Julise

Julise
Messages : 19
Enregistré le : 24 Mai 2019, 10:02

Julise

Messagepar Julise » 12 Juin 2019, 16:58

Merci beaucoup pour vos réponses qui m'aide beaucoup !
J'ai un peu de mal à expliquer clairement l'histoire sans donner trop de détails qui permettrait de m'identifier. J'ai la sensation qu'elle sait que je viens sur ce forum, je lui ai clairement dit que je pensais qu'elle était perverse narcissique et elle m'a étrangement envoyé des messages pile au moment où je me connectais... Ce lien étrange et invisible peut être.

Je dois penser à moi et à me reconstruire. J'ai commencé mes démarches pour un logement et un travail. Effectivement, je me suis complètement oublié dans cette histoire. On disait que son argent était le mien et le mien le sien mais je ne me rends compte que maintenant que j'ai dépense sans compté pour "nous". On parlais de mariage, d'enfants, de maison et surtout un projet pro en commun... Ces moments "idyllique" me manque. Je pensais avoir trouvé l'écho de mon âme, ma flamme jumelle... J'ai lu des choses intéressantes sur "le syndrome du jumeau perdu", il faudrait que j'en parle à ma mère...

J'ai les capacités de retrouver un emploi facilement dans mes compétences mais j'aimerais me reconvertir dans un travail plus humain "d'aide à la personne" : sophrologie, hypnose, psychologie, kinésithérapie...

Pour éclaircir mon histoire, je ne suis plus avec elle depuis 10 jours. Le jeune homme en question était une de ses autre relation en parallèle de la notre, sa tentative de suicide est passé pour un accident "banal" et tragique... Et elle charme son père maintenant, c'est lui que j'essaie d'avertir par rapport à son fils et lui... Je pense essayer de le prévenir de façon plus clair dans la semaine, si je trouve "le courage" de le faire...

Je croyais sincèrement au karma jusqu'à maintenant mais j'avoue douter quand je vois ce qu'ils arrivent à faire impunément...

J'avance tranquillement sur le chemin de ma reconstruction aussi bien matériellement, psychiquement et émotionnellement mais ce terrible "savoir" me pèse.

J'apprends douloureusement que tout le monde n'est pas foncièrement bon au fond et que la princesse charmante dans ma vision enfantine de l'amour n'existe pas...

Je dois dire adieu à ma sirène enchanteresse.

Merci à tous pour votre aide, ce forum est une réelle bénédiction.
Pleins d'amour à vous tous. Si seulement chacun pouvait découvrir la force qu'on a tous ensemble avec amour, notre monde serait d'une beauté époustouflante...

Avatar de l’utilisateur
Sassa
Messages : 1708
Enregistré le : 05 Juil 2018, 21:52

Julise

Messagepar Sassa » 12 Juin 2019, 17:08

Buissonnière a écrit :Je crois que je ne vais pas répondre parce que là je suis un peu à vif
Sauf ceci : Tu l'aimes tellement même avec sa perversion ?


Idem.
Lire cette phrase m'a donné envie de.......... :103:
"Ces personnalités ne savent pas ce qui les habitent à l'intérieur d'elles-mêmes. Elles ne sont pas connectées avec ce qu'elles ressentent, ce qu'elles sont"

Julise
Messages : 19
Enregistré le : 24 Mai 2019, 10:02

Julise

Messagepar Julise » 12 Juin 2019, 17:29

@Sassa

J'aimerais te demander de lire les messages suivants, puisque j'ai tenter d'expliquer cette phrase.
Les autres victimes ont le droit de ressentir un manque viscérale envers leurs PN respectifs, ont le droit d'avoir le sentiment de les aimer plus que tout et pour une phrase maladroite j'ai le droit d'être mis au bûcher ?

Je pense avoir bien expliqué mon sentiments après coup et le niveau de perversité dans lequel je me suis englué.

Je ferais plus attention à l'avenir sur les mots que j'emploie et surtout sûr mes ressentis. Je sais qui elle est et ça ne m'empêche pas d'avoir le sentiment de l'aimer "en tant qu'humain" même si c'est un monstre... Je pense qu'on a assez d'exemple pour comprendre l'ambivalence de ce que j'ai essayer de dire. Combien de femmes et d'hommes retournent vers leur bourreaux respectifs malgré ce qu'ils leur ont fait ?

Merci en tout cas d'avoir pris la peine de poster. Je n'apprécie pas la forme mais je comprends la réaction et ça m''aide à ouvrir les yeux...

Avatar de l’utilisateur
Sassa
Messages : 1708
Enregistré le : 05 Juil 2018, 21:52

Julise

Messagepar Sassa » 12 Juin 2019, 17:52

Julise,

Il ne me semble pas que je t'ai "mise au bûcher" et je confirme que cette "formulation", si tu veux, me donne envie de vomir.

Ce que tu expliques ensuite c'est que tu aimes l'image... Mais la perversion ne fait pas partie de l'image donc là je ne comprends plus.. Bref, puisque tu n'apprécies pas la forme je m'arrête là, bonne continuation.
"Ces personnalités ne savent pas ce qui les habitent à l'intérieur d'elles-mêmes. Elles ne sont pas connectées avec ce qu'elles ressentent, ce qu'elles sont"

Dreamy
Messages : 1955
Enregistré le : 25 Oct 2018, 17:32

Julise

Messagepar Dreamy » 12 Juin 2019, 18:02

Julise a écrit :Les autres victimes ont le droit de ressentir un manque viscérale envers leurs PN respectifs, ont le droit d'avoir le sentiment de les aimer plus que tout et pour une phrase maladroite j'ai le droit d'être mis au bûcher ?

Navrée Julise mais tu n'as pas été mis au bûcher par Sassa comme tu le prétends ! :44: Alors cesse de te victimiser et de te comparer aux autres victimes de ce forum qui selon toi, ont le droit de... et patati et patata ! "Et pis moi, z'ai le droit d'être mis au bûcher alors que les z'autres y z'y sont pas mis et pis c'est vraiment trop inzuste !" :122:

Julise
Messages : 19
Enregistré le : 24 Mai 2019, 10:02

Julise

Messagepar Julise » 12 Juin 2019, 18:35

En réalité, ce qui me gêne c'est d'avoir le sentiment de ne pas être compris dans ce que je dis. On m'a déjà repris sous cette formulation et je me suis déjà expliqué, je pense. Surtout que la phrase en elle même est à mes yeux sortis de son contexte :

"Je l'aime" entièrement même avec toute sa perversion... J'imagine tellement sa souffrance intérieure que ça me rend terriblement triste pour elle, qu'elle ne puisse jamais vraiment connaître la paix, l'amour...


J'explique ma confusion par rapport ce que je croyais vivre dans cette relation et effectivement de l'image que j'avais de cette personne. C'est pourtant ce que l'on explique au victime qui ont encore le sentiment d'être amoureux de leur PN :

Tu ressens le manque et le vide qui font suite à la rupture et tu es confus.
Comme expliqué ici tu es amoureux d'un fake, tout ce qu'elle t'a montré d'elle est faux, un jeu de dupe pour enrubaner ses proies. Tu aimes une image et cette image revient puis disparaît puis revient et repart. C'est cette inconstance entre l'ange et le diable qui te rend fou et confus.


Donc si la perversion n'a rien à voir avec la séduction entreprise et l'image que le ou la PN se donne, je n'ai effectivement rien compris.

J'ai le sentiment qu'on aide les victimes a se détacher de ces relations perverses et c'est ce que je demande. Je pense que c'est un des rares lieux où on peut s'exprimer librement sur nos ressentis et sans être juger.

Je cherche en particulier de l'aide pour mon conflit interne sur la façon de vivre avec ce que je sais sur les causes réelles de l'accident du jeune homme que j'ai mentionné plus haut. J'ai peut-être sur interpréter mais je ne comprends pas qu'on revienne sur ma sensation de manque que j'ai exprimé d'une façon très maladroite, j'en conviens. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir quand même la sensation de l'aimer et je culpabilise assez tout seul pour que l'on me rappelle une deuxième fois. Alors que c'est convenue que c'est une sensation commune aux victimes de PN.

:39:

Sans parler de mes sentiments, n'y de ma confusion.
Comment je fais pour oublier qu'elle a déjà réussi a pousser une personne à mettre fin à ces jours et que la deuxième n'ai vraiment pas loin d'y passer ?

DaX
Messages : 384
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

Julise

Messagepar DaX » 12 Juin 2019, 19:12

Julise a écrit :En réalité, ce qui me gêne c'est d'avoir le sentiment de ne pas être compris dans ce que je dis. On m'a déjà repris sous cette formulation et je me suis déjà expliqué, je pense. Surtout que la phrase en elle même est à mes yeux sortis de son contexte :

"Je l'aime" entièrement même avec toute sa perversion... J'imagine tellement sa souffrance intérieure que ça me rend terriblement triste pour elle, qu'elle ne puisse jamais vraiment connaître la paix, l'amour...


J'explique ma confusion par rapport ce que je croyais vivre dans cette relation et effectivement de l'image que j'avais de cette personne. C'est pourtant ce que l'on explique au victime qui ont encore le sentiment d'être amoureux de leur PN :

Tu ressens le manque et le vide qui font suite à la rupture et tu es confus.
Comme expliqué ici tu es amoureux d'un fake, tout ce qu'elle t'a montré d'elle est faux, un jeu de dupe pour enrubaner ses proies. Tu aimes une image et cette image revient puis disparaît puis revient et repart. C'est cette inconstance entre l'ange et le diable qui te rend fou et confus.


Donc si la perversion n'a rien à voir avec la séduction entreprise et l'image que le ou la PN se donne, je n'ai effectivement rien compris.

J'ai le sentiment qu'on aide les victimes a se détacher de ces relations perverses et c'est ce que je demande. Je pense que c'est un des rares lieux où on peut s'exprimer librement sur nos ressentis et sans être juger.

Je cherche en particulier de l'aide pour mon conflit interne sur la façon de vivre avec ce que je sais sur les causes réelles de l'accident du jeune homme que j'ai mentionné plus haut. J'ai peut-être sur interpréter mais je ne comprends pas qu'on revienne sur ma sensation de manque que j'ai exprimé d'une façon très maladroite, j'en conviens. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir quand même la sensation de l'aimer et je culpabilise assez tout seul pour que l'on me rappelle une deuxième fois. Alors que c'est convenue que c'est une sensation commune aux victimes de PN.

:39:

Sans parler de mes sentiments, n'y de ma confusion.
Comment je fais pour oublier qu'elle a déjà réussi a pousser une personne à mettre fin à ces jours et que la deuxième n'ai vraiment pas loin d'y passer ?


Tu n'oublies pas,ces choses la ne s oublient pas mais tu fais en sorte de pas etre la prochaine.
No contact absolu.
Pour prévenir le père du jeune homme cela ne servira à rien car elle aura déjà préparer le terrain en amont et tu passeras pour la mauvaise personne c est malheureux mais chacun doit faire sa propre experience avec ce type de personne.Si on t avais prévenu tu n y aurais pas préter attention avec le LoveBombing t aurais crié au fou, crois moi j ai voulu prévenir la nouvelle victime = "je suis un connard"

Inès
Messages : 179
Enregistré le : 04 Fév 2019, 09:53

Julise

Messagepar Inès » 12 Juin 2019, 19:34

Bonjour Julise ... pourrait-on savoir comment s’est terminé votre histoire ?

Julise
Messages : 19
Enregistré le : 24 Mai 2019, 10:02

Julise

Messagepar Julise » 12 Juin 2019, 20:08

Merci Dax
Oui je sais, que je ne dois pas le prévenir mais ça me rend dingue... Comme l'on dit Jessaie et Buissonnière, je dois me concentrer sur moi et je ne peux rien y faire... Mais ça reste difficile.

Tu veux savoir quoi Inès ? Je l'ai quitté et je n'ai quasiment plus de contact. J'ai encore quelques affaires à récupérer et une partie de mon âme ;)

Inès
Messages : 179
Enregistré le : 04 Fév 2019, 09:53

Julise

Messagepar Inès » 12 Juin 2019, 20:32

Julise a écrit :au début de la relation, je lui avait dit que j'avais peur d'en être un.


Dès le début de votre relation, tu as ce terme. En as-tu déjà côtoyé auparavant, t’es-tu documenté ? Pourquoi alors ?
Dis-nous en plus ...


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité