Le deuil amoureux

Retrouver la forme, gérer le stress et les moments difficiles, se sentir mieux...
Harmonietjoie
Messages : 277
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 16:08

Le deuil amoureux

Messagepar Harmonietjoie » 11 Sep 2018, 10:56

Les 5 phases du deuil amoureux
Par Marie-Soleil Cordeau, Coach en réussite amoureuse

Le deuil moureux présente plusieurs similarités avec le processus de deuil lié à la mort, mais il comporte également une différence fondamentale, soit le rejet qui a été subit. Il est important de tenir compte de ce rejet dans les étapes de guérison, car il atteint directement l’estime de soi et la confiance en soi.

Rares sont les femmes qui possèdent une estime d’elles-mêmes capable de résister à une telle épreuve. Ainsi s’ajoute une étape supplémentaire au processus de guérison, qu’on appelle la phase d’intériorisation.

Ces étapes du deuil amoureux ne sont pas linéaires, mais constituent plutôt un cycle. Vous pouvez les vivre toutes en quelques jours puis rester dans une phase pendant une plus longue période. Elles se chevauchent et sont récurrentes jusqu’à la guérison complète.

Première phase du deuil amoureux : la dévastation

Votre conjoint vient de vous annoncer qu’il vous quitte. Ce que vous aviez bâti au cours des dernières années vient de s’écrouler. Vous êtes dévastée. Cette première phase du deuil amoureux est la plus difficile. La souffrance vécue y est extrême et vous pensez qu’elle sera là pour toujours.

Tout d’abord, vous ne croyez pas à ce qui vous arrive. Vous avez l’impression de vivre un horrible cauchemar. Vous êtes en panique. Il est même possible que vous nourrissiez des idées suicidaires, car vous avez l’impression que votre vie n’a plus de valeur, qu’elle vient de perdre tout son sens et vous doutez de votre capacité à passer au travers. Le rejet subit a détruit ou fortement ébranlé votre estime personnelle et votre confiance en vous.

Vous êtes littéralement « à terre » et vous vous demandez où vous allez puiser la force de vous relever. Ne perdez pas de vue que tout ceci est strictement temporaire.

De plus, de nombreux symptomes physiques surviennent pendant cette phase. Ils sont dû à votre cerveau qui capte ce que vous arrive comme une menace à votre survie. Il met donc tout votre corps en état d’alerte de la même façon que si vous étiez poursuivie par des loups affamés.

De plus, certaines personnes vont avoir l’impression d’être complètement détachées d’elles-mêmes et de leurs émotions comme une coquille vide. En effet, les recherches démontrent qu’au premier stade du deuil, le système libère dans le cerveau des substances qui vont créer un effet analgésique, donc l’effet d’état de choc ressenti.

La meilleure chose à faire pendant cette étape, c’est d’habiter le moment présent le plus possible afin de trouver un peu de paix et de calme parmi toutes les émotions extrêmes et les peurs qui vous envahissent.

Deuxième phase du deuil amoureux : le sevrage

Vous devez maintenant apprendre à vivre sans votre conjoint et avec des besoins qui ne sont plus comblés par la relation. L’effet de sevrage ressenti par la perte de votre conjoint s’apparente en tous points à celui d’une drogue. Vous ressentez le manque, vous êtes plus agitée. Vous êtes habitée par l’espoir du retour de l’être aimé et cela génère une douleur constante. Vous ressentez un profond besoin d’attachement et de fusion avec lui. Certaines tenteront de reprendre le contact avec lui, d’autres seront prêtes à tout pour le reconquérir.

Vous êtes en manque d’affection, de sécurité, vous éprouvez un grand désir de l’être aimé absent et vous vivez dans l’attente de son retour. Vous vivez également un sevrage au plan sexuel. À certains moments, vous vous sentez capable de survivre et à d’autres, vous sombrez dans le désespoir.

Vous ressentez cela parce que votre relation de couple satisfaisait à plusieurs besoins qui contribuaient à votre équilibre. Il est d’ailleurs courant de voir des personnes rejetées par leur(e) conjoint(e) développer une nouvelle relation rapidement pour combler ce manque.

Pendant cette phase, votre défi consiste à apprendre et accepter de vivre sans l’autre. D’ailleurs, découvrez des outils et techniques pour passer à travers cette phase dans le ebook Comment se remettre d’une rupture amoureuse: les 7 clés du deuil amoureux.

Troisième phase du deuil amoureux : l’intériorisation

Cette étape est unique au deuil amoureux. Pendant cette phase, vous refoulez votre colère envers l’autre pour mieux vous autoflageller. Vous idéalisez votre ex-conjoint, vous accumulez les regrets et les doutes. C’est la phase des « j’aurais dû faire », « j’aurais pu faire ». Vous êtes l’objet de votre propre colère.

Pendant cette phase, vos exigences d’affection et de soutien de la part de vos proches se montrent bien souvent irréalistes. Vous défoulez sur eux la colère envers votre ex-conjoint, car la défouler directement sur lui pourrait nuire à vos chances, si minimes soient-elles, de le reconquérir.

Votre estime de vous est dévastée. La honte que vous éprouvez d’avoir été rejetée vous incite à vous isoler et à garder vos émotions à l’intérieur. Vous vous dévaluez et votre isolement devient la preuve que vous ne méritez pas d’être aimée. Vous doutez de votre aptitude à inspirer l’amour qui vous manque cruellement. Vous vous sentez invisible.

Vous êtes en pleine crise d’identité.

Quatrième phase du deuil amoureux : la rage

Au cours des étapes précédentes, la rage était un défoulement. À cette étape-ci, vous êtes prête à vous défendre. Il s’agit d’une rage productive qui vous procure l’énergie nécessaire au façonnement d’une nouvelle estime de vous-même. Elle vous permet de survivre. L’extériorisation de la rage est essentielle au processus de guérison.

Vous avez un grand besoin de transformation : changer de coiffure, redécorer la maison, participer à de nouvelles activités, travailler sur vous, etc.

Vous vivez un renversement du rejet. Vous vous débarrassez des émotions et des messages négatifs en les extériorisant. Vous vous libérez des regrets. Vous n’idéalisez plus votre ex-conjoint et êtes désormais en mesure de voir ses défauts. Vous rêvez de vous venger, de lui infliger une souffrance équivalente à la vôtre.

Vous pouvez exploser à tout moment. Mais au-delà de la rage, cette phase en est aussi une d’acceptation. Il vous faut accepter la réalité au lieu de vous fâcher contre des situations sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle.

Maudire la réalité, c’est contourner le deuil. Accepter la réalité, c’est assumer une perte et le renoncement qui l’accompagne. Vous êtes à la croisée des chemins : vous pouvez continuer à contester ce qui vous déplaît ou décider de voir la réalité en face.

Plus vous lutterez contre ce qui vous arrive, plus vous résisterez à la souffrance et au deuil, alors plus vous vivrez de moments extrêmement pénibles. Faites face aux circonstances et demandez-vous ce que vous pouvez faire pour améliorer votre sort.

Cinquième phase du deuil amoureux : le relèvement

Vous arrivez enfin au sommet de la montagne. Vous êtes désormais capable de voir derrière, de voir devant et de prendre un certain recul. Votre esprit s’est allégé peu à peu et vous goûtez des moments de paix et de libération. Vous vous sentez plus forte, l’énergie recommence à couler dans vos veines. Vous vous sentez revivre. Vous vivez moins de stress et de tensions, vous sentez plus légère.

Vous vous sentez prête pour une nouvelle vie. Votre estime de vous-même est en hausse et vous constatez avec fierté les progrès accomplis en ce sens. Vous êtes plus près de vos émotions, vous êtes capables de les accueillir.

Vous êtes ouverte à de nouvelles rencontres et vous savez que vous serez bientôt prête à aimer à nouveau.

Pour en savoir davantage:
Anderson, Susan. Survivre à la peine d’amour, de l’abandon à la guérison, traduit de l’américain par Marie Perron, Montréal, Les éditions de l’homme, 2008, 302 p

Source : https://mariesoleilcordeau.com/les-5-ph ... -amoureux/
" Chaque graine que tu planteras portera des fruits, alors si tu as du bon sens mon ami, plantes de l'Amour " Rumi

Avatar de l’utilisateur
Marie0006
Messages : 1974
Enregistré le : 01 Jan 2017, 18:49

Le deuil amoureux

Messagepar Marie0006 » 11 Sep 2018, 20:23

Peut on adapter toutes ces phases nécessaires à une relation avec un PNM ? Qui par définition, n'est pas une relation... ;)
"Il y a des êtres qui nous touchent plus que d'autres, sans doute parce que, sans que nous le sachions nous-mêmes, ils portent en eux une partie de ce qui nous manque." Wajdi Mouawad

rumrézin
Messages : 2066
Enregistré le : 12 Aoû 2018, 15:33

Le deuil amoureux

Messagepar rumrézin » 11 Sep 2018, 20:33

Oui je pense, car si lui n'aime personne, en tout cas nous on l'a aimé. On traverse ces mêmes étapes. Enfin je parle pour moi.

Cici
Messages : 386
Enregistré le : 12 Aoû 2018, 19:33

Le deuil amoureux

Messagepar Cici » 11 Sep 2018, 20:37

Oui je confirme car j'ai bien vécu toutes ces étapes. Là je dirais que je suis entre la 4 et la 5. Courage à tous

Harmonietjoie
Messages : 277
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 16:08

Le deuil amoureux

Messagepar Harmonietjoie » 11 Sep 2018, 22:14

Marie0006 a écrit :Peut on adapter toutes ces phases nécessaires à une relation avec un PNM ? Qui par définition, n'est pas une relation... ;)


Je pense que oui Marie, dans la mesure où nous concernant en tant qu'empathes, nous avons véritablement été en relation.
A mon sens, le travail de guérison concerne ce que nous avons vécu nous en tant que personne. Cela concerne nos 50% de la relation.
Donc il me semble que le chagrin d'amour doublé d'un choc traumatique, triplé même d'un choc post traumatique, est une réalité.
Je sais que me concernant, j'ai dû faire de travail de deui Amoureux pour accepter la rupture et tourner la page.
Là, je travaille le choc post traumatique, je sens que ce n'est pas encore bien clarifié.
" Chaque graine que tu planteras portera des fruits, alors si tu as du bon sens mon ami, plantes de l'Amour " Rumi

Harmonietjoie
Messages : 277
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 16:08

Le deuil amoureux

Messagepar Harmonietjoie » 11 Sep 2018, 22:15

Cici a écrit :Oui je confirme car j'ai bien vécu toutes ces étapes. Là je dirais que je suis entre la 4 et la 5. Courage à tous


J'en suis a peu près au même niveau que toi, et je sens que je l'ancre bien dans la phase 5...Enfin :29:
" Chaque graine que tu planteras portera des fruits, alors si tu as du bon sens mon ami, plantes de l'Amour " Rumi

Jessaie02
Messages : 9195
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Le deuil amoureux

Messagepar Jessaie02 » 07 Fév 2019, 21:13

Harmonietjoie a écrit :Les 5 phases du deuil amoureux
Par Marie-Soleil Cordeau, Coach en réussite amoureuse

Le deuil moureux présente plusieurs similarités avec le processus de deuil lié à la mort, mais il comporte également une différence fondamentale, soit le rejet qui a été subit. Il est important de tenir compte de ce rejet dans les étapes de guérison, car il atteint directement l’estime de soi et la confiance en soi.

Rares sont les femmes qui possèdent une estime d’elles-mêmes capable de résister à une telle épreuve. Ainsi s’ajoute une étape supplémentaire au processus de guérison, qu’on appelle la phase d’intériorisation.

Ces étapes du deuil amoureux ne sont pas linéaires, mais constituent plutôt un cycle. Vous pouvez les vivre toutes en quelques jours puis rester dans une phase pendant une plus longue période. Elles se chevauchent et sont récurrentes jusqu’à la guérison complète.

Première phase du deuil amoureux : la dévastation

Votre conjoint vient de vous annoncer qu’il vous quitte. Ce que vous aviez bâti au cours des dernières années vient de s’écrouler. Vous êtes dévastée. Cette première phase du deuil amoureux est la plus difficile. La souffrance vécue y est extrême et vous pensez qu’elle sera là pour toujours.

Tout d’abord, vous ne croyez pas à ce qui vous arrive. Vous avez l’impression de vivre un horrible cauchemar. Vous êtes en panique. Il est même possible que vous nourrissiez des idées suicidaires, car vous avez l’impression que votre vie n’a plus de valeur, qu’elle vient de perdre tout son sens et vous doutez de votre capacité à passer au travers. Le rejet subit a détruit ou fortement ébranlé votre estime personnelle et votre confiance en vous.

Vous êtes littéralement « à terre » et vous vous demandez où vous allez puiser la force de vous relever. Ne perdez pas de vue que tout ceci est strictement temporaire.

De plus, de nombreux symptomes physiques surviennent pendant cette phase. Ils sont dû à votre cerveau qui capte ce que vous arrive comme une menace à votre survie. Il met donc tout votre corps en état d’alerte de la même façon que si vous étiez poursuivie par des loups affamés.

De plus, certaines personnes vont avoir l’impression d’être complètement détachées d’elles-mêmes et de leurs émotions comme une coquille vide. En effet, les recherches démontrent qu’au premier stade du deuil, le système libère dans le cerveau des substances qui vont créer un effet analgésique, donc l’effet d’état de choc ressenti.

La meilleure chose à faire pendant cette étape, c’est d’habiter le moment présent le plus possible afin de trouver un peu de paix et de calme parmi toutes les émotions extrêmes et les peurs qui vous envahissent.

Deuxième phase du deuil amoureux : le sevrage

Vous devez maintenant apprendre à vivre sans votre conjoint et avec des besoins qui ne sont plus comblés par la relation. L’effet de sevrage ressenti par la perte de votre conjoint s’apparente en tous points à celui d’une drogue. Vous ressentez le manque, vous êtes plus agitée. Vous êtes habitée par l’espoir du retour de l’être aimé et cela génère une douleur constante. Vous ressentez un profond besoin d’attachement et de fusion avec lui. Certaines tenteront de reprendre le contact avec lui, d’autres seront prêtes à tout pour le reconquérir.

Vous êtes en manque d’affection, de sécurité, vous éprouvez un grand désir de l’être aimé absent et vous vivez dans l’attente de son retour. Vous vivez également un sevrage au plan sexuel. À certains moments, vous vous sentez capable de survivre et à d’autres, vous sombrez dans le désespoir.

Vous ressentez cela parce que votre relation de couple satisfaisait à plusieurs besoins qui contribuaient à votre équilibre. Il est d’ailleurs courant de voir des personnes rejetées par leur(e) conjoint(e) développer une nouvelle relation rapidement pour combler ce manque.

Pendant cette phase, votre défi consiste à apprendre et accepter de vivre sans l’autre. D’ailleurs, découvrez des outils et techniques pour passer à travers cette phase dans le ebook Comment se remettre d’une rupture amoureuse: les 7 clés du deuil amoureux.

Troisième phase du deuil amoureux : l’intériorisation

Cette étape est unique au deuil amoureux. Pendant cette phase, vous refoulez votre colère envers l’autre pour mieux vous autoflageller. Vous idéalisez votre ex-conjoint, vous accumulez les regrets et les doutes. C’est la phase des « j’aurais dû faire », « j’aurais pu faire ». Vous êtes l’objet de votre propre colère.

Pendant cette phase, vos exigences d’affection et de soutien de la part de vos proches se montrent bien souvent irréalistes. Vous défoulez sur eux la colère envers votre ex-conjoint, car la défouler directement sur lui pourrait nuire à vos chances, si minimes soient-elles, de le reconquérir.

Votre estime de vous est dévastée. La honte que vous éprouvez d’avoir été rejetée vous incite à vous isoler et à garder vos émotions à l’intérieur. Vous vous dévaluez et votre isolement devient la preuve que vous ne méritez pas d’être aimée. Vous doutez de votre aptitude à inspirer l’amour qui vous manque cruellement. Vous vous sentez invisible.

Vous êtes en pleine crise d’identité.

Quatrième phase du deuil amoureux : la rage

Au cours des étapes précédentes, la rage était un défoulement. À cette étape-ci, vous êtes prête à vous défendre. Il s’agit d’une rage productive qui vous procure l’énergie nécessaire au façonnement d’une nouvelle estime de vous-même. Elle vous permet de survivre. L’extériorisation de la rage est essentielle au processus de guérison.

Vous avez un grand besoin de transformation : changer de coiffure, redécorer la maison, participer à de nouvelles activités, travailler sur vous, etc.

Vous vivez un renversement du rejet. Vous vous débarrassez des émotions et des messages négatifs en les extériorisant. Vous vous libérez des regrets. Vous n’idéalisez plus votre ex-conjoint et êtes désormais en mesure de voir ses défauts. Vous rêvez de vous venger, de lui infliger une souffrance équivalente à la vôtre.

Vous pouvez exploser à tout moment. Mais au-delà de la rage, cette phase en est aussi une d’acceptation. Il vous faut accepter la réalité au lieu de vous fâcher contre des situations sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle.

Maudire la réalité, c’est contourner le deuil. Accepter la réalité, c’est assumer une perte et le renoncement qui l’accompagne. Vous êtes à la croisée des chemins : vous pouvez continuer à contester ce qui vous déplaît ou décider de voir la réalité en face.

Plus vous lutterez contre ce qui vous arrive, plus vous résisterez à la souffrance et au deuil, alors plus vous vivrez de moments extrêmement pénibles. Faites face aux circonstances et demandez-vous ce que vous pouvez faire pour améliorer votre sort.

Cinquième phase du deuil amoureux : le relèvement

Vous arrivez enfin au sommet de la montagne. Vous êtes désormais capable de voir derrière, de voir devant et de prendre un certain recul. Votre esprit s’est allégé peu à peu et vous goûtez des moments de paix et de libération. Vous vous sentez plus forte, l’énergie recommence à couler dans vos veines. Vous vous sentez revivre. Vous vivez moins de stress et de tensions, vous sentez plus légère.

Vous vous sentez prête pour une nouvelle vie. Votre estime de vous-même est en hausse et vous constatez avec fierté les progrès accomplis en ce sens. Vous êtes plus près de vos émotions, vous êtes capables de les accueillir.

Vous êtes ouverte à de nouvelles rencontres et vous savez que vous serez bientôt prête à aimer à nouveau.

Pour en savoir davantage:
Anderson, Susan. Survivre à la peine d’amour, de l’abandon à la guérison, traduit de l’américain par Marie Perron, Montréal, Les éditions de l’homme, 2008, 302 p

Source : https://mariesoleilcordeau.com/les-5-ph ... -amoureux/




Article intéressant
Je dirais entre 3 et 4 je pense
Venge avec ta réussite , tue avec ton silence , puni avec ton absence ... Mais surtout gagne avec ton sourire.

Myrage
Messages : 478
Enregistré le : 14 Déc 2018, 21:23

Le deuil amoureux

Messagepar Myrage » 08 Fév 2019, 18:43

Marie0006 a écrit :Peut on adapter toutes ces phases nécessaires à une relation avec un PNM ? Qui par définition, n'est pas une relation... ;)


Je comprends, tu évoques l'effet miroir de l'un et et de l'autre. Le PNM s'est rempli de l'autre qui lui ou elle a projeté son besoin énorme d'aimé.

S'il ne s'agit pas d'amour, une relation existe, toxique, mais bien présente.

Myrage
Messages : 478
Enregistré le : 14 Déc 2018, 21:23

Le deuil amoureux

Messagepar Myrage » 08 Fév 2019, 18:51

A propos du deuil amoureux : après une relation très longue, je pense - car nous sommes plusieurs ici - avoir dû faire le deuil que l'ex ne m'ait jamais aimée et que je m'étais trompée d'histoire d'amour. J'ai pu m'en sortir rapidement. Le plus dur, c'est la reconstruction identitaire car je suis sortie du mariage en mille morceaux.

Avatar de l’utilisateur
Bisounours
Messages : 537
Enregistré le : 01 Jan 2019, 14:17

Le deuil amoureux

Messagepar Bisounours » 08 Fév 2019, 19:45

Je confirme : le plus dur est d'encaisser le fait que finalement il ne vous a jamais aimé... Tant d'années (la moitié de votre vie presque) dans le faux !
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage (Albert Schweitzer)


Retourner vers « Bien-être, forme et santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités