn avant que je parte faire une course
il faut le faire tout de suite, tout de suite
je lui dis :
"ok, j'enregistre mon travail, je te crée un compte, et je te le passe"
il y a risque d'effacer des fichiers importants de mon travail par erreur
et aussi, il y a des choses que je veux garder pour moi dans l'ordi, comme ma participation à ce forum, des notes de discussions avec ma psy, etc etc..

"-pkoi tu ne peux pas me le donner tout de suite, tu ne me fais pas confiance, je ne vais pas aller regarder dans ton ordi
- je ne veux pas, je mets parfois des heures à faire certains fichiers, je te crée un compte, ca prend 5mn
- etc etc
"
je suis déstabilisé, j'ai le palpitant au max, je ne reflechis plus bien, j'ai peur de devoir lui donner avec mon compte ouvert
j'ouvre un compte invité , ouf ca marche , je pars, je reviens une heure après, elle a pas encore fini
ma femme aux enfants :
"-papa me prete son ordi, mais il faut voir comment, il ne me fait pas confiance. vous, vous avez un compte.
mes enfants :
-mais il a proposé de t'en faire, tu n'as pas voulu
"
après le repas:
ma femme
"- je me depeche, je vais finir mon travail, sinon je me vais faire gronder par papa, de ne pas lui rendre son ordi
plus tard :
- et bien, c'est pas facile d'avoir ton ordi
moi
- je te l'ai donné rapidement, et moi en attendant je ne peux pas m'en servir; si ca ne te convient pas , tu peux me le rendre"

retour de l'ordi à 22h00, un peu tard, pour me remettre à travailler. pas de merci bien sur

Pouquoi j'ai eu le palpitant au max finalement ?
sans doute , par peur du conflit qui aurait suivi, si elle avait lu differentes choses
peur de la devalorisation, culpabilisation qu'elle aurait mis en place

au final, je trouve que je n'assume pas la situation
elle ne me convient pas, mais je ne le dis pas suffisamment
je suis trop soumis
je me cache , même pour analyzer cette situation
jerrylee
Messages : 33
Inscription : mar. 24 août 2021 08:57

Re: que c'est compliqué

Message par jerrylee »

Marc7373 a écrit : jeu. 21 oct. 2021 07:33

Pouquoi j'ai eu le palpitant au max finalement ?
sans doute , par peur du conflit qui aurait suivi, si elle avait lu differentes choses
peur de la devalorisation, culpabilisation qu'elle aurait mis en place

au final, je trouve que je n'assume pas la situation
elle ne me convient pas, mais je ne le dis pas suffisamment
je suis trop soumis
je me cache , même pour analyzer cette situation
La deuxième anecdote... je l'ai vécue, avec l'ordi pratiquement mots pour mots... et avec mon téléphone...
"Tu me prêtes ton téléphone je dois téléphoner à X, j'ai oublié le mien au travail..."
Elle téléphone, et avant de me le rendre regarde mes appels passés, mes textos "C'est qui Y ? C'est qui Z ?"
Tu en passes des coups de téléphone quand je ne suis pas là, il ne sonne jamais quand je suis là... (normal, comme je ne voulais pas qu'elle utilise une conversation que j'aurais eu au téléphone contre moi, mon téléphone était toujours en mode "ne pas déranger" lors de sa présence.. Tactique mise au point après avoir reçu plein de remarques lorsque j'avais une conversation en sa présence.. il fallait absolument qu'elle commente ce que j'avais dit "Qui c'est ? Ou: tu ne dois pas dire ça! Ou: c'est ta maitresse? Mais non, c'est une collègue concernant les horaires de travail. C'est ça oui, raconte m'en d'autres... Infernal...

Par contre, son téléphone sonne, elle est à la salle de bain, je sais qu'elle attend un appel urgent. Je regarde et je vois que c'est son père qui appelle, j'apporte le téléphone à la salle de bain et je dis "c'est ton père", et là elle s'enflamme "tu n'as pas à regarder qui m'appelle!"...

Comme je t'ai dit, tu te prépares, tu fais un plan A et éventuellement un plan B. Tu attends l'occasion (elle va se présenter très vite...) et tu lui réponds calmement "ok, tu me gonfles tellement depuis trop longtemps que je décide que c'est fini! C'est mort! On se sépare!" Et tu ne reviens pas sur ta décision, mais tu auras déjà pensé à tous les problèmes qui en découleront et tu auras déjà tes solutions, tu auras anticipés les problèmes, elle pas. Tu auras le contrôle pendant un moment! Il faudra le garder et c'est ton obstination à garder ton cap qui te fera garder le contrôle. Même si elle s'enflamme ou qu'elle te fais les pires merdes. Tu gardes le cap! Tu fais comme elle, tu ne lui réponds pas, tu gardes le silence, et ton calme surtout, tu lui réponds par oui ou par non. Si elle te pose une question sur ce que tu vas faire, tu réponds "t'inquiète pas pour ça, c'est mon problème". Tu mets tes nouvelles règles pendant la cohabitation! C'est elle qui sera perdue, pas toi, car tu auras préparé ton coup ! Elle va se retrouver dans un tourbillon qu'elle n'a jamais imaginé, elle va perdre les pédales un moment, mais elle va vite retomber sur ses pattes lorsqu'elle aura compris que c'est définitivement fini. Elle essayera quand même de te fare changer d'avis, c'est là qu'il faut être fort, capable d'analyser ses paroles et gestes et ne pas tomber dans le panneau! Meilleur moyen, l'ignorer.. la repousser! Attends toi à vivre des moments difficiles mais que tu trouveras bien moins difficiles que la déstructuration de ton cerveau au fil du temps...
Ils sont fiers les PN (ben oui, narcissiques) et ne se mettront pas à genoux (sauf avec toi pour essayer de te faire changer d'avis), mais quand elle va parler de la rupture à ses copines et sa famille, elle va dire "c'est ce qu'il veut ce con, il va l'avoir! Je sais me débrouiller toute seule!" et elle ne reviendra pas sur ses paroles, pour paraitre forte vis-à-vis des autres!

C'est ce que j'ai fait... et ça a marché!

Donc, en résumé:
1. t'imprégner de ce qu'est une PN (vidéos, etc) et continuer à t'en imprégner tous les jours!
2. Te préparer à la rupture et tout ce que ça implique
3. En discuter avec un ou deux vrais potes... de ceux que tu es sûr qu'ils ne te lâcheront pas quelque soit ta décision!
4. Faire exploser la bombe
5. mettre en action ton plan "d'après"
6. Tenir le cap, ne plus lui laisser le contrôle! Mordre sur ta chique pendant quelques semaines, mois... mais ça tu le fais déjà depuis trop longtemps, donc ce n'est pas un effort extraordinaire... au bout il y a la Liberté.
7. faire très attention aux flying monkeys...

Bon courage!
Répondre