Par rapport au « No contact »

Miss S
Messages : 36
Enregistré le : 26 Sep 2016, 23:43

Par rapport au « No contact »

Messagepar Miss S » 26 Juin 2020, 02:45

Désenchantée a écrit :
Miss S a écrit :


Bonjour â toutes et tous,

A chaque nouvelle tentative d'approche, c'est toujours le même scénario. C'est comme si non seulement l'eau n'avait pas coulé sous les ponts, mais comme si tout s'était toujours passé à merveille. Aucune remise en question, aucun doute sur leur capacité à nous séduire en toutes circonstances, exactement les mêmes phrases... Comme quoi le déni n'habite pas que nous-mêmes ! Pfff sont sacrément zinzin !!! :38:


Salut a toi !! C’est très vrai. J’ai eu vraiment une relation avec lui catastrophique et rupture des plus violentes. Et dans ses tentatives il revient tout mielleux en mode : « je vois que tu t’en sors bien dans la vie j’en suis sincèrement heureux pour toi ». Pendant la « relation » il me disait tous les jours que j’étais le problème et que si la relation n’a pas aboutit c’était totalement de ma faute. Si tu avais vu le message dont j’ai parlé et ceux que je recevais après la rupture : ce sont exactement les mêmes, presque mots pour mot.

Ils agissent comme des robots programmés pour envoyer un rappel à quelqu’un tous les deux-trois ans, c’est tout sauf un comportement humain ça.

La Panthère Rose
Messages : 165
Enregistré le : 02 Sep 2019, 13:59

Par rapport au « No contact »

Messagepar La Panthère Rose » 26 Juin 2020, 09:01

Miss S a écrit :
La Panthère Rose a écrit :
Tout à fait d'accord et c'est con, mais ça me fait du bien de le lire.
Le mien, plus de 10 ans après la première rupture (où il s'est comporté comme un total goujat, en me filtrant alors que la veille c'était l'amour fou, en partant bien sûr pour une autre (alors qu'il voulait vivre avec moi), en essayant régulièrement de me rendre jalouse de sa nouvelle) il s'est étonné, lorsque j'ai fait l'erreur de céder à ses avances, que je sois plus méfiante envers lui (mon dieu comme je n'ai pas eu tort !) et que mes désirs ne soient plus ceux de la "nymphette" de 32 ans qu'il avait connue.

Et, le plus "drôle", c'est qu'il a prétexté que "j'avais changé" et qu'il ne me "reconnaissait plus" pour me plaquer pratiquement de la même manière (pour une autre alors que c'était l'amour fou la veille et alors qu'il voulait vivre avec moi, etc, etc.).

Il n'y aura pas nouveau rendez-vous dans 10 ans !



Mais alors là ? Genre il te quitte, revient vers toi beaucoup de temps après et s’étonne que tu ai changé, te le reproche et reparte ? Savent ils vraiment ce qu’ils veulent ? Et sont il au courant que la vie n’est pas quelque chose de statique et figé ? Je ne comprends pas leur démarche


Eh oui, exactement ! A la seule différence c'est que sentant quelque chose de pas net dans ses demandes, surtout ses contradictions, du genre je t'aime je ne peux pas me passer de toi, mais non je n'ai pas le temps pour des sorties, ou bien "je veux vivre avec toi, signions des papiers, mais ne laisse pas une trousse de toilette chez moi", j'ai initié un silence radio, son arme, juste pour voir ou plutôt savoir... ben je n'ai pas été déçue ! Enfin si, mais bon...

J'aime aussi la façon d'oublier... par exemple ce seul sms envoyé après plusieurs semaines de silence et après la première rupture "ne m'attends pas"," ah bon j'ai écrit ça ? Je ne m'en souviens pas, tu sais j'étais tellement mal"... par exemple, oubliées aussi les photos de billets d'avion pour deux (avec sa nouvelle) pour la Tunisie postées à mon intention, sur un forum où nous étions tous les deux inscrits... et j'en passe. L'oubli est commode pour ne pas s'excuser, pour faire comme si nous, on avait donné trop d'importance à des broutilles... résultat, toute discussion, explication, est impossible, ce qui est totalement frustrant, figeant, et c'est ce qui parfois quand j'y repense, me rend folle.

satchsatch33
Messages : 332
Enregistré le : 23 Avr 2019, 17:15

Par rapport au « No contact »

Messagepar satchsatch33 » 26 Juin 2020, 10:03

Miss S a écrit :Je ne comprends pas leur démarche


C'est pourtant simple. Le principe de différenciation ne s'étant pas opéré dans leur développement psychique (comme un bébé ou un enfant en bas âge), ils ne s'identifient pas eux-mêmes comme une personne, ni les autres comme des individus non plus (principe identité/altérité, lié à l'oedipe).

Un bébé croit que le sein de la maman lui appartient. Ce n'est qu'à coup de micro-frustrations (le sein qui arrive pas assez vite) que ces micro-frustrations commencent à créer une ébauche du Moi (donc perception de l'identité propre). Et bien les PN sont restés bloqués à ce stade psychique, et ne peuvent en sortir. En parallèle, ils ont grandi, mais forcément la frustration est restée puisqu'ils sont bloqués dans ce mécanisme, comme un disque rayé. Du coup, c'est l'enfer dans leur tête....mais ils font vivre l'enfer aussi aux autres, et c'est là tout le problème....des bébés dans des corps d'adulte....

Miss S
Messages : 36
Enregistré le : 26 Sep 2016, 23:43

Par rapport au « No contact »

Messagepar Miss S » 26 Juin 2020, 20:20

satchsatch33 a écrit :
Miss S a écrit :Je ne comprends pas leur démarche


C'est pourtant simple. Le principe de différenciation ne s'étant pas opéré dans leur développement psychique (comme un bébé ou un enfant en bas âge), ils ne s'identifient pas eux-mêmes comme une personne, ni les autres comme des individus non plus (principe identité/altérité, lié à l'oedipe).

Un bébé croit que le sein de la maman lui appartient. Ce n'est qu'à coup de micro-frustrations (le sein qui arrive pas assez vite) que ces micro-frustrations commencent à créer une ébauche du Moi (donc perception de l'identité propre). Et bien les PN sont restés bloqués à ce stade psychique, et ne peuvent en sortir. En parallèle, ils ont grandi, mais forcément la frustration est restée puisqu'ils sont bloqués dans ce mécanisme, comme un disque rayé. Du coup, c'est l'enfer dans leur tête....mais ils font vivre l'enfer aussi aux autres, et c'est là tout le problème....des bébés dans des corps d'adulte....


Salut !

C’est plutôt intéressant ce que tu dis. Ce qui est étrange, je me souviens qu’il était très détaché de sa mère, son symbole depuis l’enfance. Il la détestait comme j’ai jamais vu ça. Donc tu penses que se serai peut être le fait d’avoir été mal aimé par une personne proche qui pourrait expliquer le fait qu’il veuille être le centre de l’attention ? Ça expliquerait pas mal de choses ! J’ai toujours cru comprendre que les PN étaient des enfants rois, là c’était pas le cas.. Merci de me parler de tout ça :D

satchsatch33
Messages : 332
Enregistré le : 23 Avr 2019, 17:15

Par rapport au « No contact »

Messagepar satchsatch33 » 26 Juin 2020, 23:14

Renseigne toi sur un phénomène que l'on appelle le "retrait narcissique". Un bébé ou petit enfant risquant de tomber dans une dépression et n'ayant pas une nourriture affective via un adulte referent (parent) peut, par mecanisme de defense psychique, éviter cette dépression en se donnant l'amour lui-meme. La relation objectif devient relation "objet-non objet". L'enfant rejeté aime sa mère mais ce mécanisme psychique fait aussi qu'il la hait tout autant, car l'enfant est "mort psychiquement". Il ne peut se détacher de la mère. Il cherche à travers le conjoint à defusionner, mais cela lui est impossible. Donc il détruit. C'est un mécanisme autonome.

MilaLune
Messages : 197
Enregistré le : 19 Aoû 2019, 20:25

Par rapport au « No contact »

Messagepar MilaLune » 26 Juin 2020, 23:53

Et bien les PN sont restés bloqués à ce stade psychique, et ne peuvent en sortir. En parallèle, ils ont grandi, mais forcément la frustration est restée puisqu'ils sont bloqués dans ce mécanisme, comme un disque rayé.


Renseigne toi sur un phénomène que l'on appelle le "retrait narcissique".


Eh bien je vais aussi me renseigner.
Tes explications sont claires, enfin je saisis comment ça tourne là-dedans...
Merci !

Miss S
Messages : 36
Enregistré le : 26 Sep 2016, 23:43

Par rapport au « No contact »

Messagepar Miss S » 27 Juin 2020, 10:17

satchsatch33 a écrit :Renseigne toi sur un phénomène que l'on appelle le "retrait narcissique". Un bébé ou petit enfant risquant de tomber dans une dépression et n'ayant pas une nourriture affective via un adulte referent (parent) peut, par mecanisme de defense psychique, éviter cette dépression en se donnant l'amour lui-meme. La relation objectif devient relation "objet-non objet". L'enfant rejeté aime sa mère mais ce mécanisme psychique fait aussi qu'il la hait tout autant, car l'enfant est "mort psychiquement". Il ne peut se détacher de la mère. Il cherche à travers le conjoint à defusionner, mais cela lui est impossible. Donc il détruit. C'est un mécanisme autonome.
.

Salut !

Tu expliques bien :) ! Si tu as des références pour des articles à ce sujet n’hésites pas à partager les liens dans la bibliothèque. Je suis allée voir mais à vrai dire j’ai pas tout compris, j’ai compris en gros vu que tu l’as expliqué. Merci à toi :D


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 31 invités