Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

H_D_Car
Messages : 33
Enregistré le : 21 Fév 2020, 14:45

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar H_D_Car » 25 Fév 2020, 12:34

Bonjour à tous,

J'ai rencontré cette femme il y a 5 ans. Belle, câline, fusionnelle et au petit soin au quotidien. on était mariés les 18 derniers mois.
Elle s'est battue au début pour me prouver que j'étais l'homme de sa vie, du coup j'ai succombé et je me suis bcp attaché à elle et juré de ne jamais la quitter. On était d'accord sur la fidélité (elle semblait y tenir beaucoup, comme moi), les projets futurs...

MAIS elle pouvait se révéler très agressive verbalement. C'est venu progressivement, mais je la trouvais déjà "hystérique" à plusieurs reprises depuis le début. Elle sur-réagissait, était dans le déni/mauvaise foi, déformation des propos, rejet de la faute sur moi, les provocations, la moquerie... et plus tard, les insultes (blaireau, frustré, t'es pas un homme, t'es qui toi pour... rire de mes intentions de fonder une famille...).
Elle était aussi vindicative, elle avait tendance à vouloir me nuire quand une grosse dispute s'éclate et qu'elle se sent fautive (sans le reconnaitre) et se mettait à m'attaquer sur tous les fronts et me menacer (probablement dans le vent) de ne pas me rendre mes papiers importants, mes clés... s'acharner sur mes affaires, en déchirer/jeter...
Elle m'a déjà "donné des coups" à 3 reprises durant la relation.
Pendant les moments difficiles, elle a essayé "quelques fois" de provoquer ma jalousie/semer le doute en allant chez un "ami" que j'aime pas, ou en racontant des histoires de mecs qui la sollicitent (vrai ou faux? 2 fois elle a avoué que c'était faux pour se donner de la valeur), ou en disait que pour un service qu'elle me demande d'habitude "elle va demander à un collègue, un autre homme..."...

Le problème c'est que j'ai beaucoup plus de force et beaucoup plus de caractère qu'elle. Et que toutes ces situations ne me rabaissaient pas, ca m'inquiétait plutôt et remettait en question la sincérité de son amour, et le modèle que je me fais de la communication dans le couple.
Je répliquais TOUJOURS (aux débuts avec des arguments, mais j'ai fini par lui répondre par des insultes aussi vers la fin).
Sauf pour les agressions physiques (les coups) où j'ai jamais répondu, même si j'étais capable de la plier en 4. C'est pas dans mes valeurs (ET... j'avais un doute sa réaction si un jour j'essayais de la "contenir", et une garde à vue pur une femme de mauvaise foi, ne m'intéresse pas. Elle a d'ailleurs déjà menacé de les appeler sans que je la touche).

Après chaque grosse gaffe de son coté, elle revenait pleurer, s'excuser, s'agenouiller même des fois (ce que je refuse comme geste)... j'ai toujours fini par pardonner et espérer.

Après le mariage, j'ai quitté la maison 1 fois à cause de ses insultes. Elle a promis de changer.
Elle m'a fait 3-4 grosses scènes hollywoodiennes en public durant toute la relation. Le genre où tu les autres pensent : quel couple dramatique!!
Quelques mois plus tard, une grosse scène en présence de ma famille (elle voulait se barrer au milieu de la nuit, a réveillé tout le monde, alors que tout allait bien... sauf dans sa tête).
Du coup je suis rentré dans une grosse phase de doutes et de non communication pendant 2-3 semaines. Là, elle a senti le danger et essayé de rattraper le coup, mais je n'étais plus réceptif (au fond je ne voulais pas la quitter, j'espérais qu'elle gomme ce défaut. J'avais encore de l'énergie pour gueuler, mais je n'en avais plus l'envie).
A la fin de cette phase, j'ai découvert un échange avec un inconnu pour "boire un verre". J'ai donc quitté la maison "définitivement".

Après plusieurs jours elle m'a recontacté (indirectement via une entourloupe: passer par sa nièce de 8 ans pour semer le doute sur une probable grossesse de mon ex. Mais je crois FORTEMENT aujourd'hui que ce n'était pas la nièce qui discutait avec moi par SMS).
Quand on s'est revu, je lui ai expliqué la raison de mon départ... ce qu'elle a nié au premier abord, puis quand j'ai montré les preuves... Elle a juste minimisé la conversation et prétendu que ce n'est pas ce que je pensais, que c'était quelqu'un d'inintéressant, un ami d'une amie...
C'est qqn qui supprime très régulièrement ses échanges sur le téléphone (de 256Go de stockage!!). Tout ce qui peut l'accabler disparaitra. Donc impossible de montrer des preuves de bonne foi.
Elle a aussi tendance à nier, jusqu'à présentation des preuves, et là une explication surgit de nulle part (ou une dispute / gaslighting).

J'ai bien voulu la croire, mais cette phase de "négociations" m'a montré ensuite qu'elle pouvait être menteuse et manipulatrice (une grosse manipulation sur un sujet très sensible, prétendre -sans que je demande ce qu'elle fait- qu'elle dort pendant qu'elle sort, aller en boite de nuit et prétendre qu'elle avait mangé une pizza et s'est couchée à 22h en larmes...).
Elle espaçait les RDV alors que moi j'étais disponible quasiment tous les soirs pour qu'on avance.
Elle était comme un zombie quand je la voyais, et dès qu'elle voit une copine, l'énergie revenait par magie...

Le premier paradoxe, c'est qu'elle m'accusait de ce qu'elle faisait : le mensonge, la tromperie. Aussi des réflexions qui m'inquiétait quant à sa mentalité : que je reviens la voir juste pour coucher avec, que j'ai probablement fait des doubles pour "voler" des affaires dans la maison...

Le deuxième paradoxe, c'est qu'elle pleurait souvent et qu'elle continuait à me témoigner son amour d'une manière qui paraissait sincère, le reste du temps. Elle proposait une thérapie. Elle jurait m'aimer toute sa vie même si on venait à nous séparer, qu'elle ne se remettrait avec personne d'autre... MAIS les moqueries et insultes n'ont jamais cessé pourtant, même pour discuter de nos problèmes et voir si on se remettait ensemble ou pas.

Je ne lui courais jamais après. Je faisais le nécessaire, mais dès qu'elle dérapait, j'attendais qu'elle revienne vers moi pour relancer les discussions.
Tout cela a mal fini. Elle a coupé le contact un jour en m'accusant d'être celui qui abandonne depuis le début.
Le divorce est en cours, sans communication.
J'ai appris qu'elle aimerait me plumer (malgré la durée ridicule du mariage) et qu'elle nourrit une haine viscérale envers moi maintenant.
Et je ne serais pas étonné qu'elle se soit trouvé qqn d'autre pour passer à autre choses dès les premières semaines (c'est une hypothèse qui a 95% de chances d'être vraie).

Les questionnements :
J'ai peut être noirci le tableau, mais à 90% c'était un pur bonheur.

Alors, pour une femme dévouée qui semblait m'aimer (et s'employer pour) sincèrement durant les 5 ans! J'ai du mal à croire qu'elle jouait un rôle.
Mais je me demande si c'est quand même une manipulatrice, à qui je donnais du fil à retordre (je suis qqn d'affectueux MAIS je sais être très ferme, gueuler et mettre la distance nécessaire) est ce que mon caractère l'a forcée à rester dans ce rôle de séduction et d'efforts tout le temps?

J'ai l'impression qu'on était dans une relation dominant-dominant des fois, sauf que je ne suis pas facile à vaincre, je ne me soumets jamais, donc elle se soumettait des fois (mais elle le cherchait). Elle faisait un complexe d'infériorité face à moi, malgré que je l'ai rassurée plusieurs fois.
Moi malgré mon caractère, je ne provoque jamais, je cherchais juste un train de vie paisible et équilibré. J'employais ce caractère pour ne pas me faire dominer, pas pour tyranniser. J'étais honnête sincère et fidèle.

Merci pour vos avis

satchsatch33
Messages : 235
Enregistré le : 23 Avr 2019, 17:15

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar satchsatch33 » 25 Fév 2020, 13:47

Difficile d'affirmer au vu de ton récit s'il s'agit réellement d'une personne souffrant du trouble narcissique, cela dit, elle parait très toxique et rien que pour ça, il faut dégager si ce n'est déjà fait.

DaX
Messages : 909
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar DaX » 25 Fév 2020, 14:01

Bonjour,
Sur le récit j’avoue sécher sur la tendance MMPN ou non de la personne.
Autant parfois ça me saute aux yeux dans l’historique autant la ce n’est pas le cas.
Une chose est clair ce n est pas une personne avec laquelle, tu sembles pouvoir avancer, je dirais que c est tout ce que tu as à retenir.

Jessaie02
Messages : 13015
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar Jessaie02 » 25 Fév 2020, 14:57

Bonjour HD

Il y a le test du forum pour savoir combien elle a de points en commun sur 30 pour definir sa perversion

http://www.perversnarcissique.com/test- ... rcissique/

H_D_Car
Messages : 33
Enregistré le : 21 Fév 2020, 14:45

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar H_D_Car » 25 Fév 2020, 15:14

Merci pour vos retours.

Effectivement, moi aussi je sèche.

J'ai pu déceler dans son investissement du marchandage (elle s'est trahie toute seule des fois) le long de la relation. Même si elle affirmait qu'elle était spontanément comme ca. la preuve, c'est que ca générait TROP d'attentes "non prononcées" de son coté.
certaines fois, sur des choses ordinaires, comme avoir de bons rapports avec sa belle mère... Elle trouvait que c'était un effort de son coté. Du coup, je me dis que tout était probablement faux.

Elle ne me faisait pas confiance sur quasiment tout ce qui était important dans nos projets, alors que j'ai montré que j'étais fiable. En gros, tant que ce n'est pas fait, elle est capable de me dire que je me fous de sa gu**** depuis le début de la relation. Et ca concernait même le mariage.

Elle cumulait des frustrations pour tout et n'importe quoi, et voyait des "humiliations" dans des situations tellement banales...

Quand on avait des conflits, elle ne s'énervait pas uniquement (moi je me mets en colère, je gueule fort, mais ca s'arrête à ce stade), non, elle voulait me piquer au plus profond de mes valeurs. Et quand je le mettais face à ses responsabilités, elle se dérobait ou elle disperse. un déni vraiment gamin (le truc elle vient de le dire il y a 2 min).

Tout cela, j'aurais pu le mettre sur un profil psychologique "histrionique".

Mais quand j'ai vu qu'elle était capable de me mentir sur la grossesse pendant quasiment 1 mois en inventant des détails tous les jours (de bonnes excuses pour pas que je vienne, des échos, des faux RDvs/résultats médicaux, jusqu'aux saignements) et qu'elle vienne m'avouer qu'elle a menti exprès pour me faire du mal... TOUT ca, en essayant de me reconquérir...
qu'elle était capable de se faire passer pour une gamine pour m'appâter (je suis sûr à 90%)
qu'elle me mentait facilement sur où elle était, et avec qui (sans harcèlement de mon coté).

Quand j'ai vu tout ca, je me suis dit, que la confiance était brisée (j'ai essayé d'encaisser et de croire l'inverse) et que même la fidélité n'était surement plus au RDV (je n'ai jamais gobée son histoire de mec qu'elle n'aurait jamais vu...).

Elle m'avait déjà menti par le passé. Je me rappelle de 2 fois où elle disait être chez elle alors qu'elle était ailleurs dont une fois où elle est revenue d'une soirée bien arrosée. Mais elle a toujours prétendu être chez des copines. Et j'ai pu savoir pcq c'était des moments de crises et que je me suis déplacé pour découvrir.

Du coup, je me demande le nombre de fois où j'ai pas soupçonné ses mensonges.
Et qu'il y avait probablement une autre personne derrière un éventuel masque.

Mais comme vous le dites, et je le confirme, c'est très ambiguë. Et j'ai plus posté pour voir s'il y a des ressemblances dans le vécu des autres, car une personne qui manipule ne viendra jamais avouer qu'elle est fondamentalement comme ca. Mais un témoignage pourrait faire l'analogie avec les symptômes.

H_D_Car
Messages : 33
Enregistré le : 21 Fév 2020, 14:45

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar H_D_Car » 25 Fév 2020, 15:46

Jessaie02 a écrit :Bonjour HD

Il y a le test du forum pour savoir combien elle a de points en commun sur 30 pour definir sa perversion

http://www.perversnarcissique.com/test- ... rcissique/

Merci pour ta réponse.

Pour les tests j'en ai fait plein. Et il y a pas mal de points, mais pas tous forcément. Tout est nuancé et pour certains points, on ne sait pas y répondre (ex. : Atteint ses objectifs aux dépens des autres) peut être que oui peut être que non (je ne suis pas normand :) ) Toute personne sensée cacherait un tel comportement, sinon, moi personnellement, je me mettrais pas avec.

Et je me suis toujours posé cette question : Dans une relation toxique, sur une situation donnée. Le premier va accuser le deuxième, et l'autre rejette la faute sur le premier.
Les 2 aussi s'accusent mutuellement de rejeter la faute sur l'autre, car même le fautif peut remonter à une justification précédente.
Dans ce genre de situations, répondre à la question "est-ce qu'il a tendance à rejeter la faute sur toi"... me parait être subjectif (même si on est convaincu).


Ce qui est sûr, c'est que j'ai toujours refusé de la taxer de perverse. Mais je suis certain que c'est ce qu'elle doit dire de moi aujourd'hui, car entre copines... c'est le premier réflexe pour décrire l'ex suite à une séparation.

Moi je me dis, que si elle était une vraie manipulatrice ((in)consciente), et que c'est pas juste un concours hasardeux malgré elle, la résistance que j'avais ne lui permettait pas de me mettre sous emprise, d'où les conflits permanents.

Alors, pour être honnête je ne suis exempt de tout reproche. J'ai mes torts aussi, et j'essayais de l'écouter et de m'améliorer quand elle m'en parlait correctement. Et de son propre aveux, je suis "super" parce que je l'écoute et que je m'adapte (pour ce qui est acceptable bien sûr).
(mais évidemment, à la première dispute, je ne l'écoute jamais, je ne fais rien à la maison, et je me paie sa tête depuis 2-3-4-5 ans...)

Mirage03
Messages : 571
Enregistré le : 09 Déc 2019, 16:14

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar Mirage03 » 25 Fév 2020, 16:31

Bonjour H D Car,

Vous manque-t-elle? Etes-vous en souffrance? Vous a-t-elle blessé profondément? Vous sentez-vous coupable, honteux, redevable? Se justifiait-elle en évoquant une enfance malheureuse? Quels étaient ses rapports à ses parents, à ses collègues? Avait-elle de vraies amies?

La manipulation s'instille petit à petit entrecoupée de love-bombing de plus de plus courts dans le temps. Mais vous évoquez 90% de périodes heureuses.

Lors de disputes, la manipulation peut être bien présente. C'est surtout la récurrence des observations négatives et des intimidations jusqu'à la peur qu'il faut prendre en compte.

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4653
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar Buissonnière » 25 Fév 2020, 17:13

Bonjour H D car

Pour moi c'est une PN qui a sans aucun doute une co-morbidité histrionique.
Tu décris le conno-qui-me-servait-de-PN
Le même en version masculine. Sauf que lui m'intimidait avec ses poings menaçant portés à 3cm de mon nez et me donnait de grands coups d'épaule quand je le ghostais car n'en pouvant plus.
Et cette façon de nous embrouiller le cerveau devant les preuves qu'on met sous leur nez, avec des hurlements parsemés d'insultes et des interdictions de placer un mot de plus. Les mensonges, les triangulations etc
"Toutes mes ex me veulent et attendent mon retour"
Mais vas-y, dépêche toi, la porte est juste là

On ne s'en sort pas avec eux. L'accalmie ne dure jamais et est de plus en plus court. Les PN ont besoin de conflits, ils/elles ne savent pas exister autrement.
Au contraire toi tu as besoin de sérénité
La sérénité est une petite mort pour eux, car ça les enfonce dans la noirceur de leur âme, ils/elles y dépérissent, ça leur est insupportable.

Courage dans ta prise de conscience. Regarder la vérité en face n'est pas évident, mais son atout c'est qu'elle dure et revient toujours à nous inlassablement.
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

satchsatch33
Messages : 235
Enregistré le : 23 Avr 2019, 17:15

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar satchsatch33 » 25 Fév 2020, 17:17

H_D_Car a écrit :Effectivement, moi aussi je sèche.....Tout cela, j'aurais pu le mettre sur un profil psychologique "histrionique"....Mais quand j'ai vu qu'elle était capable de me mentir sur la grossesse pendant quasiment 1 mois en inventant des détails tous les jours et qu'elle vienne m'avouer qu'elle a menti exprès pour me faire du mal...


Je pense surtout que comme 90% des victimes, tu cherches des circonstances atténuantes et des excuses à une personne fondamentalement toxique, peu importe l'exactitude avec laquelle on puisse qualifier son trouble. Faut arrêter de se poser 500 questions, ta conjointe n'est pas nette du tout, un personne équilibrée ne fait pas le 100ème de ce qu'elle t'a fait. Perverse narcissique, histrionique, borderline, bi-polaire....etc....on s'en fout complètement, elle est pas bien dans sa tête et fiche en l'air ton quotidien, n'est-ce pas une raison suffisante pour la dégager ?

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4653
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Manipulatrice ou pas? j'ai pas assez de lucidité pour trancher

Messagepar Buissonnière » 25 Fév 2020, 17:26

Sinon dans la bibliothèque tu trouveras une documentation riche qui pourra t'apporter les réponses que tu cherches ... en plus des interventions sur ton sujet qui t'aideront à réfléchir

Sois le bienvenu dans ce forum ;)
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités