La dépendance affective et les messages

Venez parler de tout le reste...
Jessaie02
Messages : 5193
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

La dépendance affective et les messages

Messagepar Jessaie02 » 15 Avr 2019, 17:33

On est bien d'accord que je dois expliquer pourquoi j'ai "craqué" sur une personne juste avec un echange de messages, ce qui m amènent a ressentir quelque chose pour quelqu un a travers un échange ?
Ou une liste d'émotions et de ressentis?

Jessaie02
Messages : 5193
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

La dépendance affective et les messages

Messagepar Jessaie02 » 16 Avr 2019, 06:35

Avec le recul de la relation avec un toxique je pense que j'ai toujours manqué d'amour et d'attention dans ma vie.
Je pensais jusqu'à cette relation que c'était au autres de me le donner.

Pour parler de mes relations je n'ai eu que des amourettes par ci par la. Le portable n'existait pas encore donc j'ai du y aller au feeling.. je me souviens plus trop ce qui m'attirait chez eux, Un point commun il avait tous fait des conneries dans leur vie il devait y avoir le côté rebelle.

J'ai connu mon mec très jeune, son côté rebelle m a attiré également et puis a l'époque je crois que je suis restée sans forcément être amoureuse je suis parti dès que jai quitté le lycée et qu on a bossé.puis la vie a suivi son cour et les années sont passées. J'ai sacrifié mon ancien taf quand il a été muté. J'ai beaucoup fonctionné en fonction de lui et des autres membres de ma famille.

Je dis sans forcément être amoureuse car ce que j'ai resenti pour x je ne l'ai pas ressenti pour mon mec.

Quand X est revenue dans ma vie, pendant son love bombing je recevais jusque 300 messages par jour a l'époque j'ai pris ça pour de l'attention .. de l'amour. Je me suis dit j'ai au moins quelqu un pour qui je compte. Il me demandait comment j'allais. Si j'avais bien dormi. Un petit coucou par ci....un je pense a toi par la... un appel matin midi soir et quand je sortais d'un rdv. Il m'accompagnait a mes rdv. J'avais des bouquets de fleurs. Je revivais. Je renaissais. Je n'avais plus l'impression d'être un meuble, d'être morte...il m'encourageait a faire plein de chose, il me.mettait sur un piédestal AVEC LUI J EXISTAIS enfin avec ses mots ses appels et ses paroles.

La suite de ça on la connait, je suis arrivée ici comme une m------e .

Et puis j'ai connu de l'attirance et des frissons sur ce forum on repart sur le même fond un échange de message d'ou mon poste ici
(en pensée également pour newstart et xela)

Avec cette personne avant qu'il y est entre nous un ENORME ICEBERG ;)
( il s'est fait attaqué une fois sur mon fil et je pense que ça la refroidi. Il a mis de la distance, il ne venait plus sur mon fil, et ne répondait plus a mes messages)

J'AI RESSENTI UN MANQUE EN MOI A CETTE PÉRIODE qui a duré plusieurs semaines :9:

J'avoue qu'à l'époque cette attaque m'avait perturbé je n'ai pas su intervenir pour le défendre et je l'ai regretté ensuite.

Avant cet incident lui et moi, on parlait beaucoup. On échangeait énormément. On avait beaucoup de points communs . Une vision pareil de ce qu était l'amour et la même chose qui nous avait fait plongé : notre coeur et notre sensibilité. On était tous les deux encore sonné par ce qui nous été arrivé et il y avait ce courant qui passait, ce fil. Il arrivait a me faire rire a travers les mots et a me sentir bien.
On avait même mis de la légèreté dans nos messages. C'était le feeling.
Il me défendait a chaque "agression".. j'avais même dit que c'était mon sauveur virtuel, ce jour ou j'ai appris
l existence du fameux triangle.
Il y avait de l'attention mais l attirance n'était pas la meme que toxique.
J ai eu des frissons un jour de neige ou je me sentais mal un samedi et le fait d'avoir parlé avec lui m'avait apaisé.
C'était différent de ce que j'avais ressenti pour l'autre tordu.
C'était un nouveau ressenti pour moi a linterieur.

Voila mon histoire de ressentis ;)

Jessaie02
Messages : 5193
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

La dépendance affective et les messages

Messagepar Jessaie02 » 16 Avr 2019, 08:41

j'attends le débrief qui va me permettre de comprendre pourquoi ....
je sais que certains et certaines d'entre vous sont assez balézes pour nous aider à réfléchir :)

Emmanuelle
Messages : 625
Enregistré le : 19 Jan 2018, 19:28

La dépendance affective et les messages

Messagepar Emmanuelle » 16 Avr 2019, 08:46

Tu décris le sentiment d'avoir besoin de quelqu'un pour te donner vie, comme si tu n'étais qu'une ombre. Les autres seraient là pour t'apporter l'attention que tu ne portes pas à toi-même. De quoi as-tu besoin d'être sauvée?


Ta relation PN t'a permis de te regarder, de voir ces manques en toi. C'est beau de pouvoir se trouver soi-même.

Avatar de l’utilisateur
ange
Modératrice
Messages : 6835
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

La dépendance affective et les messages

Messagepar ange » 16 Avr 2019, 08:47

Bonjour jessaie02,

L'exercice est compliqué ;)
Merci de vous y être soumise.

Recevoir de l'attention pour exister. Voilà la clé.

Bcp de monde sur le forum prend soin de vous. Pq ce membre la ?
Est ce le contenu des messages ou la fréquence ?
Sauf erreur, je pense que c'est le premier homme qui est intervenu sur votre fil, juste ?
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

Scorpio
Messages : 1002
Enregistré le : 01 Oct 2018, 17:52

La dépendance affective et les messages

Messagepar Scorpio » 16 Avr 2019, 09:07

Bon... ange... Vous qui vouliez une expérience nouvelle sur le forum... en voilà une. ;)

Chère et tendre Jess

Puisque c'est le thème de ce fil, allons-y vraiment. "Toute ressemble avec des personnes ayant existées est purement fortuite..." comme on peut le voir sur certaines bandes annonces de films... :)

Cette complicité était réciproque. Ce qui liait était, entre autres, ce côté sincère et enfantin. Cette légèreté et ce rire bienvenus lors de ces moments douloureux du deuil avec un-e toxique.

J'ai aussi ressenti de belles émotions et envies. Après coup, j'ai compris que ce qui nous liait également était un mode de fonctionnement commun. Des besoins similaires. Une vision commune, une blessure commune. Et ce, juste avec un support virtuel. Grâce à une lecture de l autre en filigrane.

Je me disais: " C'est ce genre de femme qu'il me faudrait". Sérieuse, profonde, romantique, passionnée, sincère, spontanée, remplie de valeurs humaines et qui prend soin d elle...
Et surtout ce rire et cet humour. Deux composantes très attirantes pour moi.
Tout ceci, a été ressenti sur base du virtuel. Fantasme? Réalité ? Projection de nos envies? De nous-mêmes ? Peut être qu une rencontre en chair et en os aurait déçu toutes ces idées ? Peut être pas?


L épisode du triangle est venu secouer tout cela.
Je crois que bcp d hommes ressentent ce sentiment. Celui de vouloir être un sauveur. J'ai l impression qu il est inscrit dans nos gènes. Ou bien inscrit en nous suite à notre éducation ou culture. Pour le coup, oui, il y a eu ce réflexe de vouloir protéger une femme en détresse. Vouloir atténuer sa peine. Mais jamais dans une optique de manipulation ni de prédation. Je comprenais son désarroi et pensais avoir certaines réponses aux questions. Aider...
C'est chez moi une seconde nature. Chez elle aussi. :3:
Et puis, elle m aidait aussi. Me remontait le moral. Un échange réciproque...

Cet épisode du triangle m a remis les pieds sur terre. Et m a permis de palper les limites du virtuel. Avec la barrière de corail, rien n'était de toute façon possible. Je le savais depuis la première seconde. Mais les envies, les sentiments, n'ont parfois pas le même point de vue que la réalité. :)
Alors, le rationel a repris le dessus. C'etait même presque douloureux d être frustré de savoir que nos attentes seront quoi qu'il arrive déçues. Alors on se résigne. Et puis, de toute façon, elle est en couple. Et ce n est pas ma nature de vouloir briser un couple. Même déjà fort abîmé.

Je me souviens de ce jour de neige. Je crois que notre inconscient-préconsient a matché ce jour-là. Le sentiment de liberté et de bien-être étaient et sont ceux dont nous avions vraiment besoin dans notre vie. Quelques minutes hors du temps et des contraintes.
Encore aujourd'hui, je reste persuadé que c'est une vraie piste de développement personnel pour chacun.

Oui le virtuel deforme une relation. Mais il aura aussi permis de faire naître une belle sincérité entre deux êtres.

:39:

Jessaie02
Messages : 5193
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

La dépendance affective et les messages

Messagepar Jessaie02 » 16 Avr 2019, 09:21

Emmanuelle a écrit :Tu décris le sentiment d'avoir besoin de quelqu'un pour te donner vie, comme si tu n'étais qu'une ombre. Les autres seraient là pour t'apporter l'attention que tu ne portes pas à toi-même. De quoi as-tu besoin d'être sauvée?


Ta relation PN t'a permis de te regarder, de voir ces manques en toi. C'est beau de pouvoir se trouver soi-même.


on rejoint peut être ce que la psy m'a dit une fois a propos de X, vous attendiez qu'il vous sauve de votre VIE sauf que ce n'est pas à lui ou à un autre de le faire... c'est à vous

Avatar de l’utilisateur
heidi
Messages : 271
Enregistré le : 18 Oct 2018, 15:54

La dépendance affective et les messages

Messagepar heidi » 16 Avr 2019, 09:35

Sur l'impression d'amour que l'on peut éprouver pour une personne blessée, lorsqu'on est blessé soi-même, cela m'évoque une citation qui était affichée sur la porte du cabinet de mon psy, dont je ne parviens pas à retrouver l'auteur

"Je suis convaincu que, dans ces premiers moments d'engouement, chacun se trompait sur ce qu'il voyait chez l'autre. Il y voyait l'éclat de son propre regard implorant et meurtri, et le prenait pour du désir et un débordement d'amour.

Chacun était un oiseau aux ailes brisées cherchant à prendre son envol en s'accrochant aux ailes d'un aire oiseau blessé.

On ne guérit pas en s'alliant à aussi mal en point que soi. Deux oiseux estropiés voleront maladroitement ensemble. La persévérance n'améliorera pas leur vol ; chacun devra en fin de compte se détacher de l'autre et soigner ses blessures séparément."

Jessaie02
Messages : 5193
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

La dépendance affective et les messages

Messagepar Jessaie02 » 16 Avr 2019, 09:42

ange a écrit :Bonjour jessaie02,

L'exercice est compliqué ;)
Merci de vous y être soumise.

Recevoir de l'attention pour exister. Voilà la clé.

Bcp de monde sur le forum prend soin de vous. Pq ce membre la ?
Est ce le contenu des messages ou la fréquence ?
Sauf erreur, je pense que c'est le premier homme qui est intervenu sur votre fil, juste ?



c’était différent de X avec scorpio
(je mets son pseudo, j'ai pas osé au tour d'avant par respect et je n'avais pas son accord, et je ne savais pas s'il allait s'y soumettre mais je vois qu'il a écrit donc je me permets de le citer)

je ne pense pas que c'est a voir avec le contenu des messages ou la fréquence, c’était différent le ressenti.
on avait la même façon de voir les choses, on l'a toujours je pense
si le forum l'avait permis je pense que scorpio est quelqu'un que j'aurais aimé rencontré dans la vraie vie
on était très synchro tous les deux, j'ai ressenti de nouvelles émotions à travers ses mots, je me sentais bien
apaisé chose que je n'ai pas ressenti depuis des années

je ne sais plus si c'est le premier je regarderais

Scorpio
Messages : 1002
Enregistré le : 01 Oct 2018, 17:52

La dépendance affective et les messages

Messagepar Scorpio » 16 Avr 2019, 09:48

@heidi

Vous avez bien raison. Et c'est très joliment exprimé.

Peu de temps après l épisode du triangle, une nouvelle définition de l amour était nécessaire. C'est quoi l amour?

Pour ma part, aujourd'hui, je me dis que dans l amour, il y a quoi qu'il arrive une part de dépendance.
La rencontre entre deux adultes totalement accomplis, indépendants et sans attentes me semble être une vision de l esprit. Nous avons tous nos contradictions et besoins. Tout dépend du degré de dépendance de ces besoins toutefois.

Cela me renvoit à la nécessité et l importance du choix de départ dans lequel la part consciente des enjeux mutuels doit être comprise. Cela demande d avoir du recul et de nous connaître.
Sans quoi, notre inconscient nous dirrigera de nouveau vers des personnes parfois peu scrupuleuse.
Ce n est heureusement pas le cas ici.


Retourner vers « Le Salon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités