incertitudes

Lapsus
Messages : 2266
Inscription : lun. 9 sept. 2019 09:32

Re: incertitudes

Message par Lapsus »

Candice33 a écrit : sam. 11 déc. 2021 09:49 Bonjour à tous et toutes,
Hélas, après un mois d'absence sur ce forum, me revoilà. Une acalmie de un mois durant laquelle, j'ai peu à peu repris confiance. Et de nouveau crise avant hier, il est parti hier soir. Je lui ai dit que s'il partait, c'était définitif et je vais tenir bon. Bien sur j'ai participé à la crise, lui ai dit des mauvaises choses, me suis renfermée sur moi-même, ai passé la journée à pleurer, lui ai dit que c'était un échec. Alors, la culpabilité me guette. J'écris tout ce qui s'est passé, c'est une bonne solution mais j'ai des trous. Quand les mots sont trop insupportables, ils sont refoulés. J'ai du mal à me souvenir. J'ai pris part au conflit et je le regrette, je n'ai pas réussi à rester en dehors. Alors, bien sur, il était tellement présent dans ma vie, occupait tout mon espace (et encore il m'a reproché qu'il n'avait pas de place), faisait tout à ma place, que ça va être dur. Le plus dur c'est de penser que je n'ai pas tord, que même si je ne suis pas parfaite, ce n'est pas à cause de moi que l'on en est arrivé là. Alors, oui, l'écriture est un bon moyen.
Je vous souhaite un beau week-end
Ben oui, Candice, tu as pris part au conflit.
Qui a lancé ce conflit, qui a tout fait pour que tu le considères comme un conflit auquel tu devais prendre part?
Pas toi.

Ton PN est un expert pour faire embarquer ses victimes dans ses conflits.
Alors relaxe un peu.
Tu as été poussée à réagir et tu as réagis, pardonne-toi.

Il est parti, quel bonheur!
Tiens bon, c'est définitif, tu ne lui ouvriras plus tes bras!
Ça, c'est TON conflit!

Tiens bon!
:40:
.
.
.
.
.
.
.
:4:
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une.
Confucius

11522e jour de contact (à peu près :lol: )
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3412
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: incertitudes

Message par MilaLune »

Coucou Candice,

Que tu aies réagi à ses provocations est une très bonne chose : tu es encore vivante. Puisses-tu ne jamais basculer dans l'inertie totale.

:39:
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Bonjour Mila,
J’espère que tu vas bien.
C’est pas gagné pour moi. Une culpabilité énorme m’avait envahi. Je me disais vraiment que c’était moi la manipulatrice. Je n’arrivai plus à manger. Alors bien sûr, je suis revenu vers lui, lui ai dit que je me remettais en question…Heureusement le psy a bien désamorcé. Le plus dur c de voir qu’il est capable de me remplacer du jour au lendemain, comme un objet. Parce que bien sûr des le lendemain, il a pris un abonnement meetic. Alors tu vois c’est pas gagné pour moi! Le psy a dit qu’il fallait que je sorte du terrain sablonneux pour aller dans la prairie rejoindre les papillons et laisser un mot à ma mère au cas ou elle vienne! Je ne sais pas si je suis prête pour cela. Le chemin est long…
Belle journée à toi
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Je n'avais pas vu que le premier message était de Lapsus. Merci pour ta réponse également.
Belle journée
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Bonjour,
Je viens encore chercher un peu de réconfort et d'échange . Un chemin parcouru et j'entrevois le bout du tunnel, mais c'est tellement dur. Tellement en proie à des sentiments contradictoires. Parfois, j'y vois clair, parfois je me dis que j'ai tout gâché. Alors, voilà, je raconte un peu pour me décharger de tout cela et aussi car le moment est décisif. Suite à son départ avant noël, je lui ai demandé de revenir. Je me suis énormément remise en question (sur mes difficultés à m'engager, à partager mes angoisses...) comme il me l'avait demandé. Il est revenu comme si de rien n'était, a tout juste écouté ce que j'avais à lui dire (mon mea culpa!). Lorsque j'ai eu terminé (je lui ai parlé du fond de mon coeur), il m'a dit: je peux te demander quelque chose? Ne serais-tu pas en dépression?
Lui allait mieux que jamais. Aucun échange profond n'a pu avoir lieu. Nous sommes allés passer noël chez mes parents. J'étais très angoissée pendant trois jours et n'ai pu le cacher (la culpabilité n'est jamais très loin). Lors de notre retour, nous calculions le coût du trajet, et je lui ai dit que nous aurions pu partager (cela avait pour moi un valeur symbolique car je sais qu'il a toujours été généreux). Il est rentré dans une rage folle, m'a dit que nous ne vivions pas dans le même monde, a pris toutes ses affaires (pour la énième fois) et est parti. J'ai passé cette fin d'année toute seule. Le lendemain soir il est allé sur un site de rencontre puis est revenu vers moi, disant qu'il était triste, qu'il fallait que je me remette en question, que ce que je lui avait donné à voir chez mes parents l'avait refroidi, que je ne changerais jamais, que je l'avais blessé et que c'est pour cela qu'il était parti. J'ai fini pour m'excuser, lui disant que j'étais complètement désorientée. Il m'a dit de retrouver mon équilibre et qu'il restait près de moi. S'en est suivi des SMS avec des "je t'aime", "je souhaite vivement revenir vivre avec toi", "j'attends ta réponse", "je peux te donner encore de l'amour" (des messages très stéréotypés avec des "ma main serrée fort dans la tienne", " mon coeur t'embrasse", je veux construire et m'investir dans une belle vie de couple") . Au bout de 15 jours, il a repris ses connections sur un site de rencontre de plus en plus fréquemment (connections et suspensions de profil, il se connectait à des heures où il sait que je travaille). Je lui ai répondu que nous devions échanger et nous voir. Je ne sais pas au juste quel était son but (que je rompe moi alors que c'est lui qui est parti pour qu'il puisse tranquillement reprendre sa quête sans culpabiliser, que je le supplie de revenir?). A aucun moment, il ne m'a téléphoné ou n'a eu des paroles authentiques par sms (soit je t'aime, soit tu dois te remettre en question). Nous devions nous voir ce we mais j'ai été malade avec une suspicion de COVID. Il m'a envoyé un message vendredi soir, me disant de prendre soin de nous (avec ma fille) et qu'il pensait bien à nous. Il s'est connecté tout samedi et dimanche matin sur le site de rencontre et est venu prendre de mes nouvelles lundi soir! Voyant ses agissements, je n'ai pas répondu. Il a insisté toute la semaine, ne comprenant pas pourquoi je ne répondais pas. Depuis hier, il est connecté en permanence sur un site de rencontre (ne suspend plus son profil) et m'a envoyé un message comme quoi il viendrait chercher le reste de ses affaires demain soir. Voilà, la conclusion est faite. Tout cela est tellement difficile à vivre. Que pensez-vous de ce comportement? En fait, je crois que je ne parviens plus à distinguer, ce qui est normal ou pas.
Merci, bonne journée
stephhg
Messages : 105
Inscription : jeu. 19 nov. 2020 13:14

Re: incertitudes

Message par stephhg »

Bonjour,

Je ne vais pas répondre sur son comportement à lui. Il est comme il est. Par contre, vous dans l'équation vous êtes où ?

Quels sont vos besoins dans une vie de couple ?
Qu'attendez vous d'important pour vous ?
Vos attentes sont elles satisfaites dans cette relation ?

Si oui, on continue
Si non Qu'est ce qui bloque ?
Qu'est ce qui fait très mal et que votre cerveau bloque pour ne pas souffrir ?

La réponse que vous cherchez est là.

Bon courage.
Placez vos attentes et vos besoins au centre de vous même et ne les questionnez pas.
Camomille
Messages : 62
Inscription : dim. 23 janv. 2022 20:37

Re: incertitudes

Message par Camomille »

Bonjour Candice,

Je n'ai pas lu tout le fil des discussions mais uniquement ton premier message. Pour moi le "red flag" immediat ca aurait ete les grandes declarations d'amour. Peu importe qu'il soit PN ou pas. Des que quelqu'un me fait des declarations je pars en courant (ou je lui mets un gros stop) car par nature, une declaration est fausse, SAUF si la declaration est une description qui consiste a dire "en faisant tel acte l'autre jour, je t'ai montre de l'amour". Hors, de telles descriptions seraient inutiles, et ne sont donc en general pas utilisees. Les personnes qui font des declarations sont precisement celles qui n'agissent pas, c'est presqu'automatique meme si de rares exceptions existent. La quantite de declarations est proportionnelle au defaut d'action.

Les seules personnes que j'ai connues qui ont reellement ete la pour moi etaient tres peu loquaces et les autres etaient tous des parleurs. Dans la societe en regle generale on trouve essentiellement des parleurs, qu'ils soient PN ou non (au moins les PN ont le cote distrayant que les autres n'ont pas)
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3412
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: incertitudes

Message par MilaLune »

Coucou Candice,

Aïe aïe aïe, je suis désolée de te savoir si chagrinée. Malmenée, même.
As-tu parlé à ta psy de cette emprise ?
Je ne sais pas si tu dis croire que "la conclusion est faite" avec l'espoir que la vie te prouve le contraire, ou si tu penses vraiment avoir l'occasion de faire le deuil de cette histoire qui ne recommence jamais et ne s'achève jamais.

J'espère que tu trouves l'espace mental pour prendre soin de toi mais il semblerait que ce ne soit pas possible pour le moment, pas avec ces allées et venues.

Fais-toi aider, Candice.

:39:
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Bonjour Mila,
J’espère que tu vas bien! Oui, mon psy est heureusement très présent. Cela fait un mois que je ne vis plus. J’ai fait le plus gros je pense. Quoi qu’il m’en coûte il n’y aura pas de retour en arrière ! Ce soir il passe chercher ses affaires, me rendre ma clé et basta! Je vais y arriver !! Très belle journée :39:
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Bonjour,
Je viens encore chercher un peu d’échange. Il est venu chercher ses affaires. Je ne l’ai pas recontacté, lui non plus. Il m’a désinvesti. Je n’existe plus. Je ne vais pas bien. Encore ce sentiment que c’était mon amour, qu’il a tout fait pour que ça marche, qu’il voulait se repentir avec moi et que je l’ai perdu. Je n’y arrive pas et il me manque terriblement. Il a repris sa quête compulsive sur les sites de rencontre. Comme un dingue, comme s’il en allait de sa vie!
Tellement mal, j’ai appelé son ex. Elle m’a raconté avoir vécu l’enfer, tromperies, violences, alcoolisation, manipulation. Elle m’a dit que c’était un pervers narcissique, qu’elle était devenu l’ombre d’elle-même. Mon psy me dit également que cet un être pathologique. Et malgré tout cela, je reste coincé dans ma culpabilité et mon manque de lui et n’arrive plus à vivre. Je me dit tout jour qu’avec moi il était différent, qu’il y a cru et que mes doutes sur lui nous ont perdu. Il était tellement gentil, prévenant, tendre avec moi! C’est trop dur!
Répondre