Normal ou pas ?

Joujou
Compte fermé
Messages : 486
Enregistré le : 27 Jan 2019, 01:34

Normal ou pas ?

Messagepar Joujou » 25 Juin 2019, 08:36

Coucou tout le monde, j'ai des questions qui me hantes. À votre avis est ce normal de craquer et de reprendre contact après plusieurs moi de nos contacts, juste pour exprimer une colère, une impulsivité incontrôlable, comme un médicament pour vous soulager de l'angoisse du moment? Est-ce normal de regretter son geste bête et puéril et de se sentir honteuse ensuite ? Est ce normal de finir par croire que vous ne valez pas mieux que lui lorsque que vous prenez conscience de votre comportement de Jalouse et colérique ? De penser que peut être c'est vous le problème et pas lui ? De devenir folle et ce désir de partir loin pour vous cacher, qui vous tourmente chaque instant ? En quelques sorte de ne plus avoir envie d'exister ? Est ce que quelqu'un peut me répondre ? On croit qu'on s'en sort mais le mal est trop profond, et la douleur permanente. Il a arraché quelque chose en moi que je n'arrive pas à remplacer, c'est comme un trou qui ne se referme pas.
"Il faut entreprendre cette démarche en se disant que la vie est une aventure, que l'on est tombé sur une difficulté, qu'il faut la franchir et l'oublier pour continuer à vivre."

Jessaie02
Messages : 13664
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Normal ou pas ?

Messagepar Jessaie02 » 25 Juin 2019, 09:54

toute ces questions je les ai eu
je en l'ai jamais recontacté mais j'ai refais plusieurs fois son numéro pour les mêmes raisons que toi
faut se faire violence, faut de la volonté
faut travailler sur soi
écrire, lire, s’interroger, apprendre TOUT sur leur monde
décortiquer et apprendre chaque mot : love bombing, triangulation : leur définition
etc....
tout ça m'a beaucoup aidé
je ne peux pas dire que je suis sorti vainqueur de cette relation
mais je ne suis plus aussi bas que j'ai été

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4937
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Normal ou pas ?

Messagepar Buissonnière » 25 Juin 2019, 10:42

Joujou a écrit :Coucou tout le monde, j'ai des questions qui me hantes. À votre avis est ce normal de craquer et de reprendre contact après plusieurs moi de nos contacts, juste pour exprimer une colère, une impulsivité incontrôlable, comme un médicament pour vous soulager de l'angoisse du moment? Est-ce normal de regretter son geste bête et puéril et de se sentir honteuse ensuite ? Est ce normal de finir par croire que vous ne valez pas mieux que lui lorsque que vous prenez conscience de votre comportement de Jalouse et colérique ? De penser que peut être c'est vous le problème et pas lui ? De devenir folle et ce désir de partir loin pour vous cacher, qui vous tourmente chaque instant ? En quelques sorte de ne plus avoir envie d'exister ? Est ce que quelqu'un peut me répondre ? On croit qu'on s'en sort mais le mal est trop profond, et la douleur permanente. Il a arraché quelque chose en moi que je n'arrive pas à remplacer, c'est comme un trou qui ne se referme pas.

Oui c'est normal. C'est normal de dire tout ce qu'on a dans les tripes. C'est d'ailleurs la raison qui a fait que notre rupture traînait en longueur. Il avait toujours les réponses et j'encherissais. On jouait un tennis où chaque balle qu'on se renvoyait tombait dans un trou.
Il m'a fallu un certain temps avant de réaliser que tout ça ne servait à rien.
Quand on se dispute avec un partenaire c'est dans l'espoir d'en sortir quelque chose de positif pour les deux. Or avec un PN c'est impossible , sa façon de jouer les Calilmeros me répugnait, ses allusions falacieuses et mensongères, ses rapines, il a volé des affaires a moi dont un vieux disque externe sur lesquel il y avait probablement des photos de mon passé et je ne me rappelle plus si je les ai effacées une fois que j'ai tout transféré sur un disque dur neuf en ma possession.

Quand j'ai compris bien plus tard après la rupture définitive qu'il était PN j'ai du ronger mon frein pour ne pas lui balancer mes découvertes sur lui.
Je ne l'ai pas fait. A quoi bon ?
D'abord il jubilierai de voir que j'avais encore la haine avec cette histoire en tête et puis quel intérêt POUR MOI ?
POUR MOI quel serait l'intérêt à ce qu'il sache que je sais ?
Je remercie l'univers pour ce savoir ultra méga important pour moi et c'est bien assez.
De lui je m'en ballec qu'il le sache ou pas parce que ça ne m'apporte rien.
Lui faire du mal ? Pfff un plaisir éphémère et sans grand intérêt pour moi
Lui faire du mal en niant son existante en l'ignorant ? Un plaisir sur le long terme qui a un grand intérêt pour moi.
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

Quichotte
Messages : 404
Enregistré le : 30 Nov 2018, 00:42

Normal ou pas ?

Messagepar Quichotte » 25 Juin 2019, 11:30

Joujou a écrit :Coucou tout le monde, j'ai des questions qui me hantes. À votre avis est ce normal de craquer et de reprendre contact après plusieurs moi de nos contacts, juste pour exprimer une colère, une impulsivité incontrôlable, comme un médicament pour vous soulager de l'angoisse du moment? Est-ce normal de regretter son geste bête et puéril et de se sentir honteuse ensuite ? Est ce normal de finir par croire que vous ne valez pas mieux que lui lorsque que vous prenez conscience de votre comportement de Jalouse et colérique ? De penser que peut être c'est vous le problème et pas lui ? De devenir folle et ce désir de partir loin pour vous cacher, qui vous tourmente chaque instant ? En quelques sorte de ne plus avoir envie d'exister ? Est ce que quelqu'un peut me répondre ? On croit qu'on s'en sort mais le mal est trop profond, et la douleur permanente. Il a arraché quelque chose en moi que je n'arrive pas à remplacer, c'est comme un trou qui ne se referme pas.


Bonjour Joujou

J' ai rarement lu qqchose d' aussi honnête, ou loyal à soi-même.
Tu ne tapes pas sur le toxique, et recentre les questions sur toi.
Et cette façon très pleine de dire ta perte m' émeut beaucoup.

Je te cite ds le désordre :
" penser que peut être c'est vous le problème et pas lui ?"
Oui, tu as un problème. Et lui aussi.
Mais ce n' est pas le même, et il faut l' entendre littéralement Joujou.
Vos pathologies se sont associées pour nouer une relation toxique, elles se sont parfaitement emboîtées.
De cela seulement que - en maintenant le lien, en permettant à la relation de durer - tu as permis la coïncidence pathologique.
Est ce nécessaire de t' écrire que le temps et le travail délivreront pour toi ce qu' il y avait à en retirer, à en comprendre.
Le nœud pathologique est bien commun, mais à la manière d' une coïncidence, et non d' un partage de qqchose.
Tu vois, sans doute souffres tu d' une angoisse du vide, d' une insuffisance à exister par toi seule.
Et il est bon que cette relation te l' ait " révélé "

Ça, c' est toi, ça, c' est vrai de toi, et pour toi.

Mais il reste que ce qui n' est pas de toi, c' est la manière " employée " pour t' amener à cette découverte.
Par abus, par mensonge, par volonté de domination, par besoin impérieux de pouvoir, par démantèlement de l' autre....
Et ça, c'est lui.

Je ne partage pas la dissociation habituelle sur le fond et la forme.
C' est un truc de gestionnaire, par insuffisance analytique.
Quand qqun te dit qu'il veut t' aider, il ne peut le faire au moyen d' armes destructives.
À moins d' un consentement formellement énoncé ( pas de tacite ici), ou si l' aidant se prend pour Shiva....
Bref.

Pour beaucoup ici, nous nous sommes égarés sur les moyens de l' amour, parce qu' il semble que nous ne les connaissions pas avant la rencontre avec le toxique. Comment l' amour se dit, pour nous. Est il fiable, dans ses formés et moyens?

Tu sembles avoir compris qu' il ne s' agissait pas d' amour, ni de lui à toi....ni de toi à lui!
Quelques unes de tes réflexions, contemporaines de votre relation, le disent assez bien, je trouve.

Tu ne partageais pas ses moyens.

Tu étais d' accord sur le fond, le fond caché ( il fait ça par amour) / je suis inaboutie, imparfaite ( je dois être sauvée) / je ne peux me sauver seule ( il peut me sauver) ....ou tu as fini par simuler l' accord sur le fond caché ( tu écris l' incongruité première de ce projet de te sauver alors que tu n' en éprouves pas le besoin, à cette époque)

Tu as trahi tes besoins, et ta représentation de toi.
Et c' est sans doute ce qui te retient à lui, cette compromission, comme une souillure.
Mais tu peux aussi - en abandonnant une certaine idéalisation de toi - admettre que la compromission marque juste un passage d' entrée des autres ds notre intimité bien ordonnée.
Afin d' ouvrir un chemin qui ne soit pas souffrant, sans trop de flagellation.

Et ainsi, tu t' éloigneras de ce sentiment d' " arrache(ment)" et de l' incapacité à " remplacer" ce qu' il t' aurait prétendument dérober.
Abandonne lui ce passé de toi, que tu comprendras et transformeras pour toi.
Il ne s' agit pas de remplacer, retrouver, mais de devenir.
Tu as changé, définitivement. Il y a un territoire immense à découvrir, depuis ce point de vue
Tu le sais, et c' est ce qui t' angoisse.

Tu prêtes à cette angoisse le visage du toxique, qui en a été le déclencheur.
Mais ne confonds pas: lui, c' est juste l' interrupteur.
Le génie de la lumière, c' est toi qui le connais.
We are such stuff as dreams are made on
And our little life is rounded with a sleep

Prospero. The tempest. Shakespeare.

Avatar de l’utilisateur
poppins
Messages : 612
Enregistré le : 07 Juin 2019, 12:35

Normal ou pas ?

Messagepar poppins » 25 Juin 2019, 11:32

J'avoue en être là aussi..à refuser que ce soit un PN, qu'il soit juste un putain de mec aux comportements de connard misogyne qui ne fait que reproduire malgré lui le schéma d'une famille maltraitante.
je m'escrime encore à vouloir le sauver. Et il dit vouloir l'être...et redémarre une nouvelle prise en charge psy.

Mais quand il me dit qu'il en a marre de ma "froideur" par SMS (pas assez de smileys coeur et de mots d'amour), de mon ambivalence (je l'aime mais je suis inquiète de notre avenir, je veux me protéger et ne pas revivre les horreurs qu'on a vécues) du fait que je ne veuille pas reprendre la relation telle qu'on l'a laissée (moi vivant quasi chez lui, présente tous les jours, dormant avec lui toutes les nuits sauf rares exceptions), bref que je ne reviens pas assez vite à son goût... que penser?

Voilà ce qu'il me dit " prend le temps qu'il te faudra pour te retrouver Mais en amour, on aime ou pas. Et quand on aime on est ensemble.
J'ai mis mon amour à tes pieds c'est à toi de voir" " le fait que tu puisses vivre à distance comme ça depuis un moment me fait peur. Je t'aime à mourir. Tu auras pas mieux comme amour dans la vie, ensemble c'est ça l'amour. Ensemble. Bonne nuit mon amour de ma vie. Stop les sms"

et quand je lui dis que ça ressemble à un ultimatum..

"aucun ultimatum, j'attends rien j'ai tout mon temps, et sois pas bête mon amour, les ultimatum ne fonctionnent pas sur toi. Même ma TS ne t'a pas fait bouger Donc non y a aucun ultimatum"

en fait je me rends bien compte que j'agis comme si j'avais en face de moi quelqu'un de normal... englué dans des comportements merdiques mais normal, sauvable...
et j'ai un mur.
un mur qui dit que c'est bon, la psy va faire son boulot et ça ira mieux. qu'on s'aime alors ça suffit et que faudrait savoir ce que je veux

et je m'acharne à essayer de lui faire entendre que je peux pas juste être rassurée par un planning de rv psy, que j'ai besoin de preuves concrètes, d'actes...
que quand je lui explique le pourquoi du comment j'ai pu en venir à tirer des conclusions comme les tromperies et les mauvais traitements...
il répète inlassablement "oui j'ai déconné de janvier à mai et je vais travailler dessus, tu peux pas ressasser..." ou "non tu te trompes, je n'ai jamais dit ça... tu as mal compris..." ou encore "mais tu es jalouse aussi Poppins.... tu es jalouse et possessive...".

Pire..quand il me dit qu'il repense à nous au plus fort de notre intimité, moi sur lui, lui profondément en moi, mains contre mains...
et que je sais que jamais on ne s'est tenus les mains pendant l'amour. qu'il doit confondre avec une autre....
ça me rend dingue. et si je le lui dis il va me ressortir que je me laisse aveugler par ma colère passée au point de plus me souvenir avec exactitude.
Ce n'est pas ce que l'autre a fait qui nous a amené ici mais ce que l'on a accepté qu'il nous fasse.
{ Merci Dax}

NoContactFuckingPNChallenge +258 :4:

Avatar de l’utilisateur
poppins
Messages : 612
Enregistré le : 07 Juin 2019, 12:35

Normal ou pas ?

Messagepar poppins » 25 Juin 2019, 11:45

En fait je doute de moi.
je fais et refais le test et il est toujours grand gagnant avec 29 points!!
mais je doute, est-ce que tous ces points n'existent que chez les PN? est ce qu'un adulte qui s'est construit dans une famille avec un parent PN pourrait simplement reproduire malgré lui sans être véritablement PN?
ou bien est-ce moi qui exagère? qui me rebelle au delà du raisonnable?
Ce n'est pas ce que l'autre a fait qui nous a amené ici mais ce que l'on a accepté qu'il nous fasse.
{ Merci Dax}

NoContactFuckingPNChallenge +258 :4:

Dzave
Messages : 2020
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 11:49

Normal ou pas ?

Messagepar Dzave » 25 Juin 2019, 12:08

poppins a écrit :En fait je doute de moi.
je fais et refais le test et il est toujours grand gagnant avec 29 points!!
mais je doute, est-ce que tous ces points n'existent que chez les PN? est ce qu'un adulte qui s'est construit dans une famille avec un parent PN pourrait simplement reproduire malgré lui sans être véritablement PN?
ou bien est-ce moi qui exagère? qui me rebelle au delà du raisonnable?


Il est possible d'user de mécanismes PN sans être structurellement PN oui, si tant est que la structure PN existe vraiment.
Mais quelle est la finalité de ton questionnement ?

Si c'est "est-ce légitime de fuir cet homme s'il n'est pas PN ?". Oui c'est légitime. Il ne te traite pas bien. Tu mérites mieux. Ta tête doute mais tes tripes savent.

Si c'est "peut-il évoluer, changer, se faire soigner ?". La condition sine qua none de l'évolution est de se remettre en question, de voir sa propre responsabilité dans ce qui nous arrive. Il n'est pas capable de le faire, donc il ne peut pas changer. Et s'il existe une infime chance pour qu'il évolue, c'est en le quittant pour toujours que tu peux l'aider à y parvenir.

Si c'est "suis-je responsable de son comportement ?". Non, les gens sont libres, et ils ont le choix. Tu n'es pas responsable de ses agissements, de la même manière qu'il n'est pas responsable de ce que tu fais toi.

poppins a écrit :Pire..quand il me dit qu'il repense à nous au plus fort de notre intimité, moi sur lui, lui profondément en moi, mains contre mains...
et que je sais que jamais on ne s'est tenus les mains pendant l'amour. qu'il doit confondre avec une autre....
ça me rend dingue. et si je le lui dis il va me ressortir que je me laisse aveugler par ma colère passée au point de plus me souvenir avec exactitude.


Pour moi, ce que tu décris, c'est tout à fait pervers. Il te fait douter de toi et c'est ça qui te rend dingue. Ne doute plus. C'est en toi qu'il faut croire, pour toi qu'il faut te battre, c'est toi qu'il faut sauver.
On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie. Carl Gustav Jung

Joujou
Compte fermé
Messages : 486
Enregistré le : 27 Jan 2019, 01:34

Normal ou pas ?

Messagepar Joujou » 25 Juin 2019, 13:57

Jessaie02 a écrit :toute ces questions je les ai eu
je en l'ai jamais recontacté mais j'ai refais plusieurs fois son numéro pour les mêmes raisons que toi
faut se faire violence, faut de la volonté
faut travailler sur soi
écrire, lire, s’interroger, apprendre TOUT sur leur monde
décortiquer et apprendre chaque mot : love bombing, triangulation : leur définition
etc....
tout ça m'a beaucoup aidé
je ne peux pas dire que je suis sorti vainqueur de cette relation
mais je ne suis plus aussi bas que j'ai été

Merci Jessaie02 pour ta réponse
"Il faut entreprendre cette démarche en se disant que la vie est une aventure, que l'on est tombé sur une difficulté, qu'il faut la franchir et l'oublier pour continuer à vivre."

Joujou
Compte fermé
Messages : 486
Enregistré le : 27 Jan 2019, 01:34

Normal ou pas ?

Messagepar Joujou » 25 Juin 2019, 13:58

Buissonnière a écrit :
Joujou a écrit :Coucou tout le monde, j'ai des questions qui me hantes. À votre avis est ce normal de craquer et de reprendre contact après plusieurs moi de nos contacts, juste pour exprimer une colère, une impulsivité incontrôlable, comme un médicament pour vous soulager de l'angoisse du moment? Est-ce normal de regretter son geste bête et puéril et de se sentir honteuse ensuite ? Est ce normal de finir par croire que vous ne valez pas mieux que lui lorsque que vous prenez conscience de votre comportement de Jalouse et colérique ? De penser que peut être c'est vous le problème et pas lui ? De devenir folle et ce désir de partir loin pour vous cacher, qui vous tourmente chaque instant ? En quelques sorte de ne plus avoir envie d'exister ? Est ce que quelqu'un peut me répondre ? On croit qu'on s'en sort mais le mal est trop profond, et la douleur permanente. Il a arraché quelque chose en moi que je n'arrive pas à remplacer, c'est comme un trou qui ne se referme pas.

Oui c'est normal. C'est normal de dire tout ce qu'on a dans les tripes. C'est d'ailleurs la raison qui a fait que notre rupture traînait en longueur. Il avait toujours les réponses et j'encherissais. On jouait un tennis où chaque balle qu'on se renvoyait tombait dans un trou.
Il m'a fallu un certain temps avant de réaliser que tout ça ne servait à rien.
Quand on se dispute avec un partenaire c'est dans l'espoir d'en sortir quelque chose de positif pour les deux. Or avec un PN c'est impossible , sa façon de jouer les Calilmeros me répugnait, ses allusions falacieuses et mensongères, ses rapines, il a volé des affaires a moi dont un vieux disque externe sur lesquel il y avait probablement des photos de mon passé et je ne me rappelle plus si je les ai effacées une fois que j'ai tout transféré sur un disque dur neuf en ma possession.

Quand j'ai compris bien plus tard après la rupture définitive qu'il était PN j'ai du ronger mon frein pour ne pas lui balancer mes découvertes sur lui.
Je ne l'ai pas fait. A quoi bon ?
D'abord il jubilierai de voir que j'avais encore la haine avec cette histoire en tête et puis quel intérêt POUR MOI ?
POUR MOI quel serait l'intérêt à ce qu'il sache que je sais ?
Je remercie l'univers pour ce savoir ultra méga important pour moi et c'est bien assez.
De lui je m'en ballec qu'il le sache ou pas parce que ça ne m'apporte rien.
Lui faire du mal ? Pfff un plaisir éphémère et sans grand intérêt pour moi
Lui faire du mal en niant son existante en l'ignorant ? Un plaisir sur le long terme qui a un grand intérêt pour moi.


Merci Buissonnière c'est réconfortant et franchement ça me fait du bien vos messages.
"Il faut entreprendre cette démarche en se disant que la vie est une aventure, que l'on est tombé sur une difficulté, qu'il faut la franchir et l'oublier pour continuer à vivre."

Jessaie02
Messages : 13664
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Normal ou pas ?

Messagepar Jessaie02 » 25 Juin 2019, 13:59

Joujou a écrit :
Jessaie02 a écrit :toute ces questions je les ai eu
je en l'ai jamais recontacté mais j'ai refais plusieurs fois son numéro pour les mêmes raisons que toi
faut se faire violence, faut de la volonté
faut travailler sur soi
écrire, lire, s’interroger, apprendre TOUT sur leur monde
décortiquer et apprendre chaque mot : love bombing, triangulation : leur définition
etc....
tout ça m'a beaucoup aidé
je ne peux pas dire que je suis sorti vainqueur de cette relation
mais je ne suis plus aussi bas que j'ai été

Merci Jessaie02 pour ta réponse


tu en es ou joujou? et comment tu te sens?


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Plum3 et 4 invités