Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Gypsy
Messages : 1995
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar Gypsy » 27 Nov 2019, 14:15

MissPollock a écrit :
Gypsy a écrit :Ils mentent sur tout. Petits, grands mensonges. Ou ça comment, ou ça s’arrête ? Aucune idée. Ce qui est certain c’est que ce sont les rois du mythos. Ils mentent parce que ça comble très certainement quelque chose. Mais a la limite, si ça les rendaient mieux, pourquoi pas. Le problème, c’est la violence, les tromperies, la manipulation, l’humiliation, la dégradation, la trahison. As-tu envie de vivre ainsi pour le reste de ta vie ? Bien sûr que tu l’aimes, mais aimes-toi plus que ça. Tu mérites mieux que ce qu’il t’offre et je le sais parce que personne ne mérite ce genre de traitement. La rupture sera difficile, il faut se sevrer, c’est long. Mais on y arrive avec un peu de volonté et de la patience. Personne ne peut te dire quoi faire, quoi ressentir. C’est à toi de prendre ta décision.


C'est tellement ça Gypsy !

Tu as bien résumé
Il ne faut pas s'accrocher à ces personnes... au risque d'y perdre sa santé mentale


Oui Miss, mais c’est l’expérience qui nous fait prendre ce recul... c’est terrible, car je comprends Isa, il n’y a pas si longtemps nous tenions les mêmes discours... il faut s’accrocher et être prêt !
- NC depuis le 22/10/2019.

satchsatch33
Messages : 333
Enregistré le : 23 Avr 2019, 17:15

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar satchsatch33 » 27 Nov 2019, 14:21

Si tu attends qu'il te quitte, tu vas attendre longtemps.... :lol:
Plus sérieusement, c'est plutôt rare qu'un PN lâche sa victime, sauf s'il t'a mené au bord de la dépression ou du suicide, là tu ne l'intéresseras plus et il passera à autre chose.

En attendant, fais en sorte que tout cela n'arrive pas, car sinon tu risques de devenir une plante qui se dessèche à vue d’œil, et lui le désherbant quotidien !!! Et non, il ne peut être à la fois le mal et le médicament, soyons sérieux !!!!

Ne laisse pas un mec pareil ruiner ta vie, il semble que tu sois encore jeune et en bonne santé, pas d'enfant avec lui....ne prends pas le risque de tout flinguer, ta vie serait encore pire.....c'est vraiment cela que tu veux ? Ou bien rencontrer une personne qui t'aimes réellement et qui va te rendre heureuse ?

Je ne sais pas si tu t'es beaucoup renseigné sur le profil psychologique d'un pervers narcissique, mais il s'agit d'une personne ayant connu un état de "mort psychique". Cette personne est une enveloppe vide qui a besoin de parasiter les autres pour se nourrir de leurs énergie et de leurs émotions.

Ils sont, psychologiquement parlant, à l'agonie.....toi tu ressens des émotions, des sentiments.....bref, tu es en vie !!!! Lui ? Il est plus proche de la mort qu'autre chose, et c'est toi son médicament pour l'empêcher de sombrer !!!! C'est ça que tu attends de la vie ? Etre le médicament de quelqu'un ? Ou bien être aimée comme tu le mérites ?

isavenezia
Messages : 111
Enregistré le : 06 Nov 2019, 11:46

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar isavenezia » 27 Nov 2019, 14:24

Vous n'avez jamais eu de doute ? En partant, le doute (lié à l'espoir) que peut être ca aurait pu marcher? Que peut etre on passe à coté de quelque chose de bien ? Que peut-être il n était pas comme ca?
2eme question : est il possible qu il ait eu une relation normale avec ses exs? Quand il parle de sa relation passée, il n'évoque jamais de grandes crises comme ce qu'on peut vivre. Or je me dis que la rupture avec le pn, c'est forcément "violent". Ca peut pas se faire autour d'un thé d'un commun accord. S'il était avec elles comme il est avec moi, il doit bien voir que ca vient de lui. Que toutes ses relations sont explosives et destructrices. Et si ce n'est qu'avec moi, déjà, pourquoi, et comment me dire que c'est pas de ma faute, que ce n'est pas moi qui le pervertis?

Gypsy
Messages : 1995
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar Gypsy » 27 Nov 2019, 14:33

Isa, bien sûr qu'on a le doute (et on l'a toujours après coup). Tu as cette capacité à te remettre en question, capacité que ne possède pas PN. Donc non, il ne se rend pas compte que le problème vient de lui. Les crises que tu subit, ses exs aussi y ont eu droit, mais comme il a bien triangulé et cloisonné, tu n'auras jamais la version de ses exs, uniquement celle de PN. Si tu pouvais croiser une de ses ex, à mon avis, elle n'aurait pas envie de t'en parler... C'est tellement compliqué de sortir de l'emprise, que personnellement si sa future ex me contacte, je lui demanderais gentiment de me laisser en dehors de ça. Et crois-moi juste après la rupture, j'étais en mode "sauveuse", je voulais sincèrement aidé la prochaine, mais aujourd'hui, sortit d'affaire, c'est hors de question qu'il remette un pied dans ma vie, même si c'est pour aider quelqu'un. Ce n'est pas dans ma nature, mais j'ai frôle l'hystérie avec lui. Il m'a quitté, je peux t'en parler si tu le souhaite. Il m'a quitté, non pas parce que j'allais me suicider, mais parce que j'ai résister et je ne me suis jamais soumise, j'ai été plus forte que lui disons. Mon comportement n'était pas adéquation avec mes sentiments. J'étais suivi, mon instinct de survie était plus fort que tout. J'ai eu beaucoup de chance. Tu n'es pas responsable de son comportement, il faut que tu te retire cette idée de la tête. Il est structurellement différent de toi et dans une réalité qui n'est pas la nôtre.
- NC depuis le 22/10/2019.

Juliemorten
Messages : 11
Enregistré le : 26 Nov 2019, 10:09

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar Juliemorten » 27 Nov 2019, 14:37

Il ne changera jamais... oui tu vas espérer le contraire, tout comme moi j'ai pu le faire... il faut accepter cette évidence, c'est un 1er pas...

satchsatch33
Messages : 333
Enregistré le : 23 Avr 2019, 17:15

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar satchsatch33 » 27 Nov 2019, 14:38

Il semble que tu sois sous emprise encore plus qu'il n'y paraît.
Quand je lis tes messages, pour moi le doute n'est pas permis, le type est complètement timbré.

Et pour ta 2ème question, non, un PN n'a jamais eu de relation normale, même avec ses ex. Il te raconte ce qu'il veut bien te raconter (et surtout généralement ils ne laissent rien filtrer sur ce qui s'est réellement passé les filles d'avant, c'est leur "petit secret").
Ça ne vient pas de toi, c'est lui qui ne sait pas interagir avec le monde, s'il était avec une autre fille, il y aurait exactement les mêmes problèmes relationnels.

Et oui, renseigne toi sur la marche à suivre si tu envisages la séparation, car quitter un PN, c'est un peu comme vouloir quitter Hannibal Lecter dans le silence des agneaux :lol: :lol: (si tu comptes le faire, prépare tout en cachette.....puis quitte-le).

esther34
Messages : 256
Enregistré le : 01 Nov 2019, 09:36

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar esther34 » 27 Nov 2019, 14:46

1ère question : Bien sûr que si! Je pense que tout le monde sur ce forum a eu ou a encore des doutes. Personnellement, cela fait 1 mois seulement que ma psy a posé le diagnostique même si je m'en doutais déjà un peu avant, et malgré tout ce que je lis ou tout ce que j'ai vécu, cela me demande un gros effort intellectuel de me dire que ça n'est pas de ma faute, que structurellement incapable d'amour il a fait que ça ne pourrait jamais marcher, ni avec moi, ni avec une autre. Tu es comme moi et comme la plupart des gens ici, tu as les preuves sous les yeux de sa maltraitance, des faits précis, mais comme tu es empathique, ton cerveau ne peut pas y croire parce que c'est inconcevable dans ta propre structure psychique, doublé du fait que tu dois peut-être connaître son histoire (probablement difficile) et lui trouver des circonstances atténuantes, triplé du fait que tu l'aimes et que ça demande un effort de se dire que celui qu'on aime plus que tout est une personne (même si peut-être pas de sa "faute") qui te veut du mal (et ça par contre c'est un fait, personne ne se comporte avec autrui ainsi. Personne ne veut du mal à l'autre, a fortiori si cette personne partage sa vie).

2e question : bien sûr que non! Mais qu'avec ses exs ça ait été chaotique c'est une évidence : ceci-dit évidemment qu'il ne t'en parle pas! Il est structurellement incapable de se remettre en question, ça serait un gros coup porté à son égo (cela renvoie à ce que je disais plus haut). Pour ma part, je suis restée 1 an 1/2 avec lui, j'ai beaucoup culpabiliser en me disant que ces crises m'étaient réservées (probablement parce que je n'étais pas assez bien pour lui). En discutant avec un ami commun, qui a de la famille commune avec lui, j'ai appris que son entourage proche (beau-frère etc.) subissaient le même type de crises/reproches/caprices, etc. Cela m'a fait du bien. Je pense que c'est pareil pour le tien. Tu es gentille : pourquoi serait-il méchant uniquement avec toi ?? Et avec ses exs ça n'a pas dû si bien fonctionner que cela puisque ce sont des exs justement. Et si les crises étaient moins violentes, c'est peut-être aussi que les relations avaient duré moins longtemps. Ou qu'elles étaient de meilleures paillasson. Mais est-ce là ton ambition ? Être le paillasson le plus docile pour avoir ta dose de lui quand tu seras suffisamment sage ?
Pour ma part, le mien a une femme qui a tenu avec lui, qui étaient des dires de ses proches quelqu'un plein de vie et qui aujourd'hui est terne et pas marrante. Mon PN la surnomme l'électroencéphalogramme plat. Sans blague! Je comprends pourquoi maintenant

Et pour rebondir sur une remarque que tu faisais plus haut : bien sûr que tu te sens vide! Tu peux regarder les topics de plein de monde ici (dont le mien) c'est une expression qui revient sans cesse. Tu es vide parce qu'il t'a vidée. Et il t'a fait croire, via le chaud/froid, le manque, etc., que tu ne pouvais pas vivre sans lui, mais tu peux! Ca sera dur au début, mais tu vas y arriver, regarde les histoires de plein de gens ici ça donne espoir.
Pour ma part, avec l'aide de ma psy et du forum j'ai rompu le contact depuis 1 mois. C'est très dur je ne vais pas te mentir. Mais déjà au bout d'un mois je ne vis plus avec l'angoisse permanente au ventre. J'ai retrouvé le sens du bien, du mal, des plaisirs simples (même si la vie paraît encore fade). Le manque est toujours là, les questionnements qui vont avec aussi bien entendu, mais ce manque est de moins en moins puissant. Il y a un peu moins d'un mois, j'ai eu des crises de désespoir où je croyais que j'allais me suicider, je me suis mutilée, etc. Aujourd'hui j'ai toujours des crises d'angoisse mais plus aussi violentes, et de moins en moins régulières.
Es-tu suivie par un psy ?
Tu peux y arriver. Aie confiance en toi et tes qualités, il ne t'aurait pas choisie sans cela.

Juliemorten
Messages : 11
Enregistré le : 26 Nov 2019, 10:09

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar Juliemorten » 27 Nov 2019, 14:54

https://www.centreaide.com/viewforum.php?f=978

Je me suis inscrite aussi sur ce forum où des psy interviennent... c'est comme ici avec une intervention pro en plus, c'est complémentaire avec ce forum.

isavenezia
Messages : 111
Enregistré le : 06 Nov 2019, 11:46

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar isavenezia » 27 Nov 2019, 15:06

Merci pour vos réponses.

Non pas de psy, j'avais commencé il y a environ 1 an, sur son incitation, car je devais selon lui régler des problèmes avec mes parents. Bref. J'y allais pour rien, je disais des trucs mais sans sincérité, je ne pouvais pas parler de lui car régulièrement il disait qu'il voulait venir avec moi, qu'il allait lui expliquer lui, ce qui tournait pas rond, car il jugeait que j'expliquais mal (oui fallait que je débrieffe ce qu'on avait dit ensuite), et que la psy serait d'accord avec lui et cernerait mon problème. Du coup par peur qu'ils ne se rencontrent, et bien je n'osais pas parler à ma psy. Il ne l'a jamais rencontrée car je trouvais des excuses. Et j'ai fini par arrêter au bout d'une dizaine de séances car inutile et investissement financier trop conséquent pour moi. J'ai arrêté sans la prévenir, je ne suis juste plus venue. J'ai honte c'est terriblement malpoli. Mais j'assumais pas ma fuite.

Punaise tout tourne en boucle dans ma tête, vos mots, ses mots, ses actions, mon envie...
Quand je repense qu'hier il m'a dit que sans lui je serais encore seule car personne serait venu vers moi, je suis pas le genre de fille qui attire les mecs, etc. Et ça c'était juste gratuit, c'était avant la dispute, quand on parlait tranquille et qu'on "roucoulait".
Comment je peux avoir ma tête qui repense à toutes ces choses qui vont mal, et mon ventre qui se tord en ressentant le manque de lui ? J'avais un peu confiance en mes capacités la dernière fois, confiance en mon amour pour moi et ma force, mais je me mentais, là je vois bien que je suis prête à plonger la tête la première dès qu'il ouvrira ses bras. J'ai pas la force de le quitter, pas la force d'être seule, pas la force d'avoir mal sans lui, pas la force d'assumer la rupture.
Les mots que je lis ici sont brutaux, c'est dur de lire ça, de se trouver face à face à une réalité dont on ne veut pas en fait, j'aimerais que quelqu'un me prenne dans ses bras, me dise que tout va bien, que c'était qu'une crise et qu'on va être heureux ensemble. Vous êtes unanimes, je vois qu'on a vécu la même chose.
J'ai 36 ans l'an prochain. Pas d'enfants. Si je le quitte, il va me rester 4 ans pour me remettre de ça, refaire confiance à quelqu'un, fonder une famille... Autant dire que j'aurai pas de famille. Autant dire que l'avenir me semble sombre, avec ou sans lui.
Gypsy, tu me dis qu'il est parti, pourquoi? Comment t'as t il quittée?

isavenezia
Messages : 111
Enregistré le : 06 Nov 2019, 11:46

Il me quitte. L'impression que rien n'a existé

Messagepar isavenezia » 27 Nov 2019, 15:14

Merci pour l'autre forum


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 54 invités