Mon ex "perverse narcissique ?"

Dzave
Messages : 2021
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 11:49

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Dzave » 23 Mai 2019, 09:19

Coucou Mika, attention, je ne vais pas être tendre. A tes risques et périls...

Mika33 a écrit :À moi de passer officiellement à autre chose désormais...


Effectivement.

Je comprends l'envie d'envoyer une lettre "de clôture". Mais il y a tout de même quelques conditions pour que ça se passe au mieux :
- Ne pas attendre de réponse, ne rien attendre du tout en fait, et si on ne bloque pas tout dans la foulée, alors on ne lit pas la réponse, sinon ça ne sert à rien du tout, on repart pour un tour.
- Avoir assez de recul pour ne pas s'abimer soi-même en agressant l'autre, même si c'est un PN.

Alors je ne sais pas ce que tu as mis dans la lettre exactement, mais tu sembles sous entendre qu'elle te doit sa carrière dans l'armée, au moins en partie, et te réjouir que ses "amis" lui tournent le dos. J'imagine qu'il y avait d'autres points, mais sur ces deux points précis, je suis tout de même d'accord avec elle. Même si tu l'as aidée pour son incorporation, elle ne t'a pas mis le couteau sous la gorge, tu l'as décidé tout seul et donc elle ne te doit rien du tout. Quant aux amis... Qu'est-ce que tu voulais en lui disant ça ?

Tu es d'un naturel agressif comme ça ? Tu estimes que tes proches, si tu les aides, te sont redevables ? Tu te réjouies souvent que des gens se retrouvent isolés ? Si ça n'est pas dans ta nature, alors ne le fait pas. Je comprends la colère, et il faut l'évacuer, mais pas en devenant l'ex haineux pour autant. Fais de la boxe, crie, cours, chante, imagine toi en train de l'insulter si ça te fait du bien, viens écrire ici tout le mal que tu penses d'elle, mais t'en prendre directement à elle, devenir l'agresseur, ça ne t'apporte rien au fond, et ça fait juste son jeu à elle. Le fait qu'elle soit toxique ne t'autorise pas tout non plus. Ne reste pas coincé dans un "mais je suis le gentil, c'est elle la méchante, et le monde entier doit le reconnaitre, elle y compris !".

Il est temps à présent de cesser de te voir comme une pure victime et d'assumer un peu plus ta responsabilité. Cette histoire pourrait être derrière toi depuis des mois. Si ça continue, c'est que tu laisses faire. Il est important que tu t'analyses un peu. Sinon, après cette PN-là, il y en aura une autre... Ça continuera tant que tu auras ce profil de victime. Et comme tu peux le constater, c'est assez douloureux. Alors change !

Pourquoi es-tu manipulable ? Quelles sont tes failles ? D'où viennent-elles ? Qu'est-ce que tu as mis en place pour évoluer ? Qu'est-ce que tu as fait dernièrement qui te permette de te respecter un peu plus qu'avant ? Qu'est-ce que tu comptes retenir de cette expérience ? A quel moment aurais-tu dire "c'est terminé, ça, je ne l'accepte pas" ?

Je comprendrais que mon message passe mal... J'imagine bien que tu as toujours besoin de compassion, de mots doux, et d'autres le feront peut-être, ici ou ailleurs. Mais je veux te voir comme une personne forte qui a les moyens de se remettre de tout ça, et pas uniquement comme une victime qui souffre. Je pense que tu vaux mieux que ça, mieux que ce rôle là. Te secouer, c'est ma façon de te respecter. Courage Mika.
On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie. Carl Gustav Jung

Buissonnière
Messages : 3406
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Buissonnière » 23 Mai 2019, 10:52

Dzave a écrit :Coucou Mika, attention, je ne vais pas être tendre. A tes risques et périls...

Mika33 a écrit :À moi de passer officiellement à autre chose désormais...


Effectivement.

Je comprends l'envie d'envoyer une lettre "de clôture". Mais il y a tout de même quelques conditions pour que ça se passe au mieux :
- Ne pas attendre de réponse, ne rien attendre du tout en fait, et si on ne bloque pas tout dans la foulée, alors on ne lit pas la réponse, sinon ça ne sert à rien du tout, on repart pour un tour.
- Avoir assez de recul pour ne pas s'abimer soi-même en agressant l'autre, même si c'est un PN.

Alors je ne sais pas ce que tu as mis dans la lettre exactement, mais tu sembles sous entendre qu'elle te doit sa carrière dans l'armée, au moins en partie, et te réjouir que ses "amis" lui tournent le dos. J'imagine qu'il y avait d'autres points, mais sur ces deux points précis, je suis tout de même d'accord avec elle. Même si tu l'as aidée pour son incorporation, elle ne t'a pas mis le couteau sous la gorge, tu l'as décidé tout seul et donc elle ne te doit rien du tout. Quant aux amis... Qu'est-ce que tu voulais en lui disant ça ?

Tu es d'un naturel agressif comme ça ? Tu estimes que tes proches, si tu les aides, te sont redevables ? Tu te réjouies souvent que des gens se retrouvent isolés ? Si ça n'est pas dans ta nature, alors ne le fait pas. Je comprends la colère, et il faut l'évacuer, mais pas en devenant l'ex haineux pour autant. Fais de la boxe, crie, cours, chante, imagine toi en train de l'insulter si ça te fait du bien, viens écrire ici tout le mal que tu penses d'elle, mais t'en prendre directement à elle, devenir l'agresseur, ça ne t'apporte rien au fond, et ça fait juste son jeu à elle. Le fait qu'elle soit toxique ne t'autorise pas tout non plus. Ne reste pas coincé dans un "mais je suis le gentil, c'est elle la méchante, et le monde entier doit le reconnaitre, elle y compris !".

Il est temps à présent de cesser de te voir comme une pure victime et d'assumer un peu plus ta responsabilité. Cette histoire pourrait être derrière toi depuis des mois. Si ça continue, c'est que tu laisses faire. Il est important que tu t'analyses un peu. Sinon, après cette PN-là, il y en aura une autre... Ça continuera tant que tu auras ce profil de victime. Et comme tu peux le constater, c'est assez douloureux. Alors change !

Pourquoi es-tu manipulable ? Quelles sont tes failles ? D'où viennent-elles ? Qu'est-ce que tu as mis en place pour évoluer ? Qu'est-ce que tu as fait dernièrement qui te permette de te respecter un peu plus qu'avant ? Qu'est-ce que tu comptes retenir de cette expérience ? A quel moment aurais-tu dire "c'est terminé, ça, je ne l'accepte pas" ?

Je comprendrais que mon message passe mal... J'imagine bien que tu as toujours besoin de compassion, de mots doux, et d'autres le feront peut-être, ici ou ailleurs. Mais je veux te voir comme une personne forte qui a les moyens de se remettre de tout ça, et pas uniquement comme une victime qui souffre. Je pense que tu vaux mieux que ça, mieux que ce rôle là. Te secouer, c'est ma façon de te respecter. Courage Mika.


Rhalala mais vraiment c'est magnifique Dzave. Mais quelle sagesse ... je suis ébahie.
Merci beaucoup d'être là. Pourvu que Mika33 s'imprègne bien de ton message.
Il lui manque cette maturité nécessaire pour prendre de la hauteur mais il va en prendre le chemin. Je n'en doute pas
« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

Mika33
Messages : 159
Enregistré le : 21 Déc 2018, 17:16

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Mika33 » 23 Mai 2019, 16:32

Dzave a écrit :Coucou Mika, attention, je ne vais pas être tendre. A tes risques et périls...

Mika33 a écrit :À moi de passer officiellement à autre chose désormais...


Effectivement.

Je comprends l'envie d'envoyer une lettre "de clôture". Mais il y a tout de même quelques conditions pour que ça se passe au mieux :
- Ne pas attendre de réponse, ne rien attendre du tout en fait, et si on ne bloque pas tout dans la foulée, alors on ne lit pas la réponse, sinon ça ne sert à rien du tout, on repart pour un tour.
- Avoir assez de recul pour ne pas s'abimer soi-même en agressant l'autre, même si c'est un PN.

Alors je ne sais pas ce que tu as mis dans la lettre exactement, mais tu sembles sous entendre qu'elle te doit sa carrière dans l'armée, au moins en partie, et te réjouir que ses "amis" lui tournent le dos. J'imagine qu'il y avait d'autres points, mais sur ces deux points précis, je suis tout de même d'accord avec elle. Même si tu l'as aidée pour son incorporation, elle ne t'a pas mis le couteau sous la gorge, tu l'as décidé tout seul et donc elle ne te doit rien du tout. Quant aux amis... Qu'est-ce que tu voulais en lui disant ça ?

Tu es d'un naturel agressif comme ça ? Tu estimes que tes proches, si tu les aides, te sont redevables ? Tu te réjouies souvent que des gens se retrouvent isolés ? Si ça n'est pas dans ta nature, alors ne le fait pas. Je comprends la colère, et il faut l'évacuer, mais pas en devenant l'ex haineux pour autant. Fais de la boxe, crie, cours, chante, imagine toi en train de l'insulter si ça te fait du bien, viens écrire ici tout le mal que tu penses d'elle, mais t'en prendre directement à elle, devenir l'agresseur, ça ne t'apporte rien au fond, et ça fait juste son jeu à elle. Le fait qu'elle soit toxique ne t'autorise pas tout non plus. Ne reste pas coincé dans un "mais je suis le gentil, c'est elle la méchante, et le monde entier doit le reconnaitre, elle y compris !".

Il est temps à présent de cesser de te voir comme une pure victime et d'assumer un peu plus ta responsabilité. Cette histoire pourrait être derrière toi depuis des mois. Si ça continue, c'est que tu laisses faire. Il est important que tu t'analyses un peu. Sinon, après cette PN-là, il y en aura une autre... Ça continuera tant que tu auras ce profil de victime. Et comme tu peux le constater, c'est assez douloureux. Alors change !

Pourquoi es-tu manipulable ? Quelles sont tes failles ? D'où viennent-elles ? Qu'est-ce que tu as mis en place pour évoluer ? Qu'est-ce que tu as fait dernièrement qui te permette de te respecter un peu plus qu'avant ? Qu'est-ce que tu comptes retenir de cette expérience ? A quel moment aurais-tu dire "c'est terminé, ça, je ne l'accepte pas" ?

Je comprendrais que mon message passe mal... J'imagine bien que tu as toujours besoin de compassion, de mots doux, et d'autres le feront peut-être, ici ou ailleurs. Mais je veux te voir comme une personne forte qui a les moyens de se remettre de tout ça, et pas uniquement comme une victime qui souffre. Je pense que tu vaux mieux que ça, mieux que ce rôle là. Te secouer, c'est ma façon de te respecter. Courage Mika.


Salut Dzave, je vais te répondre car comme tu dis, je me sens vachement "touché" par ce que tu m'as écris... ça me fait vraiment très mal...

J'ai écris un mail 3/4 mois après son dernier message d'insultes disant qu'elle avait perdu ses ami(e)s de ma faute alors qu'elle avait déjà bloqués les 3/4 et qu'elle n'arrêtait pas d'insulter sa meilleure amie donc bon... Certes je n'aurai jamais du parler de tout ça mais j'ai expliqué pourquoi elle faisait ça et que il y'a certaines choses que je ne trouvais pas normal dans ses agissements, qu'elle ait eu une emprise même si elle ne s'en rendait pas compte sur moi et que pendant qu'elle était seule, enceinte et mal, j'ai été la pour la soutenir, pour lui dire de se bouger etc etc jamais sans jugement, sans provocation et tout ça par compassion et par attachement car je suis empathique en prime... J'ai du mal à laisser les gens seules quand ils vont mals, surtout quand on aime cette personne.

Pour sa carrière à l'armée, NON. Je lui ai dis tout simplement que je me souviens que en début d'année je lui ai dis que je tenais encore à elle et que je l'aimais et elle me disait ''Je tiens à toi certes, c'est en partie grâce à toi que je peux aller à l'armée parce que tu m'as aidée soutenue etc mais ça ne suffit pas pour sortir avec quelqu'un etc" alors qu'elle ne faisait que me chauffer... Bref, je tiens à dire que je n'ai pas du tout été agressif dans mon mail pour te dire. Il y'a aucun moment ou je lui pose un ultimatum ou insultes ou autre au contraire. Je tenais juste à lui envoyer ça car j'ai jamais répondu à ses sms d'insultes justement et que j'en ai gros sur le coeur et que j'ai toujours du mal à passer à autre chose. La à la rigueur je pense que j'ai absolument plus le choix donc ça va facilité la tache. Mais je n'ai absolument pas été agressif, et me réjouir que ses amis lui tournent le dos ?? Elle l'a fait toute seule ça et je n'ai quasiment pas eu besoin de faire quelque chose pour que tout le monde ne puisse plus la voir... Bref, aucune haine dans mon mail. La haine, c'est encore elle qui l'a.

Mika33
Messages : 159
Enregistré le : 21 Déc 2018, 17:16

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Mika33 » 23 Mai 2019, 17:29

DaX a écrit :Ouais j ai lu que les premières pages, on est du sur du haut level là malgré son jeune âge ce qui fait qu elle n arrive pas à s en cacher très longtemps quand elle aura faner elle aura besoin de garder le masque plus long temps.


J'ai refusé de le voir mais effectivement... Haut niveau !

DaX
Messages : 895
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar DaX » 23 Mai 2019, 18:00

Mika33 a écrit :
DaX a écrit :Ouais j ai lu que les premières pages, on est du sur du haut level là malgré son jeune âge ce qui fait qu elle n arrive pas à s en cacher très longtemps quand elle aura faner elle aura besoin de garder le masque plus long temps.


J'ai refusé de le voir mais effectivement... Haut niveau !


L’avantage vu son jeune âge c est qu elle ne sait pas encore avancer trop masquer, donc t as vu très vite qu il y avait un problème.
A toi aujourd’hui de comprendre qu il n y a rien de bon à fréquenter ce type de personne.

Dzave
Messages : 2021
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 11:49

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Dzave » 23 Mai 2019, 20:38

Buissonnière a écrit :Rhalala mais vraiment c'est magnifique Dzave. Mais quelle sagesse ... je suis ébahie.
Merci beaucoup d'être là. Pourvu que Mika33 s'imprègne bien de ton message.
Il lui manque cette maturité nécessaire pour prendre de la hauteur mais il va en prendre le chemin. Je n'en doute pas


:9: :9:
Merci beaucoup Buissonnière :39:

Mika33 a écrit :Salut Dzave, je vais te répondre car comme tu dis, je me sens vachement "touché" par ce que tu m'as écris... ça me fait vraiment très mal...


Il y a certainement des PN plus pervers que d'autres, mais dans tous les cas, ils n'ont que le pouvoir que nous leur donnons. Aussi, une PN de "haut de niveau", ça peut être simplement une PN a qui on a donné beaucoup trop de pouvoir. Et ce que je dis est valable pour tout le monde, pas seulement pour les narcissiques/manipulateurs. Ainsi par exemple, en lisant mon message, tu aurais pu te dire simplement "elle se trompe, je n'ai pas été agressif" et c'est tout. Au lieu de ça, non seulement tu as eu "vraiment très mal", mais te voilà en train de te justifier. Mais franchement pourquoi ? Tu as mal parce qu'une meuf qui a le double de ton âge t'a dit sur un forum que tu étais agressif ? Tu vois où je veux en venir ?

Donc, je ne vais pas revenir sur les "j'ai dit ça parce qu'elle, avant, elle avait dit que...". C'est une PN de "haut niveau", donc quand elle t'accuse et te dénigre, elle parle d'elle, pas de toi. Je sais aussi qu'il est parfaitement inutile de lui expliquer quoi que ce soit. Mon message visait plutôt à t'interpeller sur ton comportement face à elle, sur le respect que tu t'accordes à toi même : est-ce que continuer à lui parler, même sans aucune agression de ta part, est vraiment respectueux du jeune homme que tu es ? Et puis il y a des questions que tu as éludées, et qui pourtant me semblent être importantes :

Dzave a écrit :Pourquoi es-tu manipulable ? Quelles sont tes failles ? D'où viennent-elles ? Qu'est-ce que tu as mis en place pour évoluer ? Qu'est-ce que tu as fait dernièrement qui te permette de te respecter un peu plus qu'avant ? Qu'est-ce que tu comptes retenir de cette expérience ? A quel moment aurais-tu dire "c'est terminé, ça, je ne l'accepte pas" ?


Quand on sort d'une histoire comme la tienne, on a besoin dans un premier temps d'être reconnu comme une victime, d'entendre que non, ce n'est pas normal, que non, on n'a rien fait pour mériter ça. Mais ça ne dure qu'un temps. Il y a alors je crois 3 voies qui s'offrent à nous (liste non exhaustive hein !) :
- se dire plus victime que les autres : la mienne/le mien il était beaucoup plus fort que les autres, et puis moi j'étais plus fragile, j'ai vécu pire que les autres...
- se dire moins victime que les autres : ha mais moi je me suis pas laissé faire, je lui ai tenu tête, j'ai été plus fort qu'elle/que lui, elle n'a jamais réussi à avoir complètement le dessus...
- se dire qu'on ne veut pas rester une victime : et c'est évidemment ce qui me semble le plus efficace pour s'en remettre. Ça demande d'assumer sa part de responsabilité dans ce qui t'es arrivé. Et j'ai bien dit responsabilité, pas culpabilité.

On emprunte tous plus ou moins les 3 voies selon les jours, les événements, nos possibilités, nos états d'âme... l'essentiel est de tendre vers la 3ème le plus souvent. Ce que j'ai vu de toi jusqu'à présent, ce ne sont que les 2 premières voies. Mais encore une fois, je n'ai pas la science infuse, et je suis totalement subjective, donc si tu me dis que tu n'es pas concerné par mes propos, je n'ai pas de raisons d'en douter. Au contraire même, je le souhaite Mika ;)
On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie. Carl Gustav Jung

Mika33
Messages : 159
Enregistré le : 21 Déc 2018, 17:16

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Mika33 » 23 Mai 2019, 21:09

Dzave a écrit :Ainsi par exemple, en lisant mon message, tu aurais pu te dire simplement "elle se trompe, je n'ai pas été agressif" et c'est tout. Au lieu de ça, non seulement tu as eu "vraiment très mal", mais te voilà en train de te justifier.


Forcément que je me justifie et c'est mon droit car oui tu t'es trompé sur ce que j'ai pu dire et sur ce que écrire dans ce mail. J'ai justement dit ce que j'avais sur le cœur par rapport à ce qu'on a pu vivre elle est moi, lui disant qu'elle a merdé et que moi aussi. J'ai pesé le pour et le contre, je me suis justifié par rapport à mes actions et par rapport à ce qu'elle me faisait vivre etc pour qu'elle comprenne (ou non ce que je pouvais ressentir etc) mais elle s'est contredit dans ses paroles. BREEEEEF
Forcément j'avais besoin de me justifier car oui tu t'es trompé du fait que je pouvais être agressif et haineux ou autre et que ce n'estt absolument pas ma personnalité donc j'avais besoin de m'expliquer par rapport à ça, voilà tout.

Après je n'ai jamais comparé ma PN/Manipulatrice à une autre PN/Manipulatrice car ce n'est pas un jeu et encore moins un concours de circonstances... Ça serait encore plus irrespectueux pour ceux qui souffrent + que moi.
Juste j'ai été naïf de croire qu'elle changerait ou me comprendrait un jour. Elle me manque mais c'est comme ça. Mais effectivement, la où tu as raison, c'est sur les questions que je dois me poser, sur pourquoi je continue de lui parler, si je manque pas de respect en pensant à elle ou en la recontactant, pourquoi suis-je manipulable ou ce genre de chose. C'est un travail à faire sur moi même.

Je pense que ma naïveté et mon empathie etc m'empêche d'avancer... J'ai toujours voulu le bien pour les autres et le fait de lui avoir donné autant, d'avoir encouragé autant une personne qui m'a fait mal, ça m'emmerde de n'avoir aucune reconnaissance. Enfin pas la peine d'en débattre 150 ans dessus mais saches juste que je comprends certaines choses venant de toi mais que tu t'es trompé sur ce que j'ai pu lui envoyer (Je ne pose pas ici car c'est très très long et il y'a des choses très intimes) et que ça a touché mon égo (chose rare) tout simplement. Dans l'ensemble je te comprends autrement. Mais aucune rancune je préfère préciser ^^. Juste sujet clos sur ça ahah

Jessaie02
Messages : 10813
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Jessaie02 » 23 Mai 2019, 21:22

Salut mika
Je te laisse ce texte si ça peut t'aider

femmes-pn-comment-en-sortir-t6028.html#p170133

Courage

Dzave
Messages : 2021
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 11:49

Mon ex "perverse narcissique ?"

Messagepar Dzave » 24 Mai 2019, 14:09

A mon sens, il y a beaucoup de choses intéressantes dans ton message, Mika. Je partage donc mes réflexions avec toi.

Mika33 a écrit :Forcément que je me justifie et c'est mon droit car oui tu t'es trompé sur ce que j'ai pu dire et sur ce que écrire dans ce mail.


Je t'assure Mika que tu n'as aucune obligation à te justifier. Mais je comprends que tu en aies ressenti le besoin. Ça peut être intéressant de comprendre le besoin qui se cache derrière (Par exemple renvoyer une bonne image de toi ? Ou être validé dans tes choix par le regard des autres ? Prouver aux autres quelque chose ? Un besoin de contrôle sur les choses ? Je ne sais pas, ce ne sont que des idées en vrac, à toi de voir le bénéfice que tu y trouves). C'est également une des ficelles que PN utilise pour te faire faire ce qu'elle souhaite (c'est-à-dire lui répondre, penser à elle, ne pas la lâcher). Il lui suffit de t'accuser de manière injuste, et te voilà en train de te justifier et de ruminer. Et "forcément", ça maintient le lien. Bien sûr en pure perte parce qu'elle n'écoute même pas ce que tu dis.

[J'imagine aisément comment ça peut se passer. PN refuse de t'écouter, répond à côté de la plaque, t'accuse, ajoute au cours de la discussion des allusions à d'autres sujets qui n'ont rien à voir, d'autres accusations injustes, des reproches que tu peux comprendre et pour lesquels tu vas te remettre en question parce que tu n'es pas parfait et tu le sais bien, des phrases incompréhensibles, d'autres qui semblent contenir une allusion mais que tu ne comprends pas, elle va te parler d'un truc que tu as fait il y a 3 ans dont toi tu ne te rappelles pas (est-ce vraiment arrivé ?) mais qu'elle n'oubliera jamais tellement tu as abusé/merdé/blessé mademoiselle et ça justifie que tu "paies" aujourd'hui, tu vas lui rappeler qu'elle n'a pas fait mieux le mois dernier, elle va te reprocher de rester bloqué dans le passé ("on ne va pas revenir la-dessus éternellement"), tu vas entendre tout et son contraire, tu ne sais plus comment d'un "tu pourrais dire merci" tu en es arrivé à entendre "de toute façon depuis le début tu te fous de ma gueule", tu vas beaucoup parler, mais avec l'impression paradoxale que tu n'as pas dit le quart de ce que tu veux puisqu'en fait on ne t'écoute pas, depuis le début tu veux juste lui faire comprendre ton point de vue, qu'elle abuse, pour qu'elle arrête d'abuser, et plus tu fais ça plus elle abuse, et tu ne fais que reformuler ce que tu as déjà dit, ça dure depuis des heures, mais tu piétines, et au final, soit tu tentes de stopper cette discussion et elle te court après pour que ça continue, soit tu finis par péter un câble (pleurer, gueuler, voire taper) et elle se casse en te disant que vraiment, tu saoules, on ne peut pas parler avec toi.
(oui c'est une seule phrase, c'est confus, mais c'est l'impression que je garde d'une "discussion" avec PN : un genre de coulée de boue qui t'étouffe, t'englue, t'oppresse et qui peut te tomber dessus à tout moment, parce que tu as dit "il a fait beau aujourd'hui", ou "bonjour", ou juste respiré)]


Ou alors tu sais qu'elle a tort, et ça te suffit. Tu dis juste, éventuellement : "je ne suis pas de ton avis". Et tu ne cherches pas à te justifier outre mesure. Et là... bah c'est fini, tu lui as ôté tout pouvoir. Surtout que te ne vis pas avec, donc elle ne va t'enfermer dans les chiottes pour t'obliger à l'écouter. Tu as le pouvoir depuis le début. Tu es plus fort qu'elle, tu l'as toujours été. Même le PN le plus "haut niveau" est au fond bien plus faible que sa proie. D'où la question à laquelle je te demande de réfléchir. Quels bénéfices aurais-tu à la convaincre de ton point de vue ?

Mika33 a écrit :J'ai toujours voulu le bien pour les autres et le fait de lui avoir donné autant, d'avoir encouragé autant une personne qui m'a fait mal, ça m'emmerde de n'avoir aucune reconnaissance.


Ça aussi c'est intéressant comme remarque. Si tu as lu des témoignages ici ou ailleurs, tu as dû voir des choses similaires ("j'ai tout fait pour lui", "après tout ce que j'ai fait pour elle, elle me quitte comme une merde"...). Il y a à creuser sur cette question, rien que pour définir l'altruisme (est-ce que si tu attends de la reconnaissance, c'est vraiment un don ?), mais surtout pour te protéger. Il faut comprendre qu'il y a des gens qui estiment que tout leur est dû. Je te dirais que le mieux reste d'aider sans rien attendre en retour, de le faire parce que tu es gagnant sur l'instant, en aidant. Si tu as un retour sympathique ultérieurement, alors c'est un petit plus très agréable. Si tu n'en as pas, tu t'en fiches, puisque tu l'as fait pour toi.

Mika33 a écrit :C'est un travail à faire sur moi même.

Exactement. Et plus tu penses à elle, plus tu retardes le moment où tu vas devoir te triturer le nombril. Plus tu te tritures le nombril et moins tu penses à elle. Ce travail n'est pas très confortable, faut être motivé, ça secoue, ça fait suer (et je conseille vivement d'être aidé par un pro si tu le peux), mais c'est quand même plus facile à vivre qu'une relation PN/dépendance au PN. Et si tu parviens à ton jeune âge à combler tes plus grosses failles, quelle belle vie tu vas t'offrir !
On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie. Carl Gustav Jung


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités