Ma PN. Une sacrée épreuve.

Avatar de l’utilisateur
Kiwi
Messages : 148
Enregistré le : 27 Fév 2019, 10:44

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar Kiwi » 06 Mai 2019, 10:52

Hello franckdt,

Je compatis, p'tit père. On souhaite ça à personne, même pas à notre pire ennemi.

Pour ma part, ce qui a été salvateur a été de passer un long moment loin de tout ce bazar. Et par la même occasion, de reconnecter avec de nombreux amis et ma famille. De tout leur raconter. Ça m'a beaucoup aidé à confirmer que je n'étais pas fou. Non, c'est bien elle qui est folle à lier. A ne pas avoir de regrets, devant les réactions horrifiées des personnes à qui je racontais ce que je vivais. Ça fait aussi beaucoup de bien de se sentir aimé et soutenu par d'autres personnes. J'étais à deux doigts de pleurer quand mon amie d'enfance à posé sa main sur mon épaule. C'est touchant et ça aide remonter, à reprendre espoir.

Alors n'hésite pas à demander de l'aide et du soutien auprès de ceux qui sont susceptibles de t'en donner. Promis tu feras pas d'overdose !
Kiwi

Phiphi
Messages : 63
Enregistré le : 03 Sep 2018, 13:25

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar Phiphi » 06 Mai 2019, 12:54

Salut Franck
Je fais un tour de temps en temps sur le forum parce que des gens inconnus m’ont apporté un soutien moral à l’heure où j’en avais besoin. Il est important pour moi de secourir aussi les autres en les aidant à mon tour. Mon histoire a tout en commun avec celles que j’ai lues sur le forum à ceci près que celle dont je ne prononce plus jamais le nom ne m’a jamais rien donné sexuellement au delà de quelques jeux de gamins découvrant l’amour. Je ne vais pas revenir sur ce que j’ai subi comme tortures mentales. Je me souviens que je n’étais pas vraiment dupe de sa folie que je prenais de façon légère et bienveillante, parce que je l’aimais, une femme mariée et fragile, alors qu’elle injectait petit à petit un venin dont j’allais sentir les effets bien plus tard. J’ai mis un an et demi pour retrouver un espoir de renouveau. J’ai parlé de tout cela dans « le comportement sexuel des femmes narcissiques ». Je revois cette femme à peu près une fois par semaine. J’applique le no contact absolu à présent. Ni parole, ni regard. La revoir est à chaque fois une épreuve malgré tout. J’ai d’abord écrit tout ce qui m’était arrivé pour comprendre le sens de chacune de ses actions, Je me suis lancé à corps perdu dans une activité sportive, de la musculation notamment pour me réconcilier avec mon corps meurtri, un peu d’alcool aussi, j’ai parlé avec des gens de mon histoire, le plus possible, j’ai regardé les vidéos qui traitent du sujet. Cela m’a fait du bien.Chaque jour, les paroles et les actes de ce monstre ont été plus évidentes dans mon esprit. Ce n’était pas moi le paranoïaque, j’étais seulement un jouet.

Phiphi
Messages : 63
Enregistré le : 03 Sep 2018, 13:25

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar Phiphi » 06 Mai 2019, 17:37

Plus d’un an c’est long mais cela doit varier en fonction des victimes. Nous au moins on a pas fini au bout d’une corde, :D ce qui a dû arriver à certains, mais bon ils sont plus là pour en parler. Plusieurs stades à passer pour moi : d’abord l’incomprehension même si la relation me rendait malheureux par la frustration. La jalousie à cause de la triangulation qui lui a servi à me détruire définitivement. Ensuite me rendre compte à quel point j’étais attaché à elle, réaliser l’importance de l’ emprise psychique. Ensuite le sentiment d’abandon total et d’injustice avec une dépression et des signes physiques comme le psoriasis entre autre. Ensuite l’analyse complétement obsessionnelle pour comprendre ce qui m’était arrivé, chaque petit souvenir qui remonte à la surface et voir que tout absolument tout dans le moindre détail était pensé, prémédité, et servait à la manipulation. Ensuite les livres sur le sujet que j’ai lus comme un boulimique, me rendant à l’évidence. Les amis qui m’ont aidé, le sport. Le sentiment d’un monde désenchanté. Il m’a fallu aussi surmonter les humiliations et l’attitude sadique après la rupture. Me pardonner à moi-même et essayer de m’aimer à nouveau. L’envie aussi de vengeance. Je pense que beaucoup ont du passer par ces stades. Enfin une fois qu’on a franchi tout cela, prendre conscience de la laideur du monstre et avoir enfin la force de couper les ponts. C’est à ce moment qu’on reprend le goût à la vie qu’on avait perdu. Même si l’expérience est indélébile, elle aura appris à se connaître, à défaut de rendre plus fort (parce que ça c’est des conneries).

PlusJamaisCa
Messages : 216
Enregistré le : 22 Avr 2019, 20:59

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar PlusJamaisCa » 06 Mai 2019, 18:11

C'est fou les séquelles après un ou une PN
Pour moi ça a été des insomnies pendant plusieurs mois
Perte de 10 kilos
Une phase pendant quelques mois d'alcool et de canab*s parce que je voulais noyer ma souffrance (qui n'a pas duré heureusement)
De l'eczéma
Des boutons partout
Des ressassements 24/24 7/7 pendant des mois
Des crises de larmes les premiers mois
Une dépression avec tentative de suicide et passage 10 jours en HP comme conséquence
Des crises d'angoisse dès que je le croise
Mais aussi très peu disponible pour mon fils qui a malheureusement rien demandé lui le pauvre : a 4 ans on a besoin de sa maman

D'ailleurs j'ai remarqué que pendant la phase de pression émotionnelle que PN me faisait subir j'étais tellement stressée que je devenais limite maltraitante avec mon fils alors que j'avais toujours mis en place une éducation douce et bienveillante auparavant

Dis toi que tu as fait le plus dur ! Et que chaque jour qui passe te rapproche de toi même
Pour la dépression il existe des alternatives en naturopathie à présent : tu devrais creuser le sujet avec quelqu'un qui s'y connaît (de mémoire il y a le 5HTP, le griffonia peut être, la L-theanine peut aider .. mais il vaut mieux consulter un expert)

Je suis de tout cœur avec toi

Moumoune
Messages : 91
Enregistré le : 26 Avr 2019, 11:10

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar Moumoune » 06 Mai 2019, 18:40

Phiphi a écrit :Plus d’un an c’est long mais cela doit varier en fonction des victimes. Nous au moins on a pas fini au bout d’une corde, :D ce qui a dû arriver à certains, mais bon ils sont plus là pour en parler. Plusieurs stades à passer pour moi : d’abord l’incomprehension même si la relation me rendait malheureux par la frustration. La jalousie à cause de la triangulation qui lui a servi à me détruire définitivement. Ensuite me rendre compte à quel point j’étais attaché à elle, réaliser l’importance de l’ emprise psychique. Ensuite le sentiment d’abandon total et d’injustice avec une dépression et des signes physiques comme le psoriasis entre autre. Ensuite l’analyse complétement obsessionnelle pour comprendre ce qui m’était arrivé, chaque petit souvenir qui remonte à la surface et voir que tout absolument tout dans le moindre détail était pensé, prémédité, et servait à la manipulation. Ensuite les livres sur le sujet que j’ai lus comme un boulimique, me rendant à l’évidence. Les amis qui m’ont aidé, le sport. Le sentiment d’un monde désenchanté. Il m’a fallu aussi surmonter les humiliations et l’attitude sadique après la rupture. Me pardonner à moi-même et essayer de m’aimer à nouveau. L’envie aussi de vengeance. Je pense que beaucoup ont du passer par ces stades. Enfin une fois qu’on a franchi tout cela, prendre conscience de la laideur du monstre et avoir enfin la force de couper les ponts. C’est à ce moment qu’on reprend le goût à la vie qu’on avait perdu. Même si l’expérience est indélébile, elle aura appris à se connaître, à défaut de rendre plus fort (parce que ça c’est des conneries).



C’est exactement ça ! Une semaine avant la rupture une collègue de boulot me dit qu’une amie a elle s’est suicide à cause d’un pn ... ça m’a mis la puce à l’oreille ... et si c’était un’pn Si c’était ça l’explication ???
Idem que toi: la triangulation pour me rendre jalouse, là frustration etc ...
J’ai mis deux semaines pour comprendre après la rupture Et depuis je me documente sur le spécimen. Je retrouve beaucoup de similitudes avec d’autres témoignages et surtout je me dis que si il m’a choisi c’est Parceque je suis une belle personne et que j’ai des qualités qu’il n’aura jamais !
J’espère ne pas mettre un an à m’en remettre... parfois j’en me dis que la meilleure vengeance c’est de s’en sortir plus fort et de se construire une belle vie et être heureux

franckdt
Messages : 69
Enregistré le : 05 Mai 2019, 21:03

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar franckdt » 06 Mai 2019, 19:53

Bonsoir à tout le monde,

Vos messages/conseils m’ont particulièrement touché. A l’heure actuelle, je suis effondré, vraiment effondré. Je pensais être seul dans mon malheur, mais « ouf » enfin, si je puis dire, je ne suis pas seul.

C’est vraiment terrible, terrible. J’ai RDV avec ma PN dans 3 jours. Nouvelle tentative de contre-manipulation, je vais perdre, c’est certain.
J’ai la chance d’être entouré. Enfin pour combien de temps, je ne le sais pas encore. Mais bon, quand un ami de 35 ans t’appelle hier soir (connu à l’école maternelle), c’est que vraiment, il y a un truc qui cloche. Quand les amis débarquent à la maison et me trouvent endormi après 2 jours de no-contact, là-aussi, il y a un problème. Quand ils débarquent à 13 pour une soirée improvisée, là-aussi, il y a un gros soucis…..

J’ai repris le sport, avec l’aide d’un coach sportif. C’est top. Il me fallait une motivation externe. Il y a eu de la casse (une entorse, une cote cassée), mais que c’était bon…… Par contre, il y a des jours, ou franchement, je ne peux pas me lever….

Alors oui, les PN, on les aura par tous les moyens :
- Les antidepresseur : pas la peine, ils font vomir,
- Les anxyolitiques : non plus, ils font dormir et puis c’est tout…
- La volonté d’être moins fou qu’eux. Franchement, ils sont sacrément ravagés !!!
- Votre aide, vos conseils… Alors oui, j’opterais volontiers pour la méditation. Mais les ruminations incessantes me l’empêchent.
- La médecine douce, pourquoi pas…

Très sincèrement, j’ai failli y passer l’hiver dernier. Mon médecin m’a dit qu’il y avait deux possibilités : soit l’hospitalisation, soit un entourage permanent. Mes amis ont pris la deuxième option. Vous n’imaginez pas à quel point je les aime.

Mais bon, dans toute épreuve de vérité, il faut voir le bon côté des choses :

- J’ai repris mon poids de jeunesse, mon poids de forme. J’ai une patate en ce moment c’est fou. Enfin, il faut que la tête suive, ….
- Mes amis, sont définitivement mes amis. J’avais fait un tri il y a près de 20 ans. Bon choix, bon tri. Je les ai relevés. Ils m’ont relevé à 2 reprises. Ils sont là aujourd’hui et je les aime profondément. Vous n’imaginez pas à quel point.
- J’ai appris un peu plus de la vie. Le mot PN m’était inconnu jusqu’ici. Là, sincèrement, je n’arrive plus à me l’enlever de la tête.
Alors oui il va falloir se reconstruire encore plus fort, plus fort que ces psychopathes.

J’ai RDV avec ma PN dans 3 jours. Et je ne peux pas y échapper. Mais ce sera la dernière fois, promis… Dans un endroit neutre, après 3 refus de ma part.

Alors oui, la vengeance sera d’en sortir plus fort, je le promets, je vous le promets. Par tous les moyens !!!!!!

Mais franchement, que c’est dur…

Aller courage, nous ne sommes pas fous comme eux !!!!
___________________________________________________________________________________________________________
"Le PN incarne le mal et la tentation. Créature funeste, il est à l'origine l'« accusateur » ou l'« adversaire » avant de devenir un démon."
No-contact for ever.

Phiphi
Messages : 63
Enregistré le : 03 Sep 2018, 13:25

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar Phiphi » 06 Mai 2019, 21:21

La méditation marche peut-être pour certains mais elle ne marche pas sur moi non plus. Il me semble qu’il faut pour méditer une aptitude au repos de l’esprit, or nous sommes en crise. Tu peux essayer la cohérence cardiaque, il y a une vidéo sympa sur YouTube. C’est pas le paradis mais ça aide à contrôler la respiration. Pour tout dire c’est le cardio qui est le plus efficace sur moi, il dégage pendant un moment l’anxiété. Bon les soirs j’ai pas mal bu d’alcool mais si ça m’a enlevé les sales douleurs à l’estomac que j’avais la journée, ca n’arrange pas le reste, ça bouste la dépression et fait pleurer mais ça inspire aussi pour écrire ou rêver :) La muscu m’a permis de perdre des kilos et de sculpter mon corps. Pas mal quand on a été « castré » par les frustrations. Après j’ai un physique qui facilite la prise de muscle, autant que la prise de poids d’ailleurs. :20: Je vous ai dis que je revois la dingue une fois par semaine ! Je tiens à débarquer bien musclé, bien fringué, bien frime, faisant semblant que je suis grand seigneur et que je vais super bien, et je la snobe comme si elle avait jamais existé, rien que pour le plaisir de la faire chier ! 8-) :lol:

Gégé567892
Messages : 17
Enregistré le : 21 Jan 2019, 17:32

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar Gégé567892 » 06 Mai 2019, 21:36

Hello franckdt!
Oui le no contact faut vraiment l'appliquer. Es tu obligée de la voir dans 3 jours?
Car perso moins tu la vois mieux tu te portes ;)
Et oublie pas une chose si tu la vois, toutes leurs paroles sont du blabla, de l'illusion....ne regarde que les actes
Allez courage!

Avatar de l’utilisateur
Kiwi
Messages : 148
Enregistré le : 27 Fév 2019, 10:44

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar Kiwi » 07 Mai 2019, 11:25

Salut frankdt,

Tu sais ce qu'elle en attend de votre rencontre dans 3 jours... vérifier qu'elle a encore une emprise sur toi, te faire revenir pourquoi pas, se sentir exister à travers toi. C'est pas pour toi, c'est pour elle.

Alors si tu dois vraiment y aller, essaie de montrer de l'indifférence. Ne montre pas tes émotions. Non, tu n'es pas triste, non, tu ne penses pas à elle toute la journée. Tu t'en FOUS ! Ça sera très frustrant pour elle, et ça fera peut-être avancer les choses pour toi.
Kiwi

noutchi
Messages : 439
Enregistré le : 19 Mar 2018, 15:21

Ma PN. Une sacrée épreuve.

Messagepar noutchi » 07 Mai 2019, 11:44

Cc Franck,

Me suis separee de Pn plusieurs fois, à chaque fois elle me harcelait pour me voir une derniere fois, pour que l'on puisse finir la relation proprement, je refusais de nombreuses fois pour finir par accepter parce qu'elle m'epuisait à me harceler, elle me donnait rdv dans un endroit neutre( mais tjrs pas loin de chez elle) sauf deux fois ou elle m'a fait le coup de la perte de sa CB et plus d'essence dans la voiture( donc chez elle )
A chaque fois j'y allais juste dans l'optique de finir proprement cette relation, et à chaque fois je me retrouvais dans son lit.On pouvait discuter des heures et à la fin je ne savais meme plus la teneur de la discussion, j'en ressortais le lendemain matin, le cerveau retourné, et de retour dans cette histoire morbide.
Je lutte encore face à ces demandes incessantes pour me voir.je comprends mieux l'importance du no contact maintenant.Elles veulent nous avoir par l'epuisement en fait.
Juste pour recommencer le meme cycle encore et encore.
Ya que toi que ça épuise en fait, elle elle se nourrit de ça.
Fais attention à toi si tu y vas.
Crois moi meme blindé, elle peut te retourner le cerveau, elle sait exactement comment tu fonctionnes, comment faire pour te faire revenir.
N'oublie pas, elle ne fonctionne pas du tout comme toi.


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités