Le comportement sexuel des PN femmes

El gringo
Messages : 9
Enregistré le : 12 Mai 2019, 09:14

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar El gringo » 12 Mai 2019, 10:12

Salut à tous.

Alors moi je pense que mon ex était pn, plusieurs signes: elle était très belle et se maquillait comme un camion volé, ce qui le déplaisait légèrement d'ailleurs. Je l'ai rencontrée sur internet. C'était une relation longue distance, on se voyait les week-end après bcp de kilomètres.

Au début c'était le paradis, une relation passionnelle, elle m encensait, je la courais de compliment, le sexe était bon, elle me faisait des fellations superbes, incroyable de maîtrise. De mon côté je devais, excusez moi je vais être cru, la pilonner façon film porno, jusqu'à épuisement de ma part. Elle était très immobile pendant l'acte et me disait aimer la sodomie, ce qui n'est pas trop mon truc. Elle avait les yeux fermés aussi et exprimait ostensiblement son plaisir. J'étais satisfait de ces ébats même si je lui reprochait sans lui dire un manque d'interaction, notamment de bisous et de câlins, il fallait aller droit au but comme dans un porno.

Bref, le temps a passé, je dirai 1 an, et les choses se sont gâtées. Elle a eu bcp de mecs ds sa vie, des relations courtes et 1 longue, en tout une quinzaine à 30 ans. Elle avait une vision des mecs très péjorative, elle était très féministe. Très fort caractère, une dominatrice sauf au lit où je pouvais la "défoncer", pardonnez moi cette vulgarité mais c'était vraiment ça.

Elle a donc commencé à me faire des reproches, à me faire culpabiliser, à piquer des crises.. Elle me sequestrait des heures au tel, et ça finissait en crise car me reprochait au bout de 2 heures de ne pas l'écouter. Parfois elle accordait plus d'attentions à son chat qu à moi, ce qui m'énervait au plus haut point.

Très critique, ses relations personnelles étaient instables, elle était cadre et avec bcp de problèmes au boulot avec ses subordonnés, avec son frère, avec même ses amis..

J'ai commencé à me rebeller après une de ses crises sans raison où elle a fini naturellement à me rejeter la faute. Je me suis barré comme ça au milieu de cette crise, excédé, elle m'a supplié de revenir, ce que j'ai fait.

J'ai senti que cela avait été l'acte de rébellion de trop. Elle a à partir de là été insupportable. Elle faisait la gueule sans raison 80 % du temps, me parlait comme à une merde, me reprochait d'être trop gentil, de ne pas tenir mes promesses car j'avais promis de démissionné pr la rejoindre, on avait fixé une date mais ça n'allait pas assez vite..

Au niveau sexuel, l'enfer, un désert. Elle me reprochait mes approches, qui ne l'excitaient plus, le fait de ne pas pratiquer la sodomie alors que je n'étais pas fermé mais j'attendais un signe de sa part, de la toucher sur le ventre, puis sur ke visage, puis les fesses, finalement je devais la penetrer sans la toucher avec mes mains. Elle tirait la gueule, j'avais droit à une relation par mois au mieux. J'ai fini par être ejaculateur précoce tellement elle me mettait en manque tout en le castrant pendant le sexe. Elle minfantilisait, j'étais devenu un gamin apeuré.

Je me suis rendu compte de l'engrenage terrible au bout de 6 mois, sans mettre les mots "pervers narcissique". Je lui ai mis un ultimatum, à savoir qu'elle stop son comportement ou qu'elle prenne la décision de me quitter. Elle m'a finalement quitté. Dieu merci je n'ai pas démissionné et n'ai pas emménagé avec elle. Je pratique le no contact depuis 1an, et ça marche bien compte tenu de la distance. J'ai quand même un fort tempérament caché sous mon apparence de mec stable, timide et gentil, c'est ce qui m'a sauvé je crois.

Peace.

DaX
Messages : 869
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar DaX » 12 Mai 2019, 10:28

El gringo a écrit :Salut à tous.

Alors moi je pense que mon ex était pn, plusieurs signes: elle était très belle et se maquillait comme un camion volé, ce qui le déplaisait légèrement d'ailleurs. Je l'ai rencontrée sur internet. C'était une relation longue distance, on se voyait les week-end après bcp de kilomètres.

Au début c'était le paradis, une relation passionnelle, elle m encensait, je la courais de compliment, le sexe était bon, elle me faisait des fellations superbes, incroyable de maîtrise. De mon côté je devais, excusez moi je vais être cru, la pilonner façon film porno, jusqu'à épuisement de ma part. Elle était très immobile pendant l'acte et me disait aimer la sodomie, ce qui n'est pas trop mon truc. Elle avait les yeux fermés aussi et exprimait ostensiblement son plaisir. J'étais satisfait de ces ébats même si je lui reprochait sans lui dire un manque d'interaction, notamment de bisous et de câlins, il fallait aller droit au but comme dans un porno.

Bref, le temps a passé, je dirai 1 an, et les choses se sont gâtées. Elle a eu bcp de mecs ds sa vie, des relations courtes et 1 longue, en tout une quinzaine à 30 ans. Elle avait une vision des mecs très péjorative, elle était très féministe. Très fort caractère, une dominatrice sauf au lit où je pouvais la "défoncer", pardonnez moi cette vulgarité mais c'était vraiment ça.

Elle a donc commencé à me faire des reproches, à me faire culpabiliser, à piquer des crises.. Elle me sequestrait des heures au tel, et ça finissait en crise car me reprochait au bout de 2 heures de ne pas l'écouter. Parfois elle accordait plus d'attentions à son chat qu à moi, ce qui m'énervait au plus haut point.

Très critique, ses relations personnelles étaient instables, elle était cadre et avec bcp de problèmes au boulot avec ses subordonnés, avec son frère, avec même ses amis..

J'ai commencé à me rebeller après une de ses crises sans raison où elle a fini naturellement à me rejeter la faute. Je me suis barré comme ça au milieu de cette crise, excédé, elle m'a supplié de revenir, ce que j'ai fait.

J'ai senti que cela avait été l'acte de rébellion de trop. Elle a à partir de là été insupportable. Elle faisait la gueule sans raison 80 % du temps, me parlait comme à une merde, me reprochait d'être trop gentil, de ne pas tenir mes promesses car j'avais promis de démissionné pr la rejoindre, on avait fixé une date mais ça n'allait pas assez vite..

Au niveau sexuel, l'enfer, un désert. Elle me reprochait mes approches, qui ne l'excitaient plus, le fait de ne pas pratiquer la sodomie alors que je n'étais pas fermé mais j'attendais un signe de sa part, de la toucher sur le ventre, puis sur ke visage, puis les fesses, finalement je devais la penetrer sans la toucher avec mes mains. Elle tirait la gueule, j'avais droit à une relation par mois au mieux. J'ai fini par être ejaculateur précoce tellement elle me mettait en manque tout en le castrant pendant le sexe. Elle minfantilisait, j'étais devenu un gamin apeuré.

Je me suis rendu compte de l'engrenage terrible au bout de 6 mois, sans mettre les mots "pervers narcissique". Je lui ai mis un ultimatum, à savoir qu'elle stop son comportement ou qu'elle prenne la décision de me quitter. Elle m'a finalement quitté. Dieu merci je n'ai pas démissionné et n'ai pas emménagé avec elle. Je pratique le no contact depuis 1an, et ça marche bien compte tenu de la distance. J'ai quand même un fort tempérament caché sous mon apparence de mec stable, timide et gentil, c'est ce qui m'a sauvé je crois.

Peace.


Je crois lire le récit de mon histoire avec ma première PN

Vassili
Messages : 578
Enregistré le : 20 Jan 2019, 13:16

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Vassili » 12 Mai 2019, 11:08

El gringo a écrit :Salut à tous.

Alors moi je pense que mon ex était pn, plusieurs signes: elle était très belle et se maquillait comme un camion volé, ce qui le déplaisait légèrement d'ailleurs. Je l'ai rencontrée sur internet. C'était une relation longue distance, on se voyait les week-end après bcp de kilomètres.

Au début c'était le paradis, une relation passionnelle, elle m encensait, je la courais de compliment, le sexe était bon, elle me faisait des fellations superbes, incroyable de maîtrise. De mon côté je devais, excusez moi je vais être cru, la pilonner façon film porno, jusqu'à épuisement de ma part. Elle était très immobile pendant l'acte et me disait aimer la sodomie, ce qui n'est pas trop mon truc. Elle avait les yeux fermés aussi et exprimait ostensiblement son plaisir. J'étais satisfait de ces ébats même si je lui reprochait sans lui dire un manque d'interaction, notamment de bisous et de câlins, il fallait aller droit au but comme dans un porno.

Bref, le temps a passé, je dirai 1 an, et les choses se sont gâtées. Elle a eu bcp de mecs ds sa vie, des relations courtes et 1 longue, en tout une quinzaine à 30 ans. Elle avait une vision des mecs très péjorative, elle était très féministe. Très fort caractère, une dominatrice sauf au lit où je pouvais la "défoncer", pardonnez moi cette vulgarité mais c'était vraiment ça.

Elle a donc commencé à me faire des reproches, à me faire culpabiliser, à piquer des crises.. Elle me sequestrait des heures au tel, et ça finissait en crise car me reprochait au bout de 2 heures de ne pas l'écouter. Parfois elle accordait plus d'attentions à son chat qu à moi, ce qui m'énervait au plus haut point.

Très critique, ses relations personnelles étaient instables, elle était cadre et avec bcp de problèmes au boulot avec ses subordonnés, avec son frère, avec même ses amis..

J'ai commencé à me rebeller après une de ses crises sans raison où elle a fini naturellement à me rejeter la faute. Je me suis barré comme ça au milieu de cette crise, excédé, elle m'a supplié de revenir, ce que j'ai fait.

J'ai senti que cela avait été l'acte de rébellion de trop. Elle a à partir de là été insupportable. Elle faisait la gueule sans raison 80 % du temps, me parlait comme à une merde, me reprochait d'être trop gentil, de ne pas tenir mes promesses car j'avais promis de démissionné pr la rejoindre, on avait fixé une date mais ça n'allait pas assez vite..

Au niveau sexuel, l'enfer, un désert. Elle me reprochait mes approches, qui ne l'excitaient plus, le fait de ne pas pratiquer la sodomie alors que je n'étais pas fermé mais j'attendais un signe de sa part, de la toucher sur le ventre, puis sur ke visage, puis les fesses, finalement je devais la penetrer sans la toucher avec mes mains. Elle tirait la gueule, j'avais droit à une relation par mois au mieux. J'ai fini par être ejaculateur précoce tellement elle me mettait en manque tout en le castrant pendant le sexe. Elle minfantilisait, j'étais devenu un gamin apeuré.

Je me suis rendu compte de l'engrenage terrible au bout de 6 mois, sans mettre les mots "pervers narcissique". Je lui ai mis un ultimatum, à savoir qu'elle stop son comportement ou qu'elle prenne la décision de me quitter. Elle m'a finalement quitté. Dieu merci je n'ai pas démissionné et n'ai pas emménagé avec elle. Je pratique le no contact depuis 1an, et ça marche bien compte tenu de la distance. J'ai quand même un fort tempérament caché sous mon apparence de mec stable, timide et gentil, c'est ce qui m'a sauvé je crois.

Peace.


Tout pareil pour moi ! Cette manie de toujours vouloir faire démissionner les autres pour mieux les larguer ensuite.
La sorcière avait fait démissionner son ex 3 fois et maintenant ça fait deux ans qu'il galère à trouver forcément ça fait tâche dans le cv.
Elle voulait que je quitte mon job ou j'ai une bonne place pour un stage, bien oui faut partir à l'aventure !!! "Tu n'es pas trop avide de découvertes". "Tu es trop matérialiste pour faire ça"
A 40 ans quand t'as un job qui te plait tu réfléchis. C'est tellement mieux de tout quitter et de vivre aux crochets des autres et de l'état. J'aurais du lui répondre ça. Salope de profiteuse !

Comment se passait l'emprise à distance El Gringo ? Elle te faisait pas de scènes de jalousie ? T'es resté longtemps avec ?
Heureusement que tu n'as pas démissionné !!!!! BRAVO !

El gringo
Messages : 9
Enregistré le : 12 Mai 2019, 09:14

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar El gringo » 12 Mai 2019, 11:29

Salut vassili et Dax,

L'emprise à distance se faisait par téléphone, tous les jours deux heures d'appel environ, où elle monologuait pendant des heures, et ça finissait souvent en prise de tête, elle me reprochant de ne plus l'écouter, ou me reprochant de prendre partie contre elle. (alors que je ne faisais qu émettre des avis sur des situations de conflit qu'elle avait et qui me semblaient puériles ou relevant plus du quiproquo) ou alors elle remettait en cause ma volonté de construire avec elle, de vraiment quitter mon taf etc.. (Car j'ai cherché du taf ds 1 premier temps mais sans succès.) ou alors elle remettait en cause ma personnalité: tu aurais dû être plus véhément ds telle situation, tu es trop gentil, tes amis t ont arnaqué pendant cette soirée, etc...

Elle m'inondait de texto toute la journée avec des cœurs partout, me reprochait de ne pas répondre assez vite, puis ne répondait plus elle-même pendant des jours..

Tout à basculé après 10 mois un an de relation, on est restés 1 an et demie ensemble. L épisode de dénigrement à duré 6 mois.

Vassili
Messages : 578
Enregistré le : 20 Jan 2019, 13:16

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Vassili » 12 Mai 2019, 12:16

Punaise le monologue par téléphone. Je me le tapais aussi. Des heures à raconter des choses puériles et des conflits de collégiennes et fallait l'écouter partir dans ses délires.
"Mon chef demain je vais lui dire ses 4 vérités, cette fois je le remettrais à sa place et blablabla" puis le lendemain "vous voulez un café Jean-Michel ?" Puis elle lui léchait le cul.
Quand je lui ai fais la remarque en lui disant "tu l'as vraiment bien remis à sa place !" En éclatant de rire elle m'a plus parlé pendant deux jours en me disant que j'étais un sans coeur et qu'elle ne voulait pas faire de mal à son chef etc.
En fait elle n'avait juste pas de couilles.
Mais j'ai du écouter sa pseudo mise au point par téléphone pendant deux heures...

Jo69
Messages : 602
Enregistré le : 10 Aoû 2018, 14:56

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Jo69 » 12 Mai 2019, 13:21

Le PN est incapable de communiquer. Il ne peut être dans le dialogue car l'autre n'existe pas à ses yeux.
Il s'agit donc, en effet, d'un monologue où l'autre n'est qu'un instrument utilisé dans le but de se (re)narcissiser.
En fait, le PN s'écoute parler. Se gargarise de son propre discours - au dépens de l'autre.
Et c'est vrai que n'existant pas, cet autre n'est - logiquement - pas sensé parler... :lol:
" Les mirages sont en quelque sorte les mensonges du désert. " ( Jean Cocteau )

DaX
Messages : 869
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar DaX » 12 Mai 2019, 14:17

On a tous eu les mêmes :lol:

noutchi
Messages : 402
Enregistré le : 19 Mar 2018, 15:21

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar noutchi » 13 Mai 2019, 10:39

Ah ce fameux monologue de la PN, durant des heures, à s'ecouter parler.
A la fin, tu raccroches et tu ne sais meme plus quel était le contenu de la discussion.
Combien de fois, je raccrochais et j'etais completement à cote de la plaque, incapable de reflechir, le cerveau en surchauffe total.
Leur incapacite à tenir compte des emotions, des envies de l'autre.
Meme dans la rupture, c'est elles qui decident en fait.
Je te quitte, je te reprends meme si tu n'es pas au courant :D moi je croyais qu'on etait plus ensemble, ben oui elle m'avait dit que c'etait fini, et puis j'apprends 2 mois apres, que je suis incapable de lui proposer des sorties, des vacances... ben normal on est plus ensemble... ben si elle avait decide qu'en fait elle voulait etre à nouveau avec moi et moi je n'avais pas mon mot à dire :D
Apres c'est tentative de victimisation, incapable la aussi de se remettre en question.

Buissonnière
Messages : 3049
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Buissonnière » 13 Mai 2019, 10:53

J'ai subi aussi les longs monologues au téléphone.
Comme je savais que ça allait durer je mettais le haut parleur ou un seul écouteur si mon fils était là et je le laissais parler tout seul tout en faisant autre chose
De temps en temps je lâchais un "Et oui" "Ah ben oui hein" "Mnnn mouais"
Et puis "Bon j'ai sommeil là, on reprendra tout ça demain ... bisous, bisous, smack smack ... oui moi aussi je t'aime"

Et le sms final que je recevais après avoir raccroché
"Fée de beaux rêves"

Les fées, les p'tits lutins et les elfes
Céti pas mimi ça Madame ?
« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

Vassili
Messages : 578
Enregistré le : 20 Jan 2019, 13:16

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Vassili » 13 Mai 2019, 11:24

noutchi a écrit :Ah ce fameux monologue de la PN, durant des heures, à s'ecouter parler.
A la fin, tu raccroches et tu ne sais meme plus quel était le contenu de la discussion.


J'ai failli m'étouffer avec mon café !!! Tu veux me faire mourir ou quoi ? :lol: :lol:

C'est trop ça, deux heures à vomir son venin puid "je suis fatiguée je raccroche bonne nuit".
Et toi t'as perdu deux heures de ta vie à écouter ses sempiternelles conneries, j'ai perdu un an de ma vie à écouter son discours envieux, haineux puis sa vie de merde et ses problèmes tout le temps problèmes et conflits quand j'y pense je me pourrais me baffer toute la journée.


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités