La santé des pervers narcissiques

Venez parler de tout le reste...
Spartacus
Messages : 388
Inscription : sam. 21 avr. 2018 11:54

La santé des pervers narcissiques

Message par Spartacus »

Mon meilleur ami avait toujours des problèmes de santé, maux de ventre à cause d'un abus de piments (il adore soit disant manger des piments), ou un rhume et un sommeil très difficile.
C'est une chochote, une fois on faisait un TP et il a eu peur de se couper (au lycée il a eu un accident en TP et a une cicatrice). S'il fallait toucher des produits toxiques, c'est moi qui faisais les manipulations, trop dangeureux pour lui.
Profil supprimé

La santé des pervers narcissiques

Message par Profil supprimé »

La mienne est infirmière mais j'ai été surpris de ne trouver absolument aucun médicament, ou pansement dans son appartement quand on s'est rencontrés, et dans son frigo juste un pack de Leffe lol (maintenant je me rend compte que c'est juste un appât).

Bref, au début je la trouvais très maigre, on voyait sa colonne complète, mais pour autant elle me battait au bras de fer; elle avait aussi des plaques d'eczéma sur les cuisses, les bras, et se grattait beaucoup, j'ai pensé à une allergie, j'ai même pris rendez-vous avec elle chez une allergologue qui n'a rien trouvée, par contre elle a trouvée le moyen de me dire qu'elle avait dépensé du fric pour rien.

Elle avait pas mal de pellicules aussi, puis tout s'est arrêté quand j'ai commencé à acheter de bon aliments, elle ne cuisinait pas du tout, même des plats simples comme des salades, je me demande comment elle se nourrissait avant d'ailleurs.

Si certaines femmes prennent de l'antadis ici lors de leurs règles elle en prenait aussi, mais elle s'est déjà évanouie, et j'ai failli appelé le 15, sauf qu'elle a repris ses esprits et je me suis fait engueuler comme du poisson pourri, alors que j'étais simplement inquiet pour elle.

Elle avait régulièrement des bleus et pas mal de gros boutons d'acné qu'elle ne pouvait s'empêcher de triturer si bien qu'on ne voyait plus que ça.

Souvent enrhumée, des dents pas terribles avec gingivites, mais soulagé après une visite chez le dentiste qui lui a donné un modus operandi pour de soigner.

Quand j'étais malade elle s'occupait de moi, vraiment dévouée, comme si j'étais son petit garçon presque.
Mirabel
Messages : 111
Inscription : dim. 13 mai 2018 08:54

La santé des pervers narcissiques

Message par Mirabel »

Mon PN a trés souvent des crises de migraine et quand c'est la crise faut toujours qu'on s'occupe de lui comme lui masser le cou ou la tête.
Profil supprimé

La santé des pervers narcissiques

Message par Profil supprimé »

Ah oui Mirabel je te confirme, je masse aussi, j’étais obligé de lui faire des massages quotidiens, au moins de la tête et des épaules, et de temps en temps, un massage intégral qui me prenait pas mal de temps, par contre moi qui suis dans le bâtiment j'y avais jamais droit, parce qu'elle disait qu'elle sait pas faire.

J'ai oublié de dire qu'au fil du temps j'ai eu pas mal de problèmes de santé chez elle. Saignements de nez à répétition (que à la maison), vomissements (que à la maison), problèmes intestinaux, puis est venue l'oppression sur la poitrine (je pensais que j'allais faire une crise cardiaque), le sommeil perturbé, le bruxisme, les problèmes de stress au volant, l'irritabilité, l'impression d'être dans du coton presque anesthésié, un esprit de réflexion plus lent. Tout ça participe de l'emprise.
mariede2018
Messages : 99
Inscription : dim. 8 juil. 2018 16:18

La santé des pervers narcissiques

Message par mariede2018 »

Le mien est toujours malade, a besoin de massage aussi. C'est marrant beaucoup de point commun. Il aime ae faire plaindre même pour rien. Limite hypocondriaque
Mirabel
Messages : 111
Inscription : dim. 13 mai 2018 08:54

La santé des pervers narcissiques

Message par Mirabel »

Je crois que c'est un malade imaginaire. La maladie chez lui fait partie de son trouble qui fait qu'il a toujours besoin d'attention et qu'on s'occupe de lui !
Grenadine
Messages : 3316
Inscription : ven. 24 févr. 2017 17:02

La santé des pervers narcissiques

Message par Grenadine »

Pn avait une trouille bleue de tomber malade. Le moindre bobo prenait des ampleurs hallucinantes. Du genre, je tousse, j'ai une pneumonie, je fais caca vert, il faut qu'on m'enlève un bout d'intestin.... :11:
J'ai supporté ça patiemment. Et, quand moi, il m'est arrivé des tuiles, c'était pas grave of course. Comme une sorte de compétition dans les symptômes.... :45:
Marley
Messages : 199
Inscription : mer. 4 juil. 2018 20:30

La santé des pervers narcissiques

Message par Marley »

Grenadine : exactement le même.
Unum cum noris, omnes noris. :45:
En connaître un, c'est les connaître tous.
2evie
Messages : 238
Inscription : mar. 12 juin 2018 18:35

La santé des pervers narcissiques

Message par 2evie »

Bonjour,
Histoire de faire dans la poésie, le mien avait des désordres intestinaux quasi constants. Il mettait ça sur le compte des jus de fruits ou de l'alcool... Il allait souvent "se purger" peu de temps après avoir mangé, prétextant que c'était la nourriture qui lui avait donné la diarrhée... Waouh, il a un transit hyper speed, hors normes! Je lui disais que ce n'était pas normal, qu'il devait consulter... Mais pour lui, tout était normal.
Les années où nous discutions derrière le clavier, il a été jusqu'à prétendre qu'il luttait contre un cancer (imaginaire?!) depuis des années... Les rares fois où je me suis aventurée à remettre ça sur le tapis, il a changé de sujet immédiatement.Pas l'ombre d'un examen de contrôle ou d'une chimio depuis que je le connais. Par contre, il m'a tenu à plusieurs reprises un discours de mourant, pour mieux qu'on s’apitoie sur lui. Il raconté à l'autre fille du triangle que c'était sa mère qui avait un cancer, ce qui paraît... tout aussi faux!!!!... Le fait est qu'on en a diagnostiqué un chez ma mère en 2014 et il a osé faire un transfert sur la sienne. Il n' a jamais fait preuve de soutien ou de compassion dans cette épreuve, m'invitait à changer de sujet ou restait silencieux quand je lui en parlais. Il n'a jamais cherché à prendre de ses nouvelles. C'est quand même monstrueux de recourir à des arguments aussi sordides pour attirer l'attention sur soi et se faire prendre en pitié!
Il était souvent insomniaque, en alternance avec quelques phases d'hypersomnie. Parfois il ne s'endormait guère avant 3 ou 4 h du mat et larvait une bonne partie de la journée... Soit il s'endormait sur les coups de 21h30 pour se lever à 4 h du mat. Rares furent les nuits "normales". Il fallait que je me calque sur son rythme, sans broncher, sinon il me le reprochait ou prenait la fuite , bien évidemment! Bien sûr quand il ne dormait pas ou plus, il usait et abusait de tous les stratagèmes pour me réveiller ou m'empêcher de dormir.
Le monde hospitalier l'angoisse; il ne supportait pas les reportages montrant des malades, des opérations. Même la vue d'instruments de chirurgie anciens vus dans un musée lui ont fait prendre la fuite.
Il a toujours joué au yoyo avec son poids, pouvant se gaver de cochonneries à longueur de journée (et de nuit!!!) , rechignant sur les repas équilibrés que je proposais, pour mieux m'accuser de vouloir le faire grossir quand je lui préparais des choses qui lui faisaient envie. Quand on était invités, il bouffait comme 4, plus que n'importe quel convive. Il a aussi fait quelques périodes de jeûne, s'imposant une activité physique intensive pour perdre du poids rapidement... Cela fonctionnait forcément, mais les nombreux kilos évincés revenaient tout aussi rapidement. Et le cercle vicieux recommençait! :41:
2evie
Messages : 238
Inscription : mar. 12 juin 2018 18:35

La santé des pervers narcissiques

Message par 2evie »

De même il réclamait beaucoup de massages, mais en faisait très peu en retour! Il minimisait ou ironisait quand j'étais malade ou avait une blessure ("Oh ma pauvre chérie, elle est toute malade!"), quitte à me boycotter le temps que je guérisse pour ne rien lui transmettre! c'est beau l'amour! :lol:
Répondre