Le vide affectif

Votre santé. Trucs et astuces pour gérer le stress et les moments difficiles, se sentir mieux... Les articles et ressources dignes d'intérêt
Jess2021
Messages : 17757
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Le vide affectif

Message par Jess2021 »

Copier coller sur la page : LA CHAÎNE DU BIEN-ÊTRE :

SORTIR DU VIDE AFFECTIF ET DU SENTIMENT DE SOLITUDE


Le vide affectif vient de votre blessure originelle d’abandon ou de rejet.

Le sentiment de solitude vient de votre regard porté essentiellement sur les autres, et de la recherche de réponses à vos besoins à l’extérieur de vous.

L’ensemble de la première partie de mon livre “Combler ce vide en nous“, tout comme les dix fiches d’accompagnement en deuxième partie de l’ouvrage, donnent sens à cela.

LE VIDE VIENT DE L’ÉTAT ÉMOTIONNEL DE SON ENFANT INTÉRIEUR

Il n’y a d’autre solution que de remplir le vide affectif que par l’amour et l’accompagnement de son enfant intérieur.

Car la blessure est positionnée à son niveau.
Soyez son parent aimant et réparateur, chaque jour.
Aimez-vous en respectant qui vous êtes dans les décisions que vous prenez, dans les affirmations que vous posez.

La peur d’être abandonné fait souffrir autant la personne qui s’inflige à vivre avec, que celles qui sont dans l’entourage sentimental proche.

Comme tétanisé et bloqué dans les situations de souffrance et les allées et venues entre évènements et réactivation du passé, c’est le manque, la nostalgie, l’envie et la tristesse sur soi qui donnent matière à tout ce vide en nous.

Surmonter cette sensation de vide, et par là même le sentiment d’abandon, est heureusement possible ! Quelle merveilleuse nouvelle n’est-ce pas ?

LE SENTIMENT DE SOLITUDE PASSE PAR L’EXPÉRIMENTATION

Il n’y a d’autre solution de changer son rapport à la solitude que de l’expérimenter comme une chance et non comme une contrainte qui est source d’angoisse.

Remplissez votre vie, de vos projets personnels.

Élaborez une vision idéale dans tous les domaines de votre vie, et posez les objectifs réalistes et réalisables qui vous permettront d’aller dans ce sens…

Et quand je dis « dans ce sens », cela veut dire que je vais dans le sens de l’ultime et l’idéal et que chaque avancée me fait plaisir.

Je me détache de l’obsession de vouloir le but et uniquement le but de l’idéal. Le chemin est intéressant aussi.

TOUT UN TRAVAIL PLUS OU MOINS LONG POUR EN SORTIR VIDE SOLITUDE

Selon l’intensité de votre histoire et la gravité de vos souffrances, il conviendra pour reprendre votre vie en mains, d’agir soit seul, soit accompagné au sein d’une thérapie.

Si vous avez besoin de mieux comprendre en quoi consiste la dépendance affective qui peut découler de la peur de l’abandon, et vous situer dans les comportements et schémas que le trouble suscite chez vous, alors je vous invite à lire ou relire le livre Dépendance affective, six étapes pour se prendre en mains et agir, que j’ai écrit.

J’ai construit ce livre pour qu’il puisse vous aider à comprendre les rouages de la dépendance affective, à prendre conscience de votre fonctionnement, et commencer à faire un travail concret sur vous.

passant par le chantier de la connaissance de soi, la réparation de soi, la transformation de soi et la construction de soi, et surtout en donnant la vie dans la partie que vous pensez être encore si vide… solitude

REGARDEZ EN FACE, VOTRE PARCOURS ET VOTRE FONCTIONNEMENT

En cheminant, regardez en face votre parcours, vos croyances et schémas, reconnaissez à quoi vous servent certains de vos comportements et décisions.

Apprenez à comprendre ce qui se cache derrière vos émotions, ces chères émotions qui sont là uniquement pour nous avertir que quelque chose d’important en soi est oublié, bafoué et que le manque est trop grand.

Observez les conséquences de vos blessures émotionnelles dans votre vie, et l’impact sur celle des personnes que vous aimez, ou avez aimées.

Observez les signes que vous donnent votre corps et aussi votre mental.

Je me réjouis pour vous de savoir qu’une fois que vous aurez compris les fonctionnements, fait des liens, décortiqué les processus mentaux et émotionnels, vous aurez aussi compris que le plus important alors est d’expérimenter dans votre vie d’autres façons de penser et d’agir ; et peut-être aussi que vous aurez envie, de gérer différemment vos peurs pour celles qui résisteraient encore.

LA SEULE RÉPARATION VIENDRA DE VOUS FACE AU VIDE SOLITUDE

La seule réparation qui soit possible viendra de vous, non pas en manipulant ou autosabotant votre vie, mais en devenant un parent réparateur pour l’enfant en vous qui a tant souffert, et souffre peut-être encore.

Voyez comme il devient utile d’accepter ce qui est, d’accepter ses peurs, et même son histoire, car c’est le seul moyen d’identifier les clés et les opportunités pour vous reconstruire.

Personne ne peut nier ce que vous avez vécu. Personne n’a le droit de juger.

Personne n’est à l’abri.

Pointer du doigt une histoire, un fautif, des circonstances, et pleurer sur soi de toute la misère et la souffrance que cela a engendrées, prend encore sens jusqu’au moment où vous vous rendez compte qu’à partir de maintenant c’est uniquement vous et vous-même que vous pourrez pointer du doigt si vous ne décidez pas de transformer ce qui est, en cherchant à savoir qui vous êtes, quelle est votre valeur, quels sont les rêves que vous avez laissés sur le bas-côté, quelles sont vos forces et aussi vos fragilités, quelle est votre part créative, quels sont vos buts, vos objectifs et les actions qui vous mèneront sur un autre chemin : le vôtre !

Il est temps de se sentir vivre et plein de tout cet épanouissement de se sentir être soi ! vide solitude

Transmettez mon gentil « bonjour » à votre enfant intérieur ♥

Geneviève Krebs, auteur de “Combler ce vide en nous” et le bestseller “dépendance affective : six étapes pour se prendre en mains et agir”
Parfois, il n'y a pas de prochaine fois,
Parfois, il n'y a pas de secondes opportunités,
Parfois, c'est MAINTENANT ou JAMAIS...
Jess2021
Messages : 17757
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Le vide affectif

Message par Jess2021 »

Copier coller sur La bibliothèque de psychologie de Psycho-Ressources


Le vide affectif

LE VIDE AFFECTIF!...

Lorsqu’une personne ressent un vide affectif il est important de réaliser que quelque chose à l’intérieur de cette personne créé ce vide pour de bonnes raisons.

Pour beaucoup de gens le vide affectif est l’outil qu’il utilise pour être aimé et plus le vide est grand, plus le besoin d’amour est grand.

D’autres créent un vide affectif dans leur vie comme moyen de protection contre un amour qui a été trop souvent blessé.

Les gens qui ont été blessés en amour peuvent à leur tour devenir blessant. Le vide est alors utilisé comme une sorte de tampon qui maintient une distance entre eux et l’amour.

Le vide affectif maintient une distance afin de protéger celui ou celle qui ressent ce vide.

J’ai constaté à maintes reprises que les gens qui souffrent de vide affectif n’obtiennent pas plus d’amour dans leur vie, car le vide affectif provoque des situations où le vide se perpétue au fil des ans.

Lorsque le vide affectif est utilisé comme moyen pour obtenir de l’amour, celui-ci en bout de route n’apporte pas plus d’amour dans la vie d’une personne mais bien plus de vide!

Le vide affectif agit comme un tonneau avec un troué.

Vous avez beau mettre de l’eau dans le tonneau, celui-ci restera toujours vide. Comme je l’ai mentionné dans le livre « Votre vie… reflet de vos croyances » Ce n’est pas la fin qui justifie les moyens mais bien les moyens qui déterminent la fin.

Le vide n’apporte pas plus d’amour, il apporte plus de vide; la colère ne produit pas la paix elle produit plus de colère; la critique n’apporte pas plus de valorisation elle apporte plus de critiques.

Si vous semez des carottes, vous n’allez pas récolter des patates, vous allez récolter des carottes. Si une personne utilise le vide comme moyen pour être aimé, c’est du vide qu’elle va récolter, pas plus d’amour dans sa vie.

Étant donné que l’amour ne reste pas dans la vie d’une personne qui souffre de vide affectif, celle-ci croit que son besoin d’amour ne sera jamais comblé.

En fait c’est le maintien du vide affectif qui empêche l’amour d’être présent dans la vie d’une personne. Lorsque cette personne apprend à s’aimer ou redécouvre l’amour d’elle-même, le vide disparaît.

Le maintien du vide affectif provient de la croyance que l’amour ne peut provenir que des autres. Dès le moment où une personne réalise que l’amour est une énergie naturelle au cœur même de son être et qu’elle peut accéder à cet amour de l’intérieur d’elle-même, le vide affectif alors n’a plus sa raison d’être.

Lorsque vous aimez une personne vous utilisez cet amour qui vient de vous-même. Lorsqu’une personne, vous aime elle éveille ce même amour qui vient de vous-même.

Autrement dit, que vous soyez dans une situation d’aimer ou d’être aimé c’est votre amour de vous-même qui est alors activé.

Nous venons au monde avec un potentiel illimité d’amour, cependant ce potentiel peut être limité par des croyances restrictives en provenance de la famille, de l’éducation, de la religion et de la culture.

Des croyances telles que :
aimer c’est subir;
être aimé c’est de contrôler ou d’être contrôlé par les autres;
aimer c’est perdre sa liberté;
l’amour est éphémère;
l’amour rend aveugle;
s’aimer soi-même est égocentrique;
l’amour est une illusion; plus tu aimes plus tu souffres;
qui aime bien châtie bien;
les conflits sont un gage d’amour; l’amour véritable n’existe pas; etc…

Imaginez pour un instant que l’amour est une eau cristalline et que les croyances restrictives sont comme de l’encre.

Plus il y a de croyances restrictives, plus l’eau sera noire.

Pour certaines personnes l’eau est devenue tellement noire qu’elles ne croient plus à l’amour!

Si vous retirez l’encre autrement dit si vous enlevez les croyances restrictives qui ont assombri l’amour, vous allez découvrir que l’eau reste de l’eau et que l’amour reste de l’amour.

Lorsque vous enlevez ces croyances restrictives vous retrouvez un amour libre et sans limitations. Il a toujours été là dans votre cœur et dans votre âme.

L’amour ne vous a jamais abandonné. Il ne vous a jamais quitté. Vous en avez tout simplement été séparé par des croyances restrictives.

Les croyances restrictives que vous avez reçues concernant l’amour ne font qu’assombrir celui-ci, elles n’ont pas changé sa nature véritable car l’amour reste de l’amour quelque soit les conditions qui lui ont été imposées.

La phrase je m’aime est une façon de reconnaître l’amour qui est en soi et la phrase je t’aime est une façon de reconnaître l’amour qui est en soi et dans les autres.

Si vous vous aimez librement et si vous vous appréciez vraiment pour l’être merveilleux que vous êtes, vous n’aurez plus besoin du vide affectif et vous pourrez aussi aimer les autres et les apprécier pour ce qu’ils sont vraiment.

L’amour est une rivière qui habite tout être humain, lorsque cette rivière coule librement, il n’y a pas de barrières entre donner et recevoir l’amour.

Le geste de donner inclus celui de recevoir et le geste de recevoir inclus celui de donner. Dans un tel contexte la personne qui aime une autre personne ressent aussi cet amour à l’intérieur d’elle-même.

J’ai réalisé au fil des ans que la meilleure façon au monde d’être aimé, c’est en fait d’aimer. Aimer nourrit autant celui ou celle qui donne cet amour que celui ou celle qui reçoit cet amour!

Comment survivre au vide affectif? Réaliser qu’il est le fruit de croyances et si vous faites le choix de changer vos croyances vous pouvez alors devenir une rivière d’amour qui coule dans votre vie et dans celle des autres.


Le vide affectif est maintenu par la croyance que l’amour ne peut provenir que des autres alors qu’en fait il provient de soi. Devenez tellement rempli d’amour qu’il jaillit tout naturellement dans la vie des autres.

Par Richard Thibodeau
Parfois, il n'y a pas de prochaine fois,
Parfois, il n'y a pas de secondes opportunités,
Parfois, c'est MAINTENANT ou JAMAIS...
Avatar de l’utilisateur
marieja
Messages : 954
Inscription : lun. 5 juin 2017 21:02

Re: Le vide affectif

Message par marieja »

Merci Jess pour cette publication, c est très intéressant, passionnant même, ca aide a la compréhension de beaucoup de nos comportements, enfin je devrais dire mes comportements tout au long de ma vie.

Malgré tout ce que tu peux dire, moi je trouve que tu as bien avancé, tu évolue doucement mais sûrement, tiens je pourrais comparer ca a une perte de poids, si on perd tout doucement avec une alimentation appropriée, cette perte de poids se confirme et se maintient sur la durée, car le corps et le mental ont le temps de sy habituer, a intégrer les changements.

Bon week end Jess et encore merci a toi pour toutes ces publications. :39:
Jess2021
Messages : 17757
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Le vide affectif

Message par Jess2021 »

Copier sur la page BIEN-ÊTRE

Comment combler votre manque affectif


Tout d'abord, il est important de comprendre que si vous ressentez un manque, un vide intérieur, il est fort probable que vous vivez aussi un état de dépendance… car dépendance dit vide!

Vide que l’on ressent au fond de soi et qu’il est bien-sûr, pour vous sentir mieux, impératif de remplir.

La solution la plus simple consisterait à combler ce vide en allant chercher à l’extérieur de soi, donc chez l’autre. Chez des amis, dans la famille mais le plus souvent on part à la recherche d’un amoureux(se).

Le problème c’est que l’amour est tout mais certainement pas de la dépendance…. alors que dans ce cas précis, l’autre, devient juste une béquille.

Cette relation bien-sûr, peut ternir la route un certain temps, mais très vite, les choses reprennent leurs places... la « passion » du début retombe et notre sentiment de vide refait surface.

Le plus souvent, cette relation va s’arrêter, chacun accusant l’autre de le faire souffrir, l'autre n'est pas assez présent, est égoïste, absent, vide, etc….

Et le pire dans tout ça, c’est que chacun reproduira ce même processus dans une nouvelle relation, chacun rejouera le même scénario, en espérant à chaque nouvelle relation que l’autre arrive enfin à combler ce grand vide en nous.

Comprenez que le problème n’est pas l’autre, mais soi! C’est la « connaissance de soi » !

Remplir son vide c’est apprendre à le connaître. À comprendre d’où il vient, c’est visiter les parties de soi-même. Sans cela, vous passerez tout simplement à côté de vous-même.
Parfois, il n'y a pas de prochaine fois,
Parfois, il n'y a pas de secondes opportunités,
Parfois, c'est MAINTENANT ou JAMAIS...
Répondre