on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Gebal
Messages : 78
Enregistré le : 25 Juin 2019, 17:26

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar Gebal » 09 Déc 2019, 22:46

Mai 2019, aura été la fin d'une longue descente aux enfers, commencée 7ans plus tôt.
Mai 2019, aura été le retour à la normalité, à ma normalité. Cela aura été probablement aussi agréable qu'une naissance aux forceps. Passées les douleurs de l'ultime séparation, passées les tergiversations de mon esprit, tellement embrumé par ce que je lui avais imposé durant 7ans.
Aujourd'hui 7 mois ont passés. La boule au ventre qui n'avait cessée de grossir durant 7ans s'est résorbée. Il lui arrive bien de réapparaitre, mais ne dépasse plus la taille d'une simple contrariété. J'ai rangé cela dans une case souvenir, désagréable souvenir. Je ne l'ai jamais envisagé sous l'angle de la vengeance et j'ai fini par le ranger dans la case pardon. Pas le pardon altruiste, mais un pardon égoiste, pour moi et seulement pour moi. Je me suis pardonné de ma naïveté. Le ridicule que je me suis presque imposé, me sidère, et m'amuse presque (un peu exagéré).
Je crois finalement qu'on en sort, lorsque l'on s'est totalement pardonné à soi meme et que l'on retrouve la paix, et que l'autre devient quantité négligeable

Cela faisait longtemps que je n'étais pas intervenu sur ce forum.
Je voulais simplement dire que l'on peut se sortir de tout.

noutchi
Messages : 426
Enregistré le : 19 Mar 2018, 15:21

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar noutchi » 11 Déc 2019, 14:31

CC Gebal, j'en suis arrivée à ce stade aussi, et ca fait tellement de bien.
J'ai cru ne jamais y arriver mais si, comme quoi…..elle n'aura pas eu ma peau et je dirai meme que je suis une meilleure version de moi meme depuis ca.
Moi, c'était en fevrier 2019, s'en est suivi de longs mois de harcèlements, et moi dans l'incapacite de la bloquer mais je savais que j'avançais et que je tenais le bon bout.
C'est bloque depuis qqes temps déjà, et meme si par moment j'ai aussi une boule au ventre qui apparait, qqes cauchemars qui reviennent par moment , ça n'est rien comparé à mon etat durant 3 ans et demi.
Je suis comme toi, je me pardonne à moi meme, mais je ne peux pas lui pardonner, impossible.
Certains me diront que tant que je ne lui ai pas pardonne, je n'ai pas tourne la page mais je ne crois pas, ne pas la pardonner c'est ne jamais oublie ce qu'elle m'a fait, pour qu'elle ne puisse jamais revenir dans ma vie sous aucune forme que ce soit.
Parce que je me connais, je connais mes failles, je connais mon empathie.
Non, aucun pardon pour ce qu'elle m'a fait vivre mais le pardon à moi meme de l'avoir laisse faire.
Je te souhaite une belle vie, ainsi qu'a tous, sur ce forum.

spring
Messages : 3
Enregistré le : 30 Nov 2019, 10:25

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar spring » 11 Déc 2019, 15:26

Bonjour,
Avec le temps l'apaisement arrive et remplace la douleur, même si rien ne s'efface.

Avatar de l’utilisateur
franck1966
Messages : 595
Enregistré le : 18 Mar 2019, 22:02

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar franck1966 » 11 Déc 2019, 16:05

Bonjour Gebal....Je suis heureux de savoir que tu as repris "le dessus"...J'avais eu l'occasion d'échanger quelques mots avec toi,je me souviens...
Moi,cela fera 1 an dans quelques jours que j'ai mis fin à une relation de 11 ans...Je me rétablis doucement,à un rythme très lent..Heureusement,j'ai mon fils avec moi...Sinon,solitude sentimentale depuis 1 ans,aucune aventure ni relation,meme d'un soir...
J'ai développé une sorte de phobie,peut etre une forme de "projection" vis à vis de la gente féminine..Je ne me renferme pas sur moi meme,je ne m'isole pas,simplement je fuis tout contact féminin....
J'ai donné beaucoup dans cette relation,mon coeur,mes tripes,j'ai été (trop?) généreux...Je pense que je n'ai plus rien à offrir à une femme,mon esprit refuse de s'ouvrir à l'amour...Trop peur !!! Je préfère tuer mes sentiments que de souffrir.... Voilà le cadeau d'adieu qu'elle m'a laissé...
Je pense à elle chaque jour,mais sans la souffrance des premiers temps...Je lui ai pardonné et à moi aussi....

Je vis pour moi et mon fils,ma vie est fade,parfois triste mais très enviable par rapport à certains...
J'ai un travail très épanouissant,des collègues de travail de toutes les nationalités,presque des amis maintenant,ils m'ont beaucoup aidé sans s'en douter..
La morale de mon histoire,je suis en vie,j'ai envie de vivre,j'ai toutes les cartes en main.......Mais au final,c'est elle qui a gagnée,car elle a tuée mes sentiments...
Gebal,je te souhaite le meilleur,pleins de belles choses...Ton "ami" :29:
tu seras aimé le jour où tu pourras montrer tes faiblesses sans que l'autre s'en serve pour augmenter sa force.... Cesare Pavese

Buissonnière
Messages : 3716
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar Buissonnière » 11 Déc 2019, 16:38

Oui, on s'en sort. Quand on pense plus à la victime qu'a PN c'est un des signes qui annonce qu'on n'est plus dans la tristesse pour soi-même, colère, ni aucune émotion négative

Non, on n'oublie pas et j'ai envie de dire heureusement. On ne ressasse plus mais on garde en tete que la gentillesse excessive, les mots d'amour prématurés, l'altruisme exagéré sont des armes utilisés pour camoufler une méchanceté viscérale et maladive.
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

Fredoo
Messages : 289
Enregistré le : 26 Oct 2018, 17:13

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar Fredoo » 11 Déc 2019, 17:50

Bonsoir à tous,
Oui il est bon de ne jamais oublié... jamais !!!
Et je rajouterai que pardonner ne signifie pas oublier...
Le pardon rejoint l’acceptation, le lâcher prise.
Les pensées sont présentes par moment, mais elles n’entraînent plus un excès émotionnel, elle n’envahissent Plus la totalité de notre être. C’est là, juste là comme des tas d’autres événements qui ont forgé ce que nous sommes. On peux même rire de nous meme par moment, en se remémorant l’absurdité qui nous caractérisait autrefois... puis un petit sourire malicieux accompagné d’un élan de reconnaissance envers nous même viendra ensuite en réalisant à quel point nous avons grandi et à quel point grâce à tout ça nous sommes plus fort, plus confiant et plus serein aujourd’hui.
L’autre n’était en fait qu’une opportunité incroyable qui m’a été envoyé pour apprendre sur moi même.

Jerome
Messages : 133
Enregistré le : 11 Avr 2019, 11:22

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar Jerome » 11 Déc 2019, 20:31

Bonsoir,
Et bien, je me raccroche à votre vision pour me convaincre que le temps fera son taf. Pour l'instant, c'est le marasme absolu.

MissPollock
Messages : 833
Enregistré le : 29 Mar 2019, 09:50

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar MissPollock » 11 Déc 2019, 21:10

noutchi a écrit :Je suis comme toi, je me pardonne à moi meme, mais je ne peux pas lui pardonner, impossible.
Certains me diront que tant que je ne lui ai pas pardonne, je n'ai pas tourne la page mais je ne crois pas, ne pas la pardonner c'est ne jamais oublie ce qu'elle m'a fait, pour qu'elle ne puisse jamais revenir dans ma vie sous aucune forme que ce soit.
Parce que je me connais, je connais mes failles, je connais mon empathie.
Non, aucun pardon pour ce qu'elle m'a fait vivre mais le pardon à moi meme de l'avoir laisse faire.
Je te souhaite une belle vie, ainsi qu'a tous, sur ce forum.


Oui, je suis tout à fait d'accord avec vous ! Perso, jamais je ne lui pardonnerai ! Je ne vois pas pourquoi je le ferais d'ailleurs !
Par contre, se pardonner à soi, en effet, de les avoir nous laisser nous maltraiter ! (uniquement psychologiquement, bien entendu...)
Se pardonner pour pouvoir rebondir, pour pouvoir un jour refaire confiance, se pardonner de ne pas être partie, se pardonner et se dire chaque jour : TU es belle, TU es quelqu'un de bien, tu es une belle personne, en se regardant dans le miroir

Courage à tous, et bonnes fêtes :)
Quand tu t’es battue si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mise à terre

Flora
Messages : 143
Enregistré le : 30 Oct 2019, 18:15

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar Flora » 17 Déc 2019, 22:46

Moi j’ai bcp de mal avec ca:
J’ai ete moi meme tellement assommé parce que je ressentais pour elle que j’ai dit des choses tres fortes comme jamais et tres vite. Trop vite... mais apres?
Me suis projeté incroyablement, en acceptant une situation tres tres compliquee.
Alors je doute quand je lis ca (et je l’ai lu plusieurs fois), je me dis que je n’ai pas 20ans, ne suis pas un enfant, ai un vecu et eu de vies, que par consequent, je ne peux pas etre idiot au point d’avoir eu des attitude comme
Celle d’un PN, sous pretexte que je me suis enflammé de la mm maniere.

Ca n’a fait ca a personne ici? L’effet coup de foudre ansolu au point de dire des choses tres fortes, tres tot?

Flora
Messages : 143
Enregistré le : 30 Oct 2019, 18:15

on s'en sort.. sans précipitation.. sans impatience

Messagepar Flora » 17 Déc 2019, 22:47

Je voulais citer ca, pardon:

Buissonnière a écrit :Oui, on s'en sort. Quand on pense plus à la victime qu'a PN c'est un des signes qui annonce qu'on n'est plus dans la tristesse pour soi-même, colère, ni aucune émotion négative

Non, on n'oublie pas et j'ai envie de dire heureusement. On ne ressasse plus mais on garde en tete que la gentillesse excessive, les mots d'amour prématurés, l'altruisme exagéré sont des armes utilisés pour camoufler une méchanceté viscérale et maladive.


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités