Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Ozzie
Messages : 9
Enregistré le : 25 Sep 2018, 13:10

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Ozzie » 15 Aoû 2019, 16:01

En général il entre dans votre vie à un moment charnière. A un moment où vous vivez quelque chose de difficile.

Il a tout du prince charmant. Vous aimez telle chose, ça tombe bien il adore ! Votre ex avait tel défaut ? Parfait, il est tout l'inverse.

Les débuts sont exceptionnels. Vous êtes inondée d'amour, d'attention, de bonheur. Il vous exibe sur ses réseaux sociaux, fier de vous avoir à son bras. Mais surtout, fier de montrer à sa victime précédente qu'il l'a remplacée en 24 heures. Normal, il est si merveilleux, qui ne voudrait pas de lui ?

Petit à petit et ni vu ni connu, il met en place son emprise sur vous. Il vous bombarde de messages, tout le temps. Il maintient ce lien permanent. Un an passe, puis 2. Vous commencez à vous demander si c'est vraiment normal d'être "accro" à quelqu'un comme ça. Il vous rassure, il n'a jamais connu un tel amour, il est fusionnel, passionné, vous êtes son âme soeur et toutes les autres avant n'étaient pas faites pour lui. Il n'arrête pas de vous dire à quel point avec vous c'est différent. A quel point vous êtes sur la même longueur d'onde et que tout est facile, qu'il n'a jamais aimé si fort, voire jamais aimé tout court avant..... et pourtant, vous apprendrez plus tard que ces paroles, il les a dites au mot et à la virgule près à toutes celles qui croisent sa route. Avant, pendant ou après vous.

Et puis, toujours petit à petit, vient le moment où vous ne convenez plus à cette personne. Trop ceci, pas assez cela. Il y a des efforts à faire pour le garder. Je ne sais pas comment il s'y prend, mais il arrive à vous faire faire tout ce qu'il veut. Vos weekends sont rythmés par les activités qu'il a décidé de faire. Les rares fois où il fait qqch que vous avez organisé, il fait la gueule tout du long et vous reproche d'avoir perdu sa journée.

Ca ne l'intéresse pas de connaitre vos amis, il préfère les dénigrer. Quant à ses amis, il n'en a pas.... ou du moins ils ne restent jamais longtemps. Ils finissent par voir clair dans son jeu. Mais il en trouve en permanence de nouveaux, il fait un tournus.

Quant à votre famille, idem, il fuit les repas avec eux, les anniversaires le gonflent, il préfère s'adonner à ses passions. Toutefois, de temps en temps il vous fait l'honneur de sa présence. Mais, evidemment, il viendra 2h plus tard, repartira 1h plus tôt,....

Sa famille à lui, vous comprenez vite qu'il y a un malaise. Il est brouillé avec tout le monde, se réconcilie, se brouille à nouveau. Il fait de vous la raison des ces brouilles. Puis vous dit que vous passez avant eux, et le lendemain que vous ne valez rien,.... alors que vous vous souhaitez simplement être bien avec eux et en aucun cas une compétition.

Il n'hésite pas à mentir à tout le monde. Sur tous les sujets. Il vous ment à vous bien sûr, mais aussi à sa famille et ses potes. Il triangule. Il pique des colères monstrueuses quand pour démêler le vrai du faux vous lui faîtes l'affront de contacter ces personnes dans son dos.

Il raconte des mensonges à votre sujet à tout son entourage, afin que ces gens ne souhaitent plus vous parler et ne risquent pas d'être mis au courant de ses agissements. Il vous coupe de tout.

Bien sûr, il ne vous interdit pas directement de voir vos amis ou votre famille. Mais il va par exemple 2h avant votre rendez-vous vous dire qu'il ne peut plus garder les enfants. Et ainsi vous êtes coincée.

Il vous décrira comme jalouse, hystérique. Et vous devez bien reconnaitre qu'effectivement vous êtes devenue comme cela. Vous enquetez, le pistez, le surveillez, .... vous vous rendez malade.
Et puis vous ne relevez même plus quand il vous dit passer la soirée au restau à Sion avec son pote Alphonse et que vous croisez dans la soirée ce même pote dans les rues de votre village... et tant d'exemples du même genre.

Vous allez repenser à ces mises en garde que vous aviez reçues à vos débuts ensemble. Ces gens sortis de nulle part qui viennent vous prévenir du monstre avec lequel vous vous apprêtez à faire un bout de chemin. Bien sûr il vous dira que ce sont des ex jalouses et frustrées, des comères, des gens jaloux de sa réussite etc. Et vous le croyez.

La violence psychologique sera quotidienne. La physique arrivera un jour sans prévenir, parce que "tu m'as mis hors de moi". Une fois, puis deux, puis trois. Il y aura des bleus, du sang. La police. Des constats médicaux, 3. Des mesures d'éloignement, 2. Une convocation au tribunal. Le lendemain des excuses et des promesses de guérison. Et vous le croyez.

Il faut comprendre qu'à la première violence vous avez déjà subi un lavage de cerveau de plusieurs mois. Ainsi vous êtes persuadée d'être moche, incapable, stupide, .... et que cet être merveilleux vous fait une fleur d'être dans votre vie. Et puis aussi, vous n'aviez qu'à pas lui tenir tête.

Bien entendu, le pervers narcissique n'a et n'aura jamais assez d'une personne dans sa vie. Du premier au dernier jour de votre relation, il y aura une ou plusieurs autre(s) femme(s) dans l'ombre.

Au départ il y a évidemment votre prédécesseuse. Qu'il a laissée détruite sur le bord de la route, mais auprès de laquelle il va régulièrement vérifier si son emprise est toujours là.

Il recontacte toutes ses ex tôt ou tard pour leur proposer des choses diverses et variées. Malheureusement pour lui il se fait systématiquement rembarrer. Quand on est sorties de l'enfer il n'y a sans doute aucun intérêt à y retourner....

Et puis, tout au long de la relation, des autres femmes qui gravitent.... des restos dans votre dos, des sorties, des coucheries, du blabla, des appels, sms, échange de photos en tout genre...

A certaines il dira qu'il est seul et tentera de les séduire avec plus ou moins de succès. A d'autres il se présentera comme seul sans aucune vergogne. Certaines en resteront au plan virtuel, avec d'autres ce sera réel. Quelques unes en resteront au stade de "l'amitié", avec d'autres ce sera du flirt et certaines auront la "primeur" de coucher avec lui.

Il cherchera de la chaire fraiche. Les annonces, sites de rencontre, réseaux sociaux et autres forums seront son terrain de jeu. Se sentant un peu grillé dans la région (d'autres avant moi lui ont déjà fait une belle réputation), il ira chercher ses proies dans d'autres cantons et n'hésitera pas à parcourir 200km en une soirée pour un verre de 30 minutes.

Quand vous découvrirez ces tromperies, il vous dira que c'est de votre faute. Que vous n'êtes pas assez ci ou trop cela. Que c'est normal qu'il aille voir ailleurs. Que si vous étiez mieux foutue ou mieux tout court, il n'en aurait pas le besoin. Et puis bon, vous êtes aussi parano et surtout complètement coincée.

En effet, tous les hommes sont comme ça. Tous les hommes trompent leur femme et tous recourent à des p...., c'est pareil que regarder un film porno. Et vous le croyez.

Le pire est que vous vous remettez en question. Vous êtes mal, vous allez voir un psy qui vous dit simplement de sauver votre peau, qu'il n'y a rien à faire d'autre.

Vous ouvrez un peu les yeux et suite à une énième tromperie, vous le quittez. Il se dit heureux sans vous. Pendant....48h..... puis vous relance déjà. Malgré tout cela vous êtes encore sous son emprise et rouvrez votre porte. Et en quelques semaines il vous a re convaincue. Il a compris la leçon, il vous aime et va changer, cette fois c'est sûr.

Il met le paquet, va consulter une panoplie de spécialistes, se documente, ramène des livres à la maison, vous repartez en lune de miel quelques mois.

Mais..... le mal est fait et refait. Vous n'êtes plus dans le même état d'esprit. Qqch est brisé en vous. Vous vous posez des questions, commencez à parler à vos amis et famille de ce que vous vivez. Quelques mots clé tapés sur google vous donneront la réponse : pervers narcissique. Vous lisez ces textes et ils sont comme écrits pour lui, ça vous glace le sang.

Et un jour, une notification sur son téléphone, un énième rdv dans votre dos, profitant de 3 jours où vous étiez à l'étranger, la goutte d'eau qui fait déborder l'océan de mensonges. Un électro choc. Vous le savez, il ne changera pas. Il ne veut pas changer, et quand bien même, il ne peut pas. Ce n'est pas votre faute. Et il ne pourra plus vous en faire douter. Jamais

Votre décision est prise. Ses larmes aux yeux, négociations, menaces, chantage ou promesses n'y peuvent plus rien. Vous devez fuir. Vous auriez dû le faire il y a bien longtemps.

La situation dégénère une dernière fois. 4 officiers de police pendant 4 heures à la maison. Vous l'entendez mentir à la police, rigoler, jouer au malin. Encore et encore. C'est tellement habituel, tellement banal, tellement lui.

Aujourd'hui, j'ai décidé de ne plus me taire. De ne plus avoir honte. De ne plus avoir peur.

Ce texte est un pas de plus vers ma liberté.

Je ne lui souhaite pas du mal, ni du bien d'ailleurs, je me souhaite juste de le bannir de ma vie définitivement.

Mia13
Messages : 328
Enregistré le : 30 Juil 2019, 20:49

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Mia13 » 15 Aoû 2019, 16:17

ce texte décrit toute ma vie c'est un truc de fou comme chaque mot j'aurais pu les écrire tout était un ressenti j'ai exactement vécu ça je suis choqué

Janou
Messages : 312
Enregistré le : 18 Mai 2019, 13:35

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Janou » 15 Aoû 2019, 16:31

Ozzie les coups physiques en moins j'aurais aussi pu ecrire ce texte et la même fin
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre

Ozzie
Messages : 9
Enregistré le : 25 Sep 2018, 13:10

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Ozzie » 15 Aoû 2019, 17:00

Où en êtes-vous actuellement ?

Mia13
Messages : 328
Enregistré le : 30 Juil 2019, 20:49

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Mia13 » 15 Aoû 2019, 17:10

Ozzie a écrit :Où en êtes-vous actuellement ?



J'ouvre les yeux... tente en vain de les garder mettre un nom sur sa pathologie sans trop y croire (Je me demande se qu'il me faut de plus )
:41: j'aimerai retirer les chaîne qui m'enchaine a se grand cette escroc de l'amour

Avatar de l’utilisateur
Bisounours
Messages : 537
Enregistré le : 01 Jan 2019, 14:17

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Bisounours » 15 Aoû 2019, 18:38

Janou a écrit :Ozzie les coups physiques en moins j'aurais aussi pu ecrire ce texte et la même fin


Parce que tu t'es enfuie avant (comme moi). Parce que vues les craintes de mon médecin, c'est l'issue inévitable ! Et c'est là tout le problème avec la justice : on doit attendre pour rajouter notre nom à la longue liste des victimes afin d' être reconnue ??…
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage (Albert Schweitzer)

Petite fraise
Messages : 86
Enregistré le : 13 Mar 2019, 17:30

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Petite fraise » 16 Aoû 2019, 15:32

Ozzie a écrit :En général il entre dans votre vie à un moment charnière. A un moment où vous vivez quelque chose de difficile.

Il a tout du prince charmant. Vous aimez telle chose, ça tombe bien il adore ! Votre ex avait tel défaut ? Parfait, il est tout l'inverse.

Les débuts sont exceptionnels. Vous êtes inondée d'amour, d'attention, de bonheur. Il vous exibe sur ses réseaux sociaux, fier de vous avoir à son bras. Mais surtout, fier de montrer à sa victime précédente qu'il l'a remplacée en 24 heures. Normal, il est si merveilleux, qui ne voudrait pas de lui ?

Petit à petit et ni vu ni connu, il met en place son emprise sur vous. Il vous bombarde de messages, tout le temps. Il maintient ce lien permanent. Un an passe, puis 2. Vous commencez à vous demander si c'est vraiment normal d'être "accro" à quelqu'un comme ça. Il vous rassure, il n'a jamais connu un tel amour, il est fusionnel, passionné, vous êtes son âme soeur et toutes les autres avant n'étaient pas faites pour lui. Il n'arrête pas de vous dire à quel point avec vous c'est différent. A quel point vous êtes sur la même longueur d'onde et que tout est facile, qu'il n'a jamais aimé si fort, voire jamais aimé tout court avant..... et pourtant, vous apprendrez plus tard que ces paroles, il les a dites au mot et à la virgule près à toutes celles qui croisent sa route. Avant, pendant ou après vous.

C'est exactement ça, au début c'est normal, puis un jour débordée au boulot je reçois un sms où il m'engueule car je lui ai pas envoyé de sms de la matinée. Ça m'a fait tour drôle, j'étais sur le cul, je me sentais mal, alors que j'avais rien fait de mal en fait...
Petit à petit j'en étais arrivée à compter les heures pour ne pas dépasser 2h sans lui envoyer de texto... tellement logique vous trouvez pas?


Et puis, toujours petit à petit, vient le moment où vous ne convenez plus à cette personne. Trop ceci, pas assez cela. Il y a des efforts à faire pour le garder. Je ne sais pas comment il s'y prend, mais il arrive à vous faire faire tout ce qu'il veut. Vos weekends sont rythmés par les activités qu'il a décidé de faire. Les rares fois où il fait qqch que vous avez organisé, il fait la gueule tout du long et vous reproche d'avoir perdu sa journée.


Ca ne l'intéresse pas de connaitre vos amis, il préfère les dénigrer. Quant à ses amis, il n'en a pas.... ou du moins ils ne restent jamais longtemps. Ils finissent par voir clair dans son jeu. Mais il en trouve en permanence de nouveaux, il fait un tournus.

Le mien a soit disant beaucoup d'amis,mais la plupart je les ai jamais vus, et lui ne sortant jamais seul (en tout cas quand je suis pas au boulot) ne les vois pas non plus. Il connaît énormément de monde mais bizarrement ne les côtoie pas vraiment voir pas du tout...

Quant à votre famille, idem, il fuit les repas avec eux, les anniversaires le gonflent, il préfère s'adonner à ses passions. Toutefois, de temps en temps il vous fait l'honneur de sa présence. Mais, evidemment, il viendra 2h plus tard, repartira 1h plus tôt,....

Sa famille à lui, vous comprenez vite qu'il y a un malaise. Il est brouillé avec tout le monde, se réconcilie, se brouille à nouveau. Il fait de vous la raison des ces brouilles. Puis vous dit que vous passez avant eux, et le lendemain que vous ne valez rien,.... alors que vous vous souhaitez simplement être bien avec eux et en aucun cas une compétition.

Il n'hésite pas à mentir à tout le monde. Sur tous les sujets. Il vous ment à vous bien sûr, mais aussi à sa famille et ses potes. Il triangule. Il pique des colères monstrueuses quand pour démêler le vrai du faux vous lui faîtes l'affront de contacter ces personnes dans son dos.

Il raconte des mensonges à votre sujet à tout son entourage, afin que ces gens ne souhaitent plus vous parler et ne risquent pas d'être mis au courant de ses agissements. Il vous coupe de tout.

Bien sûr, il ne vous interdit pas directement de voir vos amis ou votre famille. Mais il va par exemple 2h avant votre rendez-vous vous dire qu'il ne peut plus garder les enfants. Et ainsi vous êtes coincée.

Il vous décrira comme jalouse, hystérique. Et vous devez bien reconnaitre qu'effectivement vous êtes devenue comme cela. Vous enquetez, le pistez, le surveillez, .... vous vous rendez malade.
Et puis vous ne relevez même plus quand il vous dit passer la soirée au restau à Sion avec son pote Alphonse et que vous croisez dans la soirée ce même pote dans les rues de votre village... et tant d'exemples du même genre.

Vous allez repenser à ces mises en garde que vous aviez reçues à vos débuts ensemble. Ces gens sortis de nulle part qui viennent vous prévenir du monstre avec lequel vous vous apprêtez à faire un bout de chemin. Bien sûr il vous dira que ce sont des ex jalouses et frustrées, des comères, des gens jaloux de sa réussite etc. Et vous le croyez.

Au bout de 2 mois je me suis embrouillée avec ma 2e meilleure amie (on formait un trop de 3 amies en fait), et il se faisait passer pour moi en écrivant avec mon portable. Indirectement il m'a interdit de la revoir, en tournant tout à sa sauce car il dira qu'il ne me l'a pas interdit bien évidemment. Son ex aussi m'a dit que j'apprendrai à découvrir ce qu'est le quotidien avec lui, quand elle m'a dit cela je me suis dit que j'avais déjà un bon aperçu (il était là à ce moment là donc j'ai rien dit)

La violence psychologique sera quotidienne. La physique arrivera un jour sans prévenir, parce que "tu m'as mis hors de moi". Une fois, puis deux, puis trois. Il y aura des bleus, du sang. La police. Des constats médicaux, 3. Des mesures d'éloignement, 2. Une convocation au tribunal. Le lendemain des excuses et des promesses de guérison. Et vous le croyez.

Au bout de 6 mois, il avait trop bu, pas mangé, pris le soleil et avait fumé (chose qu'il ne fait absolument jamais) il m'insulte de s... car je ne veux pas lui ramener de bière, un ami lui dit qu'il fait de la merde et me défend, on part, il fout la merde en voiture, et en rentrant il me plaque contre le mur en m'etranglant presque. J'ai eu peur de lui pendant des mois, et encore parfois 3 ans après cela... car il y a eu d'autres altercations mais ce n'était jamais sa faute finalement...

Il faut comprendre qu'à la première violence vous avez déjà subi un lavage de cerveau de plusieurs mois. Ainsi vous êtes persuadée d'être moche, incapable, stupide, .... et que cet être merveilleux vous fait une fleur d'être dans votre vie. Et puis aussi, vous n'aviez qu'à pas lui tenir tête.

Bien entendu, le pervers narcissique n'a et n'aura jamais assez d'une personne dans sa vie. Du premier au dernier jour de votre relation, il y aura une ou plusieurs autre(s) femme(s) dans l'ombre.

Au départ il y a évidemment votre prédécesseuse. Qu'il a laissée détruite sur le bord de la route, mais auprès de laquelle il va régulièrement vérifier si son emprise est toujours là.

Il recontacte toutes ses ex tôt ou tard pour leur proposer des choses diverses et variées. Malheureusement pour lui il se fait systématiquement rembarrer. Quand on est sorties de l'enfer il n'y a sans doute aucun intérêt à y retourner....

Autour début il m'a dit avoir testé son avant dernière ex (la mère de sa fille) en lui proposant de coucher avec elle, question à laquelle elle aurait répondu positivement. Il me raconte ça en se venant et la faisant passer pour une s... sauf que j'ai jamais vu ces messages là... ça et d'autres petites choses louches mais trop long à expliquer

Et puis, tout au long de la relation, des autres femmes qui gravitent.... des restos dans votre dos, des sorties, des coucheries, du blabla, des appels, sms, échange de photos en tout genre...

A certaines il dira qu'il est seul et tentera de les séduire avec plus ou moins de succès. A d'autres il se présentera comme seul sans aucune vergogne. Certaines en resteront au plan virtuel, avec d'autres ce sera réel. Quelques unes en resteront au stade de "l'amitié", avec d'autres ce sera du flirt et certaines auront la "primeur" de coucher avec lui.

Il cherchera de la chaire fraiche. Les annonces, sites de rencontre, réseaux sociaux et autres forums seront son terrain de jeu. Se sentant un peu grillé dans la région (d'autres avant moi lui ont déjà fait une belle réputation), il ira chercher ses proies dans d'autres cantons et n'hésitera pas à parcourir 200km en une soirée pour un verre de 30 minutes.

Quand vous découvrirez ces tromperies, il vous dira que c'est de votre faute. Que vous n'êtes pas assez ci ou trop cela. Que c'est normal qu'il aille voir ailleurs. Que si vous étiez mieux foutue ou mieux tout court, il n'en aurait pas le besoin. Et puis bon, vous êtes aussi parano et surtout complètement coincée.

En effet, tous les hommes sont comme ça. Tous les hommes trompent leur femme et tous recourent à des p...., c'est pareil que regarder un film porno. Et vous le croyez.

Le pire est que vous vous remettez en question. Vous êtes mal, vous allez voir un psy qui vous dit simplement de sauver votre peau, qu'il n'y a rien à faire d'autre.

Vous ouvrez un peu les yeux et suite à une énième tromperie, vous le quittez. Il se dit heureux sans vous. Pendant....48h..... puis vous relance déjà. Malgré tout cela vous êtes encore sous son emprise et rouvrez votre porte. Et en quelques semaines il vous a re convaincue. Il a compris la leçon, il vous aime et va changer, cette fois c'est sûr.

Il met le paquet, va consulter une panoplie de spécialistes, se documente, ramène des livres à la maison, vous repartez en lune de miel quelques mois.

Mais..... le mal est fait et refait. Vous n'êtes plus dans le même état d'esprit. Qqch est brisé en vous. Vous vous posez des questions, commencez à parler à vos amis et famille de ce que vous vivez. Quelques mots clé tapés sur google vous donneront la réponse : pervers narcissique. Vous lisez ces textes et ils sont comme écrits pour lui, ça vous glace le sang.

Et un jour, une notification sur son téléphone, un énième rdv dans votre dos, profitant de 3 jours où vous étiez à l'étranger, la goutte d'eau qui fait déborder l'océan de mensonges. Un électro choc. Vous le savez, il ne changera pas. Il ne veut pas changer, et quand bien même, il ne peut pas. Ce n'est pas votre faute. Et il ne pourra plus vous en faire douter. Jamais

Votre décision est prise. Ses larmes aux yeux, négociations, menaces, chantage ou promesses n'y peuvent plus rien. Vous devez fuir. Vous auriez dû le faire il y a bien longtemps.

La situation dégénère une dernière fois. 4 officiers de police pendant 4 heures à la maison. Vous l'entendez mentir à la police, rigoler, jouer au malin. Encore et encore. C'est tellement habituel, tellement banal, tellement lui.

Aujourd'hui, j'ai décidé de ne plus me taire. De ne plus avoir honte. De ne plus avoir peur.

Ce texte est un pas de plus vers ma liberté.

Je ne lui souhaite pas du mal, ni du bien d'ailleurs, je me souhaite juste de le bannir de ma vie définitivement.




Ils fonctionnent tous de la même manière c'est hallucinant !!!!! Dans chaque récit on se reconnaît, chaque récit on aurait pu l'écrire...

Ozzie
Messages : 9
Enregistré le : 25 Sep 2018, 13:10

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar Ozzie » 16 Aoû 2019, 18:33

Oui c'est incroyable je le reconnais dans quasi tous les récits...

Est ce que c est possible qu'il me laisse tranquille ?

Il a 7 jours de mesure d'éloignement de la maison.... il s'est pointé la première nuit, mais depuis 2 jours j'ai pas de nouvelles. Est ce que je peux oser croire que je vais être tranquille ?

Ou ils reviennent toujours tôt ou tard ?

J ai trouvé un autre logement je suis sur le depart

bebe
Messages : 17
Enregistré le : 12 Juin 2019, 19:48

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar bebe » 16 Aoû 2019, 20:31

Wahou... Ton texte m'a vraiment touchée.
Je m'y reconnais presque mot pour mot.
Je t'envoie beaucoup de force et de courage.
Pour ma part, écrire m'a beaucoup aidée dans ma reconstruction. Et même si ça prend du temps, s'il y a des doutes, des rechutes, on peut s'en sortir :12:

MissPollock
Messages : 375
Enregistré le : 29 Mar 2019, 09:50

Mon histoire. 4 ans avec un PN. Vers ma nouvelle vie

Messagepar MissPollock » 16 Aoû 2019, 21:06

Ozzie a écrit :Il a tout du prince charmant. Vous aimez telle chose, ça tombe bien il adore ! Votre ex avait tel défaut ? Parfait, il est tout l'inverse.

Les débuts sont exceptionnels. Vous êtes inondée d'amour, d'attention, de bonheur. Il vous exibe sur ses réseaux sociaux, fier de vous avoir à son bras. Mais surtout, fier de montrer à sa victime précédente qu'il l'a remplacée en 24 heures. Normal, il est si merveilleux, qui ne voudrait pas de lui ?

Petit à petit et ni vu ni connu, il met en place son emprise sur vous. Il vous bombarde de messages, tout le temps. Il maintient ce lien permanent. Un an passe, puis 2. Vous commencez à vous demander si c'est vraiment normal d'être "accro" à quelqu'un comme ça. Il vous rassure, il n'a jamais connu un tel amour, il est fusionnel, passionné, vous êtes son âme soeur et toutes les autres avant n'étaient pas faites pour lui. Il n'arrête pas de vous dire à quel point avec vous c'est différent. A quel point vous êtes sur la même longueur d'onde et que tout est facile, qu'il n'a jamais aimé si fort, voire jamais aimé tout court avant..... et pourtant, vous apprendrez plus tard que ces paroles, il les a dites au mot et à la virgule près à toutes celles qui croisent sa route. Avant, pendant ou après vous.

Et puis, toujours petit à petit, vient le moment où vous ne convenez plus à cette personne. Trop ceci, pas assez cela. Il y a des efforts à faire pour le garder. Je ne sais pas comment il s'y prend, mais il arrive à vous faire faire tout ce qu'il veut. Vos weekends sont rythmés par les activités qu'il a décidé de faire. Les rares fois où il fait qqch que vous avez organisé, il fait la gueule tout du long et vous reproche d'avoir perdu sa journée.

Ca ne l'intéresse pas de connaitre vos amis, il préfère les dénigrer. Quant à ses amis, il n'en a pas.... ou du moins ils ne restent jamais longtemps. Ils finissent par voir clair dans son jeu. Mais il en trouve en permanence de nouveaux, il fait un tournus.

Quant à votre famille, idem, il fuit les repas avec eux, les anniversaires le gonflent, il préfère s'adonner à ses passions. Toutefois, de temps en temps il vous fait l'honneur de sa présence. Mais, evidemment, il viendra 2h plus tard, repartira 1h plus tôt,....

Sa famille à lui, vous comprenez vite qu'il y a un malaise. Il est brouillé avec tout le monde, se réconcilie, se brouille à nouveau. Il fait de vous la raison des ces brouilles. Puis vous dit que vous passez avant eux, et le lendemain que vous ne valez rien,.... alors que vous vous souhaitez simplement être bien avec eux et en aucun cas une compétition.

Il n'hésite pas à mentir à tout le monde. Sur tous les sujets. Il vous ment à vous bien sûr, mais aussi à sa famille et ses potes. Il triangule. Il pique des colères monstrueuses quand pour démêler le vrai du faux vous lui faîtes l'affront de contacter ces personnes dans son dos.


Il raconte des mensonges à votre sujet à tout son entourage, afin que ces gens ne souhaitent plus vous parler et ne risquent pas d'être mis au courant de ses agissements. Il vous coupe de tout.

Bien sûr, il ne vous interdit pas directement de voir vos amis ou votre famille. Mais il va par exemple 2h avant votre rendez-vous vous dire qu'il ne peut plus garder les enfants. Et ainsi vous êtes coincée.

Il vous décrira comme jalouse, hystérique. Et vous devez bien reconnaitre qu'effectivement vous êtes devenue comme cela. Vous enquetez, le pistez, le surveillez, .... vous vous rendez malade.
Et puis vous ne relevez même plus quand il vous dit passer la soirée au restau à Sion avec son pote Alphonse et que vous croisez dans la soirée ce même pote dans les rues de votre village... et tant d'exemples du même genre.

Vous allez repenser à ces mises en garde que vous aviez reçues à vos débuts ensemble. Ces gens sortis de nulle part qui viennent vous prévenir du monstre avec lequel vous vous apprêtez à faire un bout de chemin. Bien sûr il vous dira que ce sont des ex jalouses et frustrées, des comères, des gens jaloux de sa réussite etc. Et vous le croyez.
..
Il faut comprendre qu'à la première violence vous avez déjà subi un lavage de cerveau de plusieurs mois. Ainsi vous êtes persuadée d'être moche, incapable, stupide, .... et que cet être merveilleux vous fait une fleur d'être dans votre vie. Et puis aussi, vous n'aviez qu'à pas lui tenir tête.

Bien entendu, le pervers narcissique n'a et n'aura jamais assez d'une personne dans sa vie. Du premier au dernier jour de votre relation, il y aura une ou plusieurs autre(s) femme(s) dans l'ombre.

Au départ il y a évidemment votre prédécesseuse. Qu'il a laissée détruite sur le bord de la route, mais auprès de laquelle il va régulièrement vérifier si son emprise est toujours là.

Il recontacte toutes ses ex tôt ou tard pour leur proposer des choses diverses et variées. Malheureusement pour lui il se fait systématiquement rembarrer. Quand on est sorties de l'enfer il n'y a sans doute aucun intérêt à y retourner....

Et puis, tout au long de la relation, des autres femmes qui gravitent....


OMG
En effet, il y a beaucoup de similitudes... Sauf sur la violence physique... Peut être parce que c'est une petite nana, et que je suis bien plus baraquée ... Mais je me dis que quelques mois de plus, et peut être qu'elle aurait tapé... En tout cas, elle a "tapé" psychologiquement et ça fait mal
Quand tu t’es battue si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mise à terre


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités