Pervers narcissique démasqué - Mon histoire

Venez parler de tout le reste...
Melomelodie
Messages : 5
Inscription : ven. 28 janv. 2022 21:38

Pervers narcissique démasqué - Mon histoire

Message par Melomelodie »

Bonjour !

Je voulais vous faire part de mon histoire.

Il y a 3 ans, je rencontre ce mec sur les sites de rencontres. On se voit 3-4 fois et je réalise qu'il est alcoolique et que son but est de coucher avec moi rapidement. Je prends donc mes distances et lui dis que ça ne fonctionnera pas. Des semaines passent et il me recontacte. Je ne le vois pas en personne mais on jase un peu par sms.

Un an plus tard, on finit par se revoir, il m'invite, j'accepte. On se voit une fois ou deux, mais je refuse encore ses avances sexuelles. C'est à son tour de me dire que ça ne fonctionnera pas. Pas grave, on continue de se texter, mais presque tous les jours. On devient amis. On connecte. Il me raconte ses dates, je lui parle des miennes. Il me dit que son but est de coucher avec 100 femmes. Il me raconte toutes ses histoires, qu'il s'est fait une telle et une telle, qu'il fait du kink toutes la nuit avec ses conquêtes, qu'il a 2-3 dates par soir, etc. Il passe de femme en femme. Ses relations sont éphémères. Elles durent un mois voire deux, mais il continue activement à rencontrer dans le dos de sa copine actuelle, puis la jette car il s'ennuie. De mon côté je lui dis que j'aimerais trouver un homme avec qui avoir un enfant mais que je ne trouve pas.

On jase donc pendant un an sans se voir. Puis, il me dit qu'il voudrait me faire un bébé. Qu'on s'en occupera en amis. J'y pense, j'y pense. Je l'ai vu avec son fils et il semble un bon père. Je finis pas accepter car pour moi c'est maintenant ou jamais. On recommence à se voir, juste en amis, je le vois avec son fils. C'est un bon père. J'accepte donc sa proposition.

On finit par se rapprocher et coucher ensemble, rarement, sauf pour faire le bébé. Quand j'étais près de mon ovulation, je lui disais : "ok c'est le moment" mais il me disait "pas aujourd'hui" ou "je feel pas pour ça aujourd'hui mais je veux vraiment un bébé avec toi", etc. Toujours une excuse pour pas faire le dit bébé, sauf une ou deux fois. On se voit quand même 2-3 fois par semaine, on dort ensemble, mais pas de sexe (il ne veut pas ou il me prive), on est bien quand même, on fait des activités avec son fils, on écoute des films, on se colle, on s'embrasse, etc. Un peu comme un couple mais pas de sexe. J'avais envie de lui sexuellement sauf qu'il me refusait toujours. Il me provoquait en me touchant puis me disait qu'il n'avait plus envie, parce qu'il me respectait trop ou m'aimait trop. J'ai fini par me sentir rejetée et non désirable. Je sais qu'il voyait une autre fille avec qui il avait des soirées torrides kink et j'étais jalouse car moi j'avais droit à rien sauf très rarement (1-2 fois/mois) à des courtes baises de 3 minutes sans préliminaires et sans regard (il ne me regardait jamais à ce moment, comme si j'étais un objet). Il laissait même ses draps sales avec les traces de coit de l'autre femme pour que je les vois.

Autre truc, il n'acceptait jamais mes invitations. Quand ça venait de moi c'était non. C'est toujours lui qui proposait et moi qui devais accepter sinon on ne se voyait pas, ET ses invitations étaient toujours floues "peut-être qu'on pourrait se voir ce soir". Il ne prenait jamais d'engagement officiel et incapable de me booker d'avance. Toujours dernière minute. Quelques mois passent, à chaque mois c'était la même chose pour le bébé et pour les invitations. FLOU total.

Je commence à me questionner, je me sens rejetée et non désirée, surtout sexuellement. Je lui dis. Je dis que je dois partir. Que je ne suis pas bien et là il me traite de folle et d'hystérique car je veux quitter la relation pour du sexe. Il devient vraiment furieux au point de me dire qu'il me dédaigne à cause de mon comportement, qu'il ne veut plus me voir (alors que c'est moi qui le quittais). Un message d'une méchanceté inouïe. Comme si Mr. Hide avait pris le contrôle du clavier. Évidemment, tout était de ma faute et il m'accusait d'être ci ou ça alors que c'est lui qui était comme ça.

Ensuite, il me recontacte pour me dire qu'il a une ITS, qu'il a attrapé ça d'une conquête alors qu'il me disait qu'il ne rencontrait plus (évidemment c'était faux. Il n'avait jamais arrêté). Mensonge après mensonge, il racontait. Dans les 3 derniers mois il avait eu des relations avec plusieurs femmes (et ne s'était pas protégé) (PN sommatif, toujours à la recherche de nouvelles conquêtes), ce pourquoi monsieur n'était jamais disponible. J'apprends aussi qu'il a une semi "copine" (celle avec qui il passait ses soirées torrides). Qu'ils se voient plusieurs par semaine, comme moi et lui. J'étais son autre semi "copine", l'intellectuelle. Une double vie, quoi.

C'était aussi un gros consommateur d'alcool et de drogue forte (2-3 x par semaine). Il m'a même incitée (BEAUCOUP et plusieurs fois) à faire de la drogue avec lui. Il passait des nuits à se droguer.

Bref, je me suis rendue compte à temps qu'il y avait un PN en lui. Je comprends maintenant tous ses comportements et son "jeu".
Répondre