La santé des pervers narcissiques

Venez parler de tout le reste...
Grenadine
Messages : 3316
Inscription : ven. 24 févr. 2017 17:02

La santé des pervers narcissiques

Message par Grenadine »

2evie, pardon, mais tu m'as fait éclater de rire!!!! J'imagine le spécimen!!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Tout et son contraire, jeûne et bouffe comme 4, hypersomnie et insomnie....Va y comprendre quelque chose puisque rien n'est cohérent!
2evie
Messages : 238
Inscription : mar. 12 juin 2018 18:35

La santé des pervers narcissiques

Message par 2evie »

J'en ris tout autant maintenant!!! :lol: Oui , voilà " Tout et son contraire", c'est long comme prénom mais ça lui va à la perfection!!! :lol: :lol: :lol: C'était cyclique... Avec une nette tendance pour l'insomnie, mais parfois il pouvait dormir près de 15h, voire plus non stop... ça devait être pour recharger sa batterie "PNique" ! Pratique pour faire des projets... Et la bouffe, oui, toute une histoire! Si j'avais le malheur de le charrier sur le sujet, ou lui donner des conseils plus raisonnés en la matière, hop j'en prenais pour mon grade! Comme pour beaucoup de choses, j'ai appris à l'écraser, n'en pensant pas moins, juste pour avoir la paix! :7:
Grenadine
Messages : 3316
Inscription : ven. 24 févr. 2017 17:02

La santé des pervers narcissiques

Message par Grenadine »

:lol: :lol: :lol:
Pikapika
Messages : 5
Inscription : mar. 23 oct. 2018 06:26

La santé des pervers narcissiques

Message par Pikapika »

Bon, bon, bon...
Alors je viens de lire tous ces posts et... tada! Ca colle pile poil.

J'ai un job qui me met en situation de chopper régulièrement rhume, gastro et autres grippes et maladies infantiles :6:
Résultat : dès que je rentrais en toussotant, 2 jours après il était au bord du cercueil me reprochant de lui avoir refilé Ma merde. Je dis 2 jours, parfois le jour même - sacrément virulent ce virus.

Le jour où j'ai eu une grippe puissance 10, j'ai été mise en quarantaine. Comprenez que si lui, l'attrapait, il ne pourrait jamais s'en remettre, il a une santé fragile.

La vue qui baisse, la quarantaine? Non, lui, il perd la vue et va voir X specialistes les traitant tous d'incompétents.
De l'asthme? Non, une insuffisance respiratoire mais cette fois on va pas chez le médecin parce que ce sont tous des incompétents. Lui, il a un truc bien précis, il l'a trouvé sur internet et eux ne chercheront pas. Sa vie est fichue et quelles sont mes compétences à moi pour lui conseiller d'aller chez le médecin et faire une radio des poumons? Je vous le demande !

Étonnamment, il m'a dit que ça allait mieux, maintenant. Je peux revenir, il ne fondra plus les plombs à ce sujet...
Avatar de l’utilisateur
giu-giu85
Messages : 6367
Inscription : ven. 8 déc. 2017 17:46

La santé des pervers narcissiques

Message par giu-giu85 »

Coucou, jrejoins le sujet, je n ai lu que la 1ere page. Moi le mien n est pas plus malade qu un autre, mais des qu il a quelques choses parcontre il a tendance a en rajouté, du coup jle prends plus au serieu et jle charie
«Nous ne sommes que la somme des instants de notre passé. »
Gaston Bachelard

Mon journal, http://forum.perversnarcissique.com/journal-pour-les-idees-claire-t3823.html
et là :
http://forum.perversnarcissique.com/valeurs-familliale-t3973.html
jelse
Messages : 97
Inscription : ven. 29 oct. 2021 18:13

Re: La santé des pervers narcissiques

Message par jelse »

rambow a écrit : jeu. 6 juil. 2017 11:51 Pour te répondre sincèrement, les quelques PN que j'ai connu au boulot, ou en vie privée... ils n'ont pas une très bonne santé, enfin je veux dire que le fait de jouer en permanence la comédie, tenir les mensonges demandes des ressources considérable. Ils sont à la fois fatigués et insomniaques ( la nuit l'inconscient reprends souvent le dessus ) maux de ventre inexpliqué, fatigue, sursaut d'énergie. Des sortes de coup de nerfs, coup de sang. Dans l'intimité ils ne vont jamais très bien. En public ils se donnent à 100%.
Je remonte le sujet. C est exactement ça, les mêmes caractéristiques trait pour trait. Depuis que j ai ouvert ma bouche et que je me rebelle en la mettant devant ses contradictions, son état empire. Fatigue toujours plus forte, insomnie, maux de ventre … ajouté à tout cela la culpabilisation, des besoins de tout justifier alors que je ne demande rien et de faire l inverse, ses contradictions …
Pier31
Messages : 446
Inscription : sam. 22 déc. 2018 19:42

Re: La santé des pervers narcissiques

Message par Pier31 »

Hello,
En général chez le PN tout est disproportionné donc un petit bobo devient un drame international 😳
Loume22
Messages : 513
Inscription : dim. 28 nov. 2021 17:25

Re: La santé des pervers narcissiques

Message par Loume22 »

Coucou,

Incroyable mais incroyable les similitudes ...
Chez le toxique (en fin de vingtaine) c'était : "insomnie" jusqu'à 5 h du mat (eh oui ça fatigue de ne pas bouger de sa chaise toute la journée), et donc hypersomnie et horaires décalés, il était fréquent qu'il se lève vers 16-17 h dans ces eaux là, et le cycle recommençait.
Quand je proposais une ballade (j'adore marcher et il a un chien qu'il fallait promener ...), Il se prétendait systématiquement fatigué/malade. Par contre pour aller au tabac l'énergie ne lui manquait pas.
Adorait manger fast food etc, malgré mes tentatives de manger équilibré, et mangeait de façon compulsive et une fois par jour. Son appétit était en tout cas fortement perturbé.
Vomissements quand il était contrarié ou qu'on se disputait, ça ça reste un grand mystère pour moi.
Maux d'estomac constants, en même temps il buvait beaucoup de café/coca/et surtout fumait énormément.
A eu des calculs biliaires donc a subi une ablation de la vésicule.
A eu une hernie discale (réelle au départ) donc des maux de dos (simulés ou non à la fin je ne savais plus)
Attrapait systématiquement de gros rhumes et disait que c'était de ma faute alors même qu'il me prenait dans ses bras alors que je lui disais non pour ne pas le contaminer.
Était en constant arrêt de travail pour dépression/burn out dont je doute de la véracité a présent. Et je suppose qu'il l'est toujours s'il ne s'est pas fait virer.
Fumait entre 10 et 15 joints par jour quand je l'ai connu, puis fumait des cigarettes et vers la fin avait certainement repris les joints.
Avait une batterie de médicaments/des antidepresseurs aussi chez nous, qu'il n'utilisait sans doute pas.
Et le clou du spectacle c'est quand même que j'ai appris après la rupture qu'il simulait des maladies quand il était jeune, une fois il a simulé une appendicite, il a avoué que c'était faux après avoir eu des examens complets ...

Purée en écrivant ça je me rends compte que ça fait beaucoup quand même :o
" Ta vie c'est ta vie. Ne la laisse pas prendre des coups dans une moite soumission. Guette. Il y a des issues. Il y a une lumière quelque part. Ce n'est peut-être pas beaucoup de lumière mais elle brise les ténèbres (...)" Bukowski
Répondre