Le PN et la peur des sentiments authentiques

Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3413
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par MilaLune »

Bonjour Camomille,
Je t'ai répondu hier mais je pense que tu as raté le message.

Concernant ce point :
Camomille a écrit : mar. 25 janv. 2022 10:12 En plus fondamentalement, je ne lui veux pas de mal.
Du moment que tu crois que te défendre est faire du mal à l'autre, c'est bloquant. Et l'autre repère cette croyance, d'ailleurs.
Tu ne feras pas illusion en essayant de changer les apparences. Donc ça :
Camomille a écrit : mar. 25 janv. 2022 10:12 si j'arretais de lui montrer mes sentiments il arreterait aussi de me provoquer
ne fonctionne pas.

Ce qui doit être travaillé, c'est pourquoi ses provocations te font réagir intérieurement, et comment apprendre à te défendre et à dire stop.
L'autre sait que tu n'as pas de limites, ou que tu les repousseras pour que son comportement puisse s'y intégrer tout en essayant d'avoir l'air de gérer. Ça ne change strictement rien à la situation.
Camomille
Messages : 62
Inscription : dim. 23 janv. 2022 20:37

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par Camomille »

Alors que me conseilles-tu pour m'en sortir?
MilaLune a écrit : mar. 25 janv. 2022 10:30 Bonjour Camomille,
Je t'ai répondu hier mais je pense que tu as raté le message.

Concernant ce point :
Camomille a écrit : mar. 25 janv. 2022 10:12 En plus fondamentalement, je ne lui veux pas de mal.
Du moment que tu crois que te défendre est faire du mal à l'autre, c'est bloquant. Et l'autre repère cette croyance, d'ailleurs.
Tu ne feras pas illusion en essayant de changer les apparences. Donc ça :
Camomille a écrit : mar. 25 janv. 2022 10:12 si j'arretais de lui montrer mes sentiments il arreterait aussi de me provoquer
ne fonctionne pas.

Ce qui doit être travaillé, c'est pourquoi ses provocations te font réagir intérieurement, et comment apprendre à te défendre et à dire stop.
L'autre sait que tu n'as pas de limites, ou que tu les repousseras pour que son comportement puisse s'y intégrer tout en essayant d'avoir l'air de gérer. Ça ne change strictement rien à la situation.
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3413
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par MilaLune »

Il n'y a pas de solution toute prête.
Pour ma part, j'ai commencé par être honnête envers moi-même en notant chaque jour dans un carnet toutes les situations dans lesquelles j'ai dit "oui" alors que je voulais dire "non", ou alors, ce qui revient exactement au même, j'ai fait preuve d'une passivité, d'une absence de réaction qui m'a mise en posture d'équilibriste, à devoir gérer un malaise intérieur.

J'ai arrêté de réfléchir aux excuses qu'on pouvait trouver aux autres (je parle de toute personne, pas juste des personnes volontairement toxiques) lorsqu'ils se comportaient avec excès ou tout simplement lorsque je ne me sens pas bien auprès d'eux.
Quelque part, c'est arrêter de juger.
Je crois que chercher des excuses à une personne avec laquelle on ne se sent pas très bien, dans le fond, c'est rester là avec un jugement qu'on n'ose pas admettre, et chercher ce qui peut annuler ce jugement.
S'écarter d'une personne qui nous met mal à l'aise, c'est juste se protéger, sans nécessité de jugement.
Mais il faut savoir admettre qu'on a parfaitement le droit de se sentir mal auprès de quelqu'un et de s'en éloigner.

C'est du boulot, tout ça ! Le boulot de toute une vie.
Camomille
Messages : 62
Inscription : dim. 23 janv. 2022 20:37

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par Camomille »

Oui je comprends, il faut savoir s'eloigner des situations inconfortables tout en gardant un minum de tolerance envers autrui (en particulier les non-PN!).
MilaLune a écrit : mar. 25 janv. 2022 10:52 Il n'y a pas de solution toute prête.
Pour ma part, j'ai commencé par être honnête envers moi-même en notant chaque jour dans un carnet toutes les situations dans lesquelles j'ai dit "oui" alors que je voulais dire "non", ou alors, ce qui revient exactement au même, j'ai fait preuve d'une passivité, d'une absence de réaction qui m'a mise en posture d'équilibriste, à devoir gérer un malaise intérieur.

J'ai arrêté de réfléchir aux excuses qu'on pouvait trouver aux autres (je parle de toute personne, pas juste des personnes volontairement toxiques) lorsqu'ils se comportaient avec excès ou tout simplement lorsque je ne me sens pas bien auprès d'eux.
Quelque part, c'est arrêter de juger.
Je crois que chercher des excuses à une personne avec laquelle on ne se sent pas très bien, dans le fond, c'est rester là avec un jugement qu'on n'ose pas admettre, et chercher ce qui peut annuler ce jugement.
S'écarter d'une personne qui nous met mal à l'aise, c'est juste se protéger, sans nécessité de jugement.
Mais il faut savoir admettre qu'on a parfaitement le droit de se sentir mal auprès de quelqu'un et de s'en éloigner.

C'est du boulot, tout ça ! Le boulot de toute une vie.
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3413
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par MilaLune »

Camomille a écrit : mar. 25 janv. 2022 11:55 Oui je comprends, il faut savoir s'eloigner des situations inconfortables tout en gardant un minum de tolerance envers autrui (en particulier les non-PN!).

On tolère ou non de rester soi-même dans une situation inconfortable, et ça n'a absolument rien à voir avec l'autre.

La tolérance est une notion avec laquelle j'ai beaucoup de mal quand elle concerne autrui, j'y vois une forme de condescendance même quand en apparence en se place en infériorité.
La tolérance envers autrui, pour moi, revient à dire à autrui si on lui accorde ou si on lui retire le droit d'être tel qu'il est, et je ne crois pas que la question soit là. PN ou pas PN.
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3413
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par MilaLune »

Oops dans mon message précédent, j'ai inclus ma réponse à ta citation, mauvaise manip' (sans jeu de mots)
Camomille
Messages : 62
Inscription : dim. 23 janv. 2022 20:37

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par Camomille »

Je crois que j'ai loupe une de tes reponses en effet mais je ne la retrouve pas.

Je sais qu'il faut s'eloigner mais je ne sais pas comment. Par exemple il me force a enseigner en personne, et du coup je suis obligee d'aller au bureau ou je le vois regulierement.

Il faudrait que je puisse le voir tout en etant detachee interieurement. Mais vu qu'il me harcele c'est difficile de ne pas penser a lui. Il me fait constamment penser a lui.

Bref je suis dans une impasse...
MilaLune a écrit : mar. 25 janv. 2022 12:48 Oops dans mon message précédent, j'ai inclus ma réponse à ta citation, mauvaise manip' (sans jeu de mots)
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3413
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par MilaLune »

Camomille a écrit : mar. 25 janv. 2022 13:52 Par exemple il me force a enseigner en personne, et du coup je suis obligee d'aller au bureau ou je le vois regulierement.
Je n'ai pas compris.
Il te force à quoi et en quoi faisant ?
Camomille
Messages : 62
Inscription : dim. 23 janv. 2022 20:37

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par Camomille »

Je suis enseignante et il est mon superieur hierarchique. Il m'a forcee a donner mes cours ne personne alors que j'avais une bonne excuse pour eviter. A cause de ca je dois aller au bureau tout le temps et le voir... Sinon je resterais chez moi, ce serait plus facile de l'oublier.
MilaLune a écrit : mar. 25 janv. 2022 14:05
Camomille a écrit : mar. 25 janv. 2022 13:52 Par exemple il me force a enseigner en personne, et du coup je suis obligee d'aller au bureau ou je le vois regulierement.
Je n'ai pas compris.
Il te force à quoi et en quoi faisant ?
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3413
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Le PN et la peur des sentiments authentiques

Message par MilaLune »

Je distingue la fuite de l'évitement.
Dans la fuite, on tourne le dos à la situation et on s'en éloigne.
Dans l'évitement, on fait en sorte de ne pas se confronter à la situation et on reste en sursis jusqu'au moment où on n'a pas d'autre choix que d'y être confronté.

L'angoisse ne disparaît pas avec l'évitement.
Répondre