Je savais et pourtant, j'ai plongé

Lili-Frica
Messages : 14
Inscription : dim. 18 avr. 2021 08:20

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Lili-Frica »

Bonjour Morso,

Non, aucun doute, mais il est vrai que je n'avais jamais vu quelqu'un avec une telle béance et pendant un moment, tu vois surtout
ça et pas le reste..
Mais bon, les plus beaux connards de l'humanité étaient des gamins blessés et il n'y a rien à excuser.
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 2710
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par MilaLune »

Lili-Frica a écrit : mar. 12 oct. 2021 06:56 Mais vous validez que j'ai quand même eu affaire à un vrai connard hein?
Ils se valent tous plus ou moins sur l'échelle de la connardise.

(Il me donne la nausée)

Et quand tu penses que c'était juste une intro...
Morso47
Messages : 1297
Inscription : jeu. 10 oct. 2019 23:21

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Morso47 »

Lili-Frica a écrit : mar. 12 oct. 2021 07:12 Ah j'oubliais:
En revanche, alors que moi je vais vers davantage d'apaisement, mon compagnon fait le chemin inverse: il était dans un colère noire
les premiers jours où je lui en ai parlé, puis ensuite ça allait mieux, il surveillait mais il semblait passer à autre chose, limite insouciant.
Mais depuis quelques temps, lui, ma force tranquille, je le sens imploser, il veut y aller, faire des histoires bref. Je lui ai fait promettre
de ne rien faire en ce sens, j'essaie de lui faire verbaliser son ressenti à côté. J'obtiens un "ça me fait chier" :lol: On est bien rendu.
va falloir du temps
et encore, il n 'y a pas eu de rapprochement physique ...

la blessure est là
profitez de ça pour vous rapprocher encore plus
les épreuves, ça soude, même les petites
Jeanne Calment n'a plus mal aux dents, car elle n'en a plus depuis longtemps
Lili-Frica
Messages : 14
Inscription : dim. 18 avr. 2021 08:20

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Lili-Frica »

En effet, on a vraiment pris le temps cet été, on s'est débrouillé pour faire garder les enfants, on a fait en sorte de prendre du temps à deux de qualité.
Dans ces moments, tu te rends compte qu'autant il en faut parfois peu pour basculer dans les bras d'un connard, autant il ne faut pas grand chose
non plus pour te retrouver in love et comme au premier jour avec ton compagnon, quand bien sûr c'est surtout le quotidien, l'habitude qui est responsable de l'étiolement de la relation et pas que le compagnon/agne soit lui même un connard. Mais ça, tu ne le vois pas toujours dans la lourdeur du quotidien. Et ce qu'il y a, c'est que la relation extérieure a toujours l'avantage de la découverte et de la nouveauté par rapport à ta relation officielle, même si cette dernière est de qualité et nourrie d'attention...ce sur quoi savent très bien jouer certains.

Toujours est-il que je me demande souvent si le fait que l'autre ait fait tomber rapidement le masque soit lié à ma résistance (frustration) + que je lui ait dit rapidement qu'il y avait un truc pas normal normal selon moi (il m'avait dit qu'il n'avait pas d'espoir d'aller plus loin avec moi)...mais comme j'étais quand même là, réceptive il s'est dit "tant qu'à faire, pourquoi ne pas en profiter pour mettre la misère pas cher" ou s'il était vraiment peu évolué (pervers tout court?) et qu'il n'a même pas été capable de faire tenir la mascarade longtemps.

M'enfin, sans doute qu'à ce stade, il n'est plus tellement utile de réfléchir à ça.
Avatar de l’utilisateur
Jess2021
Messages : 18303
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Jess2021 »

Lili-Frica a écrit : mar. 12 oct. 2021 17:22 En effet, on a vraiment pris le temps cet été, on s'est débrouillé pour faire garder les enfants, on a fait en sorte de prendre du temps à deux de qualité.
Dans ces moments, tu te rends compte qu'autant il en faut parfois peu pour basculer dans les bras d'un connard, autant il ne faut pas grand chose
non plus pour te retrouver in love et comme au premier jour avec ton compagnon, quand bien sûr c'est surtout le quotidien, l'habitude qui est responsable de l'étiolement de la relation et pas que le compagnon/agne soit lui même un connard. Mais ça, tu ne le vois pas toujours dans la lourdeur du quotidien. Et ce qu'il y a, c'est que la relation extérieure a toujours l'avantage de la découverte et de la nouveauté par rapport à ta relation officielle, même si cette dernière est de qualité et nourrie d'attention...ce sur quoi savent très bien jouer certains.

Toujours est-il que je me demande souvent si le fait que l'autre ait fait tomber rapidement le masque soit lié à ma résistance (frustration) + que je lui ait dit rapidement qu'il y avait un truc pas normal normal selon moi (il m'avait dit qu'il n'avait pas d'espoir d'aller plus loin avec moi)...mais comme j'étais quand même là, réceptive il s'est dit "tant qu'à faire, pourquoi ne pas en profiter pour mettre la misère pas cher" ou s'il était vraiment peu évolué (pervers tout court?) et qu'il n'a même pas été capable de faire tenir la mascarade longtemps.

M'enfin, sans doute qu'à ce stade, il n'est plus tellement utile de réfléchir à ça.
Bonjiur lili frica, bienvenue

Tout d'abord bravo de ne pas avoir craqué
Contrairement a toi j'ai sauté le pas et mon conjoint ne sait pas.
Contente que tu es pu rebondir aussi vite et retrouver ton mari. Bravo pour cet été et ces retrouvailles a 2 😊
Ça me fait montrer que c'est possible :29:
Comme quoi l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, elle est verte là ou elle est arrosée..
Belle journée a toi
Lili-Frica
Messages : 14
Inscription : dim. 18 avr. 2021 08:20

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Lili-Frica »

Bonjour Jess2021,

Je te remercie pour ton commentaire. J'ai un peu parcouru ton histoire et tu sais, je le disais un peu plus haut, selon l'endroit
où on en est, les choses peuvent facilement basculer. Il n'y a pas de mérite à ne pas avoir flancher. Par contre, je mesure les
souffrances que j'ai évité.

J'avais la chance d'être bien en couple quand c'est arrivé...j'étais plus fragile par ailleurs, j'avais accouché depuis peu, un deuil..
mais j'avais de l'attention et du soutien à la maison. Parfois on me dit: c'est qu'il y avait obligatoirement quelque chose qui te manquait
dans ton couple...je ne suis pas d'accord. Jusqu'à présent, je parvenais sans problèmes à mettre des barrières lorsqu'il y avait de la
drague ou des hommes avec qui il y avait un petit feeling. ça arrive, des années que je suis avec mon compagnon...
Avec l'autre, j'ai été débordée, alors qu'il n'est pas forcément attrayant ni physiquement ni psychologiquement (c'est le moins qu'on puisse
dire pour le dernier item). Mais voilà, il a joué sur le versant émotionnel de manière non fairplay tout ce qu'il pouvait et moi je me suis laissée
aller à donner trop d'importance.

Bien sûr qu'il manque toujours quelque chose dans notre couple. Je n'ai pas envie d'être la pourvoyeuse totale du bonheur du mon homme,
quelle responsabilité...c'est une vision très contemporaine du couple. Par contre, si il y a ce que toi tu fixes comme priorité, c'est bien
l'essentiel.

Alors tu sais, quand les corps et les cœurs ce sont éloignés, comme ça, il faut y aller doucement: déjà, partager un bon film ensemble,
un rdv série, être à côté, commenté...il ne faut pas forcément tout de suite des situations où il va falloir parler, faire l'amour pendant
des heures hein...des ballades côte à côte.
Puis partir quelques jours à deux, quand on se sent prêt: tu te rends compte à quel point tu as des repères, des goûts communs avec l'autre
et que parfois tu as oublié. Les souvenirs remontent, ce qui a été construit puis cumulé toutes ces années. Rien ne peut égaler le temps.

Des ondes +++ pour toi
Morso47
Messages : 1297
Inscription : jeu. 10 oct. 2019 23:21

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Morso47 »

Alors ça !

un message qui me fait du bien ! 8-)

bien longtemps que je suis quasiment seul ici a essayer de dire ce que tu viens d 'exprimer de manière limpide dans ton message
moi, c 'est ma femme qui a succombé au charme irrésistible de son crétin, heu de son pn pardon
1 an d'adultère
on a réussi a dépasser cette histoire et on a reconstruit un beau couple

et souvent je me sens seul ici ...
un peu comme le vieux ringard qui croit encore à la possibilité de reconstruire ...
le pauvre naïf
le vieux con :)
le seul qui a cette envie de vouloir croire qu'un couple qui réussi a dépasser ce genre d'épreuve à deux en ressort bien plus fort
et que parfois l'adultère est une chance pour un couple

alors que tout le monde sait bien que quand on trompe, c 'est que le couple est fini hein .... :roll:

mon histoire est ici

la-folle-histoire-de-ma-vie-parmi-les-pn-t3969.html
Jeanne Calment n'a plus mal aux dents, car elle n'en a plus depuis longtemps
Avatar de l’utilisateur
Jess2021
Messages : 18303
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Jess2021 »

Lili-Frica a écrit : jeu. 14 oct. 2021 08:07 Bonjour Jess2021,

Je te remercie pour ton commentaire. J'ai un peu parcouru ton histoire et tu sais, je le disais un peu plus haut, selon l'endroit
où on en est, les choses peuvent facilement basculer. Il n'y a pas de mérite à ne pas avoir flancher. Par contre, je mesure les
souffrances que j'ai évité.

J'avais la chance d'être bien en couple quand c'est arrivé...j'étais plus fragile par ailleurs, j'avais accouché depuis peu, un deuil..
mais j'avais de l'attention et du soutien à la maison. Parfois on me dit: c'est qu'il y avait obligatoirement quelque chose qui te manquait
dans ton couple...je ne suis pas d'accord. Jusqu'à présent, je parvenais sans problèmes à mettre des barrières lorsqu'il y avait de la
drague ou des hommes avec qui il y avait un petit feeling. ça arrive, des années que je suis avec mon compagnon...
Avec l'autre, j'ai été débordée, alors qu'il n'est pas forcément attrayant ni physiquement ni psychologiquement (c'est le moins qu'on puisse
dire pour le dernier item). Mais voilà, il a joué sur le versant émotionnel de manière non fairplay tout ce qu'il pouvait et moi je me suis laissée
aller à donner trop d'importance.

Bien sûr qu'il manque toujours quelque chose dans notre couple. Je n'ai pas envie d'être la pourvoyeuse totale du bonheur du mon homme,
quelle responsabilité...c'est une vision très contemporaine du couple. Par contre, si il y a ce que toi tu fixes comme priorité, c'est bien
l'essentiel.

Alors tu sais, quand les corps et les cœurs ce sont éloignés, comme ça, il faut y aller doucement: déjà, partager un bon film ensemble,
un rdv série, être à côté, commenté...il ne faut pas forcément tout de suite des situations où il va falloir parler, faire l'amour pendant
des heures hein...des ballades côte à côte.
Puis partir quelques jours à deux, quand on se sent prêt: tu te rends compte à quel point tu as des repères, des goûts communs avec l'autre
et que parfois tu as oublié. Les souvenirs remontent, ce qui a été construit puis cumulé toutes ces années. Rien ne peut égaler le temps.

Des ondes +++ pour toi
Quand j'ai mis les 2 pieds de l'autre côté de la ligne infranchissable je n'ai jais pensé au conséquence que tout cela pouvait avoir. Au plus fort du love bombing jaurais tout quitter en laissant mon taf mon fils ma famille ma région.

Je pense qu'à l'époque en 2016 mon couple n'était pas au beau fixe contrairement a toi...

je sortais d'un sacré passage ou je ne savais plus resté seule et il me déposé pour partir.

Mon problème c'est que j'ai toujours tout encaissé sans rien lui dire . 1ere erreur

J'ai laissé la routine et le trib train s'installer : 2eme erreur

Je me suis effacé, j'ai perdu mon petit grain de folie pour laisser place une fille "sage" 3eme erreur ..

Je sais que le soucis vient de moi.

Je vais faire ce que je peux
j'ai l'impression d'embrayer et de ne pas passer la vitesse.

Je suis parti 3 jours. J'étais hospitalisé.
J'étais bien toute seule. J'espère que quelques choses reviendra .. l'avenir me le dira...

Je vis garder tes conseils pour y aller doucement
Faire l'amour pendant des heures ... non c'est plus pour moi pour l'instant.. plus maintenant 😉

Courage a toi aussi :39:
Avatar de l’utilisateur
Jess2021
Messages : 18303
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Jess2021 »

Morso47 a écrit : jeu. 14 oct. 2021 08:46 Alors ça !

un message qui me fait du bien ! 8-)

bien longtemps que je suis quasiment seul ici a essayer de dire ce que tu viens d 'exprimer de manière limpide dans ton message
....






et souvent je me sens seul ici ...
un peu comme le vieux ringard qui croit encore à la possibilité de reconstruire ...
le pauvre naïf
le vieux con :)
le seul qui a cette envie de vouloir croire qu'un couple qui réussi a dépasser ce genre d'épreuve à deux en ressort bien plus fort
et que parfois l'adultère est une chance pour un couple

.........
Tu n'es pas un vieux con, tu défend ton point de vue 💖
💋
Lili-Frica
Messages : 14
Inscription : dim. 18 avr. 2021 08:20

Re: Je savais et pourtant, j'ai plongé

Message par Lili-Frica »

Bonjour à tous, et merci pour vos interventions.

Morso, en effet, je suis convaincue que les choses peuvent être relancées après une infidélité. Il s'agit d'un accident,
comme il y en a tant et tant et de diverses sortes dans une vie de couple. Bien sûr que la reconstruction n'est pas une
obligation, on a bien le droit de donner la suite qu'on souhaite à notre histoire. C'est juste loin de dire systématiquement
que le couple est mort...juste sans doute, qu'on a oublié de vibrer. Et pas seulement en couple, encore une fois, arrêtons
de croire que le couple doit être notre unique pourvoyeur de vibrations. Ces dernières années, oui c'était moins "torride"
à la maison. J'étais énormément centrée sur mes petits, nous sommes un peu beaucoup devenus des gestionnaires du quotidien
avec mon mari, et puis parfois les incompréhensions, le travail, la belle famille...il y a tant et tant de raisons de s'éloigner de la
personne de qui on est le plus proche.
Mais tous ces jolis moments, ces découvertes ensemble, ces voyages, ces naissances, cette solidarité qui - si elle est parfois moins
ressentie parce que la fatigue, les non-dits tout ça - et bien tout ça, c'est précieux.

Je ne veux pas donner une vision gnangnan, il y a des histoires qui doivent se terminer. Juste, peut-être, se dire que si on est
encore là (je pense notamment à Jess2021!), il ne faut jamais négliger la part énorme de l'aveuglement. Les émotions, il faut
les prendre pour ce qu'elles sont: elles peuvent être très fortes, mais elles vont et elles viennent.

A ce propos, j'avais dit pendant cette phase à mon thérapeute que je ne saisissais pas pourquoi je ressentais des émotions si
fortes avec l'autre (bien que souvent négatives ), que jamais j'avais expérimenté ces embrasements. Alors bien sûr cela questionne
sur la relation avec son conjoint. Il m'avait répondu: l'embrasement n'est pas toujours synonyme de profondeur
et de sentiments, prudence..
Durant cette phase, j'étais comme anesthésiée dans mes ressentis vis à vis de mon mari, je lui en voulais, je me mettais plus souvent en colère.

Tout ceci pour dire, en réponse à Jess2021, que le voile peut être très opaque, les choses très enfouies mais là. C'est le commun des mortels
ce qui t'es arrivé, il faut sortir de cette culpabilité et doucement, si c'est la direction que tu veux tenter...tu verras que des choses sont
possibles avec ton compagnon.

Bonne journée
Répondre