Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Avatar de l’utilisateur
Marie006
Compte fermé
Messages : 1993
Inscription : dim. 22 nov. 2015 20:31

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Marie006 »

Tu vas finir par avoir des heures de colle à être si distrait toi :lol:
Profil supprimé

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Profil supprimé »

Oh non maitresse :lol:
Athena
Membre banni
Messages : 1387
Inscription : jeu. 28 avr. 2016 17:32

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Athena »

...C'est ambigu
"Il n'y a pas de lumière sans ombre". Aragon
Avatar de l’utilisateur
Marie006
Compte fermé
Messages : 1993
Inscription : dim. 22 nov. 2015 20:31

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Marie006 »

Mdr Athéna tu sors !!! :lol:
Fifi
Messages : 1448
Inscription : dim. 12 avr. 2015 14:09
Localisation : Lille

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Fifi »

Marie006 a écrit :Oui Fifi tu as raison... IL faut avant tout que je réussisse mon sevrage et admettre que toute cette histoire n'a été que du vent amer. Il vaut mieux qu'il soit parti car s'il était encore là, il continuerait dans le silence à faire comme si je n'étais pas là puisqu'il a tourné la age sans aucun problèmes. Finalement, n'est ce pas lui qui a raison. On n'a qu'une vie après tout, pourquoi s'embarrasser avec ce qui ne nous convient plus ?

En fait même quand nous nous nous parlions encore, il ne m'aimait plus. il l'a bien écrit à une belle plante sur MSN, m'assurant que ce n'était que des "coneries" et je l'ai cru... Je croyais le connaître et plus le temps passait et plus je ne e connaissais plus. Il a eu raison de chercher à reconstruire avec une autre, alors que moi je m'accrochais à des poussières du passé. On ne peut pas lui en vouloir d'avoir voulu continuer à vivre et à exister !

Nous n'avions plus les mêmes codes de valeurs, c'est tout ! il faut accepter que l'autre puisse changer. ne change t-on pas nous mêmes ???

Oui, tout bouge.
En fait, tu l'aimais et tu n'arrives pas à te dire que c'est un c*****d. Tu as tout à fait le droit de lui en vouloir et de le dêtester. Tu sais quoi... Moi je me suis autoriser à le détester, même si ça fait ultimement mal et si j'ai eu envie de le tuer (c'est la première fois que ça m'arrive, on m'a dit que c'était normal...). D'être en colère comme ça m'a permis de reprendre ma place et d'avancer nan méo ! Je te jure, c'est dur de prendre la décision, mais ça m'a fait du bien... Et j'étais tellement dégoutée que c'est 8 mois aprés que j'en ai vomi. J'avais continuellement une impression de dégout et c'était tellement violent qu'il m'a fallu tous ce temps pour accepter ça. Je refoulais tout ça et je voulais pas le voir parce qu'effectivement c'est comme si j'allais le tuer à l'intérieur... Tuer ce que je ressentais.
Aprés ça, ben j'ai accepté le fait que oui, c'est bizarre, mais je l'aimais toujours... Alors je lui ai dit. Une dernière fois. Parce que c'est con, mais s'il lui arrivait quelquechose ben je voulais pas ne pas le dire. Pqrce que c'était important pour MOI. Et aprés... Aprés c'était bien mieux. Mais il m'a fallu tout ce temps pour digérer.

Et maintenant, ben je dis plus rien parce que d'une c'est pas reçu et de deux je peux pas m'en empêcher. Je peux pas m'empêcher d'être douce, bienveillante et proche quand il est là ce type et c'est inadapté alors je me casse tout simplement parce que ça me bouffe de l'énergie d'être la femme amoureuse avec l'homme qui aime pas ça...

Voilà. Et y'a qu'aprés avoir traversé ce bordel que ça va mieux, que c'est clair...

Aprés chacun son rythme, mais un moment à force de souffrir tu vas naturellement te libérer. Et puis quand on aime vraiment quelqu'un on lui rend sa libérté, c'est valable pour l'amour propre aussi ;-).
Avatar de l’utilisateur
Marie006
Compte fermé
Messages : 1993
Inscription : dim. 22 nov. 2015 20:31

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Marie006 »

Je ne me comprends pas aussi et çà aide pas à avancer ! Un Deux mois avant qu'il ne parte, je ne pouvais plus entendre sa voix et j'vais investi dans des boules kies que je m'enfonçais profond à en avoir mal c'est dire ! Je lui ai même proposé de lui payer un meublé le temps qu'il parte, pour faciliter les choses puisqu'il partait sans nous, mais il m'a dit qu'il n'avait pas le temps de déménager de par le boulot et qu'il ne dérangeait pas puisqu'il partait le matin et rentrait tard le soir ...

Nous ne vivions pas ce départ de la même façon. Pour lui, un détail, il n'avait fait que tourner la page, pour moi la fin d'une vie ensemble ! C'est violent de ne plus reconnaître l'autre et déstabilisant à la fois. Plus de nouvelles depuis : normal, je n'ai jamais existé ! Des fois je me demande si je n'ai pas rêvé ces souvenirs heureux, ces fous rires, ces soirées où nous n'étions encore que deux...

Je ne sais pas si je vais m'en défaire et au pire, il me faudra suffisamment d'intelligence pour vivre avec, même si je ne veux plus avoir de lien, même si je le rencontre demain, je sais que je ferai comme avec un inconnu... Qu'il croit au moins que je fais comme lui, pas de regrets, pas de remords, pas de nostalgie, rien !
Aurélien
Messages : 224
Inscription : mar. 12 avr. 2016 14:05

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Aurélien »

Bonsoir à vous tous,

ça me fait mal au coeur de vous lire, et Marie je n'aimerai pas être dans ta situation après autant d'années ensemble.
Je suis horrifié de voir l'emprise qu'il peut encore exercer sur ses anciennes proies, toujours là, addictes à un amour stérile, comme condamnées à errer dans les couloirs d'une prison.
Comment des êtres aussi destructeurs puissent encore obtenir autant d'amour ? et ce de quel droit ?

Si comme vous, un jour mon ex femme ouvre les yeux, qui me dit qu'elle n'éprouvera pas encore c'est sentiments dévastateur envers lui pour toujours ?

Peut on oui ou non oublier un PN ?
« Tuez-le, il s’en fout. Humiliez-le, il en crève » Paul-Claude RACAMIER
Alors, humilions le par notre joie de vivre, qu'il ne connaîtra jamais.... :D
Aurélien
Messages : 224
Inscription : mar. 12 avr. 2016 14:05

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Aurélien »

Marie006 a écrit : Il m'arrive, comme il y a 5 minutes, de façon fugace, comme une pensée réflexe de ressentir de la douleur quand je l'imagine dans l'intimité avec une autre. Cela me fait comme un coup de poignard en plein coeur...
Comme toi Marie, avec la chaleur qui règne ce soir, je n'arrive pas à trouver le sommeil, je pense inévitablement à elle. Blottie avec lui dans ses bras, dormants avec mes enfants à coté d'eux.
Dimanche 26, cela fera un an qu'elle est partie sous son influence. Je vois encore ce mot qu'elle m'avait laissé sur la table quand je suis rentré ce soir là, pétrifiée désormais de ce que je ne suis pas.
La première date d’anniversaire, où je vais revivre, minute par minute, tout les événements qui m'ont fait venir ici.
« Tuez-le, il s’en fout. Humiliez-le, il en crève » Paul-Claude RACAMIER
Alors, humilions le par notre joie de vivre, qu'il ne connaîtra jamais.... :D
Avatar de l’utilisateur
Nat
Messages : 1472
Inscription : mar. 15 mars 2016 13:35

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Nat »

Je vois pas où tu vois qu'ils reçoivent encore "de l'amour" ? Au pire c'est un rêve brisé qui fait envie, mais de l'amour ?! Ils ne sont en rien dignes de ce sentiment de toute façon...

Quand on repense à tout ce déploiement d'efforts qu'ils se sont ingéniez à mettre en place pour séduire, utiliser et jeter, ils me répugnent.
Si vous traversez l'enfer, surtout continuez d'avancer (Churchill)
Fifi
Messages : 1448
Inscription : dim. 12 avr. 2015 14:09
Localisation : Lille

Je ne sais pas si ma réaction est normale...

Message par Fifi »

Aurélien,

C'est plus une façon de reprendre un état normale, une paix intérieure dans le bordel qu'il a essayé de mettre...

J'ai aimé, ça venait de moi, il n'est pas là pour ça, tant pis. Ça venait de moi, je garde le coeur ouvert. Je ne lui en veux pas... Je ne l'ai pas assez côtoyer pour aller plus loin que ça. En attendant je ne veux pas garder ce sentiment haineux en moi. Je pars et je me concentre sur autre choses sans autres possibilités puisque je n'en ai plus non plus envie d'autres possibilités. Par contre toute la bienveillance et la douceur que j'ai essayé de mettre entre nous ça m'appartient et c'est ce que je voulais. Je suis vérouillée sur les bonnes choses de la vie, sans se poser de questions et ça restera comme ça P.N ou pas.
Répondre