Je m'enfonce à nouveau...

lemalouin35
Messages : 9
Enregistré le : 14 Mar 2019, 10:57

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar lemalouin35 » 14 Mar 2019, 14:41

Moi aussi elle est retourné avec... Mais sont ils conscient ?

Pedro
Messages : 228
Enregistré le : 12 Fév 2019, 02:35

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Pedro » 14 Mar 2019, 14:50

Sumi1978 a écrit :Pedro,

J'espère que tu vas mieux que hier.

Ton poste m'avais beaucoup touché car je suis passé par là et les dégâts n'étaient sans conséquence.

En désarroi, nous utilisons souvent l'alcool comme anesthésiant pour notre coeur, notre douleur. Anesthésier ce cerveau qui n'arrête de cogiter et faire tourner les questions de milles et une façon pour au final n'obtenir aucune réponse.
S'anesthésier pour vite s'endormir avec espoir que le lendemain sera meilleure.

Je n'ai pas encore raconté mon histoire en entier, car parfois la douleur m'en empêche. Parfois aussi car je n'ose pas, car même si la base de cette histoire est comme la votre elle est toutefois atypique.

A cette même période l'année dernière, les débuts de la relation avec PN, j'étais responsable des ventes de tout mon pays. Je resplendissais de bonheur. Ma fille, mes voyages, rencontrer des gens intéressants, dormir dans des hôtels 5*, parcourir l'Europe, le sport et les amis. J'étais une femme forte de 40 ans et sûre d'elle, de plus récemment amoureuse. Que demander de mieux?

PN est responsable d'une équipe de 35 personnes dans la manufacture. Ce qui n'est à mon avis pas rien.

Sans aller dans trop de détail, la descente pour l'enfer à commencé.
PN critiquais mon travail, ma manière de m'habiller (jupe pas assez courtes et haut pas assez plongeant), ma fatigue, que je dormais beaucoup. Oui pour PN la vie c'est de sortir du jeudi au dimanche matin.
C'est bien quand on a pas d'enfant. Mais à 38 ans (âge de PN) on aspire quand même à faire autre chose de sa vie que les sorties sans intérêts. Je dis bien sans intérêt, car le niveau de discussion était vraiment très bas.

PN ne voulait pas comprendre qu'au travail je ne devais pas m'habiller aguicheuse car je négocie avec des hautes pointures. Que la fatigue est dû au fait que je voyages beaucoup, que dans une seule journée il m'arrivait de passer d'une langue à une autre (4 au total), que quand j'ai ma fille je garde pour elle le peu d'énergie qui me reste ainsi que pour mes amis. Que quand ma fille n'est pas là, sortir du jeudi au dimanche me fatiguait trop. Que sortir un soir (SURTOUT avec ses amis) et avoir d'autres activités ensemble était plus agréable et saine.
Précision, les sorties avec ses potes... c'était souvent moi qui payait. Parfois la facture pouvait monter jusqu'à 400Euro.

Le jeux de triangulation, le souffle du chaud/froid, les séparations, les critiques soit disant pour mon bien, les crises, les sorties presque obligé ont commencés ET on eu raison sur mon humeur et santé mentale.

Petit à petit j'ai commencé à boire le soir pour vite m'endormir, m'anesthésier de ces incompréhensions, SUPPORTER toutes les choses qui n'allaient pas chez moi, me supporter tout court.

Je ne vous cache pas que ceci s'est répercuté dans mon travail, dans mon état. J'étais une zombie qui trouvait que PN avait raison et que mon travail était une merde. P**** PN a réussi à me faire douter de mon travail, alors que celui-ci consiste à amener du bien aux gens :38:

Bref, résultat... je me suis fait licencier mi-juillet 2018.
Depuis mon licenciement, je n'avais plus de valeur à ses yeux. PN me traitait presque comme un chien avec des regards glacials.

Voilà une partie de mon histoire Pedro et voilà pourquoi ton histoire me touche.

Ne gâche pas tes entreprises et ta vie pour un amour à sens unique. Car son comportement actuel est simplement pour mieux te donner le coup de grâce.

Bon courage à toi


Ton histoire m'interpelle aussi sumi. J'espère que tu es sortie de cet enfer et que tu vas mieux. Ça me touche ton histoire...

Pedro
Messages : 228
Enregistré le : 12 Fév 2019, 02:35

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Pedro » 14 Mar 2019, 14:54

Buissonnière a écrit :
Pedro a écrit :
Merci Buissonnière,

J'espère que tu as pu dormir un peu...

Ma pn est insidieuse la plupart du temps. Des petites pics, parfois déguisés. Mais quand j'exprime une opinion différente de la sienne, elle se met dans tout ses états et me traite de con, de nul, de sous-merde... t'es tu déjà fait menacé de te faire quitter si tu ne payais pas les dettes de pn à coup de 5000$? Je les ai payé a chaque année même si son salaire était supérieur au miens. Je me rends compte aujourd'hui à quel point c'est tordu...


Non jamais. Il ne m'a jamais menacée de me quitter. Sans parce qu'il savait au fond de lui sans pouvoir l'exprimer que je n'attendais que ça => qu'il dégage
Ça m'aurait arrangé parce que j'attendais la fin de l'année scolaire pour le plaquer et déménager. J'étais isolée a 350km de la famille et de mes amies. Donc pas le choix
Mais ça ne m'aurait pas déplu qu'il se barre.

Il me doit 2500 €
Inutile de te dire que je me suis assise dessus

Pedro travaille sur ta dépendance affective,
c'est primordial. Il ne faut plus qu'aucune femme même si tu l'aimes te tienne avec des menaces de te quitter.
Moins tu sembleras dépendant et plus tu attireras de gens seins.


La dépendance affective est le point central de ma thérapie... on a bien évalué cette faille avec mon psy...

Pedro
Messages : 228
Enregistré le : 12 Fév 2019, 02:35

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Pedro » 14 Mar 2019, 15:05

Avant pn, je buvais socialement... j'ai commencé à prendre de l'alcool après les disputes, les incompréhensions et les dénigrements. Ça a toujours été en augmentant... Depuis la séparation c'est encore pire. Je dois arrêter ça, c'est tellement mauvais pour moi. Je n'en prends que le soir quand les enfants sont couchés mais je sais que ça me rends depressif le lendemain. Comment est-ce que je pourrais substituer ça ?

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4921
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Buissonnière » 14 Mar 2019, 15:42

Pedro a écrit :Avant pn, je buvais socialement... j'ai commencé à prendre de l'alcool après les disputes, les incompréhensions et les dénigrements. Ça a toujours été en augmentant... Depuis la séparation c'est encore pire. Je dois arrêter ça, c'est tellement mauvais pour moi. Je n'en prends que le soir quand les enfants sont couchés mais je sais que ça me rends depressif le lendemain. Comment est-ce que je pourrais substituer ça ?

Pedro parles en a ton médecin. Il y a certainement de quoi te sevrer. N'hésite pas.

Depuis que je suis sur le forum j'ai compris plein de choses concernant le CONNO qui me servait de PN

Comme tout bon PN ça déblatère sur les ex.
Je lui demandais "Tu me dis que tu t'entendais bien avec Trucmuche .. pourquoi vous vous êtes quittés ?"
Lui
"Parce qu'elle buvait et ça ne pouvait plus durer"

Moi
"Tartapionne pouvait te suivre dans le sud. Pourquoi tu n'as pas voulu ?"
Lui
"Elle picolait, a arrêté de bosser et ne recevait plus ses assedic"

Moi
"Comment Gertrude a un problème au coeur et elle buvait quand même !"
Lui
"Elle a toujours aimé l'alcool"

Toutes ont fini alcooliques mais c'est du fait de ce gros saligot. Je l'ai compris que tout récemment. En fait quand il a connu ces femmes elles étaient sobres.
Il les a détruites. Le plus grave c'est qu'elles sont mamans.
Pour moi c'est impardonnable.

Ne sombrez pas dans l'alcool. Je peux vous certifier que PN se delectera de votre déchéance. Ne lui faites pas ce cadeau.

La PN avec qui il est retourné se shoote a la morphine. Soit disant que ce serait les suites de son opération.... datant de Mathusalem
Même elle n'est pas épargnée.
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

Jessaie02
Messages : 13532
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Jessaie02 » 14 Mar 2019, 16:08

Je te rejoins buissonnière

Je me suis dit pourquoi elles etaient toutes folles ses ex

A cause de lui

Pourquoi autant de suicide autour de lui?

J'ose a peine donné la réponse mais je crois que c'est la même.....
ON OUBLIE RIEN.. ON VIT AVEC !!! L'HERBE N'EST PAS PLUS VERTE AILLEURS... ELLE EST VERT LÀ., OU ELLE EST ARROSÉE

Jessaie02
Messages : 13532
Enregistré le : 01 Jan 2019, 18:36

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Jessaie02 » 14 Mar 2019, 16:10

Pedro a écrit :Avant pn, je buvais socialement... j'ai commencé à prendre de l'alcool après les disputes, les incompréhensions et les dénigrements. Ça a toujours été en augmentant... Depuis la séparation c'est encore pire. Je dois arrêter ça, c'est tellement mauvais pour moi. Je n'en prends que le soir quand les enfants sont couchés mais je sais que ça me rends depressif le lendemain. Comment est-ce que je pourrais substituer ça ?


Tu t'en rends compte c'est deja un grand pas
Tu peux ou faire une cure : extrême
Ou prendre des cachets de substitution pour addiction
Voit avec ton doc traitant
ON OUBLIE RIEN.. ON VIT AVEC !!! L'HERBE N'EST PAS PLUS VERTE AILLEURS... ELLE EST VERT LÀ., OU ELLE EST ARROSÉE

Vassili
Messages : 582
Enregistré le : 20 Jan 2019, 13:16

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Vassili » 14 Mar 2019, 17:22

Pedro, va voir un spécialiste.
Les ex de la sorcière (mon ex PN, je préfère l'appeler comme ça car comme Buissonniere je ne veux plus etre lié à elle) buvaient aussi a cause d'elle.
Ils se sentaient mal, avaient du mal a respirer.
Moi aussi.

Parle en a un psy ou a un docteur mais ne te laisse pas aller pour toi deja et pr tes enfants.
Ta sorciere n'en vaut pas le coup !

Sumi1978
Messages : 249
Enregistré le : 11 Mar 2019, 13:49

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Sumi1978 » 14 Mar 2019, 17:25

Buissonnière et Hallucinée ont raison Pedro.

Fais-toi aider. Ne te rajoute pas un fardeau qui à la base ne t'appartient pas.
Surtout que tu as un enfant.

Le sport m'a aidé et encore maintenant. Difficile de reprendre au début après tant de temps à procraniser et c'est normal quand on devient une loque... Fait juste pas après pas et tu sentiras la vie t'intégrer à nouveau.

Fort heureusement, je suis tombé sur le poste de Nathalie11 "Guérir par la course"... ne sais plus le titre exacte et elle a raison. Ca m'a aidé lorsque j'ai faillit abandonner les efforts fait jusqu'à présent.

Je crois savoir que tu as ou avais beaucoup de passions (ou c'était peut-être quelqu'un d'autre)... alors reprends-les ou soit FOU :D
Lance toi dans quelque chose que tu n'as jamais osé faire auparavant. Moi c'est l'escalade pour combattre la peur du vide :D

La boxe :42: est aussi intéressant! Qu'en pensez-vous?
Taper sur un objet en imaginant PN en face :mrgreen: doit être bien défoulant :lol:

Perso: ce qui m'aide aussi à tenir... c'est ce forum. Car y a pas que de la tristesse :D Ca fait depuis peu que je suis là, mais je vois la bonne ambiance, le soutien et parfois les rires sur nos malheurs.
D'ailleurs merci :12:

Avatar de l’utilisateur
Emmanuelle
Messages : 974
Enregistré le : 19 Jan 2018, 19:28

Je m'enfonce à nouveau...

Messagepar Emmanuelle » 14 Mar 2019, 17:46

Déjà c'est bien d'avoir fait le lien de cause à effet. Il est courant de passer d'une addiction à l'autre, et la PN peut être qualifiée d'addiction : les mêmes mécanismes sont en jeu. Certaines victimes ne prennent jamais conscience que leur addiction procède d'une histoire PN et dans ce cas le travail est forcément plus long. Pedro, tu as identifié qu'il y a un problème, que tu t'adonnes à la boisson de façon déraisonnable, c'est maintenant qu'il faut réagir. Tu es dans l'abus, règle le problème avant de te trouver dans une situation de dépendance qui serait difficilement réversible.

Arrêter une relation PN est comme arrêter de fumer, de boire, ou de manger déraisonnablement: pour changer un comportement il faut d'une part mettre en place des rituels ou activités qui pallient le manque et d'autre part analyser précisément ses motivations et conduites qui suivent des cycles.

Si tu te trouvais en situation de dépendance amoureuse il est compréhensible que tu cherches à compenser, comme un ancien fumeur qui prend des kilos après sevrage du tabac. Mais il vaudrait mieux choisir ton addiction et en prendre une qui n'est pas nocive : lecture, sport, séries TV, forum internet, travail de recherche, nouvelles études, tricot, scrap-booking ou conseil syndical… Les choix d'investissement ne manquent pas!

Par ailleurs, comprendre tes manques peut prendre du temps mais observer tes cycles se fait plus vite : quand ressens-tu le besoin de boire? Quelle est la sensation avant? Quelles sont les images/souvenirs qui te viennent avant? Qu'est-ce qui te retient jusqu'à ce moment? Est-ce une motivation suffisante pour ne pas craquer? Quelles propriétés positives attribues-tu à ton addiction (calmant, libérateur,…)? Quelles propriétés négatives? Quel serait l'effort à fournir pour diminuer ta consommation/l'arrêter complètement? Est-il envisageable d'y parvenir progressivement? Quelle est ta motivation pour y parvenir?

Formule positivement ton objectif (pas "je ne veux plus boire" mais "je veux………"). Se fixer un objectif à atteindre est une bonne chose, cela peut même rapidement… devenir une addiction positive!


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités