la proposition de mon amie

Didinette
Messages : 26
Enregistré le : 15 Mar 2019, 21:44

la proposition de mon amie

Messagepar Didinette » 20 Mar 2019, 11:06

Oui, ce n'est pas évident mais tu es très lucide.

J'espère juste que tu ne souffriras pas dans cette histoire car tu as déjà beaucoup donné.

davidH
Messages : 256
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 20 Mar 2019, 11:45

bonjour à tous
Il est intéressant de constater que la lecture de mon histoire par Emmanuelle, Sumi, Quichotte est différente et complémentaire de Scorpio, newstart et les autres. c'est pour moi d'une richesse incroyable. Loin de m'enfermer dans un tunnel, cela me permet d'ouvrir les fenêtres et respirer l'air pur.
Quichotte, oui je pense que tu as touché un point crucial, j'ai commencé ce matin des lectures sur le sujet. c'est pas facile! il va falloir que je m'y atèle et trouver au départ des articles qui "simplifient" cette notion d'incestuel.
je donne quelques infos de plus sur moi.
je suis effectivement né entre deux enfants qui sont décédés ( un à 6 mois dans le lit de mes parents, l’aîné, puis ma sœur dés sa naissance à la maternité). c'est assez tabou dans ma famille. il ya un album de famille ou il ya une photo de mon grand frère ou dessous mon père a écris ceci " David, je serais ton ange gardien" j'en pleure a chaque fois comme là....
il parait que ce sont mes deux grand mère qui se sont bq occupés de moi à ma naissance, j'étais chouchouté comme pas possible. je n'ose pas imaginer les sentiments contradictoires qu'avaient mes parents en me prenant dans les bras..... c'est très curieux il est pour moi impossible de me souvenir de geste de tendresse envers moi de mes parents. surtout ma maman. Pour ce qui est de mon père, le sentiment le plus important qui m'habite est qu'il préférait de loin mon petit frère ( nous avons 5, ans d'écart à moi). le sentiment de n’être jamais à la hauteur de son espérance. je me suis construit notamment là dessus.
Pour mon amie, elle est née 1 an et 1/2 aprés sa soeur, dans une ambiance de séparation entre ses parents, enfant voulu que par la maman a priori. le divorce est intervenu à ses 6 mois. bien qu'ensuite ils se sont remis ensemble à plusieurs reprises mais tjs de manière éphémère. Elles a élevé ses deux enfants seule comme des jumelles, sans travailler spécialement. protection extrême.le grand père paternel ( le papa est adopté, on ne sait pas pour quelle raison à l'age de 5 ans. ) joue un rôle essentiel pour elle, comme s'il avait remplacer un papa défaillant ( alcool, peu de travail, peu d'accroche pour ses filles).

alors oui nous jouons ensemble une drôle d'histoire, je pense depuis le début que nous sommes ensemble pour nous guérir, pour dépasser nos "traumas" et grandir, devenir adulte. mais c'est un "jeu" ou projet très très dangereux. Pour elle, moi, ma famille. Il ya de la souffrance oui, mais il faut l'affronter. aller au delà

Nous nous sommes vus hier en fin de journée. Elle en souhaite vraiment pas arrêter notre histoire. Elle pouvait renoncer a son aventure avec son sex friend pour que nous restions ensemble. D'ailleurs ce n'est que cette personne qu'elle souhaite voir de manière épisodique ( il vit loin d'ici), elle dit de pas chercher ailleurs ensuite, que ce n'est pas son envie. Elle a trouvé une personne de confiance dit-elle. je veux bien la croire. Pour elle c'est une soupape qui lui permet d'évacuer une tension. et se faire du bien. ok
je n'ai pas "exigé" qu'elle y mette un terme. C'est sa vie, elle est libre. je le suis tout autant.
le plus important ensuite .... et surtout décisions prises à la lecture du climat incestuel dont parle Quichotte....
Nous ne parlons plus d'intégration dans ma famille, elle n'a plus rien à me dire sur ma fille via instagram. ma famille reste en dehors de notre histoire . et comprend que je dois m'occuper au mieux de mes enfants sans jalousie de sa part.
Notre rencontre ne se feront que chez elle, on peut le remettre en ordre, le décorer un peu plus, que j'y mette ou pas des affaires. mon appart familial reste en dehors de notre histoire sauf si c'est pratique.
Pour ce qui de nos rapports physiques, oui elle et moi on souhaite se découvrir plus, prendre le temps. tout faire pour s'embraser, remettre des jeux et découvrir ensemble un lâcher prise. Etre des explorateurs et inventer.
Pour les réseaux sociaux ( hors messenger), je coupe. je ne souhaite plus parcourir son compte à la recherche d'indices etc....
On se considère comme des célibataires quelque part avec des règles ( la protection est essentielle...).
De mon coté je vais pour ma famille m'occuper plus du pb de la grande ( elle n'est pas anoxerique pur et dur mais tt de melme englouti des pates et vomissements, c'est pas fréquent mais voilà), rendu vous pris chez le medecin pour bilan potassium et à la maison des ados. avec mon ex-femme bien aussi trouver notre place, tant qu'a petite bien suivre son évolution et l'encourager. J'aimes mes enfants, ça oui et je souhaite vraiment qu'ils deviennent des adultes autonomes et individualisés.
et bien entendu travailler sur moi. m'occuper de moi ( apprendre à danser, mon corps est rigide comme pas possible!) refaire du sport et arrêter le tabac.
voilà les résolutions. action. the show must go on
je vous tiendrais au courant. merci à tous pour votre bienveillance, cela me touche vraiment.
bonne journée

davidH
Messages : 256
Enregistré le : 26 Nov 2018, 14:36

la proposition de mon amie

Messagepar davidH » 20 Mar 2019, 12:27

et précision......
on ne connait pas la suite.....elle peut tomber finalement amoureuse ce cette personne. on peut finalement créer cet autre famille.... on se lasser et se séparer en se respectant.... on peut aussi se déchirer sur une nouvelle proposition de l'un ou l'autre qui ne convient pas au deux..... etc.....
hop profitons du soleil :)

Quichotte
Messages : 382
Enregistré le : 30 Nov 2018, 00:42

la proposition de mon amie

Messagepar Quichotte » 20 Mar 2019, 12:48

Bonjour David,

Voilà, une feuille de route!
Je ne doute pas que tu affûtes ta conscience, pas à pas.

Courage!
We are such stuff as dreams are made on
And our little life is rounded with a sleep

Prospero. The tempest. Shakespeare.

Profil supprimé
Messages : 982
Enregistré le : 18 Jan 2019, 13:15

la proposition de mon amie

Messagepar Profil supprimé » 20 Mar 2019, 13:04

davidH a écrit :bonjour à tous
Il est intéressant de constater que la lecture de mon histoire par Emmanuelle, Sumi, Quichotte est différente et complémentaire de Scorpio, newstart et les autres. c'est pour moi d'une richesse incroyable. Loin de m'enfermer dans un tunnel, cela me permet d'ouvrir les fenêtres et respirer l'air pur.
Quichotte, oui je pense que tu as touché un point crucial, j'ai commencé ce matin des lectures sur le sujet. c'est pas facile! il va falloir que je m'y atèle et trouver au départ des articles qui "simplifient" cette notion d'incestuel.
je donne quelques infos de plus sur moi.
je suis effectivement né entre deux enfants qui sont décédés ( un à 6 mois dans le lit de mes parents, l’aîné, puis ma sœur dés sa naissance à la maternité). c'est assez tabou dans ma famille. il ya un album de famille ou il ya une photo de mon grand frère ou dessous mon père a écris ceci " David, je serais ton ange gardien" j'en pleure a chaque fois comme là....
il parait que ce sont mes deux grand mère qui se sont bq occupés de moi à ma naissance, j'étais chouchouté comme pas possible. je n'ose pas imaginer les sentiments contradictoires qu'avaient mes parents en me prenant dans les bras..... c'est très curieux il est pour moi impossible de me souvenir de geste de tendresse envers moi de mes parents. surtout ma maman. Pour ce qui est de mon père, le sentiment le plus important qui m'habite est qu'il préférait de loin mon petit frère ( nous avons 5, ans d'écart à moi). le sentiment de n’être jamais à la hauteur de son espérance. je me suis construit notamment là dessus.
Pour mon amie, elle est née 1 an et 1/2 aprés sa soeur, dans une ambiance de séparation entre ses parents, enfant voulu que par la maman a priori. le divorce est intervenu à ses 6 mois. bien qu'ensuite ils se sont remis ensemble à plusieurs reprises mais tjs de manière éphémère. Elles a élevé ses deux enfants seule comme des jumelles, sans travailler spécialement. protection extrême.le grand père paternel ( le papa est adopté, on ne sait pas pour quelle raison à l'age de 5 ans. ) joue un rôle essentiel pour elle, comme s'il avait remplacer un papa défaillant ( alcool, peu de travail, peu d'accroche pour ses filles).

alors oui nous jouons ensemble une drôle d'histoire, je pense depuis le début que nous sommes ensemble pour nous guérir, pour dépasser nos "traumas" et grandir, devenir adulte. mais c'est un "jeu" ou projet très très dangereux. Pour elle, moi, ma famille. Il ya de la souffrance oui, mais il faut l'affronter. aller au delà

Nous nous sommes vus hier en fin de journée. Elle en souhaite vraiment pas arrêter notre histoire. Elle pouvait renoncer a son aventure avec son sex friend pour que nous restions ensemble. D'ailleurs ce n'est que cette personne qu'elle souhaite voir de manière épisodique ( il vit loin d'ici), elle dit de pas chercher ailleurs ensuite, que ce n'est pas son envie. Elle a trouvé une personne de confiance dit-elle. je veux bien la croire. Pour elle c'est une soupape qui lui permet d'évacuer une tension. et se faire du bien. ok
je n'ai pas "exigé" qu'elle y mette un terme. C'est sa vie, elle est libre. je le suis tout autant.
le plus important ensuite .... et surtout décisions prises à la lecture du climat incestuel dont parle Quichotte....
Nous ne parlons plus d'intégration dans ma famille, elle n'a plus rien à me dire sur ma fille via instagram. ma famille reste en dehors de notre histoire . et comprend que je dois m'occuper au mieux de mes enfants sans jalousie de sa part.
Notre rencontre ne se feront que chez elle, on peut le remettre en ordre, le décorer un peu plus, que j'y mette ou pas des affaires. mon appart familial reste en dehors de notre histoire sauf si c'est pratique.
Pour ce qui de nos rapports physiques, oui elle et moi on souhaite se découvrir plus, prendre le temps. tout faire pour s'embraser, remettre des jeux et découvrir ensemble un lâcher prise. Etre des explorateurs et inventer.
Pour les réseaux sociaux ( hors messenger), je coupe. je ne souhaite plus parcourir son compte à la recherche d'indices etc....
On se considère comme des célibataires quelque part avec des règles ( la protection est essentielle...).
De mon coté je vais pour ma famille m'occuper plus du pb de la grande ( elle n'est pas anoxerique pur et dur mais tt de melme englouti des pates et vomissements, c'est pas fréquent mais voilà), rendu vous pris chez le medecin pour bilan potassium et à la maison des ados. avec mon ex-femme bien aussi trouver notre place, tant qu'a petite bien suivre son évolution et l'encourager. J'aimes mes enfants, ça oui et je souhaite vraiment qu'ils deviennent des adultes autonomes et individualisés.
et bien entendu travailler sur moi. m'occuper de moi ( apprendre à danser, mon corps est rigide comme pas possible!) refaire du sport et arrêter le tabac.
voilà les résolutions. action. the show must go on
je vous tiendrais au courant. merci à tous pour votre bienveillance, cela me touche vraiment.
bonne journée


Bonjour DavidH

Javais commencé à t'écrire sur une blessure de l âme ou j'avais l impression de t identifier par ton comportement et le rôle en partie que tu joues dans cette relation mais j'ai fait machine arrière. ....au vu de ton souhait de continuer cette relation toxique.
J'ai pensé que ça ne t intéresserait pas.

Effectivement je rejoins Scorpio sur ses interventions et d autres intervenants mais ce qui ressort de tes écrits c'est une certaine lucidè donc oui tu n'es pas victime du moins tu n'es plus une victime et tu en as conscience.
Je trouve que c'est Malsain pour être honnête avec toi
Et je rejoins Sumi sur ton rôle de la toxicité

Je crois que toutes personnes ou du moins la majorité rencontre un PN pr se guérir de ses blessures....Ses traumas mais où je ne te rejoins pas c'est prquoi prendre le risque de cette dangerosité de la relation ou tu finiras par être celui le plus léser. ....Celui qui finira par le plus souffrir
As tu vraiment besoin de souffrir pr te guérir quand on prend acte dun pb en soi ?
Quand nous prenons conscience de ce trauma renvoyer par PN et toutes les conséquences qui y découlent à côté
En quoi ça en vaut la peine ?
Tu peux faire ce travail avec un professionnel sans pr autant continuer la relation.

Je lis de l attache te concernant vis à vis de cette nana sauf que le PN n'est pas attaché à toi comme tu le perçois ou comme tu le conçois. ....il ya de l emprise c'est certain.
J'y vois aussi un homme qui se crée volontairement des contraintes et des obligations mais pourquoi ?

Je n'ai pas les compétences de Quichotte. ...et je ne maîtrise pas cette notion d incestuel.

J'pense juste que c'est toi qui souffrira le plus dans cette histoire.

Bon courage mais à partir du moment où tu es lucide tu es responsable aussi.

Profil supprimé
Messages : 982
Enregistré le : 18 Jan 2019, 13:15

la proposition de mon amie

Messagepar Profil supprimé » 20 Mar 2019, 13:07

davidH a écrit :et précision......
on ne connait pas la suite.....elle peut tomber finalement amoureuse ce cette personne. on peut finalement créer cet autre famille.... on se lasser et se séparer en se respectant.... on peut aussi se déchirer sur une nouvelle proposition de l'un ou l'autre qui ne convient pas au deux..... etc.....
hop profitons du soleil :)


On appelle un chat un chat.
Un ou une PN ne tombe jamais amoureux jamais.
Leur structure ne leur permet pas
C'est beau ce doux rêve illusoire. ...

Sumi1978
Messages : 242
Enregistré le : 11 Mar 2019, 13:49

la proposition de mon amie

Messagepar Sumi1978 » 20 Mar 2019, 13:15

Je sais avoir écrit dans un message, que c'était le dernier.
Mais le revirement de situation me donne envie d'y mettre encore un peu mon grain de sel :D

@DavidH,
J'ai parlé de ton cas à un ami tant celui-ci m'a travaillé. Il m'a dit que tu devrais être content de sa franchise et qu'il est possible qu'elle ressente juste le besoin d'assouvir des pulsions sexuelles qu'elle ne retrouvait (peut-être) plus avec toi. Il ne doute pas de son amour envers toi et son honnêteté en est la preuve... à mon avis, c'est trop risqué de se prononcé, car nous vous connaissons pas personnellement.

Je la surnomme femme-enfant dû à son comportement enfantin envers ton ex, envers toi et tes enfants. Dont notamment ses jalousies envers tes filles. Elle t'a rencontré avec une histoire et un passé qu'elle ne peux effacer. Pour ce qui est l'apport matériel et finance que tu lui apportes... ça ne regarde que toi. Mais soit prudent au risque de t'endetter et de n'avoir que les yeux pour pleurer à la fin.

Quichotte a très très bien analysé la situation et a mis le doigt exactement sur les points qui me dérangeaient dans tes messages.

Tes projets futures (pour tes enfants, pour vous deux) sont super et le fait de faire réapparaître les cadavres du placard pour y travailler dessus t'apportera un avenir beaucoup plus serein. Question sexe, il y a tant de possibilités de vous épanouir dedans. N'arrêtez pas de chercher.

En ce qui concerne ton père et sa préférence pour ton petit-frère, pose-toi juste la question ou à un psy si ton sentiment n'était pas dû à une mauvaise interprétation de ta part sur les événements ou des dires de ton père. Il est possible que ton père ait eu peur de t'aimer de peur de te perdre... tout comme il a perdu le 1er bébé = J'ai aimé le 1er et il est mort. Mon 2ème devient donc à présent l'ainé et si je l'aime, je risque de le perdre aussi. Parfois le cerveau réagit d'une manière insensé face aux traumas.

En faisant un travail sur toi et ton passé, tu couperas les problèmes inter-générationnels dans lesquelles tu es et en conséquence... tu éviteras aussi de léguer un fardeau lourd à tes enfants dont elles n'ont pas conscience et qui ne leur appartient pas.

Je te souhaite bien du courage et beaucoup de succès dans tes projets. N'hésite pas à nous donner des nouvelles.

@Pour tout le monde, DavidH compris:
J'aimerais vous conseiller un livre philosophique que je lis entre 2 ouvrages sur les PN.

Il s'intitule "A nous la liberté". Il a été écrit par 3 personnes que le destin a réunis...
Christophe André (un moine bouddhiste français, Alexandre Jollien (philosophe suisse, qui est devenue handicapé motrice suite à problème à sa naissance) et Mathieu Ricard (un psy français je crois, ancien médecin).

Quichotte
Messages : 382
Enregistré le : 30 Nov 2018, 00:42

la proposition de mon amie

Messagepar Quichotte » 20 Mar 2019, 13:20

Newstart, bonjour!

Je comprends ce que tu transmets à David, en termes de soin de lui même.

Tu parles de " lucidité " à son propos.
Non, je vais m' exprimer de sorte de ne pas t' enjamber, David!

David, Newstart te parle de "lucidité".

Je ne parlerais pas de lucidité.
Plutôt d' un éveil, un frémissement de conscience.

C' est déjà vertigineux, de saisir ses entrailles.

J' ai déjà eu l' occasion de l' écrire ailleurs.
Quand bien même il y a lucidité (hiérarchisation rationnelle des informations délivrées par une situation, accompagnée de prononcés éthiques sur la manière de se positionner, éveil à notre propre dimension éthique à l' égard de nous mêmes EN SITUATION ..) ça ne permet pas nécessairement de construire une lucidité émotionnelle.

On peut être fou, tt en étant très lucide.

Tant que la sphère émotionnelle n' a pas compris, tant qu' elle n' intègre pas les infos livrées par la rationalité de notre conduite dans le monde ( notre éthique perso), nous nous projetons dans le monde de façon plus ou moins clivée.

Mais ce dont je suis persuadée, c' est que lorsque nos entrailles ont commencé à chuchoter à notre conscience, ça peut prendre 10, ou 30 ans...on finit par aligner notre conscience, et nos entrailles.
We are such stuff as dreams are made on
And our little life is rounded with a sleep

Prospero. The tempest. Shakespeare.

Profil supprimé
Messages : 982
Enregistré le : 18 Jan 2019, 13:15

la proposition de mon amie

Messagepar Profil supprimé » 20 Mar 2019, 13:21

J'ai une question SUMI

donc si nous rencontrons un PN qui est honnête avec nous sur ses intentions c'est de l amour ?
Je n'ai pas compris un passage dans ton intervention.

Puisque j'ai connu au delà de mon PN chéri. ...un autre PN qui a été honnête sur ses intentions mais qu'il ne quittera jamais sa femme c'est qu'il avait de l amour ?
( il ne ma pas lâché pdt des années avec toute les belles paroles qui vont avec )

J'ai peut être mal compris ton intervention. ..sorry

Profil supprimé
Messages : 982
Enregistré le : 18 Jan 2019, 13:15

la proposition de mon amie

Messagepar Profil supprimé » 20 Mar 2019, 13:27

SUMI

. Il m'a dit que tu devrais être content de sa franchise et qu'il est possible qu'elle ressente juste le besoin d'assouvir des pulsions sexuelles qu'elle ne retrouvait (peut-être) plus avec toi. Il ne doute pas de son amour envers toi et son honnêteté en est la preuve...

Ça signifierait que la copine a davidH n'est pas PN ?


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités