Mon histoire avec elle

Avatar de l’utilisateur
nathalie11
Messages : 2001
Enregistré le : 07 Jan 2017, 20:49

Mon histoire avec elle

Messagepar nathalie11 » 20 Déc 2019, 19:04

Salut DavidH

Je remets pas en question le principe de rencontre entre PN et victime qui ont des problèmes à régler mais pour avoir vraiment supporter les PN ( famille et " compagnons" :41: )

le PN a une frustration énorme qui ne peut pas être guérie alors que véritablement l'empathe qui lui sert de : doudou défouloir psy poupée gonfable ...
est à l'opposé dans sa nature profonde : gratitude pour une fleur , la rosée du matin, un peu de chaleur...

le PN cherche la mort
l'empathe cherche la vie

davidH
Messages : 387
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Mon histoire avec elle

Messagepar davidH » 21 Déc 2019, 13:10

Hello Nathalie,
bien sur qu'il ne sert à rien de voulor changer quelqu'un, c'est emme contre productif. il y voit une envie de controle et non la main tendue . c'est ainsi
par contre oui le changement peut se faire pour soi meme. refuser des comportements, des remsies en cause, des actes. dire "stop", " cela me regarde pas". "je refuse, c'est impossible. ne pas se laisser ébranler par des accusations".
c'est en se mettant en dehors du jeu et non hors jeu . puis si vraiment débarassé de tout le poison qui entoure la relation, on y trouve finalement pas son compte et bien on se casse avec certitude.
j'ai parfois l'impression que ce qui fait scotcher la relation c'est justement cette toxicité, qui colle, fusionne. il ya un emetteur oui mais aussi un recepteur à la toxicité.
bon week-end

davidH
Messages : 387
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Mon histoire avec elle

Messagepar davidH » 21 Déc 2019, 13:44

je précise ma pensée.
il ya un plan vertical. un bourreau, une victime. on met des considérations sur le bien et le mal. c'est nécéssaire pour vivre en société. pour vivre avec l'autre, les autres.
puis il ya un plan horizontal, ou il n'ya que les faits, les actes, la mécanique. on juge pas. on regarde ce qui y est en place. sans porter de jugement.

les deux vont ensembles. se complétent.
quand durant plusieurs mois malgré la séparation absolument nécéssaire tu restes encore sous l'emprise de la relation c'est que la personne reste " bloquée" sur le plan vertical. et que le statut de victime reste " préférable" à une vraie et sincére remise en cause. sans affronter l'horizontalité de l'histoire. l'amour n'a pas grand chose à voir là dedans. a un moment faut savoir se regarder comme une machine qui a sa propre mécanique. accepté ses contradictions, ses faiblesses, se regarder sans concessions
bon c'est peut ere pas clair mon truc!
zou au boulot!

Avatar de l’utilisateur
franck1966
Membre protecteur
Messages : 863
Enregistré le : 18 Mar 2019, 22:02

Mon histoire avec elle

Messagepar franck1966 » 21 Déc 2019, 13:59

Bonjour David....
Je pense qu'effectivement,à un stade avancé de la guérison,on doit enlever ce costume de victime pour évoluer....
Est ce cela que tu voulais dire? Si c'est ça,je suis bien d'accord avec toi...
tu seras aimé le jour où tu pourras montrer tes faiblesses sans que l'autre s'en serve pour augmenter sa force.... Cesare Pavese

EasyTiger
Messages : 77
Enregistré le : 14 Déc 2019, 19:09

Mon histoire avec elle

Messagepar EasyTiger » 21 Déc 2019, 15:40

Oui, il y a clairement un récepteur à la toxicité.
Après, les PNs savent nous tomber dessus au moment où on est affaibli, préoccupé, où on se pose des questions (c'était mon cas : en plein divorce).
Après environ 6 mois de scannage elle avait largement eu le temps de comprendre sur quoi appuyer pour être sûre d'obtenir ce qu'elle voulait.
Je ne cherche pas d'excuses au fait qu'on laisse sans doute passer beaucoup trop de choses.
Mais c'est clair que dans la phase de séduction les PNs savent employer les mots ou les comportements qu'il faut.
Ils / elles profitent clairement de notre / nos faiblesse(s).
Ce qui me sidère totalement, avec le recul, c'est comment j'ai pu être moi-même absolument franc, sincère, honnête et droit.
Et le puits sans fond d'informations, de détails que j'ai fournis sur ma propre personne sans même me rendre compte que ça se transformerait en mine d'or pour toute personne mal intentionnée.

Avatar de l’utilisateur
franck1966
Membre protecteur
Messages : 863
Enregistré le : 18 Mar 2019, 22:02

Mon histoire avec elle

Messagepar franck1966 » 22 Déc 2019, 09:32

Je ne dirais pas que l'on a des faiblesses...On est simplement nous meme,c'est à dire droit,franc et honnete....
Ce sont eux qui sont malade,pas nous !!!!!
Notre seule faiblesse face à ces pourritures,c'est d'etre nous meme.....Simplement....
tu seras aimé le jour où tu pourras montrer tes faiblesses sans que l'autre s'en serve pour augmenter sa force.... Cesare Pavese

Avatar de l’utilisateur
nathalie11
Messages : 2001
Enregistré le : 07 Jan 2017, 20:49

Mon histoire avec elle

Messagepar nathalie11 » 22 Déc 2019, 11:47

davidH a écrit :je précise ma pensée.
il ya un plan vertical. un bourreau, une victime. on met des considérations sur le bien et le mal. c'est nécéssaire pour vivre en société. pour vivre avec l'autre, les autres.
puis il ya un plan horizontal, ou il n'ya que les faits, les actes, la mécanique. on juge pas. on regarde ce qui y est en place. sans porter de jugement.

les deux vont ensembles. se complétent.
quand durant plusieurs mois malgré la séparation absolument nécéssaire tu restes encore sous l'emprise de la relation c'est que la personne reste " bloquée" sur le plan vertical. et que le statut de victime reste " préférable" à une vraie et sincére remise en cause. sans affronter l'horizontalité de l'histoire. l'amour n'a pas grand chose à voir là dedans. a un moment faut savoir se regarder comme une machine qui a sa propre mécanique. accepté ses contradictions, ses faiblesses, se regarder sans concessions
bon c'est peut ere pas clair mon truc!
zou au boulot!


Bonjour David

tu parles pour toi ?
tu te parles à toi même ?
vertical horizontal ?

:lol:
t'as raison : au boulot

bordeluche
Messages : 36
Enregistré le : 28 Nov 2019, 14:19

Mon histoire avec elle

Messagepar bordeluche » 22 Déc 2019, 15:35

J'ai quantité de doutes sur cette affirmation.
Que la victime ait des qualités humanistes est indéniable ? Qu'elle soit elle-même quand elle est au prise avec un(e) pn, je ne le crois pas. Je vois comment mon ami réagit avec son ex pn, et il est tout sauf lui-même. Il reste encore beaucoup de chemin avant qu'il n'ouvre les yeux et j'ai peur de m'user avant que cela n'arrive.

bordeluche
Messages : 36
Enregistré le : 28 Nov 2019, 14:19

Mon histoire avec elle

Messagepar bordeluche » 22 Déc 2019, 15:37

Je vois que la fonction citer n'a pas fonctionné.
Je parlais de l'affirmation de franck sur le fait que la victime a juste la faiblesse d'être elle-même.


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités