Les Risques de La Relation "Pansement"

Venez parler de tout le reste...
Avatar de l’utilisateur
Destael
Messages : 498
Enregistré le : 03 Mar 2017, 07:40

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar Destael » 28 Sep 2017, 11:12

Plutôt que d'intervenir pour signifier ce qui me déplaît dans les posts trop souvent lus ici, je préfère copier-coller ce texte d'Alexandra Julien, bonne lecture.
D.


Voilà, c’est fini….Tient, ça me rappelle une chanson ;) Ou alors, ça continue, mais l’histoire se veut quand même bien tordue. On est ensemble, mais on est mal. Il est parti, et on l’attend. Il nous aime, mais notre cœur est absent.

On décide alors de se promener, histoire de changer d’air, et là, hop, un regard, au coin du carrefour. On papote, on séduit, histoire de se rassurer un peu. Pour voir si, malgré l’échec, on peut plaire à un autre. Et on est content, parce que oui.

La discussion s’achève, et numéro de tel en poche, chacun rentre chez soi.

Et là, reviennent les tourments. Les souvenirs non acceptés. L’attente du Don Juan, qui ne reviendra pas. Ou l’on croise ce regard de cette personne aimante, qui ne nous touche pas. Alors, pour s’évader, pour prendre la fuite, on repense à cet autre, croisé lors de la promenade. Envoi d'un SMS, histoire de ne pas penser, et de voir que quelqu’un est là, pour nous.

Au bout d’une semaine, on le fait entrer dans notre vie, dans notre intimité, histoire de s’aider à oublier. Finalement, cette nouvelle personne, on l’a regarde à peine. Ce que l’on veut surtout, c’est que la douleur s’efface.

Et elle s’efface.

Mais durant ce temps, prisonniers de nos blessures, on se rend compte que le nouvel arrivant ne nous plait pas vraiment. Ce n’est qu’une histoire pansement. Jeux psychologiques sont de rigueur, évidemment, puisqu’on aime en enfant. Et au bout d’un moment, étant soigné soi-même, étant bien rassuré sur notre pouvoir de séduction, on délaisse la personne, n'en n'ayant plus besoin.

Et elle repart, blessée, à son tour.

Est-ce bien juste tout ça ?

A t on le droit, au nom d’un besoin d’amour que l’on peut, avec de l’attention, venir combler soi-même, de se servir d’autrui pour soigner nos blessures ? Même inconsciemment. Bien sûr, on peut s’excuser, mais ça ne l’aidera pas. A elle maintenant, il lui faudra du temps.

Si on avait pris le temps de fermer la première relation, si on avait pris le temps de ne plus attendre un retour improbable, si on avait pris le temps de se regarder et se donner de l’amour pour se plaire à soi –même, si on avait pris le temps de comprendre ce que l’on souhaitait vivre, si on avait pris le temps de se rassurer soi, en étant dans l’action pour vivre une passion, un travail qui nous plait, se permettre une vie épanouie sans forcément avoir une main à tenir…

A oui, c’est vrai, les si ne refont pas le monde. N’empêche que la prochaine fois, on saura. Avant de commencer une histoire, on s’équilibrera. L’amour n’est pas béquille, il n’est que cœur ouvert. Il ne fait pas souffrir. Il donne pour l’autre et non pour soi. Il accepte de recevoir, aussi.

Le reste n’est qu’une histoire d’égo. C’est tout.


Alexandra Julien
Le passé était raturé, la rature oubliée et le mensonge devenait vérité.
Georges Orwell - 1984

Avatar de l’utilisateur
rambow
Messages : 1020
Enregistré le : 06 Jan 2017, 20:33

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar rambow » 28 Sep 2017, 11:51

Bonjour Destael. :3: :3:

Merci pour ce post, qui colle bien à m'a façon de penser et de vivre du moment, qui signifie, pour moi, ne pas avoir de relation, parce-que je ne suis pas dans la capacité de recevoir et de donner.

Utiliser, une femme comme pansement, ne me donnerai pas satisfaction, car toute façon, ce n'est pas à elle que je penserai. Imperméable à tout regard, à toutes tentations, car je ne suis pas prêt à quoi que ce soit.
Je n'utiliserai pas une pansement pour aller mieux, car je ne sais pas faire semblant.
Cette petite voix , me dit d'être patient, d'accepter cette souffrance journalière.

Ne dit on pas qu'un pansement mal posé, ré-ouvre la plaie.... ?
C'est pas ma guerre, ta perversion narcissique de m.erde !

erdes
Messages : 160
Enregistré le : 11 Juin 2017, 16:44

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar erdes » 28 Sep 2017, 18:38

Bonsoir Destael

Sans démagogie aucune et en toute sincérité merci pour ce texte qui donne à réfléchir.... Pas facile tout ça.... Il faut un peu de temps pour prendre du recul sur nos histoires, réfléchir aux causes qui nous ont amenées dans ces galères (malgré les souffrances un travail sur soi même est indispensable pour comprendre, avancer et je crois qu'il est un temps ou il faut sortir du statut de "victime"). Mes séances chez la psy m'ont peu à peu fait prendre conscience des choses, c'est long tout ça, il faut du temps. Ma psy ne me disait jamais ce que je devais faire, c'est moi même qui en évoquant les choses prenait conscience de ce qui n'allait pas chez moi. Bref tout ça pour dire que ce texte sur les relations pansements je le reçois 5/5 !!! Après nous tous sur ce forum évoquons nos histoires de façon différente, j'y lis beaucoup de souffrances (on se reconnait aisément dans ces témoignages souvent) décrites dans le "feu de l'action", des témoignages qui libèrent, le temps de la réflexion, de l'action pour s'en sortir viennent ensuite, j'entame la route.... :45:

Bar
Messages : 856
Enregistré le : 09 Mar 2017, 17:16

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar Bar » 28 Sep 2017, 19:22

Merci Destael pour ce post, je suis on ne peut plus d accord avec ce qui est dit... il faut panser toutes les plaies, il faut réapprendre à aimer la vie seule et non pas chercher un clou pour en chasser un autre... je crois que faire cela, c est se perdre un peu plus soi même et dieu sait si après une relation toxique, on a besoin de beaucoup de temps pour se reconstruire car tous les repères se sont envolés , la confiance en soi aussi... comme j ai déjà écrit ici, sur le forum... je réapprends avant tout à m aimer, et c est déjà suffisant sans chercher une relation pansement justement... en tout cas, pour moi c est impossible de l envisager tout simplement..

Avatar de l’utilisateur
Destael
Messages : 498
Enregistré le : 03 Mar 2017, 07:40

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar Destael » 28 Sep 2017, 19:36

rambow a écrit :Bonjour Destael. :3: :3:

Merci pour ce post, qui colle bien à m'a façon de penser et de vivre du moment, qui signifie, pour moi, ne pas avoir de relation, parce-que je ne suis pas dans la capacité de recevoir et de donner.

Utiliser, une femme comme pansement, ne me donnerai pas satisfaction, car toute façon, ce n'est pas à elle que je penserai. Imperméable à tout regard, à toutes tentations, car je ne suis pas prêt à quoi que ce soit.
Je n'utiliserai pas une pansement pour aller mieux, car je ne sais pas faire semblant.
Cette petite voix , me dit d'être patient, d'accepter cette souffrance journalière.

Ne dit on pas qu'un pansement mal posé, ré-ouvre la plaie.... ?


Bonsoir Rambow ;-)

je trouve que tu fais bien d'écouter vraiment ce que ton corps et ton cœur te dictent à cet instant, tu ne te mens pas et comment pourrait-il en être autrement à force des mensonges que tu entendais durant ta relation, ce concept t'est devenu insupportable.
Ta petite voix tu sais, cette fameuse que nous n'écoutions pas alors, il faut l'entendre maintenant, je suis d'accord avec toi.
Tu formules très bien par cette métaphore du pansement mal posé ce que d'aucuns expriment par des "aller de l'avant" à tout prix, et surtout trop vite.

Prends ton temps Rambow, rien ne presse,
amitiés,
D.
Le passé était raturé, la rature oubliée et le mensonge devenait vérité.
Georges Orwell - 1984

Avatar de l’utilisateur
Destael
Messages : 498
Enregistré le : 03 Mar 2017, 07:40

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar Destael » 28 Sep 2017, 19:54

Bar a écrit :Merci Destael pour ce post, je suis on ne peut plus d accord avec ce qui est dit... il faut panser toutes les plaies, il faut réapprendre à aimer la vie seule et non pas chercher un clou pour en chasser un autre... je crois que faire cela, c est se perdre un peu plus soi même et dieu sait si après une relation toxique, on a besoin de beaucoup de temps pour se reconstruire car tous les repères se sont envolés , la confiance en soi aussi... comme j ai déjà écrit ici, sur le forum... je réapprends avant tout à m aimer, et c est déjà suffisant sans chercher une relation pansement justement... en tout cas, pour moi c est impossible de l envisager tout simplement..



Bonsoir Bar, j'espère que tu vas bien,

je suis d'accord avec toi, sur l'idée que tu évoques, celle de "se perdre" dans ces moments de grande fragilité traversés.
Après ce type de relation toxique avec un manipulateur, si vraiment cela en a été une, je crois qu'il faut en effet beaucoup de temps. Ce n'est pas vraiment ce qu'il faudrait écrire, car les souffrances qui s'expriment ici cherchent une solution, parfois la solution pour en sortir vite. Ce n'est pas vraiment ce qu'il faudrait écrire mais c'est pourtant ce qui semble le plus viable, réapprendre à se donner le temps. Pour soi, et c'est très bien, car s'il fallait apprendre de ces histoires, c'est bien d'un retour sur soi sans concession dont il pourrait s'agir. Sans concession ne veut pas dire sans compassion. Seulement accepter de voir tous les tenants et aboutissants liés à ces déconvenues parfois dramatiques. Non pour rester dans cette posture, mais bien pour s'en dégager, se relever, bien vivant, et certainement désormais bien différent.

Plein de bonnes choses pour toi et les tiens,
D.
Le passé était raturé, la rature oubliée et le mensonge devenait vérité.
Georges Orwell - 1984

Avatar de l’utilisateur
Destael
Messages : 498
Enregistré le : 03 Mar 2017, 07:40

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar Destael » 28 Sep 2017, 20:12

erdes a écrit :Bonsoir Destael

Sans démagogie aucune et en toute sincérité merci pour ce texte qui donne à réfléchir.... Pas facile tout ça.... Il faut un peu de temps pour prendre du recul sur nos histoires, réfléchir aux causes qui nous ont amenées dans ces galères (malgré les souffrances un travail sur soi même est indispensable pour comprendre, avancer et je crois qu'il est un temps ou il faut sortir du statut de "victime"). Mes séances chez la psy m'ont peu à peu fait prendre conscience des choses, c'est long tout ça, il faut du temps. Ma psy ne me disait jamais ce que je devais faire, c'est moi même qui en évoquant les choses prenait conscience de ce qui n'allait pas chez moi. Bref tout ça pour dire que ce texte sur les relations pansements je le reçois 5/5 !!! Après nous tous sur ce forum évoquons nos histoires de façon différente, j'y lis beaucoup de souffrances (on se reconnait aisément dans ces témoignages souvent) décrites dans le "feu de l'action", des témoignages qui libèrent, le temps de la réflexion, de l'action pour s'en sortir viennent ensuite, j'entame la route.... :45:


Bonsoir Erdes,

et merci pour ton message. J'ai trouvé en effet que cette femme exprimait avec sensibilité et justesse, sans juger, un autre mal-être sociétal généré par ce type de relations, cette course à la vitesse, ce dont parle Bar en évoquant le "se perdre soi", peut-être à nouveau, encore.
Je t'ai lu, tu as toujours évoqué toi-même avec sensibilité toutes les questions inhérentes à ces remises en questions, en parcourant ton chemin fait d'introspection, de doutes, sur l'autre d'abord, la position victimaire, puis sur toi. Ce n'est pas un chemin facile. Je t'ai souvent écrit que le temps était nécessaire, oublieux sans doute moi-même de mes propres demandes face aux souffrances vécues, mais je n'ai trouvé à ce jour rien d'autre à dire que la temporalité comme passage vers un renouveau, cette route comme tu l'écris justement, ce chemin personnel vers soi et les autres, autrement.

Bien à toi,
D.
Le passé était raturé, la rature oubliée et le mensonge devenait vérité.
Georges Orwell - 1984

Avatar de l’utilisateur
marieja
Messages : 921
Enregistré le : 05 Juin 2017, 23:02

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar marieja » 28 Sep 2017, 20:35

Bonsoir a toutes et tous,

Bien aimé ce texte, c est exactement ce qui se passe avec les relations pansements, je peux en témoigné !!!! :)

Ca m est arrivé plusieurs fois mais je ne pense pas avoir fait souffrir ces hommes qui m approchaient, d une part j essayais d être claire sur ma situation du moment, et d autre part suis souvent tombé sur des hommes pas trop équilibrés ou des coureurs de jupons alors.....

Mais ce qui se passe pour nous qui sommes en mode guerison de PN, c est ca, on enchaine mais impossible de s investir pleinement.

Pour mon cas si un homme s intéressait a moi (et qu il me plaisait un peu quand même), j etais flattée en premier, et apres j allais chercher aupres d eux l attention, la gentillesse, les calins et les bisous dont j avais été tant frustrée. Ca remplissait un peu le vide laissé par PN.
Peut être que si l en d eux avait été suffisamment patient, j aurais pu vraiment tomber amoureuse, mais aucun n avait envie d attendre, sont tous pressés a partir d un certain âge :D

Du coup au jour d aujourd hui, j ai réalisé que c est un cercle infernal, y avait ces hommes, puis a chaque fois que ca foirait, qui réapparaissait ????? Comme un petit diable qui sort d une boite ??? Mon PN.... Bref ca tourne en rond depuis longtemps et j en ai marre.

Je vais essayer de m occuper de moi, de me guerir vraiment sans compter sur un improbable Amoureux qui viendrait me sauver de mon PN :23:

Je ne peux que souhaiter une bonne guerison a toutes et tous :3:

erdes
Messages : 160
Enregistré le : 11 Juin 2017, 16:44

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar erdes » 28 Sep 2017, 22:05

Je crois qu'on est d'accord sur pas mal de choses ici. Destael, ce texte il parle, il nous parle à tous. Car au final... une fois qu'on a vécu nos galères, la vie continue. Parfois je me dis que j'écris des banalités à la pelle mais je m'accorde le droit d'écrire ça maintenant car sans connaître aucun d'entre vous ici, je sais que nous avons été touchés par le même mal et sincèrement à part sur ce forum et dans le cabinet de la psy jamais , je dis bien jamais je n'aurais pu prendre conscience et évoquer clairement de ce qui m'a malmené à ce point.
Pour la petite histoire et en rapport avec le sujet!!!... j'ai changé d'établissement scolaire. Dès le premier jour de rentrée j'ai repéré deux collègues qui de façon insistante cherché mon regard (je suis pas dupe, et moi le leurs??)... Fût un temps où je me serais dis "tiens ces femmes sont pas mal, elles me plaisent bien". Alors oui elles sont jolies ces deux filles, elles me sourient, on se retrouve face à face au self pour manger souvent. Mais après???? je fais quoi??? Ca va j'ai compris je cherche depuis toujours le regard des femmes, de l'attention avant tout. Mais ce sont elles aujourd'hui que je regarde mais dans 1 mois, 2 mois si une nouvelle débarque je vais faire pareil??? Allez j'arrête là, c'est pas possible de vivre comme ça, je dois apprendre à m'aimer, à ne plus chercher à exister dans le regard de l'autre, dans le regard d'une belle femme. Je vais guérir, je serais apaisé un jour forcément, alors si ce jour arrive, si mon cœur le veut toujours je lui ferai confiance pour de bon.
Boone nuit à Tous.

Bar
Messages : 856
Enregistré le : 09 Mar 2017, 17:16

Les Risques de La Relation "Pansement"

Messagepar Bar » 29 Sep 2017, 07:21

Merci Destael d avoir pris le temps de me répondre. Comme je te l ai dit, je suis d accord avec ces propos. Guérir vite à tout prix, pour moi cela voudrait dire nier la blessure qui est pourtant bel et bien la. Se retrouver soi même et surtout réapprendre à s aimer à apprécier les petites choses de la vie, s émerveiller à nouveau, tout ça demande du temps. Merci, plein de bonnes choses aussi à toi. Je t envois une étreinte virtuelle.


Retourner vers « Le Salon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité