Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Alex23
Messages : 61
Enregistré le : 10 Avr 2019, 02:12

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Alex23 » 15 Nov 2019, 03:37

Je te comprends en tout cas. Tu es d’accord de prendre sur toi , de souffrir, de supporter l’insupportable pour avoir un peu de bonheur, comme une drogue, et finalement tu accepte ce deal .

Crois moi , ça peut encore se gérer quand c’est comme ça
On sait que on doit faire nos devoirs, pour avoir des bonnes notes . Mais comme je te l’ai dit ça ne reste pas comme ça et ça empire,il faut faire de plus en plus de devoir pour avoir une seule bonne note .

Et la pente est raide , tu monte la côte tu t’epuise
Ta roue tourne dans le vide . Encore et encore et rien
Pas un soupçon de bons moments.

Alors tu prends sur toi , tu es épuisée physiquement
Moralement, tu es prête à tout , à tout ce qui est dans ton pouvoir, pour que ça repart . Mais les bons moments n’arrivent plus . Il y a des pires moments et des moins pires moments. Le fond de la piscine .

à partir de ce moment des gens réagissent différemment
Il y a celle qui est sauvée par son amour propre,
L’zmour Propre qui jusqu’à là silencieux et dit trop c’est trop , et trouve la force de couper .
Celle qui tombe malade physiquement ou moralement
Et qui est anéantie .
Celle qui met fin à ses jours .
Celle qui décide de voir un psy et s’en sortir .

Alors je sais que pour le moment tu ne te sens pas la force de le quitter. Alors fais de ton mieux pour avoir des bons moments mais promet toi que quand ça empirera et que tu n’arrive plus à obtenir de bons moments, tu ne t’epuisera Pas de courir après une chimère, et que là tu écoutera le signalé d’alarme et tu ne descendra pas en enfer .

Voir un psy qui s’y connaît en PN est une bonne chose
Ça te préparera pour l’avenir . Écouter des vidéos concernant les PN sur internet aussi , peut t’apporter des choses et leur répétitions peut petit à petit te préparer
au futur proche , là où il te faut lâcher prise et te tourner vers d’autres centres d'interêt. :39:

Héronne
Messages : 48
Enregistré le : 14 Mar 2019, 01:23

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Héronne » 16 Nov 2019, 14:51

Merci alex23 pour ta réponse qui est tout à fait vraie. Mon esprit rationnel a déjà laissé PN. Vraiment. Il le trouve malade et méchant. Il me reste à négocier, à convaincre avec douceur la partie irrationnelle de mon esprit. Ce n'est pas facile.

Je pense que l'une des clés est de regarder ce qui va bien dans ma vie. Par exemple, mes deux filles, mon ex qui voudrait que nous recommencions notre vie à quatre dans notre maison qu'il habite encore (j'habite chez mes parents depuis que PN m'a demandé de partir de chez lui en juillet 2018, de faire logis à part!) Bien sûr, je dois garder en tête que lorsque PN m'a courtisée par Messenger en 2017 (il m'avait écrit qu'il m'aurait vue il y a trente ans en compagnie de ma grand-mère, devant chez elle, alors qu'il roulait en scooter et qu'il ne m'a plus revue avant 2015. Il a réussi à connaître mon nom en 2017 et m'a trouvée sur Facebook.), ça n'allait plus avec le père de mes enfants, sinon, je n’aurais pas quitté ce dernier pour PN. Ce dernier était comme un sauveur pour moi à ce moment de ma vie. Je ne l'ai même pas trouvé de mon goût lors de notre première rencontre, mais ce qu'il me disait et me promettait était si inespéré et inattendu, que j'ai plongé sans trop réfléchir. Mon amour pour lui a grandi vite, trop vite sans doute. J’étais aveuglée. J'ai, tout comme vous tous et toutes, mis de côté les indices de sa maladie qui se pointaient de temps à autre, par petites touches subtiles.

Parfois, quand je vous lis et que vous dites que PN aime courtiser et est infidèle, qu'il aime s'habiller à la mode, je me dis encore que le mien n'est peut-être pas un « vrai » PN puisque son look est très ordinaire, qu'il ne courtise pas les femmes à gauche et à droite. Il ne sort jamais. Toutefois, il garde son ex sous le coude. Il lui parle et lui demande sans doute de l'attendre. J'en suis presque sûre. Est-ce suffisant pour me dire qu'il a ce symptôme de l'infidélité comme les autres PN? Ma psy me répond oui à cette question. J'écris cette précision parce que je tente parfois de me convaincre qu'il peut changer, se rendre compte qu'il néglige notre histoire qui pourrait être si belle. Je lui donne tout mon amour, mon énergie, mon temps. Lui, des miettes qui me laissent sans cesse sur ma faim.

Depuis deux jours, il est gentil, j'anticipe les prochains jours avec angoisse parce que je sais qu'une montagne russe redescend. J'ai la nausée, je n'arrive pas à descendre du manège. J'ai peur d'avoir peur. Peur de me retrouver seule. Quant à mon ex, je peux lui accorder une chance (homme facilement irritable et colérique), mais il n'arrive pas à la cheville de PN, surtout côté affection charnelle. Plusieurs témoignages que j'ai lus sont semblables de ce côté. Nous sommes accros à cette affection physique qui est unique et source d'une forte dose d'adrénaline. On en veut encore et encore. Sevrage difficile à l'horizon qui me fait angoisser terriblement. Pourtant, à ce stade-ci de notre relation où nous ne nous voyons qu'une fois par semaine, à sa demande!, il ne reste que cette attraction physique. Pathétique et hors de mes valeurs et rêves de vie. Je ne respecte pas mes besoins parce que me dépendance l'emporte sur tout le reste.

Jessaie02
Messages : 13773
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Jessaie02 » 16 Nov 2019, 15:05

Héronne a écrit :Bonjour à vous tous et toutes que je lis depuis plusieurs mois: Jessaie, Janou, Flora, Miss Pollock, Louisville, Nelly, etc. Je pourrais tous et toutes vous nommer, tant vous m'aidez à cheminer. Merci! J'ai déjà publié des messages, mais depuis quelques semaines, PN semblait avoir envie de me voir et de me parler. Bref, il m'a fait rêver en couleurs pour la xième fois en deux ans. Pourtant, je sais... que je ne suis qu'un beau corps à ses yeux, qu'il se sert de moi comme exutoire sexuel depuis qu'il m'a recontactée en mars dernier, après être allé revoir son ex qui, aux yeux de PN qui a un trouble obsessionnel de la propreté, est bien meilleure que moi comme femme de ménage et cuisinière dans une maison! Trop drôle, moi qui suis si propre et minutieuse dans une maison! L'ennui, c'est que je n'ai pas la technique de son ex des vingt dernières années. C'est pour ça qu’après sept mois de vie commune, il m'a jetée de sa maison comme une moins que rien. Je vis chez mes parents depuis juillet 2018. J'ai deux filles d'une union précédente.

J'ai tout laissé pour PN en 2017 alors que rien n'allait plus avec le père de mes enfants. J'ai vécu les mêmes phases que vous: Love bombing magique de trois mois (parsemé de quelques indices négatifs que j'aurais dû prendre en considération, mais... j'ai donné la chance au Prince Charmant, voyons!), dénigrement dès que je me suis installée chez lui, et destruction. Il m'a rejetée et reprise à au moins quatre reprises depuis. Mon histoire est longue, mais aujourd’hui, j'ai grand besoin de vous raconter les deux derniers week-ends où je l'ai vu (il ne veut me voir qu'un soir et une nuit par semaine! Non, je ne suis pas folle, je suis comme une droguée accroc à lui, à la mince affection physique qu'il me donne, à ses: « Comme tu es belle! » Non, je ne suis pas narcissique, mais cette attention, je ne l'avais plus avec mon ex. Je prends les miettes de ce monstre parce que j'ai peur du vide, du célibat, de ne jamais retrouver ce rush d’adrénaline avec un autre homme. Les autres seront fades en comparaison. Pourtant, ma raison sait que c'est un monstre, un malade, qui ne peut aimer. C'est ce qui est dur à avaler, venant d'un homme qui, au début, me disait qu'il m’aimait mille fois par semaine, et qui a cessé de le faire du jour au lendemain, mais qui à travers ses périodes de silence radio, veut parfois me revoir et me « faire l’amour » (je sais que ces mots ne conviennent pas...)!

Bref, je reviens à deux événements des deux derniers dimanches:

Il y a deux semaines, j'arrive chez lui avec un bon souper (je les prépare chez mes parents afin de ne pas salir sa cuisine! Il me surveillais à chaque geste que je posais quand je vivais avec lui. Il ne tolère aucune saleté!) et, lui qui m'a toujours dit que je sens bon, qu'il adore mon odeur, me demande si j'ai mis de l'antisudorifique. Je lui réponds que je viens de prendre une douche, ce qui est vrai (je vous précise que j'ai une excellente hygiène corporelle), et que j'ai mis de l'antisudorifique comme toujours! Je lui demande pourquoi il me questionne à ce sujet. Il me dit qu'il ne me croit pas que je me suis lavée et qu'il trouve que je sens la sueur, et que si ça se reproduisait, il me retournerait dès que je franchirais le seuil de sa maison! Je lui ai répondu que son commentaire manquait de respect. Il m'a alors conseillé d'aller prendre une douche! Vous savez quoi? J'en ai pris une pour éviter de souffrir, pour avoir ensuite ma dose de drogue, ce que j'ai eu puisqu'il m'a fait vivre une soirée magique. Je m'en veux. Je suis intelligente, croyez-moi, mais mes émotions l'emportent sur ma raison. Je repousse la journée finale. Je repousse en rampant pour lui, en lui rendant service, en lui écrivant des messages à connotation sexuelle pour le garder (c'est le seul lien qui reste entre nous, malheureusement, moi qui ai cru à une belle vie commune en 2017, lorsque je ne connais pas le Mr Hyde en lui). Il me garde dans le brouillard avec son alternance entre le chaud et le froid. La semaine passée, il m'a parlé par Messenger deux fois et il avait l'air amoureux, me faisait des commentaires romantiques, me disait avoir envie de me voir. Le week-end venu, il n'est plus le même, il me fait sentir de trop, me repousse, est méchant et indifférent. Aidez-moi, s.v.p. Je broie du noir. Ce soir, il m'a fait sentir, par Messenger, que je suis de trop dans sa vie. Est-ce la vraie fin? Je souffre et suis incapable de dormir même si je sais que je vaux mieux, qu'il ne vaut pas grand-chose. Ma psy m'aide, mais je n'arrive pas à ne pas penser au début si magique, aux moments si suaves et beaux. La musique me rend malade. Quand je vais à l'épicerie ou ailleurs et que j'entends « nos » chansons, j'ai le goût de hurler, de disparaître...

Je vous raconterai le deuxième événement dans un autre message. De toute façon, comme vous, je pourrais vous raconter des dizaines de moments de méchanceté, de manipulation, de culpabilisation, de scènes de jalousie violente et non justifiées, etc. J'ai lu quelque part que le degré de méchanceté augmente à chaque retour de PN. Je confirme que c'est vrai!

C'est bien parce que vous êtes où avez été sous emprise que je vous raconte cet épisode parmi tant d'autres. Mes parents ne me comprennent pas. Ils veulent que je le quitte. Ils ont raison, bien sûr. J'en suis incapable. J'ai mal. Je pense toujours à lui et je cherche des façons de le garder dans ma vie même s'il ne m'offre que de la souffrance. Qu’est-ce que c'est que ça? Je veux comprendre pour m'en sortir. Pourquoi nous accroche-t-on à ces êtres? Le mien a une vie vide (son travail, pas d'enfant, il chiale souvent contre tout et tout le monde, il aime la chasse, tuer des chats errants et des oiseaux (je ne suis pas d'accord avec ça), faire un peu de vélo, entretenir de façon maniaque et maladive sa modeste petite maison, penser à sa retraite). Je sais que depuis qu'il m'a hameçonnée en août 2017, il a toujours gardé son ex sous le coude. Elle l'attend encore et je suis certaine qu'il lui dit de l'attendre. Je pense que lorsqu'il lui parle, ces journées-là, j'ai droit à Mr Hyde. Elle le fait sentir coupable. Je sais qu'il est méchant de nature et qu'il le serait même si l'ex n'était plus dans le décor, mais cette dernière a aussi nui à notre histoire.

Ça me rend folle le fait que d'un côté, il me fait sentir qu'il veut se débarrasser de moi, de l'autre, il me garde sous le coude. Je suis en train de sombrer gravement. J'ai l'impression que je ne m'en sortirai jamais chers amis (es) virtuels. Je persiste et signe pour un homme qui me détruit! Il m'a vraiment fait perdre la tête...


Salut heronne

C'est l'emprise qui fait ça.. il t a conditionné de façon a ce que tu crois que sans lui tu n'es rien...
Et tu sais pourquoi ? Parce qu'en fait c'est lui qui n'est rien sans toi.. sans son ex.. sans les futures qui deviendront ex.. parce que SANS SES JOUETS ce minable n'est rien.

Pourquoi crois tu qu'avec un autre ça serait fade au lit ? Parce que tu as été loin avec lui? Et alors qui te dit que le prochain ne mettra pas de piment dans ton acte sexuel? A la difference que cette personne ELLE TE RESPECTERA

Pour que l'emprise parte une seule solution O CONTACT
En es tu capable? Tu sais moi j'ai tout posté ici.
Quand je voulais l'appeler egalement et je trrouvais toujours une personne pour me remettre sur mes rails et résister..

Moi aussi il m a dit que je ny arriverais pas sans lui
C'est pas simple au debut mais c'est faisable.

Tes parents ne comprennent pas
Je te rassure les miens n'ont plus..
Quand ma mere m'a trop soûlé avec ces reproches
Je lui ai envoyé un lien sur les PN

Tu es plus seule
y a NOUS on est la :39: :39: :39: :39: :39:
Quelque chose d'aussi petit qu'une larme peut contenir quelque chose d'aussi gros qu'un sentiment..

Nelly
Messages : 954
Enregistré le : 03 Mai 2019, 21:02

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Nelly » 16 Nov 2019, 18:55

Hello Héronne,
Tu as raison sur le point de la sexualité avec un toxique.
C’est tellement fort et intense qu’il nous vampirise avec ça . Puis vient le moment où il ne te donne plus rien, pour te punir d’avoir dit ou fait ça...
C’est hard car c’est peut-être comme tu le dis la seule miette qu’il nous reste.
Quand il n’y a même plus cela on finit par se détacher doucement. En tout cas c’est mon cas.
Mais inlassablement ils reviennent pour voir si on est toujours dépendante. Ils n’ont pas envie de perdre leur jouet.
J’espère Héronne qu’il ne t’enlèvera pas ça car ça te ferait bcp de mal. Par contre s’il le fait ça te permettra de te détacher de lui petit à petit et c’est une porte qu’il t’ouvrira pour la liberté.
As tu réellement envie de donner une seconde chance à ton ex ? L’aimes tu encore ?
Prends soin de toi Héronne :39:
Tu m’as fait vivre l’enfer mais coûte que coûte je reviendrai au paradis.
NC depuis le 19/12/2019

Alex23
Messages : 61
Enregistré le : 10 Avr 2019, 02:12

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Alex23 » 18 Nov 2019, 04:01

Je ne pense pas que tous les PN soient en train de courir
D’une femme à l’autre et être infidèle!

Tu veux que ton PN réalise ce que vous vivez ensemble, je pense que tu oublie ce que c’est un PN !

Imagine toi un robot intelligent, qui sait te parler de tous les sujets , mais on ne peut pas demander à un robot d’avoir des sentiments ! Et de se rendre compte ce que vous vivez ensemble, un robot parle avec toi de ce que tu veux , mais ça ne lui fait pas plus d’effet que ça !

Il n’y a que toi qui vis cette relation, toi seule !

:45: :39:

Héronne
Messages : 48
Enregistré le : 14 Mar 2019, 01:23

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Héronne » 28 Nov 2019, 14:00

Bonjour Jessaie et les autres,

Tu sais Jessaie, je lis souvent dans les messages, comme dans le dernier que tu m'as écrit, que le PN dit à sa victime qu'elle n'y arrivera pas sans lui, et j'en suis presque envieuse! Oui, parce que le mien, depuis plusieurs mois, ne veut me voir que le samedi. J'aimerais qu'il soit accroc à moi comme je le suis pour lui! C'est lui qui m'a voulue au début. Je ne le connaissais même pas. C'est lui qui m'a vue il y a trente ans et qui m'a courtisée en 2017...

Nous connectons sexuellement et je pense malheureusement que c'est pour cet aspect, qu'il adore avec moi, qu'il me garde. Son ex, avec qui il communique encore, ne l'attire plus sexuellement. Il avoue penser souvent la reprendre parce qu'elle fait ses repas et son ménage selon sa façon à lui! Il l'a rodée pendant 26 ans... Moi, il n'aime pas ma façon de faire! Je suis pourtant minutieuse! Ça me désespère! C'est pour ça qu'il m'a demandé de vivre ailleurs en juillet 2018! J'ai passé la balayeuse une seule fois! et il a ensuite dénigré ma façon de faire, n'a jamais voulu que je la passe à nouveau! C'est fou! Ridicule! À partir de ce moment, je sais qu'il a commencé à dire à son ex qu'il la reprendrait un jour. Pauvre elle! Elle n'est qu'une bonne femme de ménage aux yeux de PN! Elle l'attend et pense que nous ne nous voyons plus... Si elle savait ce qu'il me fait au lit les samedis!!!

Il ne me garde que parce que je le satisfais sexuellement. Je fais TOUT ce qu'il m'a dit aimer au début. Je me donne à 200% pour le garder. C'est terrible. Je suis intelligente, je sais que je perds mon temps et mon énergie pour un monstre, mais je suis accroc à ses paroles valorisantes et pseudo-amoureuses du samedi. Voilà ma faille, me direz-vous! Le pire, c'est qu'au plan sexuel, c'est aussi lui qui mène le bal. Il me fait atteindre des paliers que je ne pensais pas visiter..., faire des choses que je n'aurais jamais penser faire et accepter. Je pense que j'aime ça maintenant, mais parfois, je me demande si c'est un lavage de cerveau qu'il m'a fait subir, si au fond de moi, je n'aime finalement pas tant que ça ces pratiques à tendance parfois déviante... Le pire, c'est que l'acte sexuel avec un autre ne peut atteindre ces sommets. Ça me plonge dans une détresse sans nom que de penser qu'un jour pourrait être le dernier dans ses bras. Ce serait plus facile à accepter s'il mourrait que de le savoir dans les bras d’une autre à 10km de chez moi.

À la demande de ma psychologue, qui veut que je constate la dichotomie entre cet homme du début de notre relation et ce qu'il est vraiment, j'ai relu ses très nombreux messages d'Amour « parfaits » de cette période « lune de miel » 2017 où je pensais avoir rencontré mon âme sœur, l'Homme parfait pour moi. Une journée, il m'a écrit ceci, un passage qui m'a sauté aux yeux hier et qui m'intrigue maintenant que j'ai un certain recul: « Tu as, si tu le désires, le pouvoir de me détruire complètement... et c'est ce qui m'effraie le plus...C'est un genre de réflexe de survie... » Cette citation, comment l'interprétez-vous? Votre PN vous a-t-il exprimé ce genre d’inquiétude, d’angoisse lorsqu'il ou elle vous hameçonnait?

Mille mercis de me lire et de m'aider. Je veux m'en sortir, mais je n'y arrive pas à cause de ce foutu besoin viscéral de ses mains sur mon corps, de son odeur suave, de ses paroles valorisantes pendant que nous « faisons l'amour », etc.

Gypsy
Messages : 1995
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Gypsy » 28 Nov 2019, 14:05

Bonjour Héronne.
Oui en période de séduction, il me disait ce genre de chose... je n’ai jamais su l’interpréter non plus. Il avait peur que je le trompe, que je lui mette à l’envers.. il quittait sa fiancée pour moi. A part faire monter la pression sur mes épaules... je n’ai pas d’autres explications !
- NC depuis le 22/10/2019.

Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1650
Enregistré le : 18 Mai 2019, 13:35

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Janou » 28 Nov 2019, 14:50

bonjour Héronne,
On parle avec les PN d'effet miroir ... ils nous pompent toutes nos qualités, nos bons sentiments et nous refilent tous leurs défauts... à partir de là
Tu as, si tu le désires, le pouvoir de me détruire complètement... et c'est ce qui m'effraie le plus...C'est un genre de réflexe de survie.

ce message je l’interprète de cette façon "J'ai si je le désire le pouvoir de te détruire complètement et c'est ce qui devrait t'effrayer le plus...c'est ma façon de te le dire...
mais biensûr nous qui sommes le (la) normal(e) de l'histoire on ne peut pas songer un instant que c'est une mise en garde de leur part...
et je pense que nous avons tous eu droit à ce genre de phrase moi c'était : sans toi je suis rien et je ne peux pas vivre - traduction aujourd'hui : sans moi tu n'es rien et tu ne peux pas vivre...
malheureusement pour lui certes après un temps très difficile aujourd'hui je vais bien et je ne veux plus jamais revivre avec lui... de toute façon je me suis relevée tant de fois ça ne faisait qu'une fois de plus...
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html

satchsatch33
Messages : 332
Enregistré le : 23 Avr 2019, 17:15

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar satchsatch33 » 28 Nov 2019, 15:00

Alex23 a écrit :Imagine toi un robot intelligent, qui sait te parler de tous les sujets , mais on ne peut pas demander à un robot d’avoir des sentiments ! Et de se rendre compte ce que vous vivez ensemble, un robot parle avec toi de ce que tu veux , mais ça ne lui fait pas plus d’effet que ça !
Il n’y a que toi qui vis cette relation, toi seule !


C'est foncièrement ce que je pense des PN....des robots qui s'adaptent à l'interlocuteur....disons que c'est pas ça qui est le plus gênant et dangereux, c'est surtout qu'ils soient animés de cette haine et de cette volonté de nuire.

Et là, ça fait pas seulement penser à des androïdes froids et dépourvus de sentiments....mais plutôt à des démons :twisted:

Calaïca
Messages : 1912
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Pourquoi je persiste et signe malgré cette violence psychologique!

Messagepar Calaïca » 28 Nov 2019, 15:52

Je partage l'analyse de Janou concernant l'avertissement.

Sinon, plus je lis une histoire, et plus une chose est claire à mes yeux: son ex, ou une autre, revit déjà avec lui. C'est pour ça que tu ne peux le voir que le samedi une journée et une nuit. C'est pour ça que tu ne dois laisser aucune trace de ton passage dans la cuisine. C'est pour ça que tu ne dois pas laisser d'odeur de transpiration ou autre. Ce n'est pas qu'il a un toc, c'est que l'autre ne doit pas voir que tu t'envoies avec lui en l'air tous les samedis!
Comme en plus tu es une parfaite esclave sexuelle qui en redemande...et qui choisit de s'aveugler, en plus! Nickel!

Il doit prétexter la nécessité absolue d'avoir un temps seul pour lui, elle doit partir le samedi ailleurs (dans sa famille peut-être), et le tour est joué!

Ca me fait penser à la nouvelle de Maupassant où les deux maitresses découvrent leur existence et communiquent à coup d'aiguille.

Laisse des traces de ton passage l'air de rien. Des choses qu'il ne peut pas planquer en un tour de main. Tu verras sa réaction...

Sinon, parlons plus sérieusement: tu te protèges dans tes rapports avec lui. Parce que se coltiner d'avoir un ex PN, c'est une chose. En garder de la séropositivité ou autre en bonus, ça en est une autre.
Je te souhaite bien du courage.


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités