La perversité narcissique dans les films

Avatar de l’utilisateur
Kiwi
Messages : 127
Enregistré le : 27 Fév 2019, 10:44

La perversité narcissique dans les films

Messagepar Kiwi » 22 Juil 2019, 15:30

Hello les anges gardiens ! :37:

Bon, on ne me demande pas pourquoi, et on ne me juge pas, hein, mais ce week-end j'ai regardé le film de Disney, Raiponce (version 2010).

:!: Alerte Spoil :!:

Et quelle ne fut pas ma consternation quand j'ai découvert le personnage de la méchante alias "Mère Gothel" :

Image

Pas de violence physique, pas de sorcellerie, mais de la manipulation en bonne et due forme. C'est une PN imbuvable et un personnage plutôt complexe pour un Disney. Ça sent le vécu parmi les scénaristes. Et effectivement pour la création du personnage, une enquête interne à Disney auprès des employées (femmes) a été lancée pour faire remonter les choses que leurs mères faisaient et qui les faisaient se sentir piégées ou étouffées. Il en résulte un parfait équilibre passif/agressif. Ça m'a littéralement scotché.

Son narcissisme se manifeste principalement dans sa peur de vieillir. Elle kidnappe Raiponce pour utiliser ses pouvoirs et lui permettre de rajeunir (elle a 324 ans en vrai la vieille peau).
La pauvre Raiponce est complètement manipulée par cette ordure. Elle est constamment dévalorisée, bonne à rien, et encouragée à rester sous sa protection, isolée dans sa tour pour l'éternité, avec pour seul but de se faire exploiter par la vieille.
Mère Gothel Raiponce, regarde dans ce miroir. Sais-tu ce que je vois ? Je vois une jeune femme ravissante, pleine d’assurance et d’énergie. Oh tu es là toi aussi !

Elle se décarcasse pour Raiponce, elle fait tout pour elle, qu'elle aime de tout son cœur :
Mère Gothel Je t'aime de tout mon coeur ma chérie !
Raiponce Je vous aime plus encore !
Mère Gothel Je t'aime bien plus que cela.

On y retrouve entre autres techniques, du déni, la technique de l'homme de paille, la victimisation... la petite est complètement sous emprise :
Mère Gothel Parfait, c'est encore moi qui passe pour la méchante !


Autant vous dire que ces scènes m'ont beaucoup parlé. La prise de conscience et la confrontation de Raiponce m'ont fait beaucoup trop plaisir par rapport au commun des mortels ! Déformation professionnelle ! :D
Mère Gothel Raiponce ? Tu vas bien ?
Raiponce Je suis la princesse disparue.
Mère Gothel Oh Raiponce, combien de fois devrais-je te dire d’articuler quand tu parles.
Raiponce Je suis la princesse disparue ! N’est-ce pas ? Ai-je bien articulé, mère ? Mais êtes-vous vraiment ma mère.

Je me suis dit qu'il serait intéressant de partager ce ressenti, et ouvrir par la même occasion, un fil sur les personnages de fiction PN.
C'est à vous !
Kiwi

Avatar de l’utilisateur
goliath
Messages : 369
Enregistré le : 20 Juil 2018, 13:03

La perversité narcissique dans les films

Messagepar goliath » 23 Juil 2019, 09:13

Excellente analyse Kiwi

:108:
Je te pardonne non pas parce que tu mérites le pardon, mais parce que je mérite la paix !
Nous ne sommes pas responsables du bonheur ou du malheur des autres nous ne sommes
responsables que de nous même !


Retourner vers « Musique et chanson »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité