Quand la dépendance affective se joue de nous...

never again
Messages : 9
Enregistré le : 11 Mai 2016, 22:25

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar never again » 11 Mai 2016, 23:19

Bonsoir,

Je viens d'arriver sur ce forum, parce que ça va mal. Parce que j'ai quitté un pervers narcissique, et que j'ai mal. Parce que je me sens mal quand je le vois, et que plus il est méchant, plus je me sens mal.
10 ans de vie commune, un enfant en commun, et après de multiples aller-retours, j'ai fini par mettre un terme à cette relation. Au bout de nombreux mois de disputes, de trucs qui vont de plus en plus loin, de promesses aussi de changer. D'isolement, et de questionnement.
Et même si aujourd'hui, je suis totalement séparée, je me fais peur, j'ai peur de craquer de nouveau, d'aller le revoir. J'ai compris à quel point son emprise sur ma vie, m'a rendue dépendante à lui, il était ma drogue, j'étais sa junkie, n'importe quoi pour une petite dose d'amour. Déjà fragile émotionnellement à la base, il m'a couvert d'amour, m'a rendu dépendante. Mon cerveau me joue des tours, il me dit que je ne serais plus jamais aimée de cette façon, et je me raisonne, parce que je sais que de toutes façons, ce n'était pas de l'amour, mais de l'emprise. Alors je me retrouve en ambivalence, parce que ce n'est pas normal de continuer à vouloir ce qu'on sait toxique.
Je sais que je suis encore sous son emprise. Cela fait un mois qu'on est séparés. Au départ, tout se passait très bien, je le vivais super bien, j'étais heureuse de ma liberté retrouvée. Je pouvais enfin être moi, et vivre ma vie. Et puis, il a trouvé quelqu'un d'autre, et là, je me suis effondrée.
Je n'ai pas compris tout de suite pourquoi. Pourquoi cela me faisait quelque chose?
Et puis j'ai compris, que c'était ma dépendance affective, qui me jouait des tours. Il avait trouvé un nouveau moyen de m'atteindre, en me faisant savoir par notre enfant qu'il était avec quelqu'un. Je me suis retrouvée en proie à des sentiments, inconnus. J'ai voulu cette séparation, je ne voulais plus de lui dans ma vie, je voulais retrouver ma liberté. Pourquoi d'un coup, je me sentais si mal d’être seule?
Parce qu'avant tout son amour était pour moi, et qu'il le portait désormais sur quelqu'un d'autre. Et c'est cela le plus dur, c'est de raisonner la petite fille en moi, et de lui dire que ce n'était pas de l'amour, et que par conséquent cela ne peut pas me manquer.
Bref, je suis désolée je sens que mon texte n'a pas de structure, je me sens seule, j'ai besoin de parler avec des personnes qui me comprennent et qui comprennent ma situation. Tout est en vrac dans ma vie depuis maintenant une semaine. J'alterne les bons jours et les mauvais. Je me sens mal plusieurs fois par jour, je pleure, je me sens triste, et je n'ai plus gout à rien. Je sens que je suis dépassée, par ça. Je sais que le plus dur est derrière moi, que le pire serait d’être encore avec lui, c'est d'ailleurs ce que je me répète chaque jour. Et je sais aussi pertinemment que si j'ai envie de retourner vers lui, c'est uniquement pour réduire ce sentiment de mal-être. Il est méchant avec moi, me lance une pique pour me faire mal, et ça marche si bien que j'ai envie de lui envoyer un message pour faire la paix, parce que je n'aime pas qu'on soit fâché avec moi. Parce que finalement, il n'est pas si horrible que ça... Comment je peux autant me voiler la face? je le sais qu'il est un pervers narcissique, j'ai noirci des pages de tout ce qu'il m'a fait subir, j'appelle ça "mon devoir de mémoire", et je me relis régulièrement, pour bien garder en mémoire qu'il ne m'aime pas en tant qu’être humain, mais en tant qu'objet. Alors pourquoi cette attirance encore? Suis-je tarée? :11: Suis-je maso? Et combien de temps cela va-t-il durer? Je ne me reconnais plus, je suis cassée, et je me fais peur...
Merci pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7395
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar Ange » 11 Mai 2016, 23:29

Re- bienvenue,

Très touchant ton msg...

Ne t'inquiète pas, ça passe avec le temps et l'absence de contact, à mesure que le poison s'echappe de tes veines.

Tu trouveras ici de nombreux témoignages et tout le soutien dont tu as besoin.

La maison est ouverte 24h sur 24. Tu es ici chez toi.

Courage.
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

Athena
Membre banni
Messages : 1387
Enregistré le : 28 Avr 2016, 19:32

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar Athena » 11 Mai 2016, 23:30

J'ai lu ton témoignage ;)
J'ai ete tres touchée.

Ici, tu trouveras un tas de personnes qui se sont retrouvées dans la meme situation que toi et en aucun elles te diront que tu es masochiste, tarée ou que sais-je ;)

Tu as compris que tu n'avais qu'une "dépendance" pour cet homme, certainement pas de l'amour.

Tous les sevrages ont une durée variable. La tu es encore sous le coup du choc. Un mois c'est frais.

Bienvenue dans cette communauté ;)
"Il n'y a pas de lumière sans ombre". Aragon

Avatar de l’utilisateur
Nat
Messages : 1472
Enregistré le : 15 Mar 2016, 14:35

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar Nat » 11 Mai 2016, 23:30

C'est tout bien structuré. T'as tout compris, tout fait comme il faut. Te reste qu'à prendre un peu de temps pour bien te désintoxiquer et ça y est. Ton marathon se termine bientôt, cries victoire et sois fière de toi et du chemin parcouru. Jamais tu ne t'auras fait si beau cadeau.

Bienvenu ici !
Si vous traversez l'enfer, surtout continuez d'avancer (Churchill)

never again
Messages : 9
Enregistré le : 11 Mai 2016, 22:25

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar never again » 12 Mai 2016, 00:01

Merci pour vos mots, ça me fait du bien.
Je pleure en vous lisant.
J'ai peur. Je me dis que cela ne finira donc jamais, il m'a cassé à jamais. On ne sort jamais indemne de cette relation?
Je veux croire en l'amour à nouveau, mais j'ai peur, d’être déçue... j'aimais cette passion. Pourrais-je ressentir cela à nouveau?
Et comment gérer les relations quand on a un enfant en commun? parce qu'on est amené à se voir, régulièrement, et à chaque fois si je vais mal comme ça...
Moi l'éternelle optimiste, qui n'arrive pas à voir le bout du tunnel, c'est pour ça que je dis que ça ne va pas... parce que je n'ai jamais baissé les bras, et là, je me sens dépourvue. J'ai des tas d'enregistrements de pensées positives, et de trucs sensés me requinquer, mais je n'arrive même pas à m'obliger à les écouter. J'ai juste envie de pleurer... et de passer sur son profil, voir ce qu'il fait...Pourquoi est-ce que je m'inflige cela?
Je me dis que ce qui me ferait du bien ce serait une petite relation à courte durée, mais je ne me vois avec aucun homme, ils ne sont pas du meme accabit. Quelle horreur, cela renforce le sentiment d'échec, et insécure. Il m'avait prévenue que je ne trouverais pas après lui... je me sens si mal.
Je sais que l'amour existe. Je sais que je vais le trouver plus tard, quand ce sera le bon moment. Voilà ce que je me dis pour me rassurer.

Avatar de l’utilisateur
Marie006
Compte fermé
Messages : 1993
Enregistré le : 22 Nov 2015, 21:31

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar Marie006 » 12 Mai 2016, 00:14

Je suis émue parce que surtout je pourrais écrire la même chose.... Et pourtant il est parti depuis 8 mois maintenant. il a marqué mon adolescence, ma vie de jeune adulte, ma vie de couple, ma vie de jeune parent, ma vie depuis plus de 30 ans. Oui je sais que c'est de la dépendance mais peu importe si ce n'est pas de l'amour après tout ! Je vais bien ç certains moments et puis à d'autres, je dois encore me raisonner et me dire que c'est mieux ainsi parce que j'étais malheureuse.

Nous sommes dans le même bateau avec les mêmes blessures, les mêmes tristesses, les mêmes manques... Nous pouvons alors nous comprendre, nous soutenir et nous serrer virtuellement dans les bras quand nous traversons des moments douloureux. Ce forum et ceux qui en font partie sont une chance. Merci à tous !

Nath
Messages : 28
Enregistré le : 10 Mai 2016, 15:14

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar Nath » 12 Mai 2016, 11:15

Je n'imaginais pas qu'en m'inscrivant sur ce forum, je rencontrerais des personnes vivant exactement la même chose que moi. C'est assez douleureux finalement de voir que mon "compagnon" est réellement un pervers narcissique; que, je suis réellement dépendante affectivement à lui.

Je te soutient dans toute cette démarche si difficile; douleureuse. Je n'y suis pas encore... Mais continue à rester forte. Je pense qu'un jour, enfin, tu ne souffriras plus à cause de lui. Qu'enfin, un jour, tu seras sevrée, que nous serons toutes / tous sevré(e)s!

tu es déjà très forte d'avoir réussi à partir.! je te félicite pour cela !!!

Courage, Courage :12: :12:

jasmine
Messages : 85
Enregistré le : 12 Mai 2016, 14:57

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar jasmine » 12 Mai 2016, 15:41

never again a écrit :Bonsoir,

Je viens d'arriver sur ce forum, parce que ça va mal. Parce que j'ai quitté un pervers narcissique, et que j'ai mal. Parce que je me sens mal quand je le vois, et que plus il est méchant, plus je me sens mal.
10 ans de vie commune, un enfant en commun, et après de multiples aller-retours, j'ai fini par mettre un terme à cette relation. Au bout de nombreux mois de disputes, de trucs qui vont de plus en plus loin, de promesses aussi de changer. D'isolement, et de questionnement.
Et même si aujourd'hui, je suis totalement séparée, je me fais peur, j'ai peur de craquer de nouveau, d'aller le revoir. J'ai compris à quel point son emprise sur ma vie, m'a rendue dépendante à lui, il était ma drogue, j'étais sa junkie, n'importe quoi pour une petite dose d'amour. Déjà fragile émotionnellement à la base, il m'a couvert d'amour, m'a rendu dépendante. Mon cerveau me joue des tours, il me dit que je ne serais plus jamais aimée de cette façon, et je me raisonne, parce que je sais que de toutes façons, ce n'était pas de l'amour, mais de l'emprise. Alors je me retrouve en ambivalence, parce que ce n'est pas normal de continuer à vouloir ce qu'on sait toxique.
Je sais que je suis encore sous son emprise. Cela fait un mois qu'on est séparés. Au départ, tout se passait très bien, je le vivais super bien, j'étais heureuse de ma liberté retrouvée. Je pouvais enfin être moi, et vivre ma vie. Et puis, il a trouvé quelqu'un d'autre, et là, je me suis effondrée.
Je n'ai pas compris tout de suite pourquoi. Pourquoi cela me faisait quelque chose?
Et puis j'ai compris, que c'était ma dépendance affective, qui me jouait des tours. Il avait trouvé un nouveau moyen de m'atteindre, en me faisant savoir par notre enfant qu'il était avec quelqu'un. Je me suis retrouvée en proie à des sentiments, inconnus. J'ai voulu cette séparation, je ne voulais plus de lui dans ma vie, je voulais retrouver ma liberté. Pourquoi d'un coup, je me sentais si mal d’être seule?
Parce qu'avant tout son amour était pour moi, et qu'il le portait désormais sur quelqu'un d'autre. Et c'est cela le plus dur, c'est de raisonner la petite fille en moi, et de lui dire que ce n'était pas de l'amour, et que par conséquent cela ne peut pas me manquer.
Bref, je suis désolée je sens que mon texte n'a pas de structure, je me sens seule, j'ai besoin de parler avec des personnes qui me comprennent et qui comprennent ma situation. Tout est en vrac dans ma vie depuis maintenant une semaine. J'alterne les bons jours et les mauvais. Je me sens mal plusieurs fois par jour, je pleure, je me sens triste, et je n'ai plus gout à rien. Je sens que je suis dépassée, par ça. Je sais que le plus dur est derrière moi, que le pire serait d’être encore avec lui, c'est d'ailleurs ce que je me répète chaque jour. Et je sais aussi pertinemment que si j'ai envie de retourner vers lui, c'est uniquement pour réduire ce sentiment de mal-être. Il est méchant avec moi, me lance une pique pour me faire mal, et ça marche si bien que j'ai envie de lui envoyer un message pour faire la paix, parce que je n'aime pas qu'on soit fâché avec moi. Parce que finalement, il n'est pas si horrible que ça... Comment je peux autant me voiler la face? je le sais qu'il est un pervers narcissique, j'ai noirci des pages de tout ce qu'il m'a fait subir, j'appelle ça "mon devoir de mémoire", et je me relis régulièrement, pour bien garder en mémoire qu'il ne m'aime pas en tant qu’être humain, mais en tant qu'objet. Alors pourquoi cette attirance encore? Suis-je tarée? :11: Suis-je maso? Et combien de temps cela va-t-il durer? Je ne me reconnais plus, je suis cassée, et je me fais peur...
Merci pour vos réponses.


Bonjour,

Non tu n'es pas "tarée"...Ces lignes, j'aurais pu les écrire, au mot près. 25 ans de vie commune, j'ai réussi à partir, cela fait 9 mois. J'ai vécu l'enfer, je suis partie et pourtant je suis ravagée, je me sens mal, je suis perdue.
Quand ma meilleure amie m'a demandé mes sentiments sur ma nouvelle vie, j'ai répondu que j'avais l'impression de sortir de prison.

Oui, sortir de prison, ça devrait être libérateur, je m'étais imaginée plein de belles choses pour ma nouvelle vie. Mais j'agis comme quelqu'un qui a passé une grande partie de sa vie dans sa geôle. Je suis hébétée, je ne sais plus rien faire seule. Je ne sais pas me faire à manger, ni faire les courses, conduire me panique, je ne sais pas arranger mon petit nid. Heureusement, j'ai un métier, cela m'oblige à me lever mais le reste du temps, je suis prostrée.

Je me suis perdue, c'est affreux. Je me rappelle d'une jeune femme, indépendante, drôle, brillante ( excusez-moi de me jeter des fleurs mais qui va le faire hein ?).

Tout cela pour te dire que tu n'es pas seule dans ce cas, j'ai l'impression que la reconstruction sera longue.
Courage
ps : je ne suis pas à l'aise pour discuter sur un forum je n'ai pas l'habitude. Si je fais mal les choses, n'hésitez pas à me le dire.

Avatar de l’utilisateur
Nat
Messages : 1472
Enregistré le : 15 Mar 2016, 14:35

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar Nat » 12 Mai 2016, 15:56

@ Jamisme : tu fais ça comme une vraie pro, t'inquiète. Et bienvenue ici !

@never again : tout ce que tu racontes est NORMAL, au fil de tes lectures, tu vas voir qu'on est tous et toutes pareil. À divers niveaux, à différents degrés mais on a tous vécu la même chose. Et non, t'es pas cassée. Il t'a vidé, ça oui, mais une fois qu'il sera disparu, tu vas te remplir à nouveau et tu ne laisseras plus jamais personne te vider ainsi. Et, petit ps, ne pense pas à «une autre relation» pour le moment. Un relation courte durée est une très très mauvaise idée. Elle ne te fera aucun bien. Pas plus qu'aller «regarder son profil». Faut tout bloquer et éliminer ce __________ de ta vie. Point.
Si vous traversez l'enfer, surtout continuez d'avancer (Churchill)

Avatar de l’utilisateur
MAX
Messages : 358
Enregistré le : 23 Avr 2016, 16:27

Quand la dépendance affective se joue de nous...

Messagepar MAX » 12 Mai 2016, 18:18

Never again,

Comme tout le monde te l'a déjà dit tu n'es ni tarée, ni maso.

Mais il est très compliqué de se détacher d'un PN, car nous sommes sous dépendance affective et ils sont tellement fort qu'ils arrivent à nous faire douter de notre propre santé mentale.

Les histoires ici sont différentes mais il y beaucoup de points communs que tous et toutes avons vécu.

Garde courage, tu n'es plus seule ! Sois fière de toi tu as fait le pas le plus difficile, celui de le quitter (je ne l'ai pas encore fait ...)! Bravo, le reste ne sera pas facile mais tu tiens le bon bout.


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 98 invités