le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Venez parler de tout le reste...
Jessaie02
Messages : 10227
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar Jessaie02 » 28 Mai 2019, 13:10

A la question que tout le monde se pose Le pervers narcissique est-il malade ou est-il pleinement conscient de son comportement ?

Il faudrait d’abord définir ce qu’est une pathologie. Lorsque nous étudions les psychopathologies, nous passons beaucoup de temps à travailler sur la différence entre le normal et le pathologique. J’invite le lecteur à y réfléchir. Certains proposent que l’on définisse la pathologie comme ce qui nous amènerait à la souffrance. Or, nous l’avons vu, la souffrance peut faire partie intégrante d’un processus qui nous conduit vers la résilience, comme dans le processus de deuil.

Ne pas confondre symptôme et maladie
Parfois, nous confondons le symptôme et la maladie. Par exemple, si nous ingérons un poison, notre corps va peut-être nous faire vomir. Si nous considérons le vomissement comme la maladie, nous prendrons un antivomitif. Si nous prenons le poison comme origine du mal, au contraire, nous prendrons un vomitif. Peut-être que la pathologie pourrait être une rupture du lien. Si notre corps ne reconnaît pas le poison, il ne nous fera pas vomir et nous tomberons malades. Le schizophrène se sent chaotique, alors il se coupe de son intérieur puis du monde extérieur. Ses délires sont des projections de son intériorité afin de recouvrer un état sans tension lorsque ses pulsions le débordent.

Non content d'être malade, il rend malade
Pour en revenir au pervers narcissique, c’est un vomisseur. Il expulse son chaos et rend malades les autres. Peut-être nous est-il arrivé, après avoir subi une tension imposée par un tiers, au travail ou ailleurs, de rentrer chez nous et de prévenir : « Attention, je suis de mauvaise humeur ! » En clair, je suis prêt, à la première occasion, à expulser mon chaos. Peut-être même que cela est arrivé et que nous avons été à l’origine d’une dispute. Souvent, à la fin de la dispute, nous nous sentons mieux, mais notre entourage se sent mal. Il se peut même qu’alors, nous ayons joué les conciliateurs et pris le beau rôle : « Allons, il faut se calmer… » Voilà une situation perverse narcissique. Ponctuellement, ça ne fait pas de nous des pervers, mais il est important de le remarquer et de travailler dessus afin que cela ne se reproduise pas.

Sans remords ni souffrance
Le pervers narcissique « accompli » est structurellement pervers. Il ne connaît ni souffrance, ni remords. Il n’est pas malade. Rapidement, c’est son entourage qui devient malade. Si par exemple, un soir, nous rentrons à la maison et que nous mettons l’autre mal à l’aise parce que nous n’allons pas bien, le lendemain quand nous allons nous réveiller, nous nous sentirons mal et nous aurons honte. Nous allons en souffrir, culpabiliser et pour sortir de notre souffrance, nous irons présenter des excuses. Nous sommes alors plutôt du côté de la névrose que du côté de la perversion. Le pervers narcissique, lui, ne souffre pas, c’est nous qui souffrons à sa place. C’est quelqu’un de fragile, c’est quelqu’un qui devrait souffrir énormément, mais qui, par un système de projection et notamment d’identification projective, se dédouane : « à cause de toi… » C’est lui la cause de l’erreur ou du problème, mais il attribue à l’autre son propre travers.

Un mécanisme de défense
Le bénéfice qu’il retire est tel (échapper à sa souffrance et à sa folie) qu’il ne pourra pas se remettre en question. En revanche, il existe des personnes qui utilisent fréquemment ces mécanismes lorsqu’elles sont en difficulté. Quand elles reviennent à un état normal, si le déni n’est pas suffisant, elles doivent faire face à leur culpabilité, elles peuvent alors ressentir des angoisses d’abandon du fait de leurs passages à l’acte et des conséquences que l’autre pourrait leur faire payer. Elles risquent de régresser à nouveau et de réutiliser les mêmes mécanismes pervers. Ces personnes sont en grande souffrance. Elles pourront peut-être faire un travail personnel et s’en sortir. Ce qui sera long, mais qui n’est pas impossible. Paul-Claude Racamier dit : « C’est quand ils ne le sont pas assez que les pervers narcissiques consultent ». Le thérapeute devra alors faire attention de ne pas accompagner son patient dans ses perversions, car on s’en doute, ces mécanismes sont difficiles à repérer dans le discours de quelqu’un qui se pose en victime, et il devra veiller à ne pas le déculpabiliser mais au contraire à l’amener à réfléchir sur ce que pourraient être ses valeurs.

_____________________________________________

Extraits de "Les pervers narcissiques", de Jean-Charles Bouchoux, Eyrolles (Juin 2011)
Une femme c'est comme une clé ...
on te la vole pas ...
tu la perds par manque d'attention !!!

Avatar de l’utilisateur
Kiwi
Messages : 127
Enregistré le : 27 Fév 2019, 10:44

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar Kiwi » 28 Mai 2019, 17:40

Merci pour ce partage Jessaie02 !
Kiwi

Jessaie02
Messages : 10227
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar Jessaie02 » 29 Mai 2019, 22:12

Kiwi a écrit :Merci pour ce partage Jessaie02 !


Quand je lis et que ça me serd a comprendre je me dis qu un jour ça servira a quelqu'un ;) alors je partage
:39:
Une femme c'est comme une clé ...
on te la vole pas ...
tu la perds par manque d'attention !!!

Jessaie02
Messages : 10227
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar Jessaie02 » 11 Juin 2019, 21:19

Je remonte
Une femme c'est comme une clé ...
on te la vole pas ...
tu la perds par manque d'attention !!!

2manynotes
Messages : 823
Enregistré le : 19 Déc 2015, 19:37

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar 2manynotes » 11 Juin 2019, 21:33

Pour moi il est conscient. S'il n'était pas conscient il se dévoilerait d'entrée de jeu.

MissPollock
Messages : 672
Enregistré le : 29 Mar 2019, 09:50

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar MissPollock » 11 Juin 2019, 21:42

Oui, je pense qu'en effet, ils sont totalement conscients de ce qu'ils font.. C'est pourquoi ils savent si bien mentir et manipuler !
Sinon, ça n'a pas de sens...
Ils n'ont peut être pas conscience du mal qu'ils font, certes... d'ou l'absence de de compassion et de remords
Quand tu t’es battue si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mise à terre

2manynotes
Messages : 823
Enregistré le : 19 Déc 2015, 19:37

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar 2manynotes » 11 Juin 2019, 21:45

MissPollock a écrit :Oui, je pense qu'en effet, ils sont totalement conscients de ce qu'ils font.. C'est pourquoi ils savent si bien mentir et manipuler !
Sinon, ça n'a pas de sens...
Ils n'ont peut être pas conscience du mal qu'ils font, certes... d'ou l'absence de de compassion et de remords


Je pense qu'au contraire ils jouissent du pouvoir qu'ils ont sur autrui.

MissPollock
Messages : 672
Enregistré le : 29 Mar 2019, 09:50

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar MissPollock » 11 Juin 2019, 21:48

oui, ils sont conscients de manipuler... et y prennent du plaisir (je me souviens d'avoir vu à plusieurs reprises des petits sourires en coin chez mon ex...)
Mais, ils ne savent pas à quel point ils nous ont fait du mal... A quel point on en souffre durant des mois, voire des années ! Enfin, j'espère qu'ils ne se rendant pas compte de ça :shock:
Quand tu t’es battue si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mise à terre

Avatar de l’utilisateur
Hisa
Messages : 272
Enregistré le : 20 Jan 2019, 20:29

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar Hisa » 11 Juin 2019, 22:02

Le truc que je n'arrive pas à assimiler c'est qu'ils auraient clairement conscience d'être des manipulateurs pervers mais lorsqu'ils sont face au mur ils font une projection car ils sont victimes au point qu'à ce stade on se rend compte qu'ils sont clairement cinglés (de mon expérience avec PN) car ils tiennent des discussions invraisemblables.
Du coup je me demande comment une personne aussi cinglées peut avoir pleinement conscience de ses actes ?
N'est-ce pas plutôt un mode de fonctionnement chez eux car ils sont construits comme ça et ne pensent-ils pas que nous sommes tous comme eux ?
Que lorsque nous sommes gentils avec eux c'est parce qu'on les manipulent par exemple...que lorsqu'on leur dit qu'on souffre on fait de la projection...

Avatar de l’utilisateur
Nala
Messages : 2022
Enregistré le : 05 Juil 2018, 21:52

le PN est il conscient de ce qu'il fait?

Messagepar Nala » 12 Juin 2019, 07:52

Hisa a écrit :Du coup je me demande comment une personne aussi cinglées peut avoir pleinement conscience de ses actes ?


Idem, comprends pas.
Aussi, si c'est un mode de fonctionnement, comment peuvent ils faire..... Leur taf ??
Il a de grosses responsabilités et, la vie des gens entre ses mains, au point qu'il disait à plusieurs reprises lors de crises "je ne peux pas aller travailler je vais tuer quelqu'un"(tout en y allant 1 fois sur 2... :6:) et souvent il riait me disant "tu te demandes comment je peux faire mon métier hein"
Il ne peut pas là dire " c'est pas moi c'est l'autre"alors
Comment il fait ?
Ne plus avoir peur de la solitude, du regard des autres et de leur jugement, c'est ne plus laisser la moindre prise au pervers. Et sans prise, pas d'emprise. :64:


Retourner vers « Le Salon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités