la proposition de mon amie

Andouille81
Messages : 1520
Inscription : lun. 22 juil. 2019 21:40

la proposition de mon amie

Message par Andouille81 »

Salut DavidH...

Bah champagne quoi !!! :4: :4: :4:

J'ai fait une lecture de "rattrapage" sur ton histoire (je m'y suis beaucoup retrouvé, l'écart d'âge, quitter femme et enfant pour elle, les infidélités de mademoiselle...). Tu en as pris un peu "plein le museau" sur ton sujet, certaines interventions même si pas mal intentionnées ont été un peu rudes. Perso, si on m'avait attaqué sous cette angle quand je suis arrivé je ne sais pas si j'aurai gardé le même flegme que toi :lol:

Bref je pense que tu as probablement pris l'une des meilleurs décisions de ta vie.

Bon courage.
davidH
Messages : 520
Inscription : lun. 26 nov. 2018 13:36

la proposition de mon amie

Message par davidH »

hello Andy,
ton histoire m'a également fait écho et ce petit passage sur les toc de nos ex-miss vis à vis de la voiture et plus particuliérement du stationnement m'a bien fait rire.
Tous les avis étaient instuctifs vraiment. de toute façon je n'étais vraiment pas disposé à la quitter. alors j'ai eu des décrytages ( je pense à Emmanuelle, Quichotte notament) qui m'ont permis de remettre les choses en place. De sortir la tete de l'eau, d'etre clair. de prendre position.
Il ya un an pil, aprés avoir passé 2 mois à ses coté car elle était immobilisée avec un corset ( les soins, toilettes, repas, massage, entretien, bref, la totale) je la grille à se reconnecter au mec alors que 2 jours avant en lui posant la question " parles tu encore avec lui", j'ai esquivé une baffe pour m'entendre dire " non du tout, ne m'en parles plus, ya rien".......
bon une fois grillé j'ai eu les aveux
" lui et moi c'est un peu comme christian et anastasia dans 50 nuances de grey, une attirance irresistible"
" si tu m'aimais tu me laisserais vivre ça, si tu refuses, tu es égoiste"
" tu penses qu'à toi"
" moi je pense à nous, notre épanouissement"
" tu me donnes pas de projet donc je peux aller voir ailleurs"
" je suis mitigé à faire un break pour m'éclater avec lui et dire stop, c'est compliqué de choisir"
etc....
upercut, t'es sonné dans le coin du ring.
là j'aurais du ouvrir grand la porte pour lui indiquer la sortie, " vas y tu en as envie et à un de ces jours"
mais je n'ai pas pu..... j'ai fait l'inverse, j'ai ouvert grand la porte pour lui dire " rentres, vient"
mais je n'ai pas pu exprimer une profonde et sourde colére. le sujet était tabou, nous n'avions pas le droit de revenir sur le sujet. dommage.
redistribution des places, tout était en ordre mais toujours cette phrase en tete
"pas de projet=je peux aller voir ailleurs ce qui se passe. projet=me ramener à la joie et dans une dynamique de vie"
ok ma jolie, on y va!!!! et nada.
alors quand je lui ai demandé pourquoi tant de mollesse, de moment passé à strictement rien faire. " j'ai pas ceci, cela. ta fille m'aime pas, je m'ennuie et blabla" " je serais jamais ta priorité, dans ta famille etc..."
lorsque nous avons discuté suite à la séparation elle m'a dit
" avec toi j'ai 50% d'amour, 50% de haine"
ça me semble trés juste
le terme complice n'est pas tjs approprié mais oui j'ai participé activement à la mise en place de cette relation toxique. j'ai tenté en redistribuant les cartes, d'enlever les situations propices à cette toxicité. mais le pli était pris, le vers était dans le fruit. échec et mat.
c'est justement en voyant bien sa part de participation à la relation toxique que l'on peut en sortir. nous sommes maitre de notre destin. l'emprise comme on la nomme, c'est la notre. oui en face il ya une mécanique, une boucle. mais nous sommes maitre de notre destin
j'avais donné les clés de mon estime à cette histoire. si cette goule d'ange m'aimait, oui je pouvais m'aimer. l'instance de départ est terriblement bancale. a mon sens il est tout de meme possible de batir là dessus, mais ce n'est pas à mettre dans n'importe quelle main. Comme me l'avais dit Quichotte " dans une folle lucidité"
mais voilà c'est fait, et aucun envie de rechercher à nouveau cela dans une histoire avec une femme. ca ne sera pas facile car j'ai toujours été ainsi. dans la projection. et justement il ya cette immensité devant moi, l'inconnu, la découverte.
cette histoire aura permis de me révéler un peu plus, de fermer un chapitre.
j'ai aimé cette femme comme un fou, je n'aimerai plus ainsi, cet amour sera unique. mais l'expression de l'amour est multiple, c'est là l'essentiel.
Andouille81
Messages : 1520
Inscription : lun. 22 juil. 2019 21:40

la proposition de mon amie

Message par Andouille81 »

" j'ai pas ceci, cela. ta fille m'aime pas, je m'ennuie et blabla" " je serais jamais ta priorité, dans ta famille etc..."

Ca fait écho chez moi ça :lol: ...

Pareil sur ton histoire de t'occuper d'elle quand elle était malade... j'ai passé 2 ans à soutenir la mienne dans ses échéances pro (au dépend des miennes) à la materner sur plein de choses... et dès qu'elle n'avait plus besoin ça partait en live.

Oui, cette sensation, de donner toujours plus... pour toujours moins ;) .

Ta dernière phrase me parle aussi, moi aussi j'ai aimé la mienne comme personne avant et je pense que je ne pourrai plus aimer autant... du moins plus de la même façon... cette abandon et cette abnégation totale pour quelqu'un, je pense que je n'en serai plus jamais capable.

C'est pas grave, on aimera différemment :)
davidH
Messages : 520
Inscription : lun. 26 nov. 2018 13:36

la proposition de mon amie

Message par davidH »

et puis, Andy, c'était quoi cet amour ou tu subis de la malveillance. est ce vraiment de l'amour. de donner pour recevoir l'approbation de l'autre, pour avoir la récompense de son amour. et se faire gronder si tu as mis la tasse à café a droite de l'évier et non à gauche. Accepter cela est-il de l'amour? j'en doute....L'avoir accepté fait surement écho à nos propres mécanismes liés a notre passé. un coté madeleine de Proust. faut il aller fouiner par là? surement si le blocage persiste mais si tu captes que c'est vraiment ce que tu veux reproduire, tu peux en faire l'économie. bon si j'avais 120€ à claquer là dedans par mois, je dis pas non par curiosité!
Répondre