Lettre de rupture de ma 1ere PN

davidH
Messages : 296
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar davidH » 22 Mai 2019, 08:24

Il y a dans ce type de comportement une compulsion de répétition. un besoin de recréer des situations délétères, nuisibles afin de revivre des scènes traumatisantes. préférer revivre des veilles douleurs, connues qui rassurent au final et surtout qui figent dans un état de "non action" et d'impuissance et qui valident des pensées du type:
" je ne peux rien y faire"
" je suis née pour être malheureuse"
" ma vie est foutue"
" on me veut jamais du bien"
etc....

davidH
Messages : 296
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar davidH » 22 Mai 2019, 08:30

et bien entendu faut un coupable car ils ne peuvent accepter l'idée d'un changement, la peur est bien trop présente et confortable. le statut de victime est préférable à la remise en cause.
on devient donc une " merde, qui a bousillé leur vie". c'est implacable.
Il serait si beau de lutter à deux pour panser les cicatrices du passé, cela serait un chemin si fort et intense. une révolution.... Moi c'est ça qui me rend triste. de toucher du doigt quelque chose d'exceptionnel mais vraisemblablement n'arrivera pas.

DaX
Messages : 860
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar DaX » 22 Mai 2019, 08:54

davidH a écrit :et bien entendu faut un coupable car ils ne peuvent accepter l'idée d'un changement, la peur est bien trop présente et confortable. le statut de victime est préférable à la remise en cause.
on devient donc une " merde, qui a bousillé leur vie". c'est implacable.
Il serait si beau de lutter à deux pour panser les cicatrices du passé, cela serait un chemin si fort et intense. une révolution.... Moi c'est ça qui me rend triste. de toucher du doigt quelque chose d'exceptionnel mais vraisemblablement n'arrivera pas.


C'est tellement vrai mais comme je dis aux proches de mes patients parfois on ne peut pas soigner quelqu un contre sa volonté, c'est un perte de temps,d'energie et de moyens pour un resultat plus qu'incertain et surtout qui disparaitra au moindre desserage de vis.

davidH
Messages : 296
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar davidH » 22 Mai 2019, 09:30

Oui Dax, c'est juste. S'il n'y a pas une volonté en face, une véritable envie de mettre carte sur table c'est impossible d'y arriver....

Avatar de l’utilisateur
Nala
Messages : 1984
Enregistré le : 05 Juil 2018, 21:52

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar Nala » 22 Mai 2019, 09:41

davidH a écrit :Oui Dax, c'est juste. S'il n'y a pas une volonté en face, une véritable envie de mettre carte sur table c'est impossible d'y arriver....


Vous pensez donc que ce n'est qu'une histoire de volonté qu'ils n'ont pas ?
Ne plus avoir peur de la solitude, du regard des autres et de leur jugement, c'est ne plus laisser la moindre prise au pervers. Et sans prise, pas d'emprise. :64:

labelleendormie
Messages : 300
Enregistré le : 08 Mai 2019, 18:01

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar labelleendormie » 22 Mai 2019, 09:49

Ba oui moi j'aurais pu écrire la même chose à mon PN alors en fait je suis PN.... :roll:

noutchi
Messages : 395
Enregistré le : 19 Mar 2018, 15:21

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar noutchi » 22 Mai 2019, 09:50

CC Dax, je viens de lire la lettre de rupture de ta 1ere PN.
Je constate que c'est toujours le meme schema.
Ce qu'elle t'ecrit, perso je 'lai entendu dans la bouche de Pn.
Belle projection de ce qu'elle est au fond, elle parle d'elle.
Le pire c'est que je suis persuadee qu'ils ne se rendent pas compte de ca, qu'ils sont dans un tel deni qu'ils pensent reellement que le probleme vient de nous.
Comment peut on dire ou ecrire cela à qqun.
J'ai eu Pn au telephone hier, je lui ai ecrit qu'elle devait se faire soigner, elle etait en rage...elle veut que je retourne avec elle :D
je lui ai demande comment peut elle avoir envie d'etre avec qqun qu'elle a depeint comme une sombre merde? comment peut elle avoir envie d'etre en couple avec une salope, lache, voleuse, menteuse,....( je fais soft la ;), elle a juste su me repondre: ben je t'aime!!!
Ils sont bien atteint punaise.
je suis pas medecin, psy ou sauveuse.

labelleendormie
Messages : 300
Enregistré le : 08 Mai 2019, 18:01

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar labelleendormie » 22 Mai 2019, 09:51

Jessaie02 a écrit :-38 kg en 2 ans et je picolle également pendant mes joirs sombres.
Si seulement c'était plus médiatisé il y aurait mons de victimes
:39:


C'est fou, moi j'ai commencé à picoler après la période du "on va se marier" mais en fait non. Trop fort pour bousiller

noutchi
Messages : 395
Enregistré le : 19 Mar 2018, 15:21

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar noutchi » 22 Mai 2019, 09:56

Sassa a écrit :
davidH a écrit :Oui Dax, c'est juste. S'il n'y a pas une volonté en face, une véritable envie de mettre carte sur table c'est impossible d'y arriver....


Vous pensez donc que ce n'est qu'une histoire de volonté qu'ils n'ont pas ?

cc Sassa, je pense qu'ils en sont incapables en fait.Ils ne sont déjà pas capable de reconnaitre leurs fautes donc c'est faussé des le depart.
L'autre ne peut etre que l'unique coupable, eux sont parfaits, éternels victimes.
Comment est il possible de poser carte sur table avec une personne en face qui ne reconnait pas ses fautes?
Comme nous tous, tu as vecu les conversations interminables avec Pn, qui ne menait a rien et ou tu validais tout à la fin meme des fautes que tu n'avais pas commise, juste pour avoir la paix.. souvent ces conversations avaient lieu la nuit ou tard le soir, tout est calcule avec eux.
Et le lendemain ou qqes jours apres, pn relançait le sujet comme si les heures passaient à en parler n'avaient jamais existe.. c'est du lavage de cerveau, avoir l'autre à l'usure, la meme technique que le police qui interroge une personne durant des heures, l'empêchant de dormir jusqu'à ce quelle craque.

davidH
Messages : 296
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Lettre de rupture de ma 1ere PN

Messagepar davidH » 22 Mai 2019, 09:59

Sassa, je dit cela sans qualifier par exemple mon amie de perverse narcissique, je ne suis pas "spécialiste". Je note un mécanisme de type pervers narcissique ( que j'ai moi même par mes actions alimenté). L'idée, le thème, c'est comment s'en sortir ensemble.
et je sais bien que si la personne est vraiment qualifiée de " pervers narcissique" c'est impossible. Du coup bq ici recherchent si la personne l'est ou pas . sans trouver de réponse évidement. et du coup alterne entre l'impossibilité et l'espoir ( car si la personne n'est pas perverse et bien on peut y arriver du coup!)
pour ma part, je reste dans les faits, il n'y a que ça qui m'intéresse maintenant. On progresse ou pas, on fixe des objectifs. on les tient ou pas.

Noutchi, c'est bien ça le paradoxe!!!!
on est une sous merde un jour puis on nous aime le lendemain. pop pop, non non ça marche pas ainsi. pas du tout. le yoyo c'est stop. et oui jepense sincèrement qu'il ya de leur part un deni, qu'ils ne veulent surtout pas le voir .


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités