incertitudes

Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Tout cela est effrayant. Ces personnes ont des capacités incroyables à pénétrer le psychisme des autres. Je le vois, parfois, il me scrute, comme s'il voulait voir à l'intérieur de mon âme. Pour le moment, je sais que si je lui dis de partir, je ne vais pas tenir, alors ça sert à rien, à part m'enfoncer. Je cherche un moyen pour que ça ne me fasse pas trop mal. Ses aveux ont eu le mérite de m'apaiser car être face à quelqu'un qui ment ouvertement et qui nie est terrible.
Je vous remercie à toutes et à tous (je crois que Lapsus est un garçon (?)). J'ai trouvé sur ce forum tellement d'écoute, de bienveillance, de pertinence et d'aide. Je crois que vos vécus, votre parcours feraient de vous d'excellents thérapeutes. J'espère un jour pouvoir me détacher de mon histoire et aider à mon tour sur ce forum. Très belle journée
Calaïca
Messages : 2947
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

Re: incertitudes

Message par Calaïca »

Tu as tout à fait raison Candice, pour le corps. Une des psys de mon fils me l'avait dit: "votre corps sait. Il pressent le danger que votre cerveau, lui, va tout faire pour minimiser, relativiser. Donc si vous avez envie de fuir, même si c'est tout à fait irrationnel, fuyez..."

La rupture te fera mal, au début, en effet. Ce sera aussi ta plus belle chance. Peut être seras tu prête plus vite que tu ne le penses: je te le souhaite.

Bonne journée
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3414
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: incertitudes

Message par MilaLune »

Coucou Candice,

Comment tu te sens ?

Si tu cherches un moyen pour que ça ne fasse pas mal, tu peux toujours attendre.
Et malheureusement, plus tu attendras, plus cela sera douloureux et pénible.

L'apaisement que tu ressens face aux aveux sera malheureusement de courte durée, car c'est désormais le doute qui règne sur ta vie. C'est en cela qu'on parle de reprendre les commandes de sa vie.

Par ailleurs, si cet homme est PN, tu constateras ensuite que là où toi, tu trouves de l'apaisement (le calme après la tempête), c'est en revanche dans la tempête que tu ressens que lui, il trouve satisfaction.
Et malheureusement, tu trouveras l'apaisement, purement relatif, mais plus jamais la paix.
Du moins, pas à ses côtés.
Mais tu la retrouveras ailleurs. En toi.

Bon courage.
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Bonjour Mila,
Oui, mais maintenant j'ai compris. Je n'ai plus de doute sur son fonctionnement. J'avais besoin de ça, le voir s'effondrer, reconnaitre ses manques et savoir que je ne suis pour rien dans tout cela. C'est son combat à lui, il l'a dit lui-même. Je ne suis plus dans le rêve ou l'illusion, son masque est tombé. Je sais qui il est. Bien sur, ça me fait de la peine pour lui, j'ai vu son gouffre et c'est terrible de savoir que cette personne ne pourra jamais aimer, est privé de cela, se bat pour exister et n'a pas d'autre solution que d'être dépendant de l'autre. Il n'a pas conscience de tout cela, à par lorsqu'il s'effondre puis il remet le masque difficilement toutefois. Je sais que c'est jouer avec le feu, mais pour le moment j'en suis là. J'ai besoin de cette compréhension, de cette observation pour de pouvoir me détacher progressivement, pour que son absence soit supportable. Tout cela me questionne aussi sur moi, sur mes propres failles. Belle journée à toi.
pnyme
Messages : 4200
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: incertitudes

Message par pnyme »

MilaLune a écrit : ven. 5 nov. 2021 10:24
pnyme a écrit : ven. 5 nov. 2021 09:59 Sauf que tu vas lutter contre ton naturel par culpabilité.
pnyme a écrit : ven. 5 nov. 2021 09:59 Crois-moi, on l’a tous eue et on lui a pourtant dit « tais-toi ! » à notre petite voix qui nous mettait en alerte.
Tout à fait constaté.

Allez, tu veux des exemples vécus ? ;)

Dans l'ordre :

Mère Sup' protestait carrément : "tu me rejettes !"

SuperConnard se faisait tout mignon, voix presque enfantine qui feignait une pseudo vulnérabilité (pendant ce temps, il draguait toutes les nanas du département et recevait des photos d'elles nues). Comment pouvais-je me montrer si froide avec lui ?

Calimero avait appris à verser des larmes comme un acteur oscarisé.
Il y avait comme un instant de flottement, quelques secondes d'un temps d'attente à peine perceptible.
J'ai fini par comprendre que c'était bien l'attente de ma réaction.
Parfois la "technique" de présentation des larmes changeait ; ben oui, je n'étais plus réceptive à l'effondrement en larmes alors il est passé à la larme qui coule discrètement sur son visage silencieux. L'enfoiré.

Et Trouduc', lui, c'était par simple "je ne mérite pas d'être aimé" et "j'aimerais être autrement mais je peux pas, je suis coincé en moi-même". Être autrement que quoi, on saura jamais, dans quel but non plus, le flou total, en tout cas, s'il savait bien rabâcher la même idée sitôt que je regardais ailleurs (vers mon chemin à moi), c'est l'idée qu'il était mal et qu'il n'y pouvait rien mais qu'il allait essayer (de..?).

À noter, donc, que Mère a invoqué le rejet qu'elle-même me faisait subir, SuperConnard la vulnérabilité d'un enfant, qui me correspondait, Calimero, les larmes que moi-même je ne parvenais plus à verser, épuisée, et Trouduc', mon sentiment, que même moi j'ignorais, de ne pas mériter qu'on m'aime.

Il m'a fallu, pour le dernier, prendre sur moi et écouter mon sentiment d'horreur avant tout. Et ensuite, pour Mère Sup', accepter qu'elle puisse se prétendre rejetée par moi, et que je n'y pouvais rien. Pour elle, c'est encore difficile, la simple vue d'une photo retrouvée il y a quelques mois m'a donné l'impression de tomber sur un fantôme assis sur mon lit. Je l'ai déchirée et suis allée jeter ma poubelle à l'autre bout du quartier en pleine nuit.
MilaLune ! Je n’avais pas compris que tu avais vécu tant d’expériences de ce style ! La vie a vraiment voulu que tu comprennes à te répéter la leçon tant de fois !
Heureusement que tu en es sortie !
J’ai lu que pour le parent, c’est très dur de s’en remettre car de lui, on ne peut pas divorcer. Il fait partie de notre généalogie au plus près de nous puisque notre vie vient de lui ! Alors il faut arriver à accepter pour avancer. (Oui, je sais, facile à dire !).
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3414
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: incertitudes

Message par MilaLune »

pnyme a écrit : sam. 6 nov. 2021 15:48 Je n’avais pas compris que tu avais vécu tant d’expériences de ce style !
Moi non plus, je n'avais pas compris... J'ai mis du temps.
Le temps de reconnaître comment il était "normal" d'être traitée. Et le temps de reconnaître qu'ils étaient complètement tordus aussi.
Ça m'a fait un peu le même type d'effet qu'après le choc au sujet de ma mère. Cette impression de netteté de la vision, l'impression de passer de la 2D à la 3D, le silence qui semble bourdonner.
Des années après les ruptures.
SuperConnard, 11 ans après.
Calimero, 5 ans après.
Il n'est jamais trop tard, heureusement.
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3414
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: incertitudes

Message par MilaLune »

Je te réponds sur mon fil pour le reste pnyme
pnyme
Messages : 4200
Inscription : ven. 25 nov. 2016 19:39

Re: incertitudes

Message par pnyme »

MilaLune a écrit : sam. 6 nov. 2021 16:31 Je te réponds sur mon fil pour le reste pnyme
Ok !
Candice a l’air en bonne voie. Je croise les doigts.
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Bonjour à tous et toutes,
Hélas, après un mois d'absence sur ce forum, me revoilà. Une acalmie de un mois durant laquelle, j'ai peu à peu repris confiance. Et de nouveau crise avant hier, il est parti hier soir. Je lui ai dit que s'il partait, c'était définitif et je vais tenir bon. Bien sur j'ai participé à la crise, lui ai dit des mauvaises choses, me suis renfermée sur moi-même, ai passé la journée à pleurer, lui ai dit que c'était un échec. Alors, la culpabilité me guette. J'écris tout ce qui s'est passé, c'est une bonne solution mais j'ai des trous. Quand les mots sont trop insupportables, ils sont refoulés. J'ai du mal à me souvenir. J'ai pris part au conflit et je le regrette, je n'ai pas réussi à rester en dehors. Alors, bien sur, il était tellement présent dans ma vie, occupait tout mon espace (et encore il m'a reproché qu'il n'avait pas de place), faisait tout à ma place, que ça va être dur. Le plus dur c'est de penser que je n'ai pas tord, que même si je ne suis pas parfaite, ce n'est pas à cause de moi que l'on en est arrivé là. Alors, oui, l'écriture est un bon moyen.
Je vous souhaite un beau week-end
Candice33
Messages : 70
Inscription : ven. 1 oct. 2021 06:34

Re: incertitudes

Message par Candice33 »

Ah oui, le message qu'il m'a envoyé après son départ, c'est: bon vent!
Répondre