JAF. Avec ou sans avocat ?

Litus
Messages : 69
Inscription : lun. 10 déc. 2018 19:49

JAF. Avec ou sans avocat ?

Message par Litus »

Bonjour à toutes. J'ai reçue un mail de l'avocate du père de mon fils.
Lui bénéficie de l'aide juridique, ne travaillant pas.
J'ai été voir plusieurs associations qui m'ont beaucoup éclairée, ainsi que le commissariat. Tous sont unanimes. Il me faut un avocat.
Je ne bénéficierai pas de l'aide juridique, ou tout au plus de 25%.
J'ai tout de même pris rdv avec une avocate pour avoir des renseignements.
Ma question est la suivante. Pensez vous que je sois capable de m'en sortir seule face au juge et son avocate?
Je dispose des preuves suivante: photo de tentative de suicide, agression physique à la maternité, insulte par message, harcèlement auprès de mes amis.

J'aimerai prendre un avocat mais j'ai peur de partir dans un engrenage de dettes, étant encore en chômage partiel dù au covid.
Savez vous combien demande approximativement un avocat pour ce genre d'affaire ?
Litus
Messages : 69
Inscription : lun. 10 déc. 2018 19:49

JAF. Avec ou sans avocat ?

Message par Litus »

Je tiens à ajouter que j'ai plusieurs fois replonger dans cette relation désastreuse. J'ai peur que son avocat profite de cette situation pour dire que je me venge d'une pseudo rupture où je ne sais quoi.
De plus, il me dit qu'il aime son fils, mais pour moi, il n'est pas stable du tout.
J'ai également des messages de son ex copines qui m'a révèle par message qu'il était complètement fou, bipolaire et parano. Qu'il était vraiment dangereux.
Ça m'a d'autant plus aidé à me déculpabiliser de tout ce qu'il m'a fait vivre.

Merci pour votre temps, ça me fait énormément de bien d'avoir vos conseils, même si c'est parfois dur à lire.
Calaïca
Messages : 1946
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

JAF. Avec ou sans avocat ?

Message par Calaïca »

Je te dirais qu'en justice, il faut avoir une sérieuse connaissance des procédures, du fonctionnement, de ce qu'est le rôle d'un JAF, de ce que l'on peut lui demander ou non, de ce qui relève du JDE...
Et c'est le rôle d'un avocat d'expliquer cela. Même avec une avocate, je suis passée à côté de certains aspects essentiels, que je n'ai compris que plus tard (même le meilleur dossier avec des erreurs de procédure peut conduire à la catastrophe).

Par ailleurs, une procédure peut être très éprouvante émotionnellement, même accompagnée d'un avocat. A titre d'exemple, lors de l'audience, la juge était très humiliante, m'interdisant de parler (mon avocate était logée à la même enseigne), commentant "n'importe quoi!" en lisant mes demandes, me disant "et pourquoi il met ça, vous avez des explications ? " sur certaines pièces de mon ex puis me coupant...avec le recul, je pense qu'elle cherchait à savoir qui était le/la taré.e entre lui et moi. Elle cherchait à me faire sortir de mes gonds. Je suis restée calme. J'ai eu un jugement extrêmement favorable (illégal tellement il l'est). Mais je suis sortie de l'audience démolie et j'avais besoin du soutien de mon avocate alors que je suis psychologiquement très solide.

Si tu penses que tu as la ressource à la fois de potasser des détails de droit et de tenir psychologiquement face à la pression, à voir. Mais n'oublie pas qu'un premier jugement défavorable suivi d'appel, de pourvoi en cassation etc. pour tenter de rattraper le coup coûte plus cher encore. Ça se réfléchit vraiment, en fonction de l'enjeu.
Calaïca
Messages : 1946
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

JAF. Avec ou sans avocat ?

Message par Calaïca »

Par exemple, il faut vraiment que tu comprennes que si la procédure concerne un enfant, le juge s'en balancera total qu'il harcèle tes amis et qu'il t'insulte. Il ne regardera que ce qui concerne l'enfant. Il n'est pas là pour te designer comme victime. Comprends bien ça.
Donc tout l'art sera de monter un dossier qui montre qu'il est dangereux mais sans sembler chercher à lui casser du sucre sur le dos mais en se centrant juste sur l'enfant. J'ai prouvé sa folie mais en utilisant uniquement les faits moins flagrants qui impliquaient directement mon fils et ma fille: les menaces de mort et autres apparaissaient indirectement dans le dossier mais n'étaient pas utilisés comme arguments. Tu vois la nuance? Seras tu capable de la faire seule ?
Litus
Messages : 69
Inscription : lun. 10 déc. 2018 19:49

JAF. Avec ou sans avocat ?

Message par Litus »

Bonjour calaïca.
Merci pour tes réponses qui me sont toujours d'une grande aide et bienveillantes
En effet, j'ai beaucoup d'arguments en sa défaveur, voir même trop concernant ce qu'il m'a fait. Ça risque de se retourner contre moi si je ne fais pas un tri dans tout ça.
Je suis quelqu'un de solide mais je sais au fond que je me sentirai plus en confiance si quelqu'un m'accompagne.
Je sais qu'il à un gros trouble psychologique. Mais extrêmement difficile de prouver que ça risquera d'influer sur mon fils.
Calaïca
Messages : 1946
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

JAF. Avec ou sans avocat ?

Message par Calaïca »

Je pense en effet qu'il serait plus sage d'être accompagnée. Tu peux pour autant t'investir pleinement dans la procédure : j'ai par exemple modifié les conclusions de mon avocate, tenu sur certains aspects auxquels je tenais...
Pour ça, j'ai cherché l'avocate avec qui le dialogue était possible: j'ai par exemple payé la consultation mais jamais remis les pieds chez une avocate pourtant vivement conseillée qui m'a dit "non, on demandera une pension , 100€ et c'est comme ça " sans vouloir entendre pourquoi je ne voulais pas demander de pension...(pour qu'il ne me remette pas en justice par peur qu'une pension me soit attribuée lors d'un autre jugement ...ça fonctionne, j'achète ma tranquillité judiciaire- mais j'en demanderai une la prochaine fois quand même :D )
Calaïca
Messages : 1946
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

JAF. Avec ou sans avocat ?

Message par Calaïca »

Ah, et pour répondre à ta question, j'ai payé de mémoire 1600€. Ou peut être 1400. Je ne sais plus...
Répondre