Je ne le connais pas

Opaline
Messages : 461
Inscription : lun. 27 août 2018 21:00

Je ne le connais pas

Message par Opaline »

Coucou,

Je pense ne plus être sous emprise parce que je ne souffre plus au quotidien, parce que je n'espère plus rien, n'attends plus qu'un jour, il m'explique, qu'il s'excuse, qu'il comprenne qu'il a mal agi, qu'il a, encore aujourd'hui, un comportement anormal, déviant.
Je me refais les films, mais cela m'attriste de moins en moins, c'est plus de la nature du constat et d'une certaine culpabilité de n'avoir pas vu, pas compris, pas (ré)agit plus tôt, d'avoir accepté l'inacceptable.

Je ne cherche plus à comprendre et je ne le flique plus. Il y a encore quelques semaines - on partage encore une maison sans y vivre en même temps -, je fouillais ses tickets de caisse et extraits de compte pour y trouver des traces de ces mensonges. Je n'en ai plus aucune envie aujourd'hui, ça ne m'intéresse plus.j'ai aussi cesser de jeter ses chaussettes à la poubelle (juste une sur la paire ;) )

Ce we par ex, il est venu raccompagner ma fille qui était en compétition. Il me dit "maintenant, je vais chez X", un ami à lui. Il monte dans sa voiture et il y reste un moment dans l'allée de la maison sans démarrer. Ca m'étonne et je vois qu'il est au téléphone. Ensuite, il encode une adresse dans son GPS avant de démarrer. Clairement, il n'allait pas chez son ami. Mais pourquoi me ment-il? Pourquoi passe-t-il ce coup de fil garé dans l'allée de la maison..? Il y a quelques semaines, ça m'aurait brassé des jours entiers. Chez qui va-t-il? Pourquoi ment-il? est-ce une femme? etc... Là, ça m'a fait sourire et j'ai pensé "tant mieux pour lui et tant pis pour elle" et je n'ai pas eu besoin de "prendre sur moi" pour passer à autre chose.

Il me reste cependant plein de deuils à faire et à me reconstruire, retrouver de la confiance en moi, retrouver qui je suis sans lui, sans son regard sur ce que je suis ou ne suis pas, accepter que mes enfants continuent à le subir tout en les protégeant sans le dénigrer, parce qu'il reste leur papa, une part d'eux-même. Et ce n'est pas évident...
"And I don't wanna hear the sound, of losing of what I never found". Down - Jason Walker
Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1680
Inscription : sam. 18 mai 2019 11:35

Je ne le connais pas

Message par Janou »

bonjour,
je fais "le deuil" mot que je n'aime pas du tout de 45 ans de vie avec LUI , et cela depuis 1 ans et 4 mois.... en tout cas j'essaie d'oublier tous les moments où il était présent... j'apprends à me pardonner de ne pas être partie avant car il y a longtemps que je savais que LUI dysfonctionnait grave, j'apprends aussi à me pardonner d'avoir longtemps cru à ses mensonges....et j'ai appris et accepte désormais ma solitude avec bonheur... Le deuil de LUI a/ il n'est pas mort il à fait le choix de l'autre... b/ il y a bien longtemps que le désamour de ma part était en marche... Non je n'éprouve pas de déchirement parce qu'il m'a quittée aujourd'hui c'est même mieux je me suis retrouvée et je respire à plein poumon cette liberté
oui j'ai pleuré au départ sur ma solitude sur tout ce j'ai du gérer il est parti du jour au lendemain emportant tout ce qui avait de valeur dans notre maison.. qui a été mise en vente...
oui j'ai pleuré ses trahisons ses mensonges, le temps perdu avec lui irréparable, j'avais l'impression d'un immense gâchis... j'ai pleuré sur les peurs... déménagement, solitude, manque d'argent.sur le fait de savoir qu'il ne m'a jamais aimée... bref sur tous les changements auxquels j'ai du faire face... sur lui je n'ai jamais pleuré...
aujourd'hui j'ai bien travaillé sur moi, j'ai bien avancé...et je continue cette démarche..et j'ai mis en place un slow-contact pour ce qu'il nous reste de biens en commun et nos 2 grands enfants... depuis cette mise en place j'avance à grands pas
Ne pleurez pas sur eux ils n'en valent pas le coup... réjouissez vous d'être enfin sorties de cet enfer qu'ils nous font vivre, travaillez sur vous car s'ils nous choisissent c'est bien pour tous nos beaux sentiments nos belles qualités... faites confiance à votre instinct ... je vous souhaite bonne chance.
opaline tu as posté juste avant moi... tu avances bien bravo
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html
esther34
Messages : 256
Inscription : ven. 1 nov. 2019 08:36

Je ne le connais pas

Message par esther34 »

Vous êtes des personnes vraiment extraordinaires je trouve... Rester tant de temps avec un PN, faire le chemin d'en prendre conscience considérant les dommages considérables que cela a dû faire sur votre psychisme et trouver encore la force de vous en sortir, de vous reconstruire... Bravo à vous :12:
Cotelette
Messages : 88
Inscription : mer. 13 nov. 2019 14:21

Je ne le connais pas

Message par Cotelette »

[quote="Opaline"]Coucou,

Je pense ne plus être sous emprise parce que je ne souffre plus au quotidien, parce que je n'espère plus rien, n'attends plus qu'un jour, il m'explique, qu'il s'excuse, qu'il comprenne qu'il a mal agi, qu'il a, encore aujourd'hui, un comportement anormal, déviant.
Je me refais les films, mais cela m'attriste de moins en moins, c'est plus de la nature du constat et d'une certaine culpabilité de n'avoir pas vu, pas compris, pas (ré)agit plus tôt, d'avoir accepté l'inacceptable.

Je ne cherche plus à comprendre et je ne le flique plus. Il y a encore quelques semaines - on partage encore une maison sans y vivre en même temps -, je fouillais ses tickets de caisse et extraits de compte pour y trouver des traces de ces mensonges. Je n'en ai plus aucune envie aujourd'hui, ça ne m'intéresse plus.j'ai aussi cesser de jeter ses chaussettes à la poubelle (juste une sur la paire ;) )

Ce we par ex, il est venu raccompagner ma fille qui était en compétition. Il me dit "maintenant, je vais chez X", un ami à lui. Il monte dans sa voiture et il y reste un moment dans l'allée de la maison sans démarrer. Ca m'étonne et je vois qu'il est au téléphone. Ensuite, il encode une adresse dans son GPS avant de démarrer. Clairement, il n'allait pas chez son ami. Mais pourquoi me ment-il? Pourquoi passe-t-il ce coup de fil garé dans l'allée de la maison..? Il y a quelques semaines, ça m'aurait brassé des jours entiers. Chez qui va-t-il? Pourquoi ment-il? est-ce une femme? etc... Là, ça m'a fait sourire et j'ai pensé "tant mieux pour lui et tant pis pour elle" et je n'ai pas eu besoin de "prendre sur moi" pour passer à autre chose.

Il me reste cependant plein de deuils à faire et à me reconstruire, retrouver de la confiance en moi, retrouver qui je suis sans lui, sans son regard sur ce que je suis ou ne suis pas, accepter que mes enfants continuent à le subir tout en les protégeant sans le dénigrer, parce qu'il reste leur papa, une part d'eux-même. Et ce n'est pas évident...

Alors je pense être sur la bonne voie alors :4: car je souffre moins aussi, j'ouvre les yeux toujours un peu plus chaque jour et du coup quand je reçois un message de sa part c'est plus facile pour moi de ne pas tomber dans le piège, et surtout ça m'affecte beaucoup moins.
Et concernant les enfants, c'est loin d'être évident en effet, et les enfants ont besoin de leur père, j'en suis consciente. La seule chose que j'essaie de faire maintenant, c'est de leur faire comprendre qu'il y a certaines choses qui ne se disent pas, et qu'il ne doivent pas faire comme papa, et je leur montre un amour sincère et je tiens mes promesses. Bref j'essaie d'avoir un comportement exemplaire et j'espère qu'ils se rendront compte d'eux mêmes que c'est le comportement de maman qui est juste, et pas celui de papa, ceci pour éviter qu'il reproduise le même schéma que papa
Mafalda75015
Messages : 1341
Inscription : lun. 19 août 2019 04:53

Je ne le connais pas

Message par Mafalda75015 »

Janou a écrit :bonjour,
je fais "le deuil" mot que je n'aime pas du tout de 45 ans de vie avec LUI , et cela depuis 1 ans et 4 mois.... en tout cas j'essaie d'oublier tous les moments où il était présent... j'apprends à me pardonner de ne pas être partie avant car il y a longtemps que je savais que LUI dysfonctionnait grave, j'apprends aussi à me pardonner d'avoir longtemps cru à ses mensonges....et j'ai appris et accepte désormais ma solitude avec bonheur... Le deuil de LUI a/ il n'est pas mort il à fait le choix de l'autre... b/ il y a bien longtemps que le désamour de ma part était en marche... Non je n'éprouve pas de déchirement parce qu'il m'a quittée aujourd'hui c'est même mieux je me suis retrouvée et je respire à plein poumon cette liberté
oui j'ai pleuré au départ sur ma solitude sur tout ce j'ai du gérer il est parti du jour au lendemain emportant tout ce qui avait de valeur dans notre maison.. qui a été mise en vente...
oui j'ai pleuré ses trahisons ses mensonges, le temps perdu avec lui irréparable, j'avais l'impression d'un immense gâchis... j'ai pleuré sur les peurs... déménagement, solitude, manque d'argent.sur le fait de savoir qu'il ne m'a jamais aimée... bref sur tous les changements auxquels j'ai du faire face... sur lui je n'ai jamais pleuré...
aujourd'hui j'ai bien travaillé sur moi, j'ai bien avancé...et je continue cette démarche..et j'ai mis en place un slow-contact pour ce qu'il nous reste de biens en commun et nos 2 grands enfants... depuis cette mise en place j'avance à grands pas
Ne pleurez pas sur eux ils n'en valent pas le coup... réjouissez vous d'être enfin sorties de cet enfer qu'ils nous font vivre, travaillez sur vous car s'ils nous choisissent c'est bien pour tous nos beaux sentiments nos belles qualités... faites confiance à votre instinct ... je vous souhaite bonne chance.
opaline tu as posté juste avant moi... tu avances bien bravo
Je n'ai pas de mots pour exprimer mon admiration. Vraiment bravo tu es un vrai exemple :39:
Cotelette
Messages : 88
Inscription : mer. 13 nov. 2019 14:21

Je ne le connais pas

Message par Cotelette »

esther34 a écrit :Vous êtes des personnes vraiment extraordinaires je trouve... Rester tant de temps avec un PN, faire le chemin d'en prendre conscience considérant les dommages considérables que cela a dû faire sur votre psychisme et trouver encore la force de vous en sortir, de vous reconstruire... Bravo à vous :12:
Tout est dit !
Bravo janou
Et c'est vrai que l'essentiel est d'être sorti de tout ça et de prendre conscience de la situation. Moi depuis ma séparation, je n'ai jamais autant réfléchi sur moi-même et je me découvre donc c'est une belle rencontre :1:
Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1680
Inscription : sam. 18 mai 2019 11:35

Je ne le connais pas

Message par Janou »

Alors je pense être sur la bonne voie alors :4: car je souffre moins aussi, j'ouvre les yeux toujours un peu plus chaque jour et du coup quand je reçois un message de sa part c'est plus facile pour moi de ne pas tomber dans le piège, et surtout ça m'affecte beaucoup moins.
Et concernant les enfants, c'est loin d'être évident en effet, et les enfants ont besoin de leur père, j'en suis consciente. La seule chose que j'essaie de faire maintenant, c'est de leur faire comprendre qu'il y a certaines choses qui ne se disent pas, et qu'il ne doivent pas faire comme papa, et je leur montre un amour sincère et je tiens mes promesses. Bref j'essaie d'avoir un comportement exemplaire et j'espère qu'ils se rendront compte d'eux mêmes que c'est le comportement de maman qui est juste, et pas celui de papa, ceci pour éviter qu'il reproduise le même schéma que papa
oui tu es sur la bonne voie et le temps joue en notre faveur car plus nous nous retrouvons nous mêmes plus le cauchemar s'éloigne...
pour tes enfants tu as bien raison et avec leur père je te conseille (juste un conseil) d'échanger le plus possible par écrits (mails..) d'en garder la trace et de bien cadrer vos échanges !! ne pas le laisser s'engager sur d'autres choses que la raison pour laquelle vous communiquez (ex : enfants, biens (si vous en avez en commun)

Mafalda merci beaucoup et si je sers au moins à cela alors le temps passé avec lui n'est pas perdu... encore merci
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html
Carpediem1975
Messages : 1
Inscription : mer. 20 nov. 2019 19:04

Je ne le connais pas

Message par Carpediem1975 »

Bonsoir
Je suis perdue et j'ai l'impression de me retrouver dans vos relations avec un PN....
Moi il s'agit de mon amant depuis 18 mois mais premier amour de jeunesse retrouvé 25 ans après....
Aujourd'hui j'ai honte de m'être faite avoir.
Opaline
Messages : 461
Inscription : lun. 27 août 2018 21:00

Je ne le connais pas

Message par Opaline »

Merci Janou :)

Moi aussi, je suis passée par ces étapes "classiques": les peurs, le déni, la sidération, les larmes, la solitude de l'âme, la crainte d'être seule, la peur de tout devoir assumer, surtout aorès des années passées à m'entendre dire que j'en serais incapable, le dénigrement constant...

Quand j'ai commencé à chercher une maison, PN a voulu s'en mêler, m'envoyait des annonces, me proposait d'aller visiter avec moi... Il m'a même proposé qu'on aille ensemble à la banque (et qu'on choisisse la même banque!) pour mes démarches de prêt immobilier. Je l'ai chaque fois rembarré, et il se vexait, ne comprenait pas pourquoi je "faisais les choses en cachette"... :roll:

Je ne lui ai jamais montré ma maison (les enfants m'ont dit qu'ils étaient allé la voir avec leur père), jamais proposé d'y venir. Régulièrement il me propose de m'aider ou trouve des prétextes pour pouvoir y passer quand il sait que j'y suis. Mais il ne me dit pas ouvertement "je veux voir ta maison", alors c'est niet. Je n'ai pas envie d'associer de quelque façon que ce soit ma maison avec lui, qu'il me dise ce qu'il en pense ou qu'il ose une critique. Là encore, il me propose de m'aider pour le déménagement... Mais non merci.

Cette prise d'indépendance le rend malade alors que ça me donne une force incroyable. Tout décider seule après des années de "contrôle" est tellement jouissif et bénéfique pour la confiance en soi...

Cotelette, je plussoie, pour les rapports avec le papa: favoriser l'écrit (mails, sms), limiter les contacts au factuel, à l'organisation pour les enfants, ne pas lui laisser la moindre porte ouverte sur tes décisions, tes choix, tes sentiments...
"And I don't wanna hear the sound, of losing of what I never found". Down - Jason Walker
Opaline
Messages : 461
Inscription : lun. 27 août 2018 21:00

Je ne le connais pas

Message par Opaline »

@carpediem1975

Tu devrais ouvrir un nouveau post pour raconter ton histoire et qu'il soit plus visible afin d'obtenir des réponses...
Et ne pas avoir honte surtout, jamais.
"And I don't wanna hear the sound, of losing of what I never found". Down - Jason Walker
Répondre