Le comportement sexuel des PN femmes

Myrage
Messages : 379
Enregistré le : 14 Déc 2018, 21:23

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Myrage » 12 Fév 2019, 00:48

@ David et Scorpio

Vos points de vue sont tout à fait éclairants à partir de l'article conseillé par Quichotte.

Après le love bombing, l'acte sexuel se résume à un phénomène très mécanique,sans imagination, sans la recherche du bien-être de l'autre.

Finalement que le PN ou la personne toxique soit un homme ou une femme, le résultat est le même.
Une grande frustration.

Les failles sont des 2 côtés donc je cautionne la co-responsabilité. L'inexistant d'un côté, le trop de l'autre. Et si comme la sagesse populaire déclare, la nature a horreur du vide, le vampire n'attendra pas longtemps avant que la proie vienne s'en gouffrer.
,
,

davidH
Messages : 106
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar davidH » 12 Fév 2019, 11:00

Oui Myrage, je pense c'est vraiment le point commun entre les personnes présentant des comportements qualifiés "PN" ; la non reconnaissance des besoins et envie de son partenaire avec par contre l'affirmation haute et sans retour des ses propres besoins et envies. Ce qui donne cette sensation de pas exister, de non prise en compte.
et cela se retrouve sur la sexualité, le dialogue, les sorties, les projets etc....
ce qui est étonnant c'est qu'ils utilisent notre propre sensation ( ne pas exister, pas pris en compte ) lorsque nous ne satisfaisons leurs envies et besoins.
" tu ne fais pas attention à moi"
" tu me prends pas en compte "
" tu veux etre le chef"
" ya que toi qui compte"

dés j'essaye de donner mes volontés, mes souhaits, c'est vu comme une tentative d'aller contre les siens. et je deviens un dictateur qui veut tout contrôler. Inversion des rôles. y a de quoi être sonné!

Quand tu évoques la co-responsabilité, je vois ça ainsi....
période de love bombing, 2 personnes en quête de fusion se rencontre. ça fonctionne a fond bien que quelques signes nous font peur, nous mettons quelques freins car oui ya des trucs qui nous chagrinent, qui vont à l'encontre de nos valeurs ( écoute, dialogue, empathie). la machine est lancée. la peur que cette période se termine permet d'excuser. que si ca se termine, on perd pied, que le monde s'effondre. pourtant là oui j'aurais du poser clairement les limites, affirmer concrètement et sans discuter MES conditions, affirmer mes valeurs. Mais la peur d’être quitté, de stopper m'en a empêché.... et ça la personne en face le sent très bien. et là la machine s'emballe, j'ai donné une porte d'accés pour qu'elle puisse basculer du coté obscur et passer en mode " je demande, j'exige, tu fais pas assez, je me plains, je suis victime, c'est de ta faute, tu me prends pas en compte et patati patata" . on laisse le loup entrer dans la bergerie... ces comportements sont induits par leur manque de confiance qui est abyssal. un besoin permanent d’être rassurés, que tout ce qui pense doit être vérité, autrement tout s'écroule, le vide s'approche... tu passes ton temps à rassurer, a essayer de rendre secure la relation, mais là ou ça devient dingo, c'est que plus tu fais bien, plus en face on se méfie de toi et plus on t'en demande. un puits sans fond. jamais assez. une fuite en avant, enfin non une boucle, on tourne en rond. et pourtant de temps à autre revient cette merveilleuse personne, puis sa fragilité te touche, tu sents bien que tu es important pour elle. Pour sortir du jeu, faut ouvrir grand les portes, vaincre sa peur. et aussi ne plus faire des ses remarques une histoire personnelle.

icz
Messages : 293
Enregistré le : 15 Jan 2019, 12:18

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar icz » 12 Fév 2019, 11:39

" Mais la peur d’être quitté, de stopper m'en a empêché.... et ça la personne en face le sent très bien. et là la machine s'emballe, j'ai donné une porte d'accés pour qu'elle puisse basculer du coté obscur et passer en mode " je demande, j'exige, tu fais pas assez, je me plains, je suis victime, c'est de ta faute, tu me prends pas en compte et patati patata" . on laisse le loup entrer dans la bergerie... ces comportements sont induits par leur manque de confiance qui est abyssal. un besoin permanent d’être rassurés, que tout ce qui pense doit être vérité, autrement tout s'écroule, le vide s'approche... tu passes ton temps à rassurer, a essayer de rendre secure la relation, mais là ou ça devient dingo, c'est que plus tu fais bien, plus en face on se méfie de toi et plus on t'en demande. un puits sans fond."


BINGO un puit sans fond, car plus on en fait, plus elle est sure qu'on veut la manipuler, en fait elle projette sa façon de fonctionner sur les autres.

Tout ce qu'elle/il fait est dans ce but, ses mots doux, ses regards, ses acrobaties sexuelles.... et pour elle/il, nous aussi quand on est gentil c'est pour la/le manipuler, elle/il peut pas imaginer une autre raison, elle/il a des émotions mais pas de sentiments, alors comprendre notre envie de bien faire, notre bienveillance, l'amour... impossible, tout est affaire de dominant/dominé

bilig
Messages : 86
Enregistré le : 25 Jan 2019, 19:43

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar bilig » 12 Fév 2019, 11:44

"L'hystérique est une esclave qui cherche un maître sur qui régner"

"Le désir fondamentale de l'hystérique est un désir d'insatisfaction"( Jacques Lacan )

icz
Messages : 293
Enregistré le : 15 Jan 2019, 12:18

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar icz » 12 Fév 2019, 11:49

oh oui, il y a une composante hystérique, j'ai d'ailleurs cru à une pathologie histrionique au début, avec un petit espoir d'évolution positive par une théapie... puis la perversion a monté en puissance...

Elle stoppait en plein acte sexuel dès qu'elle approchait de l'orgasme... "par peur de perdre le controle" disait elle...

"l'hystérique ne veut pas jouir" de je sais plus qui... ben c'est vrai....


quelle tarée... :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45:

davidH
Messages : 106
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar davidH » 12 Fév 2019, 11:52

Icz, bingo aussi :) c'est exactement cela.
quand je la met face à ses propres turpides, à sa façon de fonctionner et bien sur avec une réelle empathie elle me répond
" ben oui mais si je donne raison, tu vas gagner, ça va gonfler ton orgueil"
c'est hallucinant.

Joujou
Messages : 108
Enregistré le : 27 Jan 2019, 01:34

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Joujou » 12 Fév 2019, 12:18

davidH a écrit :Oui Myrage, je pense c'est vraiment le point commun entre les personnes présentant des comportements qualifiés "PN" ; la non reconnaissance des besoins et envie de son partenaire avec par contre l'affirmation haute et sans retour des ses propres besoins et envies. Ce qui donne cette sensation de pas exister, de non prise en compte.
et cela se retrouve sur la sexualité, le dialogue, les sorties, les projets etc....
ce qui est étonnant c'est qu'ils utilisent notre propre sensation ( ne pas exister, pas pris en compte ) lorsque nous ne satisfaisons leurs envies et besoins.
" tu ne fais pas attention à moi"
" tu me prends pas en compte "
" tu veux etre le chef"
" ya que toi qui compte"

dés j'essaye de donner mes volontés, mes souhaits, c'est vu comme une tentative d'aller contre les siens. et je deviens un dictateur qui veut tout contrôler. Inversion des rôles. y a de quoi être sonné!

Quand tu évoques la co-responsabilité, je vois ça ainsi....
période de love bombing, 2 personnes en quête de fusion se rencontre. ça fonctionne a fond bien que quelques signes nous font peur, nous mettons quelques freins car oui ya des trucs qui nous chagrinent, qui vont à l'encontre de nos valeurs ( écoute, dialogue, empathie). la machine est lancée. la peur que cette période se termine permet d'excuser. que si ca se termine, on perd pied, que le monde s'effondre. pourtant là oui j'aurais du poser clairement les limites, affirmer concrètement et sans discuter MES conditions, affirmer mes valeurs. Mais la peur d’être quitté, de stopper m'en a empêché.... et ça la personne en face le sent très bien. et là la machine s'emballe, j'ai donné une porte d'accés pour qu'elle puisse basculer du coté obscur et passer en mode " je demande, j'exige, tu fais pas assez, je me plains, je suis victime, c'est de ta faute, tu me prends pas en compte et patati patata" . on laisse le loup entrer dans la bergerie... ces comportements sont induits par leur manque de confiance qui est abyssal. un besoin permanent d’être rassurés, que tout ce qui pense doit être vérité, autrement tout s'écroule, le vide s'approche... tu passes ton temps à rassurer, a essayer de rendre secure la relation, mais là ou ça devient dingo, c'est que plus tu fais bien, plus en face on se méfie de toi et plus on t'en demande. un puits sans fond. jamais assez. une fuite en avant, enfin non une boucle, on tourne en rond. et pourtant de temps à autre revient cette merveilleuse personne, puis sa fragilité te touche, tu sents bien que tu es important pour elle. Pour sortir du jeu, faut ouvrir grand les portes, vaincre sa peur. et aussi ne plus faire des ses remarques une histoire personnelle.



Je suis tout à fait d'accord avec vous. C'est mon ressenti. Ils nous donnent du rêve et des illusions, pour ensuite nous les reprendre mais à quel prix ? Un jour il m'a dit "rien n'est gratuit" aujourd'hui je comprends le sens
"Il faut entreprendre cette démarche en se disant que la vie est une aventure, que l'on est tombé sur une difficulté, qu'il faut la franchir et l'oublier pour continuer à vivre."

Quichotte
Messages : 184
Enregistré le : 30 Nov 2018, 00:42

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Quichotte » 12 Fév 2019, 12:40

Bonjour David

Toutes mes excuses pour hier fin d' aprèm, J' avais des obligations a gérer.

J' ai rapidement parcouru les échanges depuis, et m' arrête à ceci:
" Je pense que la période dite de "love bombing" est "sincère", le souhait de faire corps à corps avec l'autre est réel. Comme une fuite de sa propre personne . Durant cette période, ils donnent vraiment, c'est comme une folie. et c'est grisant pour un partenaire lui aussi en quete de fusion."

Je suis assez proche de ce que je crois comprendre de tes impressions.

Avec qqs nuances.

Je crois que, précisément à partir de nos petites approches et interrogations autour de l' incestuel, la période du " love bombing" est tt sauf " sincère " chez le pervers.
Qu' elle constitue un des points les plus éloignés de son psychisme.
Oui, la stratégie de séduction perverse est outrancière dans ses degrés. Le recours à un tel débordement de moyens, pour juste séduire qqun, franchement, c' est tt sauf une optimisation stratège...quand on voit comment par la suite, l' économie perverse agît, par petits réglages très fins, le love bombing constitue un temps pour le moins dispendieux!
Mais on en reste qu' à première vue, si on rapporte le but = séduire, à la mise en oeuvre dispendieuse des moyens= une séduction hors norme, excessive, débordante.
Car tu sais comme moi qu' il s' agît pour le pervers de" ferrer" la victime, de l' anesthésier par l' excès, de l' inscrire dans un territoire psychique et émotionnel apte à admettre du " trop" ( le transgressif, insultes, humiliations, brimades, contre valeurs en ts genres...)

Dit simplement, Le love bombing, à 1ere vue donc, apparaît comme du trop ( de la part du pervers), pour créer l' admission du trop ( chez son vis à vis)
On est plus du côté de la manoeuvre, que de la sincérité.

Sauf qu' on peut manoeuvrer " sincèrement".

Il manque donc le gong, le point de passage entre l' esprit de manoeuvre, et la sincérité.

Difficile la définition de la sincérité.

En comptabilité, il existe un principe - apparu récemment- de Sincérité des comptes. Il réfère essentiellement au principe de non dissimulation.
Aucun tour de passe passe entre la modélisation comptable admise pour l' établissement des comptes, et la méthode de comptabilité et de présentation des comptes ( ex: on ne glisse pas en budget annexe des dépenses relevant par nature d' un compte de dépense...etc)

Est ce que le pervers, dans cette période de séduction acharnée, est sincère?
Est ce qu' il se dissimule son besoin de ferrer son vis à vis ?
Je crois réellement que oui.
Je ne doute pas que son besoin de nous ne soit sincère.
Je ne doute pas que son besoin de nous inscrire dans le périmètre du trop ne soit sincère.
Il existe juste un contrepoint, ici. À partir du biais ( un gros gros gros gros...gros biais) de l' altérité.
Car le point aveugle à notre rationalité émotionnelle ( si si..), c' est que l' abondance des moyens mis en oeuvre, à l' assaut de notre narcissisme dont il fait le siège, finit par construire le passage entre son narcissisme, et le nôtre ( Oui, ce serait comme une co-(n)naissance à un narcissisme unique, partagé, du pervers et de son vis à vis)

Alors oui, le pervers est sincère en période de love bombing, mais à l' égard de lui seul.
Et je perçois, mais de loin car je ne crois pas y être sensible, qu' il y a comme un auto- érotisme chez le pervers à ce moment là. Onanisme pervers.

C' est le seul trait commun, à mon sens, entre l' incestuel chez lui, et la sexualité dirigée vers un vis à vis de même génération, ou se concevant comme adulte.
Si on retient que l' incestuel est une catégorie qui s' attache au défaut d' individuation, et à la confusion générationnelle.

Pour la part, J' ai nettement perçu l' incestuel chez mon ex- compagnon pervers, à l' endroit notamment de sa fille aînée. À travers des jeux de substitution que J' ai dénoncé.
Incrédulité générale.

Bref.
.
We are such stuff as dreams are made on
And our little life is rounded with a sleep

Prospero. The tempest. Shakespeare.

davidH
Messages : 106
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar davidH » 12 Fév 2019, 16:55

Bonjour Quichotte,
Merci pour ta réponse détaillée et ton approche disons « précise » et ouverte .
Sincérité et non dissimulation, j'aime bien cette idée. Dans le cas d'une personne perverse ET narcissique, oui il doit certainement y a voir dissimulation. Après un facteur important, c'est le vécu de la personne. Si elle en est à sa disons 5éme relation du même type et style 40 ans. L'expérience aura normalement appris à la personne comment elle agit, je dis bien normalement ( cela est-il possible pour eux, je n'en suis pas sur...).
« Est ce qu' il se dissimule son besoin de ferrer son vis à vis ?
Je crois réellement que oui »
Donc sa sincérité est la sienne, pour lui même, sans compte à rendre.

Je te cite :
« Car le point aveugle à notre rationalité émotionnelle ( si si..), c' est que l' abondance des moyens mis en oeuvre, à l' assaut de notre narcissisme dont il fait le siège, finit par construire le passage entre son narcissisme, et le nôtre ( Oui, ce serait comme une co-(n)naissance à un narcissisme unique, partagé, du pervers et de son vis à vis) »
Je partage cela ! D'autant plus si le vis à vis est en recherche d'une cristallisation avec son partenaire ( c'est mon cas).
Pour sortir de cet enfermement, je pense qu'il est nécessaire de se « re-narcissiser », de reprendre son propre contrôle, fort de cette expérience bien entendu qui nous a révélé notre propres failles.

Myrage
Messages : 379
Enregistré le : 14 Déc 2018, 21:23

Le comportement sexuel des PN femmes

Messagepar Myrage » 12 Fév 2019, 16:57

Oui David, j'approuve ta conclusion.


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités