Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Buissonnière
Messages : 2983
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar Buissonnière » 22 Fév 2019, 21:35

Coucou Plume et bienvenue,

Tu as bien fait de venir ici. Il faut avoir côtoyer de près un manipulateur toxique pour comprendre cette torture sur le choix de le quitter ou pas.
On le quitte on souffre, on continue on souffre aussi.

Il te mène la vie dure. Tu es lucide et encore capable de mettre des mots pour décrire exactement la situation. C'est ce qui te fera avancer. As tu des amis pour te confier, es-tu suivie ? Car il va falloir cheminer avec ce lourd fardeau. Viendra un moment où la saturation sera telle que la bonne décision s'imposera d'elle même.

J'avais eu moi-même beaucoup de mal tant il me brouillait le cerveau. La situation était tellement tendue, j'en souffrais tellement que j'avais refusé de tout mettre par écrit en tenant un journal car je ne voulais aucun souvenir de cette période, d'autant que je n'avais aucun espace de liberté. Il fouillait toutes mes affaires chaque jour.

Une fois j'avais écrit dans mon agenda un pense bête qui concernait une promesse qu'il m'avait faite .. et bien la page a été arrachée. Je me doute que c'était lui qui l'a fait.
Il m'appelait "Doris" le poisson copain de Némo qui perd souvent la mémoire et me répétait que je n'en avais pas.
Donc sa perversité était ailleurs. Celle de me faire passer pour folle et déséquilibrée. .. exactement ce qu'il est lui.

Ils ont des travers différents de l'un a l'autre mais le schéma reste toujours le même
Est-ce qu'il cherche à te dévaloriser ? A t'humilier ? A te faire sentir comme une moins que rien ?

Bisous
« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

Plume08
Messages : 151
Enregistré le : 22 Fév 2019, 08:35

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar Plume08 » 24 Fév 2019, 10:59

Merci pour ton message.
Des amis je n'en ai malheureusement pas des masses. On a plutôt des amis communs donc je ne vais pas aller me plaindre chez eux.
Je n'ai que mes collègues à qui parler. Et parler avec elles des histoires de cul, c'est pas le top. Donc en gros je n'ai personne... C'est très très dur.
Je ne suis pas suivie par un psy. J'ai juste fait 3 consultations mais pas les moyens d'être suivie régulièrement. Certains demandent 80 euros par séances. Je ne peux pas me le permettre. Ni trouver un moment pour y aller car j'ai du mal à sortir de chez moi sans qu'il me demande ce que je fais. Et encore il me refourge les enfants à chaque fois car il veut être tranquille.

Sinon de la dévalorisation, oui. Principalement devant les autres. On a par exemple une copine qui a un mari qui bosse beaucoup et elle travaille à mi temps, un jour et demi par semaine et puis le samedi. Ça lui laisse toute la semaine pour s'occuper de la maison. Est quand elle lui raconte que ses gosses sont à 19h au lit, qu'elle fait le jardin, qu'elle tond la pelouse, qu'elle peint, fait des trous au mur... Il lui répond en se foutant de moi que moi je suis incapable de faire tout ça, et que je ne sais même pas faire pousser des fleurs...
Mais on n'a même pas de potager car il n'en veut pas.. Et j'estime que je fais déjà assez à la maison, je vais pas me taper la tondeuse encore...
Oui moi je rentre le soir très tard, pas avant 19h15, 20h et mes enfants ne vont pas au lit avant 21h30. Il ne fait rien à la maison. Mais quand il tond sa pelouse 8 semaines par an en été, on l'entend hein...
Bref il n'arrête pas de me dévaloriser vis à vis d'elle. Mais elle elle a le temps de faire tout ça. Pas moi...
Critique sur mes vêtements aussi... Ça fait bobonne. C'est pas sexy....

Marie12
Messages : 36
Enregistré le : 14 Jan 2018, 15:57

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar Marie12 » 24 Fév 2019, 21:02

Bonsoir Plume08
Effectivement, je confirme, mon ex Pn était trèsssssss porté sur le sexe....si je refusais, c'est que je l'aimais pas assez ou plus....
Il arrivait à me faire culpabiliser lui aussi. PPFFF
Des anecdotes bizarres, tordues, perverses (sur le sexe) quoi!!!! Je n'ai jamais accepté.
Et tout le reste également comme un Pn accompli.
Un jour, tu auras le déclic toi aussi, le ras le bol de ce rythme de vie, le trop plein de manipulation................
Tu es déjà ici! tu commences à réagir, à te poser des questions, à comprendre.
Toi aussi, tu fuiras, tu reprendras tes propres idées, tes propres valeurs, tes propres pensées, tout ce qui es PROPRE....car ils sont sales, c'est le démon!!!
Courage Plume08
Bises Marie

Plume08
Messages : 151
Enregistré le : 22 Fév 2019, 08:35

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar Plume08 » 24 Fév 2019, 22:13

Quel genre d'anecdotes ??

Je te donne ici les dernières en date. Vendredi soir, soirée Carnaval de l'école. Photo de groupe, il arrive à me pincer les fesses tellement fort que j'ai hurlé. Fin de soirée il était bourré. Je vais dans un cagibi chercher un truc, il me suit et nous enferme et veut me faire des choses dedans avec tout le monde et les gosses qui passaient devant. J'ai dû forcer pour sortir de là.
Ensuite on sort fumer une cigarette, il m'embrasse en disant que ça faisait longtemps qu'il ne m'avait plus embrassée. Petit reproche en passant..
A un moment je sors dehors fumer une cigarette avec un copain qui parle beaucoup et comme on n'arrivait pas à parler à l'intérieur à cause de la musique, ben on a papoté 15 min dehors. Bref. Tout d'un coup je vois le mari qui nous rejoint, il me cherchait car il m'avait vue partir mais pas revenir. Il passe juste la tête mais je le sens tourner discretos autour pour savoir de quoi on parle.
Une fois rentree il me demande ce que j'ai fait avec lui... Je lui dis qu'on a fumé et qu'il m'a filé une clope qui était dans sa voiture. Il me dit : je comprends pas pourquoi tu as pu fumer une cigarette avec lui alors qu'il fume des électroniques...
Oui mais parfois il fume des vraies aussi...
Et puis : vous avez fait quoi dans sa voiture. Vous en avez mis du temps...
Après je continue à papoter avec le copain et je voyais le mari me regarder avec un regard noir et il essayait de trouver toutes les excuses pour que j'arrête de discuter avec l'autre.
Ce midi, resto en famille.. Il prend une entrée et pas moi je lui demande si je pourrais lui piquer un scampi, il me dit : tu me donnes quoi en échange ?
Comprenez par la : tu me ferais bien une petite pipe ce soir.
J'ai dit non laisse tomber, garde le ton scampi
Roh mais je rigole qu'il me repond.
Après je mets ma tête sur son épaule, petit geste de tendresse... Et je lui dis que j'ai trop bu et trop mangé.
Il me répond : cool je vais pouvoir profiter de toi alors...

J'ai retiré ma tête aussi vite. Vous voyez. Il arrive à tourner chaque situation banale sur le sexe...
Cet aprem après un gros week-end de bouffe et d'alcool, je comate que le canapé, j'ai réussi à dormir 1/2h mais j'ai mal au ventre. Je me suis traînée toute la journée, vraiment pas bien. Et il arrive encore à me dire : on fait l'amour ce soir comme hier soir ???
Mais non je 't'ai dit que j' étais pas bien.

Mais ça il s'en fout bien évidemment....

DelphineM
Messages : 20
Enregistré le : 09 Sep 2018, 23:11

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar DelphineM » 27 Fév 2019, 08:36

Bonjour Plume,

C'est fou, on dirait vraiment mon histoire..
Pour ma part on m'a dit qu'il n'était pas PN si ce n'était que ça, je me suis souvenue par la suite des chauds froid, des "mais non tu as pas besoin de faire attention" et "mais je croyais que tu devais faire attention ?" Ou "je veux pas d'animaux, ou un chien... attend je regarde pour un Maine Coon regarde c'est trop beau" . Bref.

Je ne le voyais que le week-end et, de la même façon, j'étais torturée sans le savoir en me disant que j'allais passer à la casserole. Je priais mon corps pour qu'il l'accepte assez vite, histoire de ne pas me prendre un reproche, ou d'entendre "tu ne m'aime pas" quand je disais non.

Au début tout allait bien, c'était mon premier et je découvrais, j'avais mon appartement étudiante donc on était en intimité. Puis après les études on est retournés chez nos parents, et là adieu intimité. Du coup je n'avais plus envie et j'ai dit non. La 1ere fois que j'ai dit non, il a rigolé et continué, puis jai redis non et là il m'a poussé et s'est retourné en croisant les bras, et en disant "tu ne m'aime pas". J'étais sous le choc et je pleurais, j'essayais de lui dire que ça n'avait rien à voir. Il ne parlait jamais, mais il s'est tourné vers moi, m'a prise dans ses bras, et a recommencé.

Je devais toujours fermer les yeux pour essayer de me concentrer à ressentir un quelconque bien et accélérer les choses, je simulais afin qu'il parte plus vite et me laisse tranquille. Il faisait toujours le même et je le voyais venir.

Je n'étais qu'un bout de viande pcq, de la même façon que vous, il me disait "j'ai envie de te faire des bébés " chaque fois. Je ne mettais plus de tenues sexy et j'essayais de me cacher le plus possible afin qu'il ne le prenne pas comme une invitation.

Quand je ne passais pas à la casserole, il me tripotant sans cesse. Et quand je disais non, j'avais le droit à "Oh ça va hein j'aime bien ton corps, j'y peux rien, et puis je suis ton copain j'ai bien le droit".

Sur la fin j'ai développé une phobie de son lit, je pleurais dès qu'il me touchait, je me roulais en position foetale pour qu'il me laisse tranquille. Moi qui adorais conduire je ne voulais plus prendre ma voiture, car c'était toujours à moi de venir me jeter dans la gueule du loup. J'ai tenu 5 ans avant de commencer ces pleurs.
Je ne comprenais pas mes amis qui me disaient que le sexe était bien, pour moi c'était de la torture.

Il a senti qu'il ne pouvait plus rien attendre de moi et il m'a jeté comme.une merde pour une autre, en me mentant et en mettant tout sur mon dos. Que d'autres que lui se seraient déjà barrés s'ils devaient mettre "20 putain de minutes à m'allumer ".

Je n'arrive pas à me sortir tout ça de la tête car je sais que de son côté il a ce qu'il veut, alors que moi je suis seule et malheureuse.

Plume08
Messages : 151
Enregistré le : 22 Fév 2019, 08:35

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar Plume08 » 27 Fév 2019, 09:34

Coucou Delphine

Effectivement ton histoire ressemble à la mienne. Tu es encore avec lui ?
Moi aussi je ferme les yeux quand on fait l'amour car j'essaye de me concentrer sur des choses bien pour que ca aille plus vite.
J'ai peur de me coucher au lit aussi. Et je me mets aussi en position fœtale le plus proche du bord. Comme si j'avais peur.
Hier soir, j'étais encore une vraie larve et super épuisée du gros week-end qu'on avait eu. J'ai tous les symptômes de la fièvre mais je n'en ai pas. Je crois que mon corps est épuisé. Donc je me suis endormie sur mon téléphone. Et je le sens se rapprocher. Instinctivement je le repousse. Il s'éloigne. Je me rendors sur mon tel. 10 min après il revient à la charge. Et je le repousse encore plus violemment. J'ai pas contrôlé car quand je dors, je dors et je veux la paix. J'étais tellement fatiguée et j'avais été tôt au lit pour dormir plus et lui a pris ça comme un message à nouveau.
Donc il me répond qu'il voulait juste un câlin. Un câlin pour lui c'est pas je te prends dans mes bras...non... Il a commencé à mettre sa tête sur ma poitrine comme un coussin. Je déteste ça... Et c la que je l'ai repoussé. Et puis j'ai vraiment dormi et il m'a foutu la paix. Mais ce matin il avait encore ce regard noir qui me fait peur... En plus il est en pleine déprime car stressé a cause du boulot, de ses cours qui ont repris et de son examen qu'il a raté et qu'il doit repasser en juin. Pour lui, le moyen de se remonter le moral est le cul.... Et moi je le repousse. Donc imagine son état...
Il me reproche qu'on ne fait pas assez de choses ensemble, du coup ce matin il me demande si on n'irait pas au resto vendredi tous les deux. Donc resto = soirée sans enfants = nuit de sexe et sous vêtements sexy... À chaque fois comme ça.
Il voit les autres qui partent en vacances à l'autre bout du monde. Et nous qui n'avons pas les moyens de partir. Une déception en plus pour lui...
Il déprime à longueur de journée, en fait il ne sourit jamais à la maison. Même quand les enfants font un truc marrant. Ça ne donne pas envie.
Mais lui il envie la vie des autres, il n'arrive jamais à se contenter de ce qu'il a. Il faut toujours acheter acheter. Et à la fin du mois tiens on n'a plus de sous. T'as quand même pas mal dépensé en courses ce mois ci....
Alors que moi je suis très économe... Je ne m'achète quasi rien pour me faire plaisir. Mais lui il se le permet et après il me reproche qu'il n'y a plus de sous....

J'avoue que je suis en mode déprime aussi du coup. Et puis je sais que ce soir je vais passer à la casserole, pour lui remonter le moral... Parfois je dois céder car c'est le seul moyen pour qu'il soit un peu plus agreable....

DelphineM
Messages : 20
Enregistré le : 09 Sep 2018, 23:11

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar DelphineM » 27 Fév 2019, 22:00

Mon dieu je comprend tellement...

Non non je ne suis plus avec lui, il m'a jeté comme une merde en mettant tout sur mon dos, et en prenant soin de me refaire passer à la casserole (2 fois) malgré mes pleurs après les salopris qu'il ma dites. Mais j'ai cédé en pensant recoller les morceaux, en me laissant peloter de la façon dont je DETESTAIS (et qu'il savait, je lui avais déjà dit plusieurs fois que je n'aimais pas ça), alors qu'en fait j'ai appris, 2 mois après qu'il m'ait enfin jetée pour de bon, que depuis 6 mois il jouait les célibataires auprès des autres. Malgré tout il voyait toujours notre avenir machin truc... bref...

Pareil que toi quand j'étais malade, ou qu'il était malade, que j'étais fatiguée etc je devais le faire pour qu'il redevienne agréable. Ses soit disant câlins étaient toujours suivis de caresses etc. Bien sûr, devant ses potes, il disait toujours que j'étais vraiment un glaçon et que je ne voulais jamais. Ce qu'il ne disait pas c'est que malgré tout ça on le faisait justement.
J'ai eu le reproche aussi de ne pas avoir comme les autres couples: une maison, des voyages. Sauf que j'ai toujours voulu qu'on prenne notre indépendance et il n'a jamais voulu, sous prétexte qu'il ne dépenserait pas dans un appartement mais qu'il veut acheter (donc forcément c'est plus long). Pour les voyages? la bonne blague. La seule fois où j'ai demandé un petite week-end au Futuroscope, il ne voulait pas aller car "il voulait économiser pour le ski avec ses amis (sans moi)". Et après ça, il me reprochait toutes ces choses, alors que lui ne proposait jamais rien et ne voulait jamais sortir prendre l'air quand il faisait bon par exemple. Il fallait toujours rester enfermés dans sa chambre, sur son lit, pour forcément BAISER.

J'ai une amie qui est toujours dans son groupe d'amis, et avec sa nouvelle pauvre petite poupée gonflable, bah il ne bouge toujours pas de chez ses parents, ne cherche pas de boulot, ne cherche pas à voyager. Bref il fait pareil qu'avec moi quoi.

Je comprend tellement que tu sois déprimée... Si tu savais comme c'est un cercle vicieux. J'avais l'impression d'être une mauvaise copine pour lui, de ne pas le mériter, alors je devais me plier pour le garder. Mais moi de mon côté je culpabilisais toujours, je traînais sans savoir la patte pour aller le voir (c'est une amie qui m'a dit "mais pourquoi tu pleures? tu avais toujours l'air emmerdée d'aller le voir _ oui car je savais très bien ce qui m'attendais"). Sur la fin je ne savais plus à quelle sauce j'allais être mangée: casserole, ou "juste" pelotage? Je devenais dingue.

Tu finis par perdre confiance en toi et, pour quoi au final? tu te fais jeter comme si tu ne valais rien, comme si tous tes efforts pour lui être agréable lui étaient totalement égal. C'est en ça que j'ai réussi à vite me détacher de mes sentiments pour lui. Mais j'ai encore énormément de haine, et je pleure encore en me disant "comment on peut être aussi cruel avec quelqu'un qui a toujours fait de son mieux pour l'autre?"

D'expérience, même si je n'ai pas eu le choix, je peux te dire que je vais beaucoup mieux. Cette contrainte me pesait énormément et je ne me rendais pas compte. Je vivais en permanence avec un poids sur la poitrine et des difficultés respiratoires. Ici, je n'ai plus ça. J'arrive à être pleinement heureuse (alors qu'avant j'avais toujours une sorte de boulet à la cheville qui m'empêchait d'être super joyeuse), même si j'ai encore mal par moment. Mais ce poids retiré fait énormément de bien crois moi...

DelphineM
Messages : 20
Enregistré le : 09 Sep 2018, 23:11

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar DelphineM » 27 Fév 2019, 22:19

Je précise que tout ce que j'arrive à dire là je ne m'en rendais pas compte quand j'étais avec lui. Pour moi, j'étais celle qui avait un problème de libido et que je devais faire des efforts. Il m'envoyait même des articles de lois sur les obligations conjugales ou les plaisirs et bienfaits du sexe...

En fait, un mois après le message ultime, j'étais dans mon lit, posée, et j'ai poussé un énorme soupire de soulagement. Et je me demandais "mais pourquoi je suis bien, alors que je viens de perdre l'homme de ma vie?". Je pensais j'allais bien dormir (pour la 1ere fois en un mois), et puis j'ai réentendu ses phrases dans ma tête, et là j'ai eu des sueurs abominables et je n'ai pas dormi. Mais je n'arrivais pas encore à comprendre pourquoi. Le lendemain j'en ai parlé à ma mère, grosse erreur. C'est elle qui m'a dit que c'était du viol et elle ne comprenait pas pourquoi je n'avais rien dit. J'ai expliqué qu'il me faisait croire que j'avais un problème, que j'avais honte. Et surtout que toutes les choses négatives sortaient de ma tête pour se loger dans une sorte de boule flottante et invisible à côté de moi. Et que peu à peu je regagnais tous les sentiments négatifs et les mauvais moments que j'ai accumulé...

Plume08
Messages : 151
Enregistré le : 22 Fév 2019, 08:35

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar Plume08 » 28 Fév 2019, 08:46

C'est dingue, j'ai les mêmes ressentis que toi.
Heureusement pour toi, tu es libéree de tout ça. As-tu encore des contacts avec lui ou pas du tout ?

J'ai aussi un poids énorme sur la poitrine et du mal à respirer. Je me sens bien quand il n'est pas la et quand je sais qu'il va rentrer, ça y est je suffoque.

Hier soir je me doutais que j'allais passer à la casserole donc je me suis épilee. Au lieu de dire que c'était bien, il m'a sorti : bah y a encore des poils...
Je suis pas esthéticienne moi, je fais ce que je peux...
Dans le lit, il n'a rien fait. Du coup je me suis endormie et réveillee vers 00h15. Il regardait encore la télé. Je me suis donc étonnée qu'il n'ait rien tenté et je lui ai proposé. Il me répond : non c'est bon il est tard, on fera demain et de toute façon tu dors, demain on ira plus tôt au lit...

Eh merde... On repousse encore. Et encore de ma faute car je me suis endormie. Toujours ces petites piques au passage. Certains diront que ce n'est rien ce genre de piques mais je vous jure qu'à la longue, ça fait mal.

Pareil que toi, il critique mes performances devant la famille ou les amis. Par contre il est fier de mon corps devant eux et un jour il a voulu que je descende en petite tenue devant un copain et que je me fasse peloter par lui. Et comme une conne j'ai dit. Ce n'est qu'après que je me suis rendu compte que j'avais vraiment été conne sur ce coup là. Et le copain venait régulièrement à la maison dans l'espoir de pouvoir me toucher à nouveau. Mais il s'en est ramassé une. J'avais ouvert les yeux. Il me montrait comme un jouet avec lequel les autres pouvait jouer. Même encore maintenant, je reçois des commentaires de la part du copain sur mes seins, quand j'ai mis un décolleté par exemple. Ça m'énerve à un point....

Donc voilà ce soir, va falloir assurer quoi....

Joujou
Compte fermé
Messages : 486
Enregistré le : 27 Jan 2019, 01:34

Les PN sont-ils portés sur le sexe ?

Messagepar Joujou » 28 Fév 2019, 08:51

Cc Plume08 est ce que vous ressentez de la frustration dans ces moments là ?
"Il faut entreprendre cette démarche en se disant que la vie est une aventure, que l'on est tombé sur une difficulté, qu'il faut la franchir et l'oublier pour continuer à vivre."


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités