la proposition de mon amie

davidH
Messages : 515
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 11 Juin 2019, 17:51

hello!
les news :)
ca a bien craqué, c'est une bonne chose.
finalement oui elle tient a cette histoire extra conjugale. " je l'ai fait pour te faire réagir" pour et que j e lui propose plus de projets.
C'était en cours, elle voulait accélérer.... bon j'ai pas compris les habitudes de yoyo des 2 derniers moi pour accélérer mais bref, disons qu'elel est ainsi pour le moment, que l'angoisse de demain la perturbe bq.
trés bien .
Ma grande fille de 16 ans a "enlevé" sa colère, c'est dit, donc la porte de nouveau chez moi est ouverte, en douceur bien sur . mais voilà.
je lui ai proposé de s'investir dans mon job, d'y prendre part, c'est un studio photo, un lieu ouvert.
mais aussi de voir une psy de couple pour aider à capter nos comportements "limitants" à chacun et découvrir !
se promettre la confiance
et continuer tous nos projets photographique
et que oui on peut s'en sortir ensemble vu que l'on reste accroc.....

et voilà que mon amie me ressort la relation extra conjugale du chapeau. " oui mais je veux pouvoir la poursuivre pour mon bien, j'en ai besoin pour m'épanouir, me sentir libre"..... entre temps elle a eu le gars en message, lui il veut pas s'engager.
euh comment dire, j'en ai déjà parlé, j'ai dit stop, je ne suis pas "libertin".... je deviens égoïste et patati patata. pas grave. j'assume, je ne suis pas libertin, le reste n'est que littérature et blabla.

alors avec une amie en 1/3 ( ca fait trop de bien de pouvoir échanger avec un 1/3 qui évite que cela parte en sucette) il y a que trois solutions .
que nous acceptons de suivre le projet évoqué dessus . mais là du coup mon amie pense que du coup elle m'obéit.
le break, elle vit son histoire de son coté ( vu qu'elle a l'air si importante), je vis ma vie de mon coté, pas de contact ( important, car si je laisse la porte un poil ouverte, elle rentre complètement). puis
la rupture totale et hop on en parle plus, basta

de la clarté une bonne fois pour toute.....
évidement elle revient à la charge avec son histoire extra conjugale, comme si pour elle s'était vital..... hummmm, vis là alors! break et hop.... mais non
je suis prêt pour les 3 possibilités, une page se tourne. a moins que de nouvelles surprises arrivent ! et j'ai bien peur de toute facon qu'elle ne donne pas sa décision. qu'elle espère que je choisisse d’être encore ensemble et elle de ne pas dire "oui je renonce à mon libertinage". jouer la montre.
pour une fois je suis serein, qu'importe le choix, il faut une décision et agir. surtout vivre.
bonne soirée

davidH
Messages : 515
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 11 Juin 2019, 18:01

petite correction!

hello!
les news :)
ca a bien craqué, c'est une bonne chose.
finalement oui elle tient a cette histoire extra conjugale. " je l'ai fait pour te faire réagir" pour que je lui propose plus de projets concrets.
C'était en cours, elle voulait accélérer.... bon j'ai pas compris les habitudes de yoyo des 2 derniers mois, pour accélérer c'est pas top. mais bref, disons qu'elle est ainsi pour le moment, que l'angoisse de demain la perturbe bq.
très bien .
Ma grande fille de 16 ans a "enlevé" sa colère, c'est dit, donc la porte de mon nouveau "chez moi est ouverte", en douceur bien sur . et oui il pourra devenir chez nous.
je lui ai proposé de s'investir dans mon job, d'y prendre part, c'est un studio photo, un lieu ouvert. de mettre en oeuvre les conditions pour que nous puissions y dégager un salaire pour elle. pas facile mais pas impossible!
mais aussi de voir une psy de couple pour aider à capter nos comportements "limitants" à chacun et découvrir !
se promettre la confiance
et continuer tous nos projets photographique
et que oui on peut s'en sortir ensemble vu que l'on reste accroc.....

et voilà que mon amie me ressort la relation extra conjugale du chapeau. " oui mais je veux pouvoir la poursuivre pour mon bien, j'en ai besoin pour m'épanouir, me sentir libre"..... entre temps elle a eu le gars en message, lui il veut pas s'engager.
euh comment dire, j'en ai déjà parlé, j'ai dit stop, je ne suis pas "libertin".... je deviens égoïste et patati patata. pas grave. j'assume, je ne suis pas libertin, le reste n'est que littérature et blabla.

alors avec une amie en 1/3 ( ca fait trop de bien de pouvoir échanger avec un 1/3 qui évite que cela parte en sucette) il y a que trois solutions .
que nous acceptons de suivre le projet évoqué dessus . mais là du coup mon amie pense que du coup elle m'obéit.
le break, elle vit son histoire de son coté ( vu qu'elle a l'air si importante), je vis ma vie de mon coté, pas de contact ( important, car si je laisse la porte un poil ouverte, elle rentre complètement). puis
la rupture totale et hop on en parle plus, basta

de la clarté une bonne fois pour toute.....
évidement elle revient à la charge avec son histoire extra conjugale, comme si pour elle s'était vital..... hummmm, vis là alors! break et hop.... mais non
je suis prêt pour les 3 possibilités, une page se tourne. a moins que de nouvelles surprises arrivent ! et j'ai bien peur de toute facon qu'elle ne donne pas sa décision. qu'elle espère que je choisisse d’être encore ensemble et elle de ne pas dire "oui je renonce à mon libertinage". jouer la montre.
pour une fois je suis serein, qu'importe le choix, il faut une décision et agir. surtout vivre.
que pensez vous de tout ça?
Bonne soirée

davidH
Messages : 515
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 26 Juin 2019, 15:22

hop petites news!
c'est très riche :) mais pour ceux qui se sont intéressés à mon histoire je vais parler de ma grande fille.
elle avait oui un pb d’anorexie boulimie, elle se faisait vomir très régulièrement. et depuis 2 ans. Elle a stoppé d'un coup il ya 6 semaines, elle tient le choc a priori. A coté de ça, elle a d'un coup accepté de voir mon amie et en même temps souhaite prendre de distances avec sa maman ( elle ne fait jamais confiance et me juge, c'est insupportable). Alors me voilà avec ma grande chez moi pour une durée indéterminée, responsable d'elle ( comme me le dit ça maman, "à toi de jouer", comme si je ne l'étais avant mais bref), décider de ses sorties, fréquentations etc.... Oui fréquentations, car sa maman voudrait bien pouvoir les contrôler. Elle a 16 ans, elle veut fumer des joints, faire des soirées et aime fréquenter des personnes de tout horizons et les "bads boys" comme elle dit, fait attention a son apparence ( grande, sportive et du style ). et plus elle veut être avocate pénaliste pour les affaires de mœurs ( ses notes sont bonnes). Une sacré ado! C'est cool:) mais bon vigilance ce n'est pas un hôtel chez mous, de plus faire des expériences c'est sain mais attention à l’excès! c'est passionnant .
Bon pour sa petite sœur là il va falloir faire attention....
Et mon histoire avec mon amie, ça se poursuit, nous avons une 1ére rencontre chez la psy que j'avais rencontré, le 2éme rdv est fixé ( bq de choses à dire, mais le 2éme rdv est essentiel avant). elle peut venir venir chez moi comme elle le souhaite ( la présence de ma fille lui procure une sensation d’apaisement), la porte est ouverte. on se promet de ne pas mentir. Pas d'emballement, ni de méfiance.
bonne journée!

Marie2020
Messages : 158
Enregistré le : 02 Juil 2019, 15:48

la proposition de mon amie

Messagepar Marie2020 » 04 Juil 2019, 12:01

Bonjour à tous

EMMANUELLE, j ' ai lu votre message concernant l'histoire de David h et je vous assure que j'en arrive à la même conclusion.

Marie2020
Messages : 158
Enregistré le : 02 Juil 2019, 15:48

la proposition de mon amie

Messagepar Marie2020 » 04 Juil 2019, 12:06

Emmanuelle a écrit :Bonjour davidH,

Je suis perplexe à la lecture de ton histoire. Plusieurs passages m'interrogent quand à la nature de votre relation, puisque tu demandes ce qu'on en pense : certes la relation est toxique, mais tu sembles bien la jouer! Je fais une relecture.

davidH a écrit :Cela fait 4 ans que je suis avec mon amie, nous avons 20 Ans d'écart ( 26-46 à ce jour).

Crois-tu que cela puisse remplir son narcissisme que de sortir avec un mec de 20 ans de plus qu'elle? De mon point de vue, ce détail montre plutôt que cela te flatte.

davidH a écrit :j'ai quitté mon ex-femme pour vivre cette histoire.La 1ére année fut délicate ,mon ex a remué ciel et terre pour me garder, j'ai craqué trois fois. Faut dire que durant mes retours vers mon ex elle a envoyé du bois. lors de mon dernier retour vers mon ex-femme

Donc, si je résume, pendant 1 an, tu as fait des allers-retours entre deux nanas, c'est bien ça? Et ton ex ne pouvait pas vivre sans toi? Et toi, tu ne savais plus où donner de la tête avec ces deux femmes folles de toi?

davidH a écrit :Nous avons deux enfants, la grande 12 ans à l'époque le vit trés mal ( sa maman fait comme elle peut et elle sert d'éponge

La grande, sa mère, mais toi? C'est quoi ta responsabilité là-dedans? Pas un mot sur le sujet… Oui, j'ai bien lu un peu plus loin que t'avais quitté ta femme mais que c'était de sa faute car problème de sexualité ; ça venait d'elle évidemment, c'est bien connu : le sexe ça se pratique seule.

davidH a écrit :Elle passe bq de temps sur les réseaux, s'entiche d'un homme ( 13 ans de plus), fait bq de message et je sent qu'elle peut partir. je me bats et elle reste.

Tu te bats pour qu'elle ne te quitte pas pour un autre mais sinon tu ne t'investis pas dans la relation.

davidH a écrit :Petit aparté sur la sexualité ( car la suite traite bien aussi de ça). j'ai quitté ma femme en partie pour ça, nous n'avions plus de rapports, une tendresse oui mais un truc vide de sensualité et partage. j'étais rapide, j'ai pris ça pour moi. Lors de la séparation tout s'est débloqué d'un coup avec elle lors de mes allers retours. un festival!!!! mais j'étais bien trop épris de ma miss. Sexualité sympa avec elle, pas débridé, assez mécanique mais vraiment fréquente et surtout une tendresse entre nous deux incroyable.

Festival du sexe +1 vs régularité +1… Je ne sais pas ce que chacune a pensé de la comparaison, t'as fait un tableau?

davidH a écrit :Elle tombe enceinte fin 2015 ( car elle n'avait pas respecté les 5 jours pour sa plaquette).

Mais oui, c'est de sa faute, parce que toi t'avais bien pris ta pilule :lol:

davidH a écrit :avortement fin février 2016. ce fut dur, elle était ok mais d'un coup elle change d'humeur, devient vraiment aigri, cassante,culpabilisation

Incompréhensible! Quand on avorte je ne comprends pas qu'on ne soit pas tout sourire. Vraiment, elle exagère!

davidH a écrit :la garde alternée de mes enfants lui pèse car elle peut pas venir. […]
pour son intégration dans ma famille je luis dit que ça prend du temps, que si nous sommes heureux tous les deux, les choses évolueront

Parce qu'en plus de ne pas fonder de famille avec toi, elle n'est pas non plus insérée dans celle que tu avais déjà. Ben non, faudrait pas qu'elle y croit trop non plus. Mais c'est la faute de ton ex, elle ne voulait pas…

davidH a écrit :elle va tenter de contacter directement ma grande ( qui était rentrée dans une phase d’anorexie) via les réseaux sociaux avec comme message final " ton père et ta mère ne sont jamais aimé, faut le savoir).

OK, ça ce n'est pas bien.

davidH a écrit :et pourtant des restos, des escapades à la mer, paris, bruxelles. elle vient chez moi, ne fais rien du tout mais bon je lui dit, elle s'en fout ( c'est ton problème, ca te regarde), ne paye rien aussi ( travail au smic et elle doit meubler son appart). je vois aussi que son argent file, lui dit ( je m'en fout, c'est ma vie, je fais ce que je veux. aujourd'hui sans ma dernière aide elle serait interdit bancaire).

Je ne vois pas le rapport, mais alors pas du tout, entre restos, escapades etc et relation stable et aimante. Mais je note que sans ton intervention et ton soutien elle n'y arriverait pas. Tu veux dire que sans toi, en fait, cette pauvre fille ne serait rien?

davidH a écrit :a partir de 2017, la sexualité devient plus ennuyante, c'est toujours moi qui demande. c'est totalement mécanique, elle ne peut jouir que si je ne bouge pas et elle fait le boulot. pas de préliminaire ou autre. pareil je lui en fait part .( c'est ton problème etc...) et toujours de crises de plus en plus fortes, je tente de lutter. […]
et une sexualité qui devient désuète, elle ne veut plus embrasser, tendresse absente

Bon ben si sexualité ennuyante alors, on quitte. Même conclusion que pour ton ex femme en somme. Quoi? Elle aussi elle baise seule? Rhôôô ces femmes, toutes des égoïstes!

davidH a écrit :petit point sur elle. elle est toujours victime. de sa maman, de sa sœur, ses collègues. se fâche régulièrement avec sa meilleure amie. des ennuis de santé (?), des projets mais jamais réalisés, bref tout le temps en train de se plaindre. je suis pris là dedans, comme un automate, je fais le pompier de service mais c'est jamais assez. et plus je donne plus je suis mauvais. je deviens le dictateur qui veut contrôler sa vie. […]
Je contacte une thérapeute que certains connaissent ici ( elle fait des video sur les Pn). elle confirme la relation hautement toxique et le profil Pn de mon amie. elle me conseille de temporiser, prendre le temps. et depuis on alterne les moments sympas ( peu) et grosse crise.

Des fois qu'on ait un doute sur qui est la victime dans votre couple, tu te devais d'être précis.

davidH a écrit :Suite à un voyage en Martinique en février 2018 ( très pauvre en tendresse, sensualité, sexualité mais riche en publication facebook instagram etc...) nouvelle grosse crise ( déluge d'insultes) avant un voyage en solo pour moi a Cuba.

Parce que sans toi, la pauvre, partirait pas en vacances. Mais que t'as besoin de vacances pour te reposer des moments avec elle, trop pénibles.

davidH a écrit : retrouve une connaissance, part avec lui en week-end voir des amis. hummm. dors avec lui ( comme frère et sœur ), remet ça il y a un mois. la mec la touche ( caresses ventres cuisses) durant toute la nuit, elle ne pouvait rien dire, elle était pétrifiée. car bien sur elle a subit des trucs dans sa jeunesse.

Bien sûr elle a subi des trucs dans sa jeunesse? Je sais que lorsqu'on parle de PN on a affaire au mensonge mais là c'est juste dire : cette femme prétend avoir été violée pour se faire plaindre… Bon après je trouve ça bizarre qu'elle te raconte ça, bizarre que tu n'en dises rien, et bizarre que finalement là-dessus vous passiez "une belle semaine". Quand je dis que tu joues bien le jeu pervers…

davidH a écrit : Elle demande à pouvoir vivre 1-2 aventures avec des mecs afin de voir si avec d'autres elle peut atteindre l'orgasme. Pour se décoincer. Puis ensuite revenir vers moi pour valider qu'elle est bien sur la bonne voix du lâcher prise. "on sera fixé, si avec toi je n'ai pas d'orgasme alors ça viendra bien de toi"......bien sur tout ça non pas en break mais en restant en contact, un peu comme avant ( je ne peux me résoudre à séparer nos chats) et en parlant bébé avant mes 50 ans ( sans se marier car si c'est pour divorcer). Elle appelle cela une union libre.C'est ubuesque. Elle veut pas de séparation, elle pense toujours a former un vrai couple avec moi mais là elle a besoin d'aller tenter ailleurs. Comme si nous deux c'était impossible de vraiment s'y mettre ensemble, de s'aimer tout simplement et s'ouvrir. Et tout ça dit froidement.


L'union libre existe, c'est un concept qui t'échappe apparemment et qui évidemment ne correspond pas à tout le monde. Je conçois que tu aies été choqué. Mais libre à toi d'accepter… ou pas ! Être libre c'est savoir se positionner. Si tu ne sais pas dire non, c'est un problème. Mais pourquoi t'offusquer de cette proposition si vous avez réussi a passer "une belle semaine" après qu'elle passe le WE avec un autre. Et si toi-même tu as "craqué" trois fois pour aller retrouver ton ex? (avec protection?, non je pose la question comme ça, au détour…)
Si véritablement sa proposition te dérange, il faut mettre un terme à cette relation. Mais, si on lit bien que vous entretenez une relation peu commune, il est indéniable que le mouvement pervers se joue entre vous deux et n'est pas de son seul fait. Il serait temps que tu te demandes quelle est ta place dans cette histoire. Et quel jeu tu joues.



Bonjour Emmanuelle et David h et les autres.

J ai eu la meme sensation qu'Emmanuelle en lisant votre histoire davidh. Je n'essaie pas de vous accabler mais de vous donner une piste à creuser afin d'avoir des réponses à vos questions. Il me semble que votre histoire n est pas plus nette de votre coté que du sien.

davidH
Messages : 515
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 04 Juil 2019, 15:55

bonjour Marie,
merci pour ton message, tout les avis sont bons à lire et comprendre afin d'avancer.
J'ai donné des précisions suite à la relecture d'Emmanuelle . Puis des événements se sont produits. de plus je ne sous estime nullement mon implication " toxique" dans cette histoire tout comme je ne cherche pas à qualifier de milles maux mon amie. Je suis plus dans un moment de décryptage de notre relation car au final on ne se quitte pas mais on manque tout les deux de quelque chose chacun de notre coté.
Si vous avez des pistes de réflexion a me donner suite à la lecture de ce long post, je suis à l'écoute :)

Marie2020
Messages : 158
Enregistré le : 02 Juil 2019, 15:48

la proposition de mon amie

Messagepar Marie2020 » 04 Juil 2019, 16:29

David h

J ai lu vos explications par la suite et finalement je comprends mieux votre situation meme si je pense que vous aussi de votre côté avez du développer des comportements déviants peut etre pour vous protéger

davidH
Messages : 515
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 04 Juil 2019, 16:45

bien entendu Marie, je suis bien conscient qu'au sein de cette relation j'ai eu des comportements, agissements qui n’avaient pas lieu d’être. le cul entre deux chaises, ménager le choux et la chèvre etc.... et au final comme l'a souligné par exemple Quichotte, nous nous sommes retrouvés dans un "vrai piège". un verrouillage.....
Maintenant que chacun soit revenu à sa place, ( moi, mon amie, ma grande fille et mon ex femme), nous n'avons plus d’excuses pour bien avancer ou se séparer en toute simplicité. Nous sommes tous les deux face à notre histoire sans pouvoir accuser qui que ce soit de nos manques. et cela libère vraiment. un big ouf de soulagement. et une belle sensation de liberté.

Jessaie02
Messages : 13633
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

la proposition de mon amie

Messagepar Jessaie02 » 18 Juil 2019, 13:16

davidH a écrit :.......


bonjour david

un petit passage par ici pour avoir de tes nouvelles
j’espère que tu vas bien ? et que tout se passe comme tu veux

:39:
La tragédie de la vie n'est pas la MORT..mais ce qu'on laisse mourir à l'intérieur de NOUS pendant qu'on VIT ....

davidH
Messages : 515
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 02 Juin 2020, 18:54

hello,
presqu'un an que je n'ai pas actualisé ce post....
dans les grandes lignes:
mon amie est venue vivre chez moi à partir du 11 juin 2019, avec mes enfants que j'ai en garde alternée.
son envie irrémédiable de vivre son histoire avec le mec a été mis "de coté" enfin je n'ai pas eu de soupçon
une névralgie cervico brachiale pour moi en septembre sévére. bizarre bizarre. le corps a cédé.
3 séances communes chez la psy, elle pleurait bq, a raconté avoir été battue par sa mére, la psy lui a proposé de la suivre en échengant par mail. ce qu'elle n'a jamais fait bien entendu.... la psy me dira plus tard qu'elle a certainement "mitoné".
et toujours du yoyo, du up and down, cette pression au quotidien.
pas d'implication ménagére ou repas, toujours sur son portable
" tu me fais pas assez de place ici, je ne me sens pas chez moi, je reste étrangére"
une réelle implication en septembre pour m'aider, un feu de paille...
quelques crises et pétage de plomb, des reproches.
dés que je disais non sur un truc, c'était OUT, aucune possibilité de gérer la frustration jusqu'a etre giflé.
bref, la sensation d'avoir en plus de ma fille de 17 piges, une 2éme ado
bien entendu j'ai tenté de parler de tout ça, de bien faire comprendre qui si on veut construire un avenir commun, il faut se bouger le popotin. mais là les reproches sur mon propre comportement arrivaient et ça finssait en sucette
oui c'était mieux que toute ce bordel décrit dans mon post ( et j'ai pas tout dit sur ses mots et actes). mais franchement c'était quand meme se contenter de peu à tous niveaux. alors j'ai mis fin début mars, le confinement a bien aidé pour le "sevrage". une fin en douceur. Elle me disait " les 3/4 du temps je suis malheureuse chez toi". bon ben ok . "excuses moi je ne te fais pas assez de place, je suis trop collant, je suis dépendant affectif etc..." rupture sans accuser, sans dire ses 4 vérités, rupture ou tu serres les dents comme un enragé. et tenir le no contact. Elle a surement pensé que je ferais comme d'hab, que je reviendrai. mais j'étais pret et disponible pour tenir. déterminé. je m'aimais plus.
durant le confinement, j'ai repris le sport, aménagé mon logement, repris des choses en main.
se recentrer sur soi, penser à soi sans avoir besoin de quelqu'un. prendre soin de son corps. lire et se cultiver.
voir à moyen terme, ne pas vouloir compenser avec une autre relation, ce n'est pas le moment.
etre ambitieux.
Michel Piccoli disait " la folie ne peut etre vécu qu'avec de la rigueur". je trouve cela trés juste.
dans cette histoire de FOLIE avec mon amie, il n'y avait pas de rigueur. c'était juste de la folie. j'ai des torts bien entendu.
Mais au moins aujourd'hui je ressens la colére que je n'ai pu avoir il ya un an, cette colére que tu ne peux évacuer car tu es en état de sidération. la tete sous l'eau. j'ai relu mon petit cahier jaune ou j'ai tout noté au quotidien en 2019. relu nos écahnages. c'est ubuesque. Poursuivre cela aurait été irresponsable.
Jean Charles Bouchoux que j'ai bq écouté dit que assez rapidement la " victime" se sent libérée et reprend sa route. si tout est ok et pas trop abimé.
c'est mon cas. je suis totalement soulagé, je ne suis plus dans cette histoire qui me faisait honte au final. faire ce boulgi boulga de relation qui rime à rien. ok je pouvais atteindre un summun de désir pour elle, d'aimer plus que tout la prende dans mes bras. oui mais à quel prix...... je n'avais plus de respect pour moi. et à ce moment là on peut pas en donner
pn, pas pn.... injonctions paradoxales, insatisfaction perpétuelle, accusation, impossibilité à gerer la frustration etc..... j'étais pas la bonne personne. m'a t-elle aimé? pffff qu'importe. moi oui et c'est terminé
il y a un an tout pil elle m'a dit ( suite à mon ultimatum pour qu'elle stoppe sa relation extra-conjugale)
" si un jour tu me quittes, tu te suicideras"
ben oui le davidH tout mou est mort. je garde la pulsion de vie que j'ai eu avec elle, pas la pulsion de mort que je laisse derriére.
mes reves, espoirs, désirs sont toujours là. J'ai grandit. il fallait surement en passer par là. je ne regrette rien. j'étais entier.
et avec rigueur et folie je les vit pleinement
Merci à tous pour vos conseils, avis, suggestions, soutien.... c'était essentiel.
et des bisous!


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités