Mon expérience

Mia13
Messages : 1077
Enregistré le : 30 Juil 2019, 20:49

Mon expérience

Messagepar Mia13 » 19 Aoû 2019, 20:47

davidH a écrit :Mia et Andouille. je ne veux pas du tout sous estimer vos ressentis. je partais juste de mon histoire pour souligner que le statut de victime face au méchant PN n'est pas toujours idéal pour ce sortir d'une histoire toxique et surtout pour faire évoluer sa propre histoire.
un petit aparté qui n'engage que moi...



Je suis totalement d'accord avec toi le statut de victime n'est pas un statut il faut aller au-delà du statut de victime pour pouvoir avancer ça c'est sûr et certain par ce qui nous a amené ici c'est ce que nous avons permis enfant donc il faut travailler sur ça on est pas des victimes ça c'est sûr et certain joint pour avancer faut sortir de ça


Mets la pathologie elle est là chez eux c'est ça que je veux dire c'est un gros problème quand même même si nous on a des failles on a nous aussi nos problèmes on ne peut pas résoudre tous les problèmes de tout le monde d'ailleurs d'ailleurs on peut se changer soi-même on peut pas changer le PN donc changeons notre façon de voir les choses afin de pouvoir nous-même combler nos failles
ce qui t'attend et bien plus merveilleux que ce qui est derrière toi

Donne de l'importance à une cacahuète elle se prendra pour un M&MS

Andouille81
Messages : 1248
Enregistré le : 22 Juil 2019, 23:40

Mon expérience

Messagepar Andouille81 » 19 Aoû 2019, 21:13

Attention davidH si je t'ai paru un peu agressif sur mon message je l'ai écrit en speed avant d'aller au sport :D ... c'est pas mon but.

Je suis entièrement d'accord avec toi s'agissant de personnes et relations normales, soit 97% des cas selon les stats il me semble, les PN sont cependant un cas très très particulier (que les magasines féminins vulgarisent par effet de mode, en ce moment un gars sur 2 doit l'être :D )... et c'est bien ça le problème. Ils sont rares et la plupart des gens n'auront véritablement jamais affaire à eux, encore moins de vivre avec.

Moi, la plupart des gens ici... on était persuadé de vivre des histoires "normales" et donc comme dans toute histoire, les problèmes on se disait qu'on avait une part de responsabilité, on faisait des efforts, on pensait que l'autre allait en faire...bref le quotidien. Et rien... peu à peu on se dit qu'il y a vraiment un truc qui cloche et quand on arrive vraiment à mettre les mots dessus on est déjà dedans jusqu'au coup, et nos PN n'ont pas attendu eux pour saper lentement notre personne.

Ca fait que le moment venu on a plus forcément la force qu'on avait avant, qui nous aurait permis de ne pas rester dans cette relation. La force qu'on pensait faire parti de nous, être acquise à disparu, grignotée par les vexations ciblées et continuelle. Des mots comme emprise, dépendance, lavage de cerveau... dans une relation amoureuse ça m'avait toujours fait sourire avant. Il a fallu que je sois à bout, à penser au suicide pour me rendre compte que oui, des monstres comme ça, on en croise pas qu'au cinéma.

Aujourd'hui, je pense avoir bien avancé dans ma reconstruction, même s'il y a et qu'il y aura encore des bas (je pense être marqué à vie) et quand tout va bien je ne comprend pas comment j'ai pu supporter ce que j'ai supporté... pourtant je sais aussi que quand j'y étais je ne voyais aucun moyen de m'en sortir et que les rares fois où j'ai essayé elle trouvait toujours un moyen de m'enferrer encore plus.

Au final je m'en suis sorti un peu comme un taulard à qui in aurait oublié de fermer la cellule... une énième fois où elle m'a foutu dehors, métaphoriquement j'ai couru sans jamais m’arrêter et qu'elle se lasse.

KcaJ
Messages : 196
Enregistré le : 30 Mar 2019, 08:12

Mon expérience

Messagepar KcaJ » 19 Aoû 2019, 21:22

davidH a écrit :Kcaj, oui c'est exactement ça...
petite anecdote d'hier, un sacré journée en insatisfaction ( car oui je suis tjs avec mon amie)...
je la ramène chez elle pour chercher sa voiture et prendre des affaires dans son appart.
en descendant je lui dit " tu as bien pris tés clés" " ben quoi tu me prends pour une idiote " sur un air de défiance totale.
il y a deux semaines elle avait justement oublié ses clés dans ma caisse " putain, t'es con t'aurais du m'y faire penser"....

autres:
au resto le midi, il y a des galettes classiques et maxi galettes. elle me dit tiens les maxi galettes doivent être plus grosses. je dis non il ya juste des frites en plus. elle insiste. moi " ben je pense pas regarde ça correspond bien juste au supplément de la part de frite"
" j'ai le droit de penser ce que je veux, c'est ma vérité, tu as la tienne" ok.......
" le cidre est super bon, c'est du doux? " " non j'ai commandé du brut" " c'est impossible, je n'aime pas ça " la serveuse confirme. " ils ont du se tromper, je me connais très bien".
" tu roules trop vite!" ok..... je roule à 80km...." si on passe la journée à se traîner sur la route, je vois pas l’intérêt de se balader"...ok
etc..... le journée fut ainsi.

alors oui tu peux péter un boulon, mais faut surtout pas car du coup tu passes pour l'abruti qui pique de crises et fait de la merde, le mec qui ne comprend pas et qui gâche tout. Tu fais le mec qui refuse et la reconduit chez elle? elle explose et te traite comme le pire des connard ( puis tu seras punis de tte façon)
alors oui je laisse couler comme hier, avec des :
je sais pas
tu as certainement raison
si tu le vois ainsi, oui
je n'ai pas d'avais
certainement, peut être

va falloir vraiment que je me mette dans le crane que cela ne changera jamais......



Tout ça s'appelle la double contrainte. Quoi qu'on fasse ça sera toujours le mauvais choix :roll:

J'ai aussi une anecdote la dessus. J'étais chez elle on avait fait un barbecue j'avais participe à la cuisson débarrasser la table et donc après le repas elle commence à nettoyer la grille du barbecue et sa fille m'appelle pour jouer à la wii. Jme suis dit jvais aller jouer avec sa fille (je précise que jsuis pas tellement jeu vidéo) comme ça je n'aurai pas de remarques comme quoi jveux jouer avec elle. Et bien bingo jme suis pris une remarque car je l'ai soit disant vu galerer à nettoyer la grille et jsuis pas venu l'aider.

Et si j'étais venu elle m'aurait dit. "Tu pourrais jouer avec ma fille elle t'a demandé " bref un truc de fou. J'ai eu plein de fois ce genre de situation :46:

davidH
Messages : 361
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Mon expérience

Messagepar davidH » 20 Aoû 2019, 00:24

oui Kcaj, c'est ça quoi que l'on fasse c'est tjs le mauvais choix. et on le sait. leur but but c'est de te mettre en position d'imposture, de dire " tu n'es pas à la hauteur" . ce n'est pas ce que tu fais ou tu dis qui est important. l'essentiel est qu'il préserve leur structure. ils ont raison, ils sont persécuté, ils sont empêchés. leur propre inaction, au lieu de se retourner vers eux ( je me regarde, je peux me remettre en cause) se déplace sur l'autre, le partenaire. déplacement complet. on pense qu'un narcissique se regarde mais non, il veut pas se voir. il fuit son reflet. plus tu le metteras face à lui, plus il sera violent dans ses réactions. les autres ne sont que des miroirs pour qu'ils brillent, surtout pas pour voir leur propre manque. ils projettent sur nous ce qu'ils souhaitent. si leur envie est de projeter l'idéal c'est énorme!!! ils savent faire et que là oui c'est bon. et s'ils projettent le mauvais là oh que oui c'est hard. et attendre qu'ils redescendent. pas pour s'excuser ou autre. juste redescendre comme un truc très basique et physique. ça peut s'accepter, à a chacun de voir. et surtout ca peut se refuser. mais c'est un état de fait, ce n'est pas changeable. c'est pourquoi je pense vraiment qu'un narcissique forcené ( pas pervers) peut trouver son partenaire pour atteindre une zone de confort acceptable.
bref, on s'en fout . le plus important c'est qui? le couple comme on le rabâche dans les églises le week-end ( et tant mieux pour ceux qui est croit, c'est entendable). non c'est soi , on peut accepter et refuser. on peut dialoguer, s'amuser,se fâcher pour de vrai et aboutir un compromis.
oh que oui c'est dur de se dire qu'ils vont pouvoir projeter toute leur envie, désir sur un autre . ce sont eux . ils sont ainsi. juste en claquant des doigts.on peut accepter cela, se dire oui je l'ai vécu et putain que c'était bon. et que c'est finit. the end .

Mia13
Messages : 1077
Enregistré le : 30 Juil 2019, 20:49

Mon expérience

Messagepar Mia13 » 20 Aoû 2019, 01:15

davidH a écrit :oui Kcaj, c'est ça quoi que l'on fasse c'est tjs le mauvais choix. et on le sait. leur but but c'est de te mettre en position d'imposture, de dire " tu n'es pas à la hauteur" . ce n'est pas ce que tu fais ou tu dis qui est important. l'essentiel est qu'il préserve leur structure. ils ont raison, ils sont persécuté, ils sont empêchés. leur propre inaction, au lieu de se retourner vers eux ( je me regarde, je peux me remettre en cause) se déplace sur l'autre, le partenaire. déplacement complet. on pense qu'un narcissique se regarde mais non, il veut pas se voir. il fuit son reflet. plus tu le metteras face à lui, plus il sera violent dans ses réactions. les autres ne sont que des miroirs pour qu'ils brillent, surtout pas pour voir leur propre manque. ils projettent sur nous ce qu'ils souhaitent. si leur envie est de projeter l'idéal c'est énorme!!! ils savent faire et que là oui c'est bon. et s'ils projettent le mauvais là oh que oui c'est hard. et attendre qu'ils redescendent. pas pour s'excuser ou autre. juste redescendre comme un truc très basique et physique. ça peut s'accepter, à a chacun de voir. et surtout ca peut se refuser. mais c'est un état de fait, ce n'est pas changeable. c'est pourquoi je pense vraiment qu'un narcissique forcené ( pas pervers) peut trouver son partenaire pour atteindre une zone de confort acceptable.
bref, on s'en fout . le plus important c'est qui? le couple comme on le rabâche dans les églises le week-end ( et tant mieux pour ceux qui est croit, c'est entendable). non c'est soi , on peut accepter et refuser. on peut dialoguer, s'amuser,se fâcher pour de vrai et aboutir un compromis.
oh que oui c'est dur de se dire qu'ils vont pouvoir projeter toute leur envie, désir sur un autre . ce sont eux . ils sont ainsi. juste en claquant des doigts.on peut accepter cela, se dire oui je l'ai vécu et putain que c'était bon. et que c'est finit. the end .


Je vais passer pour une idiote mais jai rien compris
ce qui t'attend et bien plus merveilleux que ce qui est derrière toi

Donne de l'importance à une cacahuète elle se prendra pour un M&MS


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités