Lettre à mon narcisse

Cacahuete
Messages : 88
Enregistré le : 25 Oct 2018, 00:14

Lettre à mon narcisse

Messagepar Cacahuete » 07 Déc 2018, 03:40

Je voulais vous faire partager une lettre que je n'enverrai jamais mais cela va me libérer de savoir quelle sera lue :)

Lettre à mon Narcisse

J'ai préféré me taire suite à ton message et les relances qui ont suivi et j'ai bien fait.
Je m'étais endormi vers minuit mais je viens de me réveiller dans un état second... déjà avec des préoccupations professionnelles et pas du tout dans le stress de ma décision de me couper de toi. Ce qui m'interpelle c'est qu'en plus j'ai regardé la vidéo que tu m'as envoyée ce soir en espérant un message de regret qui n'y était bien entendu pas mais je n'ai pas ressenti de déception. Et puis je te voyais évoluer sur l'écran et aucune émotion n'est sortie, j'étais comme face à un inconnu.
Depuis que tu as quitté mon appartement la veille j'avais un gros sentiment de colère et j'ai pris sur moi pour t'envoyer un message test avec mes plates excuses, tout en bassesse comme j'ai appris à faire pour ne jamais ni te blesser ni te contrarier.
Et je crois que ta réponse à cassé quelque chose. La fameuse goutte d'eau dont je t'ai parlé souvent, celle qui plutôt que de faire déborder le vase l'a vidé de tous sens et émotions.
Comme si je me réveillais d'un long sommeil ponctué de beaux rêves et de vilains cauchemars.
Je me touche pour y croire mais c'est bien vrai. Mon amour pour toi s'est envolé et tu ne me toucheras plus ni physiquement ni émotionnellement.
Je crois que de réaliser qu'au bout de 4 ans à t'aimer éperdument, avec toute la force et l'envie que je n'avais jamais eue auparavant, et de n'avoir obtenu de ta part qu'une "proposition" à prendre ou à laisser d'être au mieux ton passe-temps perdu, m'a réveillé.
Comment ai-je pu te laisser penser que je pourrai me contenter des miettes que tu me distribuerais à ton bon vouloir. Sûrement de la même manière que j'ai accepté de toujours passer après les autres, de n'avoir jamais été une priorité ni même une évidence, de t'avoir toujours attendu au sens propre comme au figuré, de n'avoir jamais pu programmer au delà de 2h une activité avec toi, d'avoir tant pris soin de toi avec si peu de retour, de t'avoir écouté, admiré, sublimé à tout moment face à tes doutes, tes remarques, tes moqueries et tes rejets constants, d'avoir emménagé avec toi pour me faire dégager peu de temps après car tu étais amoureux d'une de tes amies, de t'écouter magnifier les qualités des autres en dégradant les miennes, de me faire croire à la vacuité de ma vie, de souligner les traces de mon âge, de remettre en question l'intégralité de mes valeurs, d'accepter l'inacceptable, de t'avoir quitté 1001 fois pour ces raisons et d'avoir toujours cru en tes retours flamboyants...
Je ne peux pas tout relater ici mais tout est écrit dans un coin de mon téléphone, en mémoire de la personne déplorable que j'ai pu être mais qui est morte aujourd'hui.
Je ne sais pas si je vais t'envoyer ce message, non pas par peur de le regretter mais parce que je ne veux pas te blesser, parce que je sais qu'au fond de toi tu as une sensibilité extrême, un grand manque de confiance et de larges blessures et au moins j'aurai été digne dans la rupture sans appuyer la ou ça fait mal comme tu as pu le faire avec moi. Et puis est-ce une rupture puisque en 4 ans nous n'avons rien construit.
Je te laisse à tes réflexions si au moins j'ai pu t'en provoquer.
Quant à moi je n'ai pas fini de m'étonner d'être encore debout avec force et espoir après tous ces coups que je t'ai laissé m'infliger.
Prends soin de toi et je te souhaite de n'avoir jamais aucun regret.

Cacahuete

Xiatan
Messages : 261
Enregistré le : 19 Juin 2018, 23:52

Lettre à mon narcisse

Messagepar Xiatan » 07 Déc 2018, 06:24

C'est super beau et clair! Chapeau bas mec!!
Il ne s'est même pas rendu compte de la chance qu'il avait cet ordure. Je me retrouve dans ce que tu dis, notamment quand tu parles de ne pas pouvoir programmer d'activité.
J'espère que ca t'a soulagé d'ecire cette lettre. Elle a été lu et comprise. Si j'avais ete la destinataire, j'aurai été émue et dégoutée d'avoir été à côté de la plaque à ce point.
Le veritable destinataire n'y comprendrait pas un mot pour sur.

Aura
Messages : 17
Enregistré le : 05 Déc 2018, 11:51

Lettre à mon narcisse

Messagepar Aura » 07 Déc 2018, 07:49

C'est magnifique.
La puissance des mots...est incroyable.
Je te souhaite une belle reconstruction..et d'être heureuse à présent.
Vivre pour toi enfin.
Bravo...c'est puissant.

heyssvi
Messages : 948
Enregistré le : 15 Oct 2018, 18:09

Lettre à mon narcisse

Messagepar heyssvi » 07 Déc 2018, 09:17

Il est exemplaire, ce texte, et très joli. Merci du partage !

Luciole14
Messages : 9
Enregistré le : 05 Déc 2018, 10:13

Lettre à mon narcisse

Messagepar Luciole14 » 07 Déc 2018, 11:05

Bravo !
C est incroyable ce qu ils se ressemblent tous!
Ton texte est magnifique....
Tu as bien fait de ne pas l envoyer, c est bien trop beau pour ce genre de personne ...

Dreamy
Messages : 218
Enregistré le : 25 Oct 2018, 17:32

Lettre à mon narcisse

Messagepar Dreamy » 07 Déc 2018, 11:52

Bonjour Cacahuette,
Il est passé à côté d'une personne exceptionnelle, il n'a pas su t'aimer et bien tant pis pour lui. Dorénavant, tu vas pouvoir vivre pour toi, sans avoir à te sacrifier.
Tu es prête pour te reconstruire et ça c'est le plus beau des cadeaux que tu puisses t'offrir. :4:

Dzave
Messages : 802
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 11:49

Lettre à mon narcisse

Messagepar Dzave » 07 Déc 2018, 12:27

Cacahouète,

Je me permets d'utiliser ton post pour moi aussi, lâcher ce message que j'ai écrit. Il n'a pas vocation à être envoyé, mais qui sait, peut-être que je le ferai un jour, si ça peut m'apporter quelque chose. Pour le moment ce message est encore "instable", dans le sens où je le modifie par moment. Si un jour, je n'avais plus à le retoucher, alors je pense que je pourrai dire que non seulement la page est tournée mais aussi que le livre est refermé.

PN,

Tout fini toujours par se savoir. A présent je te vois tel que tu es réellement, derrière les apparences que tu donnes, derrière l’illusion que tu m’as présentée. Je remercie le destin de m’avoir fait croiser ta route, c’est ce qu’il me fallait pour vraiment prendre conscience de ma propre valeur. Je ne savais pas que des personnes comme toi pouvaient exister, je ne pouvais même pas l'imaginer tant je fonctionne différemment, je te remercie donc pour cet apprentissage salvateur.

Je suis fière de t’avoir chassé de chez moi, de m’être respectée en le faisant. Je suis fière d’avoir compris, avant même d’avoir les mots pour le dire, la projection que je supportais, la négation de ma personne, de mes besoins et de mes envies que je tolérais. Je suis fière de m’être battue dans cette histoire, parce que c’est comme cela que j’ai pu me réparer moi-même. Je suis fière d’avoir finalement refusé de me soumette à cette emprise que je prenais naïvement pour de l’amour. Je suis fière de ne plus participer à ta propre destruction en te laissant croire que les autres ont le devoir de te rendre heureux, que c'est en te vengeant sur les autres que tu peux exister.

J’ai vécu des choses inadmissibles dans notre relation, et même après (mensonge omniprésent, infidélité, manipulation, sadisme, dénigrement, frustration, violence, diffamation…). Tu n’avais aucun droit de me traiter de la sorte. Rien ne justifiait tes agissements. Ce sont des choix conscients que tu as faits. Je te rends par ce message la responsabilité de ton comportement. Que tu assumes ou continues de rejeter la faute sur un(e) autre n’est plus mon problème. Je sais que je n’y étais pour rien. Tu es le seul responsable de ce que tu fais. Grâce à cette expérience, aujourd’hui, je sais que plus jamais je ne m’infligerai de tels irrespects, pour qui que ce soit. C'est là qu'est ma propre responsabilité : ne plus laisser personne me maltraiter.

Je ne veux plus de toi dans ma vie, sous quelque forme que ce soit, même par apparitions sporadiques. Tu appartiens à un passé définitivement révolu. Mais la vie est si belle après avoir côtoyé ton vide que je peux au moins te remercier pour cela.
Un jour il m'a écrit : "Alors oui il y a des choses qui me dérangent, je trouve toujours à redire, à critiquer, à me plaindre mais ma vie est tellement merdique qu'il faut bien que je me venge sur les autres pour sembler moins pathétique..."

Cacahuete
Messages : 88
Enregistré le : 25 Oct 2018, 00:14

Lettre à mon narcisse

Messagepar Cacahuete » 07 Déc 2018, 12:37

Elle est parfaite ta lettre dzave
On ressent tellement de souffrance vécue mais une telle envie de vivre!
Tu as raison ne leur faisons jamais savoir ce qu'on a enduré ça serait leur donner trop d'importance à, c'est notre absence et notre silence qui est leur punition.
On pourrait tous se servir de ce post pour y délivrer notre message non envoyé c'est libérateur
Merci à ceux qui m'ont lu :)

ShuShu
Messages : 29
Enregistré le : 05 Déc 2018, 09:12

Lettre à mon narcisse

Messagepar ShuShu » 07 Déc 2018, 16:18

Je vous ai lues et j ai écrit quasiment la même chose... C est dingue :46:

Renate
Messages : 34
Enregistré le : 16 Sep 2018, 20:53

Lettre à mon narcisse

Messagepar Renate » 07 Déc 2018, 18:55

Bravo pour vos textes ! Merci du partage :12:


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités